La lutte contre les vecteurs de la maladie du sommeil en Afrique  occidentale
8 Pages
English
Downloading requires you to have access to the YouScribe library
Learn all about the services we offer

La lutte contre les vecteurs de la maladie du sommeil en Afrique occidentale

-

Downloading requires you to have access to the YouScribe library
Learn all about the services we offer
8 Pages
English

Description

Ent. nzéd.. VI, 3/1, 1968. A. mm. mm. mêmes A. 8.4. :::Y : « 25j ,>. translncation une subi ont chromosomes les dont d’homozygotes lûcher le lutte de possible mbthode une sur CURTIS de récents travaux des bibliographie en citons Nous c.21 texte. le clans citées revues diverses les dans nombreuses bibliographiques rentes refé- les trouvera lecteur Le Afrique. en réalisés travaux les tous ici citer de possible pas n’est Il (1) (Haute-Volta). Bobo-Dioulasso Mura~, Centre d’Entomologie, Laboratoire 1’O.C.C.G.E. de auprès O.R.S.T.O.M. Mission section 1968), septembre 17-15 Tc’-h&an dc Congrés <1u présentée Communication ::: (21. 1963 DAME et (SMITH d’application champ nouveau un ouvre chimiostérilisants des L’apparition lutte. de tactique la cesse sans d’améliorer techniques, moyens les arec permet., vecteurs des CcoJogie en et biologie en connaissances nos de ronstant progrès Le (1). 1967) LENNAN MAC 1963, nl., et HOCKING 1964, 1960, 1958, HWXINQ 1963. al. et GLOVER 1961, (GLOVER publiées ttP ont revues quelques décennie dernière la Durant possible. onéreux moins les et efficaces plus les traitements des point au mettre de été a c-hercheurs des c.onstant souci le mais terrain le sur que laboratoire au tant travaus nombreux de suscité a insecticides des L’avènement lutte. de moyen ce de types principaux des revue une présente, a (1966) MAILLOT anglais. en » ring clea- « de ou p agronomique prophylaxie « de terme le sous connu forestier cissement ...

Subjects

Informations

Published by
Reads 65
Language English

Exrait

Ent. nzéd.. VI, 3/1, 1968.
A.
mm.
mm.
mêmes
A. 8.4.
:::Y
:
«
25j
,>. translncation une subi ont chromosomes les dont d’homozygotes lûcher
le lutte de possible mbthode une sur CURTIS de récents travaux des bibliographie en citons Nous c.21
texte. le clans citées revues diverses les dans nombreuses bibliographiques rentes
refé- les trouvera lecteur Le Afrique. en réalisés travaux les tous ici citer de possible pas n’est Il (1)
(Haute-Volta).
Bobo-Dioulasso Mura~, Centre d’Entomologie, Laboratoire 1’O.C.C.G.E. de auprès O.R.S.T.O.M. Mission
section 1968), septembre 17-15 Tc’-h&an dc Congrés <1u présentée Communication :::
(21. 1963 DAME
et (SMITH d’application champ nouveau un ouvre chimiostérilisants des L’apparition
lutte. de tactique la cesse sans d’améliorer techniques, moyens les arec permet.,
vecteurs des CcoJogie en et biologie en connaissances nos de ronstant progrès Le
(1). 1967) LENNAN MAC 1963, nl., et HOCKING 1964,
1960, 1958, HWXINQ 1963. al. et GLOVER 1961, (GLOVER publiées ttP ont revues quelques
décennie dernière la Durant possible. onéreux moins les et efficaces plus les traitements
des point au mettre de été a c-hercheurs des c.onstant souci le mais terrain le sur que
laboratoire au tant travaus nombreux de suscité a insecticides des L’avènement
lutte. de
moyen ce de types principaux des revue une présente, a (1966) MAILLOT anglais. en » ring
clea- « de ou p agronomique prophylaxie « de terme le sous connu forestier cissement
.I’éclair- pratiquant en menée bté a glossines les contre lutte la ,longtemps Depuis
400-500 l’isohyéte est répartition de
nord limite la puisque sec assez microc~limat à végétales associations certaines dans vit
qui savane de espèce une est tachinoides G. définies. bien encore pas sont ne sous-espèces
deux les entre ,limites Les 1.000 l’isohyète à atlantique côte la de sou,daniennes,
et guinéennes savanes des forestiéres galeries les dans et forèt en rirent sous-espèces
premikres deux Les We.stwood. fachinoides G. à et (Rab.-Desv.) pnlpalis palpalis G. à
Vanderplank, gnmbiensis pcrlpnlis Glossina à zones les toutes dans occidentale, Afrique
en transmise, est Dutton gambiense Trypnnosomrr & sommeil du maladie La
INTRODUCTION 1.
