47 Pages
English
Gain access to the library to view online
Learn more

Départ d'un prophète, arrivée d'une Eglise. Textes et recherches sur la mort de Simon Kimbangu et sur sa survivance / Departure of a Prophet, Arrival of a Church. Texts and Research on the Death and Survival of Simon Kimbangu - article ; n°1 ; vol.42, pg 117-162

-

Gain access to the library to view online
Learn more
47 Pages
English

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1976 - Volume 42 - Numéro 1 - Pages 117-162
The following dossier presents documents and studies relating to the death of the Congolese prophet Simon Kimbangu in 1951 after thirty years spent in prison, and his survival in the church bearing his name. The Authors' first concern is to shed light on the circumstances of S.K's death-bed conversion to catholicism, after he had been subjected to pressure from the prison administration. They next analyse the various aspects of the new tolerance policy which the Belgian administration applied after 1955 and which allowed and even encouragea the growth of the Kimbanguist Church under the leadership of one of the prophet's sons.
46 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1976
Reads 41
Language English
Document size 3 MB

Exrait

Henri Desroche
Paul Raymaekers
Départ d'un prophète, arrivée d'une Eglise. Textes et recherches
sur la mort de Simon Kimbangu et sur sa survivance / Departure
of a Prophet, Arrival of a Church. Texts and Research on the
Death and Survival of Simon Kimbangu
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 42, 1976. pp. 117-162.
Abstract
The following dossier presents documents and studies relating to the death of the Congolese prophet Simon Kimbangu in 1951
after thirty years spent in prison, and his survival in the church bearing his name.
The Authors' first concern is to shed light on the circumstances of S.K's death-bed "conversion" to catholicism, after he had been
subjected to pressure from the prison administration. They next analyse the various aspects of the new "tolerance policy" which
the Belgian administration applied after 1955 and which allowed and even encouragea the growth of the Kimbanguist Church
under the leadership of one of the prophet's sons.
Citer ce document / Cite this document :
Desroche Henri, Raymaekers Paul. Départ d'un prophète, arrivée d'une Eglise. Textes et recherches sur la mort de Simon
Kimbangu et sur sa survivance / Departure of a Prophet, Arrival of a Church. Texts and Research on the Death and Survival of
Simon Kimbangu. In: Archives des sciences sociales des religions. N. 42, 1976. pp. 117-162.
doi : 10.3406/assr.1976.2101
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1976_num_42_1_2101Sc soc des Rel. 42 1976 117- 162 Arch
Henri DESROCHE
Paul RAYMAEKERS
PART UN PROPH TE
ARRIV UNE GLISE
Textes et recherches sur la mort de Simon Kimbangu
et sur sa survivance
The following dossier présents documents and studies
relating to the death of the Congolese prophet Simon Kimbangu
in 1951 after thirty years spent in prison and his survival in
the church bearing his name
The Authors first concern is to shed light on the
circumstances of death-bed conversion to Catholicism
after he had been subjected to pressure from the prison
administration They next analyze the various aspects of the
new tolerance policy which the Belgian administration
applied after 1955 and which allowed and even encouraged the
growth of the Kimbanguist Church under the leadership of
one of the sons
Dans une première livraison de Textes et recherches voici cinq
ans déjà 1) avait été commenté et présenté un Evangile contem
porain de la performance prophétique de Simon Kimbangu en 1921
cette Histoire de Simon Kimbangu prophète après les écrivains
Nfinangani et Nzungu histoire dont le récit arrête la très brève
vie publique du prophète Le manuscrit en effet avait été saisi le
17 juin 1921 date laquelle Simon Kimbangu plonge dans une période
Archives de Sociologie des Religions 31 1971 pp 7-49
117 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
de clandestinité qui prendra fin le 12 septembre jour de son arrestation
On sait par ailleurs comment cette arrestation débouche sur le
