20 Pages
English
Gain access to the library to view online
Learn more

Émergence d'un fondamentalisme hindou au Népal? / Towards the Rise of an Hindu Fondamentalism in Nepal ? - article ; n°1 ; vol.99, pg 87-104

-

Gain access to the library to view online
Learn more
20 Pages
English

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1997 - Volume 99 - Numéro 1 - Pages 87-104
The foundation in Nepal of the World Hindu Federation, in 1981, occurs during a period of triumphating Hinduism, where religion and nationalism converge in the exaltation of kingship. The climax is the organisation of the World Hindu Conference, in Kathmandu in 1988. But, with the 1990 Revolution, the debates about upholding Nepal as a Hindu kingdom, and the mass conversions to Christianism, WHF is obliged to adopt a more defensive position. With the diffusion of a neo-Hinduism which claims to be a return to an ancient vedic tradition and which encompass Buddhism, WHF attempts to adapt its nepalese strategy to this new socio-political environment, keeping at the same time the pan-Hindu model adopted from India.
La fondation au Népal en 1981 d'un mouvement fédérateur de l'hindouisme, la World Hindu Federation, se fait dans le cadre d'un hindouisme triomphant, où religion et nationalisme convergent dans l'exaltation de la monarchie. L'apogée en est la World Hindu Conference de 1988 à Katmandou. Mais avec la Révolution de 1990 les polémiques nées du maintien de la définition du Népal comme royaume hindou, et les conversions massives au christianisme, la WHF se voit contrainte d'adopter une position défensive. Diffusant un néo-hindouisme qui se veut retour à une tradition ancienne dite védique et englobement du bouddhisme, la WHF tente d'adapter sa stratégie népalaise à ce nouvel environnement socio-politique, tout en respectant le modèle pan-hindou venu de l'Inde.
18 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1997
Reads 51
Language English
Document size 1 MB

Exrait

Véronique Bouillier
Émergence d'un fondamentalisme hindou au Népal? / Towards
the Rise of an Hindu Fondamentalism in Nepal ?
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 99, 1997. pp. 87-104.
Citer ce document / Cite this document :
Bouillier Véronique. Émergence d'un fondamentalisme hindou au Népal? / Towards the Rise of an Hindu Fondamentalism in
Nepal ? . In: Archives des sciences sociales des religions. N. 99, 1997. pp. 87-104.
doi : 10.3406/assr.1997.1134
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1997_num_99_1_1134Resumen
La fundación, en Népal, en 1981 de un movimiento federador del hinduismo, la World Hindu
Féderation, se lleva a cabo en el marco de un hinduismo triundante, donde religión y nacionalismo
convergen en la exaltación de la monarquía. Su apogeo es la World Hindu Conference de 1988 en
Katmandú. Pero la Revolución de 1990, las polémicas surgidas del mantenimiento de la definición de
Nepal como reino hindú y las conversiones masivas al cristianismo, obligan a la WHF a adoptar una
posición defensiva. Difundiendo un « neo-hinduismo » que se presenta como la vuelta a una tradición
antigua designada como védica y englobante del hinduismo, la WHF trata de adaptar su estrategia
nepalesa al nuevo contexto socio-politico, respetando, no obstante, el modelo «pan-hindú» traido de la
India.
Abstract
The foundation in Nepal of the World Hindu Federation, in 1981, occurs during a period of triumphating
Hinduism, where religion and nationalism converge in the exaltation of kingship. The climax is the
organisation of the World Hindu Conference, in Kathmandu in 1988. But, with the 1990 Revolution, the
debates about upholding Nepal as a Hindu kingdom, and the mass conversions to Christianism, WHF is
obliged to adopt a more defensive position. With the diffusion of a "neo-Hinduism" which claims to be a
return to an ancient "vedic" tradition and which encompass Buddhism, WHF attempts to adapt its
nepalese strategy to this new socio-political environment, keeping at the same time the "pan-Hindu"
model adopted from India.
