Le rayonnement international de la Société zoologique d
40 Pages
English
Gain access to the library to view online
Learn more

Le rayonnement international de la Société zoologique d'acclimatation : Participation de l'Espagne entre 1854 et 1861 / The international influence of the Société zoologique d'acclimatation : Spanish participation between 1854 and 1861 - article ; n°1 ; vol.58, pg 169-206

-

Gain access to the library to view online
Learn more
40 Pages
English

Description

Revue d'histoire des sciences - Année 2005 - Volume 58 - Numéro 1 - Pages 169-206
SUMMARY. — The Société zoologique d'acclimatation, promoted by Isidore Geoffroy Saint-Hilaire, was founded in Paris on February 10, 1854. Its main aim was the introduction, acclimatization and domestication in France of useful exotic animals, in order to provide new resources for agriculture and industry. The scientific ideas that informed the project were rooted in Geoffroy Saint-Hilaire's theory of the limited variability of type. Although the Society had from the start an international vocation, this aspect has received scant attention. Our study focuses on the case of Spain, thereby bringing new evidence to the topic. The principles of acclimatization are analyzed through the opinions of the two major naturalists of the 19th century (Isidore Geoffroy Saint-Hilaire in France and Mariano de la Paz Graells in Spain), as expressed in their correspondence. In spite of the importance of the theory of the limited variability of type in Geoffroy Saint-Hilaire's biological conception, transformism was not a primary subject of discussion when the Society was created. The Society seems rather to have been centered on Geoffroy Saint-Hilaire's program for improving public well-being.
RÉSUMÉ. — Le 10 février 1854, la Société zoologique d'acclimatation fut créée à Paris, promue par Isidore Geoffroy Saint-Hilaire. Son but principal était l'introduction, l'acclimatation et la domestication en France d'animaux exotiques utiles, afin de doter l'agriculture et l'industrie de nouvelles ressources. La pensée scientifique qui animait le projet était axée sur la théorie de la variabilité limitée du type, due à Isidore Geoffroy Saint-Hilaire. La Société eut dès sa formation une vocation universelle. Pourtant, ce rayonnement international reste encore peu abordé. Cette étude de cas, centrée sur l'Espagne, permet d'approfondir le débat. Les bases de l'acclimatation ont été abordées à travers les idées exprimées par deux des principaux naturalistes du XIXe siècle (Isidore Geoffroy Saint-Hilaire en France et Mariano de la Paz Graells en Espagne) lors de leurs échanges épistolaires. En dépit de l'importance que la théorie de la variabilité limitée du type a dans le système scientifique proposé par Geoffroy Saint-Hilaire, il n'a pas été question du transformisme au moment de la création de la Société, car le passage d'une espèce à une autre ne fait pas partie du débat. Les fondements de la Société semblent plutôt être bâtis sur l'intérêt du programme proposé par Geoffroy Saint- Hilaire pour le bien-être public.
38 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 2005
Reads 17
Language English
Document size 2 MB

Exrait