procès comment le procès se solde par une condamnation mort
comment cette sentence est commuée en une peine de relégation perpé
tuelle cette relégation sera endurée pendant trois longues
décennies 1921-1951 la mort intervenue le 12 octobre 1951
hôpital pour Congolais Elisabethville comment enfin cette mort
est suivie quelques années après 1955-1957) du décollage un mouve
ment qui donnera finalement naissance E.J.C.S.K. Eglise congolaise
ultérieurement agréée comme membre du Conseil cuménique
Notre dessein ici est pas de revenir sur les péripéties originelles
de 1921 ni même sur les péripéties intermédiaires de ces trois décennies
pendant lesquelles le prophète incarcéré demeure pratiquement sans
communication avec la cascade des mouvements prophétiques ou para-
prophétiques qui se réclament de sa personne ou/et de son message
Non pas que ces péripéties soient mineures opulence une docu
mentation jusque-là inédite nous même permis de leur consacrer
un épais volume ores et déjà livré aux affres de édition Nous ne
prétendons pas non plus revenir sur essai bibliographique conjoint
notre première livraison Cinq ans auront suffi pour le périmer tant
du fait de nos propres recherches que du fait de contributions notoi
rement intervenues Notre intention ici après nous être autrefois
DESROCHE et RAYMAEKERS Administration et le Sacré Discours religieux
et parcours politiques en Afrique Centrale 1921-1957 Sous presse. ouvrage est basé
sur une collecte de documents administratifs belges concernant émergence du kimban-
guisme de 1921 1924 eh I) la réactivation de la répression après affaire Dufonteny
en 1924 eh II) effervescence des sectes prophétiques de 1934 1940 eh Nous
pré-publions ici les deux derniers chapitres ch et concernant respectivement la
disparition du prophète et apparition de Eglise dessein nous ne dirons pas de son
Eglise selon que le stipule essai récent de MARTIN Kimbangu An African prophet
and his church Oxford Basil Blackwell 1975 Comme le suggère peut-être trop
timidement B.R WILSON dans sa préface la question de cette ecclésification donc de
appropriation ecclésiastique du prophète est une sociologique que ne saurait
traiter approche théologique de cet ouvrage Celui-ci ailleurs il connaissance
une documentation administrative belge cf 188 la note sur les documents secrets
belges se borne leur utilisation allusive et autre part ou bien méconnaît ou bien
ne connaît pas autres pièces de même source analogue ce qui ne va pas on le verra
sans biaiser des certitudes qui sont loin être des évidences
CHASSARD Essai de bibliographie sur le Kimbanguisme Arch 31 1971
pp 43-49
Et en particulier apport réalisé par DERKINDEREN grâce auquel notre fichier
originel maintenant triplé
Celle surtout de Werner USTORF Afrikanische Initiative Das active Leiden des
Propheten Simon Kimbangu Berne-Francfort et Lang 1975 458 pages coll
Studien zu interkulturellen Geschichte des Christentums La bibliographie pp 226-269
dépasse largement les 600 titres et autre part un important tableau chronographique
répertorie comparativement événements datés et textes de référence Les interprétations
auxquelles parvient ce remarquable ouvrage étant analogues celles auxquelles nous
étions nous-mêmes parvenus sa publication nous décidés ne pas laisser plus longtemps
dans les tiroirs notre propre analyse Cf également le dépouillement pertinent réalisé par
FECI Vie cachée et vie publique de Simon Kimbangu selon la littérature coloniale
et missionnaire belge Paris 1971 diplôme E.P.H.E.) 113 p. II pp 114-248
118 SIMON KIMBANGU
situés au point initial 1921 de cette odyssée prophétique 6) serait de
nous situer son point final 1951) celui de la mort du prophète Mort
qui ne va pas sans énigme De même que ne va pas sans énigme quelques
années plus tard 1955-1957) sa survivance dans une résurgence qui
est peut-être une surgescence celle qui amène essor de ce
va devenir une Eglise qui entend ou prétend être sienne Sur ces
deux points la documentation recueillie nous paraît maintenant pouvoir
et devoir être tirée de ses oubliettes 7)
Cette Histoire de Simon Kimbangu prophète par Nflnangani et Nzungu est