Résumé
La fondation au Népal en 1981 d'un mouvement fédérateur de l'hindouisme, la World Hindu Federation,
se fait dans le cadre d'un hindouisme triomphant, où religion et nationalisme convergent dans
l'exaltation de la monarchie. L'apogée en est la World Hindu Conference de 1988 à Katmandou. Mais
avec la Révolution de 1990 les polémiques nées du maintien de la définition du Népal comme royaume
hindou, et les conversions massives au christianisme, la WHF se voit contrainte d'adopter une position
défensive. Diffusant un "néo-hindouisme" qui se veut retour à une tradition ancienne dite védique et
englobement du bouddhisme, la WHF tente d'adapter sa stratégie népalaise à ce nouvel environnement
socio-politique, tout en respectant le modèle "pan-hindou" venu de l'Inde.Arch de Sc soc des Rel. 1997 99 juillet-septembre 87-104
Véronique BOUILLIER
EMERGENCE UN FONDAMENTALISME HINDOU
AU PAL
World today needs non-violence of
Hinduism for its very survival
Hence it should be clearly under
stood that enemies of Hinduism
are enemies of the human race
Vishwa Hindu 1992
Depuis peu il arrive que on lise dans les journaux népalais quelques
titres qui se veulent alarmistes Hindu militant wing in Nepal Observer
4/8/95) Christianity threat for Hinduism Kathmandu Post 10/1/95) The
communal pot overflows Independent 1/11/95) ou encore Massive Hindu
campaign planned Independent 2/8/95 Le Népal est alors présenté comme
la base arrière des organisations politiques naguère interdites en Inde la
suite de la destruction de la mosquée Ayodhya comme le RSS ou la
VHP Ainsi que écrit avec horreur le Weekly Mirror The religious
fanatics from India have started coming to Nepal 4/8/95
FONDATION DE LA WORLD HINDU FEDERATION
Les associations ou mouvements qui se réclament de hindouisme sont
légion au Népal officiellement une trentaine mais ai voulu enquêter sur
Katmandou vol no 10 Cette revue publiée Katmandou par la World Hindu
Federation est directement inspirée par la revue indienne de la Vishva Hindu Parishad dont elle
inversé le nom de Hindu Vishva
Fondée en 1964 comme une émanation du RSS Rashtriya Swayamsevak Sangh parti
nationaliste fondé en 1925 par Hedgewar) la VHP Vishva Hindu Parishad est une association
qui se veut culturelle et non politique et qui vise rassembler toutes les forces spirituelles
hindoues autour un projet commun nationaliste religieux Son activisme été surtout orienté
ces dernières années autour de affaire de la mosquée Ayodhya ce qui entraîné son inter
diction pendant deux ans Mais ces derniers temps comme ont montré les élections de 1996
le contexte politique est favorable un retour ce genre activisme
Je remercie vivement Bernadette Vasseux de toutes les coupures de presse elle
eu la gentillesse de me faire parvenir depuis Katmandou
87 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
ce sujet en commen ant par approcher une organisation qui veut les englober
tous et qui par sa localisation Pashupatinath et son appellation suggère
une identification hindouisme le plus militant Le Vishwa Hindu Maha-
sangh ou World Hindu Federation dont le nom entretient la confusion avec
le mouvement indien de la Vishva Hindu Parishad est localisé Ba kali sur
une vaste esplanade dominant le temple de Shiva-Pashupatinath et appartenant
Association pour le Développement de Pashupatinath Bien que niant for
mellement tout lien avec la VHP indienne jugée être une organisation po
litique les cadres du Mahasangh ne récusent pas le qualificatif de
fondamentalistes qui disent-ils été dénaturé car que veut-il dire autre
un retour au fondement la source même de hindouisme dont le
temps terni la pureté Ils tiennent là un discours commun nombre de
mouvements actuels de reformulation de hindouisme
La World Hindu Federation WHF se veut comme son nom indique
une organisation mondiale reconnue par UNESCO regroupant ensemble
des associations hindoues des différents pays où hindouisme est représen
té cette fin elle cherche créer dans ces pays environ une trentaine
des branches locales et organise périodiquement des réunions des délégués
Plus précisément ses statuts mentionnent un General Council assemblée
générale de la Fédération se réunissant deux fois sur une période de cinq
ans et chargée entre autres élire le Président pour cinq ans comme me
fait remarquer le Vice-Président aucune autre religion un fonctionnement
aussi démocratique Puis on trouve Executive Committee constitué par
le Président comprenant 111 membres au maximum et se réunissant au moins
une fois par an dans un des pays où la Federation est représentée en fait
le plus souvent en Inde ou au Népal Pour avoir une idée du poids relatif
du Népal dans administration de organisation regardons la liste des prin
cipaux responsables le Président actuel Krishna Gopal Tandon est népalais
comme était le fondateur Nagendra Prasad Rijai maintenant Senior Advi
