L
39 Pages
English
Gain access to the library to view online
Learn more

L'enseignement positiviste : Auxiliaire ou obstacle pour l'histoire des sciences ? / Positivist teaching : Auxiliary or obstacle for history of science ? - article ; n°2 ; vol.58, pg 329-366

-

Gain access to the library to view online
Learn more
39 Pages
English

Description

Revue d'histoire des sciences - Année 2005 - Volume 58 - Numéro 2 - Pages 329-366
SUMMARY. — Auguste Comte stated that «one cannot know a science without knowing its history ». His disciples took up this line at the Société positiviste and in numerous public courses and lectures (at town halls and in Popular libraries). As a result of the repeated requests of the positivists, the teaching of history of science was ultimately established, and moreover at the highest level with the creation of a chair of history of science at the Collège de France. This chair was occupied first by Pierre Laffitte, Comte's designated successor, and then by Grégoire Wyrouboff, the cofounder of the journal La Philosophie positive. On examination the teaching given appears very general and often repetitious, and the largely commemorative history taught did not lead to any in-depth examination of the achievements and blind alleys of scientific development. « Dogmatic » statement got the upper hand of « historical » study.
RÉSUMÉ. — Auguste Comte déclarait : « On ne saurait connaître une science sans en connaître l'histoire. » Ses disciples ont repris ce militantisme, à la Société positiviste et dans de nombreux cours gratuits et conférences (mairies et bibliothèques populaires). À la suite de demandes répétées des positivistes, l'enseignement de l'histoire des sciences fut enfin officialisé, et au plus haut niveau, au Collège de France. Il y est dispensé successivement par Pierre Laffitte, successeur direct de Comte, puis par Grégoire Wyrouboff, cofondateur de la revue La Philosophie positive. Mais les enseignements dispensés sont très généraux, souvent répétitifs, et cette histoire très commémorative ne fouille guère les détails des impasses ou des acquis. L'exposition « dogmatique » l'а souvent emporté sur l'exposé « historique ».
38 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 2005
Reads 36
Language English
Document size 2 MB

Exrait