maintenant connue et citée par MARTIN report which was made by Simon
two secretaries Nfinangani his cousin and Nzungu which was conuscated
by the Belgian authorities on 17 June 1921 and which was translated op cit 38
Mais pourquoi laisser supposer que ces documents de même que les rapports Morel
seraient encore des documents archives et accès réservé alors ils sont dûment et
extensivement publiés et un exemplaire en fut remis auteur de ouvrage non sans
elle proteste ailleurs contre une publication jugée par elle intempestive
Nous reproduisons notre texte tel il été établi pour ouvrage précité laissant
même subsister et les références aux chapitres antérieurs et la numérotation des docu
ments produits
119 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
LA MORT DE SIMON KIMBANGU
SA CONVERSION AU CATHOLICISME
INTRODUCTION
1921-1951 sur ces trois décennies incarcération un rideau de silence
peine entrouvert par quelques rumeurs lettres qui seraient parvenues
sa famille ou des familiers communications avec des prophètes colla
téraux tel Simon Mpadi cf supr Ch III) comptes rendus de rarissimes
visiteurs admis entretenir avec le prophète ou même narrations de
rêves aléatoirement retransmis Certains de ces documents ont été publiés
ou sont en voie de publication Mais il est difficile recourir car ils
confinent déjà la littérature apocryphe en va ainsi en particulier
de certaines lettres écrites par Kimbangu sa famille sous le contrôle
donc la censure et peut-être la manipulation de Administration
pénitentiaire Vuendi 1) qui reproduit deux de ces lettres ne cache
pas son doute quant authenticité de celles-ci loe eit 88 Elles
ont été publiées en effet en 1959 seulement dans la Revue Congolaise
Illustrée La date de parution coïncide avec la période où E.J C.S.K
émerge de la clandestinité pour accéder la tolérance cf infr II
Limage un prophète se désolidarisant des agissements excipés pour sa
condamnation avait de quoi rendre plausible le statut proposé sa posté
rité ecclésiastique Et est cette image que privilégient les deux lettres
données comme ayant été rédigées en juillet 1924 et mars 1929 la première
adressée sa femme Mwilu la seconde son fils Joseph La seconde
recommande étrangement obéissance aux missionnaires Quant la
première elle énonce une non moins étrange palinodie
Je te défends écouter encore les autres ce sont des trompeurs ...
toute cette affaire je pense plus je fais ma prison et est tout
Toi aussi oublie cette affaire nous avons tous été trompés Je voudrais que
tous les chants en mon nom finissent Tu dois leur défendre de chanter cela
moi je ne veux plus rien entendre de tout cela ... Si tu possèdes encore
mon bâton qui soi-disant avait du pouvoir je veux que tu le brûles ...
Maintenant tout ce que les autres diront ou feront tu ne dois plus les
écouter ... Je ne suis plus rien dans cette affaire Je ne comprends pas
moi-même si est par le diable que les autres nous ont trompés ... Je ne
comprends pas moi-même comment ai pu me laisser entraîner dans cette
affaire plus je cherche je crois que je dormais ou mon esprit dormait
Je maintenant que tout est mensonge ce que je croyais vrai dans
le temps Donc laissons le passé et ne pensons avenir est un diable
qui est venu troubler notre terre Maintenant pensons seulement au vrai
Dieu est lui seul qui nous sauvera et si le Bula Matari ne avait pas
enfermé je serais devenu tout fait fou avec tout cela tandis que main
tenant je suis tranquille et bien portant ... Tout ce que nous avons rêvé
de beau et bien dans le temps je vois que tout était mauvais et ne nous
apporté que misère et prison s>
VUENDI Le Kimbanguisme de la Clandestinité la Tolérance 1921-1950
Paris Diplôme E.P.H.E
Mars 1951 pp 26-27
120 SIMON KIMBANGU
Une telle lettre publiée ailleurs trente-cinq ans après sa prétendue
rédaction représente évidemment un stratagème mais sans on puisse
discerner comment emboîtent deux stratégies une stratégie de la
disculpation dont certains traits seraient le fait du prophète une part
et autre part une stratégie du désaveu qui aura été le fait de Adminis
tration et de ses amalgames autres amalgames pourraient être
relevés en sens inverse dans autres documents en particulier dans une