9: 2: ~HALLIER
* OCCIDENTALE AFRIQUE EN
SOMMEIL DU MALADIE LA DE
VECTEURS LES CONTRE LUTTE LA
n” voi. sér. O.R.S.T.O.Y., Cdt. comme
mème
com.me
bu
W
mGme
même
comme
III.
ET
malades. des traitement le par réalis& est réservoir du neutralisation La vecteur.
le et malade, 1”homme virus, de réservoir le entre épidémiologique chaîne la casser de
donc sera campagne d’une L’objectif nécessaire. est transmission la de L’arrèt à. cache
cache- 6 de partie une alors devient sommeil du mal.adie la contre lutte La la. et çà
s”implanter à arrive l’homme, de mobilité la à grace trypanosome, le que et att.eint tenant
main- soit seuil qu’un semble il mais sommeilleuse l’endémie de I’incidence remarquable
façon de d’abaisser permis a elle ; prophylac.tique mesure seule la constitué a miase
trypanoso- de menacées populations des lomidinisation la longtemps, Depuis
MÉTHODES
LUTTE DE CAMPAGNES DES MOTIVATION
vecteur. le contre et l’homme chez trypanosome le contre conjuguée lutte une d’envisager
trypanosome, du dissémination la éviter et épidémie une juguler pour possible, alors
est il ; délimites bien assez sont forêt de c.eux savanes de foyers Les
routiers. axes certains de long le repartissent se souvent bien cas Les die.
mala- la contracté ont ville la pas quittent ne qui personnes des d’ivoire, Côte la de ouest
sud- le dans Dama, de ville la dans récemment que révtlateur est 11 épidémiques. fees
bouf- des provoquer pour excellentes épidémiologiques conditions des avec sommeil du
maladie de potentiels foyers des donc sont forêt de vilIles Les jardins. des l’arrosage
ou domestiques besoins les pour marigots les fréquentant en glossines à gites ,des contact
au donc viennent habitants les ; foret la de lisière la et thalwegs des fond le peu à peu
gagnent urbains lotissements les démographique, poussEe la de raison En agglomérations.
des centre du près parfois trouvent se somces Les d’eau. cours des rayonnent
d’ou tabulaires reliefs des ou crètes de lignes des sur construites sont forêt, en nières,
der- Ces villes. des développement le par créée été a particulière situation Une
savane. la de c.elui à comparable épidémiologique schéma le rend points
ces en humaine prksence la de ou trafic. du L’intensification vecteur. le et l’homme entre
contact de points des sont d’ivoire Cote In de sud-ouest le dans prospecter de l’occasion
eu avons nous que chasse de terrains Ces Crète. de lignes les sur pistes des bords les
et plantations des et rizieres des lisières villages, des proximitP a d’eau trous ponts,
: nouveaux » chasse de terrains « des dispersbes et nombreuses peu glossines aux apporte
villages des ou cultures des installer y pour foret la de defrichement le années ques
quel- depuis mais étudiée bien moins étb a l’épid~miologie forestiere, zone En
villageois. les eau en ravitailler se viennent que là c’est or, ; permanents
d’eau points aux concentrent se glossines les lorsque séche saison en surtout et vecteur
le et l’homme entre existe contact étroit un soudanienne, savane de zone En
réserve. la de phérie
péri- la à persisté aurait l’endémie virus, de réservoir sauvage mammifère un existait
s’il que semble Il P. Niger du « du faune de réserve la de amont en Niger, fleuve
du long le dépistés été ont cas plusieurs année cette et signalé été n’avait humaine miase
trypanoso- de cas aucun 1960, depuis Niger, partagée. très est virus de reservoir le sur
L’opinion a>. 1964 (BALDRP virus de réservoirs d’éventuels c.onsidérés rongeurs
petits des l’auteur selon être pourraient derniers ces ; > indéterminés mammifères « des
sont d’hôtes nombre bon que révélé a prkipitines des méthode la par sang de repas des
1’aualySe pays, ce Dans lQ63). (WATSON décades ,plusieurs pendant humain nosome
trypa- le héberger peut porc le que montré ont Nord, du Nigeria en expériences des dant
cepen- ; rhodesiense T. pour évidence en mis été n’a jour ce jusqu’à virus de voir
réser- Aucun glossines. les par l’homme a l’homme de transmis est gtrmhiense ï’.