ser Le Senior Vice-Président Achyut Raj Regmi est également népalais
ainsi que le Secrétaire Général Jogendra Jha et le Trésorier Ram Lal Shrestha
Il ensuite six Vice-Présidents autres origines Inde Sri Lanka Afrique
du Sud USA Malaisie et Grande-Bretagne) et six Secrétaires trois Népalais
un Indien un Indonésien et un Singapourien Le Népal domine donc tat-
Major de organisation alors que Inde tient une place discrète contreba
lancée il est vrai par un grand nombre de délégués Lors du General Council
de 1994 Benares il avait 276 délégués indiens 171 népalais et une soixan
taine de délégués pour les quinze autres pays représentés
est dans organisation assemblées que importance de la World
Hindu Federation se fait la plus visible Discours et publications permettent
Tout proche de Katmandou cet ensemble de temples étage sur les bords de la rivière
Bagmati Dominé par le grand temple Shiva Seigneur des animaux est un lieu de pèle
rinage pour tout le monde hindou
Je suis ici la translitteration adoptée par la Fédération qui utilise pas de signes dia
critiques Le accentué est écrit sh le est transcrit par un contrairement usage indien
de la Vishva Hindu Parishad Pour des questions homogénéité avec les citations et avec
usage de transcription des noms propres je choisis de ne pas employer dans le reste du texte
de signes diacritiques
Cette volonté universelle se marque dans usage de anglais dans ses publications et
la préférence pour le nom anglais et son sigle même dans les publications népalaises
88 UN FONDAMENTALISME HINDOU AU NEPAL
alors de situer la WHF par rapport arrière-plan des mouvements indiens
et de voir se dégager une spécificité népalaise
La World Hindu Federation fut constituée lors une conférence fondatrice
Birganj dans le Terai népalais en 2037 VS est-à-dire en avril 1981 pour
la fête de la naissance de Ram Ramnavami Inaugurée le 12 avril par le roi
Birendra cette conférence intitulée First World Hindu Conference ou Vis
va Hindu Mahasammelan se situe dans la lignée une autre conférence
hindoue appelée elle aussi First Vishva Hindu Sammelan qui se déroula
en 1966 Prayag Allahabad et laquelle assista le roi Mahendra La décla
ration il fit alors et qui se termine ainsi We Nepalese are proud
to say that the Kingdom of Nepal stands even today as the bedrock of this
eternal Hindu religion do think that there can be no Hindu who would
not wish in his heart of hearts that Nepal the only symbol of Hindu Glory
in the whole world should prosper donne le ton de toute la réthorique qui
se développera dans les conférences suivantes sur le statut particulier du Né
pal Cette conférence de Prayag la première organisée sous les auspices de
la VHP qui venait être créée janvier 1964) se voulut une sorte de par
lement et de consistoire de Hindouisme 8) réunissant saints maîtres spi
rituels chefs de sectes et de monastères autour un projet de
dogmatisation de hindouisme
La période de 1981 qui voit au Népal organisation de la conférence de
Birganj et la fondation de la World Hindu Federation correspond en Inde
un regain activité de la VHP qui organise une seconde conférence Prayag
en 1979 mobilisant la communauté hindoue contre ce elle dit être acti
visme musulman et chrétien et exploitant le sentiment chez les Hindous être
une communauté assiégée La VHP lance alors de multiples campagnes et
de multiples associations destinées constituer un groupe de pression et
capitaliser les voix un vote hindou La situation népalaise est-elle compa
rable Le système politique est toujours celui des Pancayats fondé sous la
double référence de la monarchie et de hindouisme Or en mai 1981 bien
que les partis politiques soient toujours interdits doivent avoir lieu les pre
mières élections législatives au suffrage universel direct La conférence
est une magnifique tribune pour déclarer que le système sans partis des Pan
cayats est un système démocratique fondé sur la tradition hindoue que dans
les démocraties occidentales le gouvernement est celui de la majorité mais
que sous le système pancayat les décisions sont prises par consensus 10
Remarquons que le président de cette World Hindu Federation qui vient de
se constituer Nagendra Prasad Rijai sera en 1988 brièvement Premier Mi
nistre choisi parmi les membres de la Chambre nommés par le roi
commémorer Déclaration la seconde reproduite Conférence en tête elle du volume organisa édité Katmandou par la World La filiation Hindu Federation avec les confé pour
rences indiennes de la VHP est donc revendiquée
Christophe JAFFRELOT 1993 224
Premières élections sous le système des Pancayats le Népal ayant auparavant connu
une brève période de démocratie parlementaire avec des élections législatives en 1959 Mais le
roi Mahendra mit fin expérience en décembre 1960 et instaura ce régime des Pancayats
avec des élections au suffrage indirect un parlement réduit un rôle quasiment consultatif