série de rêves prétendument relatés par Simon Kimbangu lui-même avant
que cette relation ne soit retransmise par des filières dont la reconstitution
se laisse malaisément cerner 4)
Quatre faits cependant se laissent apercevoir
Le premier est tout au début le coup arrêt infligé toute résur
gence prophétique chez incarcéré Ce tait est narré dans une version assez
abominable recueillie par un journaliste raciste auprès du principal geôlier
un agent territorial chevronné Monsieur R. encore tout faraud par ses
méthodes expéditives avoir maté et abattu ce prophète qui arrivait dans
la prison encore auréolé de son prestige
Au cours de son voyage ici ceux qui le voyaient étaient coniine
fous On se précipitait vers le prophète on se prosternait Il en avait
qui piquaient des crises Diable me dis-je ce gaillard-là va me donner du
retordre et révolutionner ma prison Pas de mon gar on Et .atten
dais le prophète Kibangu arrive ici La ville perd la tête Mes prisonniers
se mettent adorer ce petit bonhomme noir qui racontait des balivernes
citait la Bible et se figurait que était arrivé ai voulu guérir tout le
inonde un coup ici et Kibangu par-dessus le marché La discipline avant
tout Mon Kibangu ayant mérité de la chicote il devait la recevoir est
évident Il eut des sourires La chicote se briserait en air Kibangu et
son epiderme étaient sacrés intangibles Il allait se passer un miracle
Emotion Silence Pan Mon prophète crie comme un putois Son... enfin
vous me comprenez était sensible comme celui de tout un chacun Pan
Il se tortille et fait la grimace Et ce fut tout de suite fini Kibangu avait
compris il était pas prophète et les autres prisonniers aussi guérit
un tas de choses la chicote 5)
On verra que ce prophétisme cassé en demeurera pas moins un
prophétisme rentré
Le deuxième fait était une date non précisée mais déjà concomi
tante au reportage précédent 1925) un certain changement dans le
statut carcéral du prophète changement lié son affectation aux services
de la cuisine Il semble que cette décision administrative qui extirpait de
sa cellule ait été également prise soit pour le tenir le plus possible
Et est pourquoi elles sont récusées par les intellectuels kimbanguistes Pour
nous ces lettres ont aucune valeur. Ces lettres ont aucun autre but que de chercher
vous décourager ... Ces lettres ne peuvent en aucun cas et en aucune fa on influer
sur quoi que ce soit de ce que nous savons de Simon Kimbangu Cité dans VUENDI
op cit. lequel envisage autre part que S.K sachant pertinemment que ces lettres
devraient être lues commentées par ses gardiens aura cherché les mystifier escomptant
ainsi hâter une libération il continué en vain espérer
Cette exhumation documentaire est actuellement le fait un collègue belge
qui bien voulu nous confier une copie de ces textes manuscrits et de son commentaire
Nous nous abstenons en faire état davantage pour ne analyser après sa publication
Dans CHALUX Un An au Congo Belge Bruxelles 1925
121 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
écart des autres détenus soit pour le placer dans une condition prosaïque
et ainsi démanteler son impact sur ses compagnons infortune Tel en
tout cas ont aper journalistes ou missionnaires animateur de la
secte avait rien un surhomme Peu avant la deuxième guerre mondiale
ai eu occasion de apercevoir la prison Elizabethville il avait été
affecté au service de la cuisine Il semblait très effacé très humble Une
louche la main il soulevait le couvercle une marmite ce qui augmen
tait pas son prestige Un missionnaire dans une plaisanterie aussi
épaisse indigne se sera même gaussé de son embonpoint grandissant
alors que celui-ci était lié sans doute la maladie qui devait emporter
En tout cas si cette mesure ambiguë améliore matériellement son statut
de détenu elle est contrée une date non précisée par une autre
mesure moyennant laquelle ce sort ne fait empirer son transfert
de enclos des détenus ordinaires enclos des dangereux infr
Doc XIII) mesure qui provoque chez Simon un mutisme farouche
Le troisième fait est une proposition de grâce déposée on vu
en octobre 1935 par le commissaire de district Elizabethville On vu