OCCIDENTALE AFRIQUE EN
S0h434EIL DU MALADIE LA DE L’EPIDEMIOLOGIE 11. ou
1966.
1940,
un
IV. A
~1.
259
dangereux. épidPmiologiquement $ge un n’atteignent qu’elles avant glossines les miner
$éli- permet intervalle Cet rémanent. pas n’est I’insec.tic.ide si jours cjuinze les tous tés,
répé- étre doivent-ils traitements les aussi courtes, trop sont sèches saisons Les
forèt. de zone En 4.2.2.
pluies. des l’apparition avant mois un s’achever
et mars h nnwmhre dc séche, saison la pendant dérouler se doivent pulvérisation de
opérations Les larviposition. la aprés jours cinquante imagos des donner soudanienne,
savane en froide et skhe saison en peuvent femelles les par déposbes larves dernières Les
pupes. des l’éclosion de raison en moins au mois deux de être doit qui rémanente la est
l’insecticide de qualité première la cIurGe, longue de campagne d’une cas le Dans
savane. de zone En 4.2.1.
onéreux. moins le et efficace plus le lutte de moyen
le actuellement demeure @tes des T-égétation la sur d’insecticides L’application
insecticides. Les 4.2.
défoliants. des et urboricides des maintenant existe Il 1948). ROUZIC LE 1957, rrl. et NASH
NASH 1946, MORRIS MAILLOT 1900, et (KERNAGHAN végétation la de rapide
croissance et élev6 coùt berges. des érosion : inconvénients certains de raison en née
abandon- maintenant est technique cette échelle vaste une sur autrefois Utilisée
agronomique. prophylaxie La 4.1.
DISPOSITTON NOTRE LUTTE DE TECHNIQUES
optrations. des
c.oût du abaissement et simplification une exige interventions des rapidité La
maladie. la de l’incidence plus encore abaisser à
contribuerait occidentale Afrique en innovation telle une mais d’ivoire Côte en pied sur
mise équipe telle d’une l’organisation ici, décrire, de pas appartient nous ne Il
dangereux. plus les gitei: les par commentant en périphérie, sa vers foyer du
centre du possible t6t plus le opérerait » antiglossine « l’équipe foyer, ,du limites les ment
rapide- déterminer h chercherait médicale l’équipe que Tandis rapide. d’intervention
mixtes équipes des pied sur mettre de bon serait il actuelle, conjoncture la Dans
glossincs. de indemne protection de ceinture une
ltilomètres, plusieurs de rayon nn dans maintenant en ac.quis bénéfice le garder de démie,
d’épi- c.as en préftrnble, alors est il ; pays d’autres ou régions d’autres travailleurs des
hébergent villes ces or, ; gites nombreux de entourées sont capitales Certaines
malades. des traitement le et dépistage le durent
que tant glossines les supprimer de suffirait il rural, foyer d’un cas le Dans
longues. moins ou plus campagnes
foyer, le dans prtvalant conditions les Selon foyer. du des d’envisager possible est il
gites les clanger sans nouveau de coloniser peut dernier ce vecteur du et humain réservoir
du neutralisation ,la Aprk inutile. alors devient lomidinisation la ; infestées glossines
de génération la supprimer faut Il séjournent. y 021 traversent le qui étrangers les et
voyageurs les pour dangereux demeure mais protégé est lomidinisé village Un
temps. le dans et l’espace dans linliGes campagnes des envisager à
autorise nous résiduels foyers de l’existence cependant, ; connaissances nos de et moyens
nos de actuel I’btat dans envisagée ètre peut ne glossines des L’éradication 1960,
h,
1964,
n,
Emploi
c(, (7,
(J.
c(,
que
V.