également que cette proposition sera restée sans suite après avis défavo
rable opposé par un autre de district celui de la région
origine et implantation du kimbanguisme cf supr Ch II Des mission
naires catholiques consultés avaient appuyé énergiquement cette fin de
non-recevoir En libérant Simon Kimbangu le kimbanguisme serait
approuvé en haut lieu ... Si cela est vrai nous en verrons encore de
belles Eh quoi un mouvement de révolte arrêté il quelques années
manu militari hui reconnu utilité publique et son fomenteur en
liberté R.P BUTAVE Et un autre Dieu veuille avertie du danger
toujours latent que révélèrent ces agitations kimbanguistes autorité
compétente continue assumer une prévoyante et sage répression qui seule
épargnera aux Européens du Congo de bien tristes réveils R.P BRAEK-
MAN Comme on vu également les RR.PP pouvaient se rassurer
affaire Dufonteny avait atteint sa cible moyennant une correction
de tir
Le quatrième fait en 1947 est entretien avec le Père Van
Wing dont la relation est une des plus consistantes pour discerner au
thentique et apocryphe dans attitude du prophète-prisonnier
avait encore rien un vieillard décrépi Malgré sa corpulence 10
11 se tenait encore bien droit et se mouvait avec aisance Il avait gardé
une excellente mémoire et ne laissait échapper nullement le fil de ses idées voix encore harmonieuse il parlait un kikongo très pur un bout
autre notre conversation est déroulée dans affabilité et la courtoisie
et quand je apprêtai prendre congé il tint me remercier de lui
avoir fait cette visite et de lui avoir apporté des nouvelles de son pays
Au fil de la on remémore son mouvement de 1921 et même
les thèmes principaux dont il était constitué Et Kimbangu ne cacha
pas la satisfaction il éprouvait se rappeler ces points Cependant
lorsque sont évoquées les consignes de désobéissance civile tel le refus
WANNUN Revue Congolaise Illustrée mars 1954
Cf Infr Doc XIII Lui-même se sait atteint physiquement il gonfle se sent
mal aise demeure étendu des heures durant
Déclarations recueillies in VUENDI op cit. pp 84-85
cette date Simon avait encore que 58 ans
10 Cf supr note
122 SIMON KIMBANGU
de impôt qui semblaient avoir été impliquées dans ce mouvement de
1921 Simon Kimbangu se défend catégoriquement de les avoir parrainées
Ce est pas moi qui ai édicté cette défense est là un des rares
et derniers témoignages recueillis
Et est ailleurs ce même témoignage qui introduit la grande question
disputée II S.K. re ut plusieurs fois la visite et le réconfort un prêtre
catholique indigène Il finit par lui demander le baptême de Eglise
romaine 11 Témoignage confirmé et précisé une semaine études
missiologiques Louvain plusieurs reprises il S.K. re ut la visite et
les encouragements réconfortants un prêtre catholique congolais abbé
Fran ois Senkoto finit par demander le baptême et mourut dans Eglise
catholique romaine 12 Version diffusée par le journal La Croix
Simon Kimbangu mourut en 1951 la mission Elizabethville Un prêtre
africain avait converti et baptisé sur son lit de mort 13)
Toutes versions autant plus suspectes que le prophète avait été
chambré et aucune autre version de son attitude ultime aura pu être
confiée par lui ni sa famille ni des pasteurs protestants plus ou moins
de connivence avec sa trajectoire Un des derniers chercheurs avoir
poussé son investigation sur ce défi avoue justement son trouble Un
autre point troublant est apparu au cours de mes recherches quelles
furent les motivations réelles qui ont poussé des prêtres catholiques
rendre des visites Kimbangu qui ailleurs ne pouvait dérober en sa
qualité de détenu alors on les refusait ses parents et aux pasteurs
protestants Raisons humanitaires certes Mais comment ces prêtres
auraient-ils pu apporter une consolation sincère Kimbangu ils combat
taient et ils ne voulaient pas faire libérer de prison depuis plusieurs
années 14 Qui plus est contre cette rumeur une conversion finale
au catholicisme inscrit en faux une dénégation du propre fils de Simon
Joseph Diangienda dénégation puisée semble-t-il aux meilleures sources
puisque captée auprès du Vicaire apostolique lui-même ai rencontré per
sonnellement Monseigneur de Hemptinne vicaire apostolique du Katanga
quelques jours après la mort de mon père Je lui dis simplement que le
bruit courait dans le Bas-Congo que Simon Kimbangu était converti et
que je venais en chercher la preuve pour ramener beaucoup de gens
Eglise catholique Monseigneur ne fit que dire du mal de mon père disant
il était mort dans de mauvais sentiments 15 Or si un était
bien placé pour connaître et valoriser la prétendue conversion ce devait
être ledit Monseigneur contrario on ne pouvait mettre la main sur un
quelconque démenti aussi rédhibitoire De là dénoncer comme une fabu
lation captieuse la version propagée par missionnaires ou missiologues du
catholicisme il avait un pas et ce pas sera autant plus allègrement
franchi que la contestation ainsi rendue possible se conjuguera avec
attestation de multiples impossibilités est du moins cette argumen
tation qui été développée récemment et non sans brio dans une recherche
laquelle par ailleurs on aurait tort de mesurer sa sympathie appui de
la thèse une conversion impossible cette argumentation mérite être
citée in extenso
11 Van WING Le Klmbanguisme vu par un témoin Zaïre 12 6) 1958 567
12 R.P DECAPMAEKER Le Kimbanguisme in Devant les Sectes non Chrétiennes
sic) XXX semaine de missiologie Paris Désolée de Brouwer 1961 55
13 La Croix 24 mars 1959
14 Les Messianismes Congolais Paris Payot 1972 84
15 Relaté dans Ch GILIS Kimbangu fondateur Eglise Bruxelles 1960 108
123 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
Tandis que sa famille et ses proches parents cherchaient en vain de
bureau en bureau la permission de communiquer avec lui les prêtres eux
bénéficiant de appui non négligeable de administration belge lui propo
saient avec insistance de se convertir au catholicisme Il est vrai en 1951
Kimbangu était déjà un vieillard ses forces commen aient décliner mais
rien ne prouve que cet homme honnête et inflexible eût pu sincèrement se
confier aux prêtres dans sa prison Elisabeth ville quand bien même espérait plus rien de la vie il ne pouvait certes pas oublier
immense succès de son Eglise avant elle ne soit brisée et lui-même jeté
en prison
Comment cet homme qui ici avait affronté impassiblement les
injures et les vexations des prêtres comme celles de administration se
serait-il converti au catholicisme sur son lit de mort Comment aurait-il
pu renier sa mission de prophète la mission de son Eglise les harangues
il avait prêchées ses nombreux fidèles et sympathisants Comment
Kimbangu aurait-il pu cautionner les accusations des prêtres et le jugement
sévère prononcé contre lui par les autorités belges Il est fort douteux que
les choses se soient passées ainsi Quoi on en dise nous ne pensons pas
que Kimbangu eût renié utilité de son Eglise et son action prophétique
Si le prophète Kimbangu était renié avancerait-on pas hui sans
hésiter que son action ne fut une folle entreprise ayant semé durant
plusieurs années que misères malheurs et désordres dans la société Bakongo
Les propos prêtés au prophète nous semblent douteux et peu fondés
on peut les considérer comme une affabulation inventée de toutes pièces
par des prêtres catholiques faut avoir esprit les sentiments que nour
rissaient ces derniers égard du prophète et des pasteurs protestants
La conversion de Kimbangu telle que les prêtres catholiques nous la rap
portent après sa mort est pas convaincante Le prophète ne est certai
nement pas converti et sa conversion Eglise catholique une
propagande mensongère pour décourager ses fidèles et desservir par là-
même Eglise noire Les Bakongo ont jamais cru et ne croiront jamais
cette conversion Tout le monde accorde pour répéter qui veut entendre
que cette affaire est une invention des prêtres Pour en convaincre il suffit
de se référer ce que déclarait une forte personnalité Mukongo au Révérend
Père Van Wing Si vous osiez dire un seul mot de cet événement devant
un groupe de ses fidèles vous seriez assommé Ce serait pire un blas
phème... 16)
16 SINDA op cit. 85-86 est une version analogue qui se trouve réitérée dans
opuscule de MARTIN et au surplus garantie comme étant la version de lEglisfr
elle-même et de son chef suprême actuel As soon as he had confirmation of his