étf!
mème
~01
c-m
cm.
gamma (CHADWIW
(II.,
Occidentale. Afrique en terrain, le sur r6alisés travaux les et insecticides diffbrents
des l’cffirnrité comparer pour laboratoire au réalisés RVHNETT de travaux les que ici citons ne Nous (1)
non. ou stérilisés mâles des avec femelles des multiple l’accouplement de l’cfret d’;tudier
vient (1968) CURTIS lutte. la de et populations des l’angle sous technique rctte enrisagc
ont (1958, SIMPSON et (1967) PHELPS amoindrie. est survie la mais métépa du et tépa du
l’efficacitfi kidence en mis a Rhodésie en DAME, 1964). 19.58, 1957, POTTS 1965, 1964,
et DAME 1964, chimiostérilisants les : radiomimétiques des par ou
atomiques rayonnements les ‘par stérilisées ètre peuvent glossines Les stérilisation. 1s sur
travaillent d’Afrique et d’Europe laboratoires divers années, quelques Depuis
verticaux. d’arbres troncs grands des inférieure partie la gagnent elles C. 33”
de au-dessus : horizontales brindilles des et branches des infërieure face la B trouvent
se glossines les température. la croit lorsque jour, Le 230 A femelles les et moyenne
hauteur de 110 à mâles les ; feuilles les sur nuit la repose se fndkzoides G. 1962-63)
Report Annual Unit Trypanosomiasis and Tsetse : (in Nord du Nigeria En
négligés.
inférieure face la et supérieure face la sur traité absolument seraient troncs et branches ;
serait plantes petites des celui surtout et buissons des et basses branches des feuillage Le
largeur. de mètres quatre à trois sur d’eau cours du ,lit du bord du et hauteur de mètre un
et le entre comprise vkgétation la sur l’insecticide pulvtriser h consisterait sélectif
traitement qu’un conc.Fure de permettent nous revue, la de numéro ce dans exposons
nous que et gnmhiensis palpalis G. sur effectuées avons nous que recherches Les
1963). nl., et MACLENNAN 1965, LESNAN RIac DONALI)
MAC (DAVIES nocturnes et diurnes repos de lieux les : imagos les par frtquentk
plus les lieux qu’aux l’insectic.ide n’appliquer à consistent i.ls ; point xi mis ont
sblectifs Lraitements des occidentale d’Afrique vecteurs priwipaux les Pour
disponibles. insecticides des rationnel,le
PIUS utilisation une sur surtout porté a recherche de l’effort mais dtccnnie derni+re la
durant contact de classiques insec.ticides les supplanté enc.ore n’a produit Aucun
RÉCENTS PROGRÈS
d’ivoire. Côte de foreStière zone en et 1965) tri., et LIER
(CH.JL- guinéenne savane en essais des pour utilisé l’avons Nous 1956). (FAIRCLOUGH
Orientale Afric@e en nébulisation en utilisb quelquefois été a 1’H.C.H. immédiat effet
à insecticides les Parmi b). 1961 (BURNETT résistance de cas en chlorés les remplacer
pourrait dieldrine, la que moindre fois 2,5 effic,acitl une malgré Fenthion), (= Baytex
le seul derniers ces Parmi a). 1962 (BZIRNETT organophosphorés les avec disparait nient
inconvé- cet ; organochlorés aux mMes les sensibles moins beaucoup sont gravides
femelles les ou femelles Yieilles les que cependant noter faut II glossines. les contre lutte
la de exigenc.es aux mieux le répondent D.D.T. et dieldrine thiodan, Télodrine,
(1). 196SI TEMPLETON 1967, TAKRP b, 1966 RIORDAN 1963, MOUCHET 1962, 1960, MAHOOII
1960, nl. et KIR~BY 1962, b, 1961 KERNAGHAN hz a, 1960 1958, B.1 DAVIES b, CI, 1960 nl.,
et (H.) DAVIES 1964, CH.), DAVIES 1963, ~HALLIER b, a, 1963 z>, 1962 c 1961
BURNETT 1960, BLASDALE 1964, b, CI, 1963 (BALDRY efficacité leur connaitre pour terrain Ic
SU~ et laboratoire en recherches de l’objet fait ont insec.ticides nombreux L)e
insecticides. des 4.3. un
VI. ET
VII.
~CIW
Comm.
261
49-52. p. 55, Res., ent. Rnll. D.),
(R.- palpalis Glossina of control the to relation in Nigeria of zone Savannah Guinea
northern tbe in vegetation riyerine on deposits isobenzan and Dieldrin of persistence
and toxicity comparative the of bioassay by assessment An - 1~. 1964 T.), A. (D. BALDRY
Z-44. p. 58, Pnrasit., med. trop. Ann. tachinofdes. G. in rates infection some
trypano- and Ecology - II. Nigeria. Eastern Nsukka, near pigs domestic and noides
tachi- Glossin« between association cl,ose a on Observations - rr. 1964 T.1, A. (D. BAL»RP
209-212. p. 88, no Saha~ra, S. Afr.
Coop. techn. Pzzbl. emulsion. D.D.T. of deposits leaf weathered naturally of
toxicity the on rain and dust Harmattan of effect The - II. (R.-D..). palpalis Glossina
to deposits emulsion D.D.T. of toxicity tbe of aspects Some - b. 1963 T.), A. (D. BALDRT
497-508. p. 54, Res., ent. Bull. (R.-D.). palpalis Glossina
to deposits of availability the influencing factors the of observations and Nigeria
of zone vegetation Savannah Guinea n,orthern the in vegetation riverine on deposits
D.D.T. of persistame the of bioassay by eyaluation An - CI. 1963 T.), A. (D. BALDRY
780-781. p. 1964, London,
Ent., Congr. Inf. 12th Proc. 1959. since (Diptera) morsitans Glossina of colony a of
laboratory the in maintenance The -- 1964. C.), da (R. PINAHAO de), Fraga (J. AZEVEDO
pieux. toujours demeurent l’homme pour nocifs moins chimiostérilisants
de celle que ainsi coiiteux moins et rémanents plus insectici.des nouveaux dc synthèse
La disponibles. produits des utilisation meilleure une pour rentable sera option ‘c.ette que
semble Il fondamentaux. plus d’études sujets des vers orientée s’est recherche la ratoire,
labo- au et terrain le sur d’insecticides essais nombreux de période une Après
CONCLUSION
opérations. des bien simplifierait
artificielles membranes des sur sang de repas des prise la ; laborieuse moins tec.hniyue
une point au mettre fau>dra il mais 1967) nl., et Nasrr 1066, MAILLOT, et ITARD 1964, al.,
et CAzEvEno succès avec élevt;es été ont espèces des Europe, En industriel. l’élevage
de problème le r&olu suppose chimiostérilisants des éventuelle L’application
doses. faibles plus aux insensibles femelles vieilles les tuer pour utilisées
être doute sans ,devraient Plerées plus chlorés d’insecticides .concentrations Des
d’eau. cours de sections certaines de long le vecteurs des concentration de lieux des tre
reconnai- pour approfondie encore &re doit repos de lieux des connaissance La
femelles. les par
émis sons les simulant en mAles les attirent qui sonores pièges des réaliser de possible
peut-être serait il mais 1966) (PERSOONS satisfaction entière pas donnent ne attractifs
des avec améliorés pièges de essais les, ; insecticide campagne une aprés glossines de tés
densi- faibles très fes détecter de permet nous ne actuellement méthode Aucune
précision. de plus avec étudier faudra qu’il important facteur un effet, en est, teurs
vee- des comportement Le lutte. de movens les tous de l’application pour indispensable
est tcologie et biologie physiologie, en connaissances nos de L.‘amélioration
chimiostérilisants. les sur et insecticides les sur
: directions trois dans recherche essais espèces, des l’écologie de et biologie la de ttude
la de l’orientation de dependent glossines les contre lutte la de progrès Les
RECHERCHÉ LA DE TENDANCES SUSPENS EN PROBLEMES Comm.
Bamako Comm.
Comm.
(W.
Comm.
Westm.
253-264. lj. 51, Res., enf. Bull. II. Part means. chernical by Nigeria theru
Nor- in plain flood river a of part in tachinoides Glossinu and Newst. tans
snbmorsi- morsitans Glossina of eradication The - a. 1960 (P.I. BLASDALE CH.), ))A~~IES
387-403. l? Ecol., appl. J. Nigeria.
Northern of systeni river Cha,d lhe in tsetse of eradication The - 1964. (H.1, Davms
ôM-K%L p. 56, Res., ent. Bull. \Vestw. tans
morsi- Glossinrr on tel.‘” chcmosterilauts the of Effect - 1966. R.I. (H. FORD A.). (D. ~)AME
93-96. p.
97, Prrbl. Sahara, S. Afr. Coop. techn. morsitans. Glossinn with technique
(.J.), FORU (G.J.W.i, T)EAN (II.A.1, DAME rnale sterile the of Tnvestigations - 1965.