death Joseph Diangienda went to Lubumbashi where he established that his father
had been admitted to hospital on October and had indeed died on 12 October 1951
While he was there Joseph heard the story of his conversion to Catholicism
and went to the Catholic nuns who had tended his father to pursue the matter further
They maintained that Simon Kimbangu had remained to the last méchant wicked)
although Zaïrian Catholic priest Senkoto had evidently tried to convert him or had
even baptized Simon Kimbangu when he was no longer fully conscious However
Zaïrian prison warder who was with Simon Kimbangu till he died categorically denied
that any Catholic baptism had been administered Unfortunately this man lost his
life in the troubles of the 60s in Zaïre and could not therefore endorse this testimony
Joseph Diangienda calls the story of his conversion to Catholicism downright
lie intended to bring discredit on the Kimbanguist Movement and to split it op cit
64)
124 KIMBANGU SIMON
Un vieil adage scolastique assurait posse ad actum non valet
consecutio et au contraire Ab aetu ad posse valet consecutio est-à-
dire de ce une chose avère possible ou impossible on ne peut en
conclure elle existe ou elle existe pas Et inversement du fait
une chose existe est était possible Equivalement Fourier assu
rait dans un inédit On commence par dire cela est impossible pour se
dispenser de le tenter et cela devient impossible en effet parce on ne le
tente pas Ou le proverbe anglais cher Lenine la preuve du
pudding est on le mange Et est bien ce qui arrive notre dossier
Que la conversion de Kimbangu au catholicisme ait été incertaine dou
teuse inconséquente blasphématoire et donc apparaisse impossible certes
ne ensuit pas elle ait pas été un fait Et si elle fut un fait est
donc elle était possible quitte rechercher le sens ou la diversité des
sens lire dans un tel fait
vrai dire cette version une conversion tellement possible elle
aurait été factuelle avait déjà été présentée comme plausible et elle avait
été dans un témoignage triplement qualifié abord parce il
remonté aux sources ensuite parce il se présentait sans connivence
confessionnelle enfin parce il avait recueilli les deux assertions contra
dictoires Il agit de la version de Ch.A Gilis déjà cité pour avoir relaté
entretien de Joseph Diangienda le fils du prophète et de Mgr de Hemp-
tinne vicaire apostolique Telle était assertion contre Et voici les
assertions pour où nous voyons une part reparaître le personnage de
Fran ois Nsenkoto déjà nommé dans autres témoignages cf supr.
et absent de notre dossier cf infr. et où autre part émerge le per
sonnage de ur Eudoxie commun notre dossier et enquête Gilis
dont voici essentiel
Je déplore malgré toute amitié que ai pour lui et mon admiration
pour ses uvres musicales que dom Fran ois-Xavier Senkoto ait cru devoir
publiquement affirmer la conversion de Kimbangu sans en rapporter les
preuves fallait tout dire ou ne rien dire apporter une preuve écrite ou
respecter le secret une âme
Malgré la consigne du silence qui lui été donnée voici les quelques
renseignements bien voulu me livrer le père Fran ois joins ceux
que ont donné la ur Eudoxie la garde-malade de Kimbangu et le
docteur Royer son médecin
La première fois que Simon Kimbangu toujours gardé militairement
été conduit hôpital Prince-Leopold Elisabethville il souffrait de
décompensation cardiaque Il était renfermé peu loquace et ne collaborait
pas avec ceux qui le soignaient Il refusait de manger mais les autres
disaient il mangeait la nuit Il ne supportait pas ur Eudoxie et détour
nait sa route chaque fois il la rencontrait
dut revenir hôpital quelques semaines plus tard Il souffrait une
dysenterie galopante qui emporta en quelques jours ur Eudoxie prétend
que son attitude avait complètement changé Il se serait avancé vers elle
et aurait dit Ma ur je viens dans votre maison pour mourir.
avait peine marcher et parler aurait dit cependant Je
demande être baptisé comme vous. Dom Fran ois qui ce moment-là
était lui-même souffrant dans le même hôpital aurait abordé par ces
paroles Je suis un homme comme vous de la Province de Léopoldville.
125