233-247. 1’. Vienna, Agency, Energy Atmnic tional
Tnterna- entomology. in radiation and Isotopes : in control. fly tsetse for rnethod tic
gene- possible a on studies practical and Theorical - 196s. G.), HILL F.), CC:. (IZTRTIS
368-3611. 218, blond.), Nature populations. pest
insect in genes desirable fis to translocations of use Possible - 1968. F.I, (C. CZJHTIS
1365-1380. p. 14, Physiol., insect. J. arrsteni. Glossina in les
ferna- of rnatinç multiple of effec.t the and sterilization Radiation - 1968. F.), CC,. C~RTIS
509-523. pp. 57, Rcs., ent. Bull. spp.). iGlossina flics tsetse to reference special
with pests, insect of control the f,or method genetic possible A - 1968. F.), CC:. CURTIS
133-144. 1’. 97, Pul~l., Sahara, S.
Afr. CO~I). tech. Haute-Volta). de République (Kankalaba. forestiére galerie
une dans 1949, Vanderplank gambiensis palpalis Glossina de polmlati.on une sur lisé
nébu- 1’H.C.H. de I’effet de Etude - 1965. (B.1, DEDEWANOTT (hi.), EYRAW (A.). ~HALLIER
265-274. p. 88, Publ., Sahara,
S. Afr. Coop. tech. Mali). du (République de foyer le dans plank
Vander- gambiensis pnlpalis Glossina contre lutte cle Campagne - 1963. (A.), ~HALLIER
299-300. p. 204? (LoncI.),
Nature morsitans. Glossina on chemosterilants two of Effcct - 1964. R.), (P. CHADWICK
-733-761. 1’1). 53, Res., ent. Bull. discussion. general a and
organophosphates and hvdrocarbons cblorinated more on Data VI. - insecticides.
of applications topical to flics tsetse of susceptibility The - b. 1963 F.), (G. RJRNETT
747-752. ‘I~I. 53. Res., ent. BaZl. carbamates. N-methy’l
substituted some and Westw. morsitans Glossina of adults Young VI. - insectkides.
of applications topical to flics tsetse of susceptibility Thc - c(. 1963 F.), CG. HIJRNETT
347-354. p. 53,
Res., ent. Bull. Aust. sauynnertoni Glossina of adults WiLd-caught IV. - insecticides.
of applications topical to nies tsetse of susceptibility The - b. 1962 F.1, CG. RURNETT
337-34s. l>. 53, Res., ent Bnll. Westw. morsisfans Glossina of
adults of susreptibility the on pregnancy and age of efferts The ITI. - insec,ticides
of applications topical to Aies tsetse of susceptibility The - 0. 1962 F.1, CG. BURNETT
rnultigr. 289, Rep., Mise. Inst. Res. l’est. T*rop. Aust. swynnertoni Glossina to Baytex
and Westsv. nrorsitans Glossina to sevin and pyrethrins c.ompounds, nophosphorus
Orga- IV. - flies. tsetse to insecticides of applications Topical - c. 1961 F.>, CG. BZJRNETT
763-76s. p. 52, Res., ent. Bull. sevin. and pyrethrins compounds, rus
organophospho- and Westw. morsitans Glossina of adults Young II. - insecticides.
of applications topical to flies tsetse of susceptibility The - b. 1961 F.), 1c’G. RURNETT
Ml-03!). 1). 52, Res., ent. Bali. carb0n.K.
hydro- chlorinoted and Westw. morsitans Glossina of adults Young 1. - insecticides.
of applications topical to flies tsetse of susc.eptibility The - n. 1961 F.), (G. BPRNETT
295-302. p. 62, nu Sahara, ,6. Afr. Coop. Techn. Publ. Nigeria. N. of zone
Savannah Sudan the in Westw. tachinoides G. and Newst. sabmorsitans morsitans
Glossina eradicating of mcans prac.tical a of devcloprnent The - 1960. Ci).), bLASDALE 0.41'1~~
Wcstw.
Comm. Afr. S.
modem
Comm.
Comm.
Wtd.
Comm. Afr. S.
(W.
Comm.
Comm.
(hf.
Comm.
269-276. 1’.
62, Publ., Sahara, S. dfr. Coop. tech. means. chemikal by Nigeria, thern
Sou- in (R.-D.) palpatis GIossina of control the on experiment An - 1960. (A.), MAHOO~
199-212. p. 54, Res., ent.
Bull. insecticide. of application selective the by Gtossina of species thrce of control
Simuiltaneous - 1963. .J.), (P. AITCHISON E.), B. AITCHISON R.1, .J. (K. MACLENN.~N
015-62s. p. 37, Org., Htfh. It~td.
BzrZI. control. fly tsetse for techniques in advances Recent - 1967. R.‘), J. (K. MACLE~~AN
125-132. p. 97, Pul~l., Sahara, S. Afr. Coop. fech.
Nigeria. Northern in zone vegetational Sudan the in Gtossina of eradication the
for projects control insecticidal from results on Report - 1965. R.). J. tK. MACLENNAN
243-245. p. 62, Publ., Sahara, S. Afr. Coop.
fech. light. ultra-violet with sites resting nocturnal its of study a on based
Nigeria in patpatis Glossina against g sprayin Inseclicidal - 1960. A.), MACDONALL)
253-264. p. 51, Res., ent. Bull. II. Part .means. chemical by
Nigeria plain Bood river a of part in Westw. fachinoides Glossina nnd Newst. sitans
submor- morsitans Glossina of eradication The - 1960. .CP.j, BLASDALE MT.), (mT. KIRICBY
449-N%. p. SO, Res., cnf. Bull. clenring. obstructive by (R.-D.)
palpalis Gtossina of control the of trials Field - 1960. B.‘), CJ'. DAVIES J.), iR. KERNAGHAN
246-150. p. 65, Hyg., Med. trop. -7. areu. 1imite.d
a over palpalis Gtossina of control the in experiment An - 1962. J.), (R. KERNAGHAN
303-309. p. 64, Hgg., Med. trop. J. Nigeria. Northern in miasis
trypanoso- human of vcctors the of control Insecticidal - 0. 1961 -1.1, (R. KERNAGHAN
285-295. p. 62. PUEZ., Salmrn, Coop. tech. Nigeria. Northern in noictcs
fachi- Gtossina of controll insecticidal the of aspect Some - a. 1961 J.), (R. KERNAGHAN
29-M. p. 19, trop., Pays vét.
Méd. Elev. Rev. Maisons-Alfort. h d’Afrique exl&diées pupes de partir à entrepris
Muscidae) - (Dipfera glossines de élevage un sur Notes - 1966. (LA, RIBILLOT (J.), ITARD
811-823. F. 28, Qrg., Htth. Bull.
eradication. and control Tsetse - 1963. A.), CE. LEWIS F.), (J. LAMERTOX S.1, (K. HOCICING
8Oü-S07. p. 1.964, London, Enf., Congr.
Int. 12th Proc. flics. tsetse of control the in advances Recent - 1964. (K.S.), HOCKING
30~9-312. 1’. 62, Puht., Sahara, S. Afr.
Coop. tech. insecticides. with flies tsetse of control The. - 1960. S.), (Ii. HocIirNas
1955. sept. Lisboa, Malaria and Med. T~op.
Congr. Znfern. 6th insecticides. with flies tsetse of control The - 1958. S.), (Ii. HOCIirNG
157-164. I-,. 88, Pubt., Sahara, S. Afr. Coop. fech. control. tsetse of
methods on note introcluctory An - 1963. PA, (117. LAN~GXIDGE E.), (P. GLOVER
p. 383 Nairobi, Agency, Ncws Patwn erndication.
future intensifying for suggestions with 1960 norember to up work and litterature
the of survey A Nigeria. Northern in problem fly tsetse The - 1961. E.), (J?. GLOVEK
84-85. p. 181, (Lonri.), Nainse Nigeria.
in (R.-D.) patpatis Gtossina of control the in diebdrin of Use - E. 1960 B.,, C.J. DAVIES
277-284. 1’. 62, Pubt., Sahara, Coop. fech. Nigeria. thern
SOU- the in (R.-D.) pulpalis GZossina of control the in Dieldrin - a. 1960 B.). ,(J. DAVIES
427~$36. p. 49, Res., cnf. Bzutt. D.D.T. with sprnying
by Nigeria, Northern Province Benue in vegetation riyerine from Westw. noicles
tachi- G. and (R.-D.) patpalis Gtossina eradicate to nttempt An - 1958. B.), (J. D.~VIES
26S-270. p. 51. Res., ent Bull. III. Part nicans. chemical by Nigeria thern
Nor- in plain flood rirer a of part in tachinoides Glossina and Newst. tans
submorst morsifans GlossZ’na of eradication Thc - b. 1960 (P.1, BLAS~ALE CH.), contrai
Comm.
CW. gamma
(W. gamma
,(W.
W.).
Comm. S.
Comm.
264
p. 19 Multigr., 1962-63. Report bnnual
Ninth Unit. Trypanosomiasis and Tsetse Resources. Forest and Animal of Ministry
32Î. p. 88, Publ., Suhrrra, S. Afr. Coop.
tech. gambiense. T. of reservoir a as pig domestic The - 1963. C.), J. (H. WATSON
167-169. p. 97, Publ. Scrlwrn,
Afr. Coop. tech. insecticides. residual of use the by Nigeria Northern
in sicltness sleeping endemic. of area an in Newst. snbmorsitnns morsitans GZossina
and Westw. tachinoides Glossina eradicate to attempt An - 1965. G.1, (,R. TEMPLETON
465-471. 1’.
61, Parasif., Med. trop. Ann. sprayers. motorized with spraying riverine by Nigeria
Northern in Newst submorsitans, morsitans Glossincr of Control - 1967. (D. TARRT
403-414. p. 2, Afr., Dis. epiz. Bull. control. fly tsetse
in researeh of field new A - Chemosterilisation. - 1965. A.), (D. DAME N.). (C. SMITH
159-173. 1.'. 14, Biometrics,
population. fly tsetse natural a on males sterilised of effect The - 1958. R.). tH. SIMPSON
117-122. p. 5, Fr., Oc. Afr. Méd. Bull. infestées. régions des ment
l’assainisse- pour lutte de moyen Un agronomique. InophyIasie La - 1948. ROU~I~, I,E
n” Publ. 133-137. p. 100,
Tryp., Rech. lnt. SC. Afr./Cons. Un.ité Org. bio-assay. and means chemiral by gations
Investi- : Nigeria of zone Savannah Guinea Northern the in bark on emulsions
and suspensions from deposits B.P., dicophen, of Persistence - h. 1966 (K.), RIORDAN
615-621. p. 56, Res., ent. BzzZZ. formulations. two from $deposits
D.D.T. of Nigeria Northern in vegetation on persistence Relative - n. 1966 (K.), RIORL)AN
254-255. p. 1966, London, Ent., Congr. Int. 12th.
Proc. control. and stages puparial Glossina of Gamma-irradiation - 1964. H.). POTTS
484-499. 52, Parasit., Med. trop.
Ann. irradiation. by (Glossina) tsetse-flics of Sterilisation - 1908. H.>, POTTS
292. p. 51, Hyg., Med. trop. Soc. R. Trans. Westw. rnorsitans GZossina
female of organs reproductive on rays of effect The - 1957. H.1. POTTS
29-382. p. 52, A~S., xi. Rhodesia Trams.
Proc. control. tsetse to relation in technique sterile-male The - 1967. .J.), (K. PHELPS
127-132, p.
100, n” Publ. Nairobi, Réunion, 11’ Tryp., Rech. Znt. SC. Afr./Cons. Unit& Org. traps.
scented in frrscipes prrlpalis G. and pallidipes G. Trapping - 1966. .J.), iC. PERSOONS
32.3-339. p. 48, Res., ent. BnZZ. (R.-D.). palpalis
Glossina on clearing obstructive of effect The - 1957. O.), (*J. STEINER AI.). A. (T. NASH
145. p. 61, Hyg., Med. trop. Soc. R. Trans. ansteni. Glossinn Ay, tsetse
the of rearing the in Progress - 1967. A.), (J. BOTLE (A.M.), JORDAN M.). A. (T. NASH
69-84. p. 31, Res., ent. Bull. vegetation. of clearing partial by habitat
true the of climate the changing of Glossina upon effect The - 1940. M.). A. (T. NMH
1-14. (1). supp. 16, trop. Pnys VPt. Nc’d. Elev. Rev. Tchad). ,du République
et Cameroun du (République Logone-Birni a Westw., tachinoides Glossina contre
lutte de expérimentale campagne La - 1963. (P.), YVORE (A.), DETAS (J.1, MOUCHET
201-250. p. 37, Res., ent. BnZl. Coast). Gold the in clearing selec.tive by Westw.,
tachinoides G. and (R.-D.) paZpnZis Glossina of (Eradication means. entomological
by animals) and man (of trypanomiasis of control The - 1946. S.), R. CK. MORRIS
415-421. p. 19, trop., Pays Ve’t. Méd. Elev. Rev. insecticides. des l’utilisation de et
sélectif l’éclaircissement de Indications végétation. et Glossines - 1966. <L.>, hkLLOT
171-179. p. 88, Prrbl., Sahara, S. Afr. Coop. fech. Nigeria. Northern of zone
Savannah Guinea the in (R-D.), paZpaZis Gi&&n of The - 1962. (A.-k,, &HOOD