Ce système qui se voulait une démocratie la base et un facteur unité transcendant les
dissenssions créées par les partis politiques fut modifié par le roi Birendra qui la suite des
pressions populaires introduisit des élections au suffrage direct
10 Discours de S.K Upadhyaya Vice-chancelier de Tribhuvan University
89 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
HINDOUISME TRIOMPHANT
La WHF prend toute son importance lors de la seconde Conférence elle
organise cette fois Katmandou du 24 au 28 mars 1988 et qui coïncide comme
par hasard avec la cérémonie initiation bratabandha du Prince Héritier
Cette conférence est de grande envergure elle mobilise la plupart des lieux
de rassemblement de Katmandou ensemble de Pashupatinath bien sûr et
notamment le siège de la WHF devant lequel est installé un immense dais
le stade pour la cérémonie ouverture la Royal Academy pour les réunions
de travail Sont réunis environ 500 délégués de 26 pays et 7000 observateurs
Mais surtout la participation de chefs religieux de haut rang assure la confé
rence une aura et une autorité indiscutables Le Shankaracharya de Dwarka
est-à-dire le chef un des monastères les plus anciens et les plus prestigieux
de la secte des Dasnami Sanny asi 11) est ainsi accueilli solennellement par
le président de la WHF de même que plusieurs chefs religieux de sectes vish-
nouites Si nombre de ces personnalités ne sont pas connues pour leur position
militante le Shankaracharya de Dwarka se contente apporter sa béné
diction aux nationalistes hindous 12 sans participer aux mouvements de
mobilisation ce est pas le cas de deux invités de marque la Rajmata de
Gwalior une figure de proue du BJP et le Shankaracharya de Kanchi membre
actif de la VHP qui fait une arrivée remarquée au Népal par le Terai en
inaugurant la frontière indo-népalaise Birganj thé Shankaracharya
Gâte 13) avec chants hymnes védiques réceptions officielles et discours
la vue des coupures de presse de époque et des livrets de présentation
de la conférence édités par la WHF on est frappé de la différence par rapport
la situation indienne malgré ailleurs la présence de ces militants natio
nalistes hindous En Inde cette époque les partis hindous sont crispés sur
le thème de identité menacée et focalisent leur action sur les thèmes de la
protection de la vache des pèlerinages unitaires puis de la reconquête du
temple Ayodhya Aucun de ces mouvements de véritable écho au Népal
hormis une participation ponctuelle en 1983 la Ekatmata Yatra pèle
rinage de unité où un char relia Katmandou Rameshvaram Tamil Nadu
inverse de la position défensive ou réactive constatée en Inde et qui nous
le verrons va caractériser la situation népalaise plus tard la conférence de
Katmandou se présente comme une exaltation un modèle idéal une céré
monie orchestrée la gloire de ce qui est selon les mots du Shankaracharya
de Kanchi the only ideal and holy state for the entire Hindus in the
world 14 Plus explicite plus courtisan le vice-chancelier de Tribhuvan
University écrie Kingship and the highest ideal of Hinduism sacrifice
11 Fondée par Shankara au IXe siècle la secte reconnaît traditionnellement quatre sièges
principaux tenus par quatre pontifes Shmgeri Puri Dwarka et Badrinath Actuellement
Swarupananda Saraswati le pontife de Dwarka détient également le siège du Jyotirmath le
monastère de Badrinath Postérieurement institution de ces quatre centres autres ont été
reconnus et leur chefs ont pris aussi le titre de Shankaracharya comme celui de Kanchi Kar
mako ti Pith
12 Christophe JAFFRELOT 1993 425
13 The Rising Nepal 20 mars 1988 the gate depicts religious and cultural
originality
14 Ibid
90 UN FONDAMENTALISME HINDOU AU NEPAL
are synonymous in Nepal This is the reason why this country is the sacred
land of gods and dedicated monarchs 15 De fait la Conférence est large
ment patronnée par la monarchie le roi préside la séance ouverture la
reine celle de clôture et tous deux re oivent en privé les chefs religieux les
portraits de la famille royale ouvrent les publications et la conjonction entre
la tenue de la Conférence et initiation du prince Dipendra permet de lui
assurer habilement un parrainage prestigieux 16 Comme le dit Shaha
the conference was held with the royal blessings at considerable public ex
penditure 1993 167 Or en cette année 1988 la monarchie peut avoir
redorer son blason de nombreux scandales ont éclaté le gouvernement de
Marich Man Singh fortement impopulaire change de composition trois fois
dans année 1988 des journalistes sont emprisonnés 17 et Amnesty Inter
national publie un rapport spécial sur les violations des droits de homme
au Népal Sur le plan international la proposition laquelle le roi est par
ticulièrement attaché de déclarer le Népal Zone de Paix est toujours
pas ratifiée par Inde aussi le thème de la Conférence de Katmandou est-il
particulièrement bien choisi Hindu Unity for World Peace
Allocutions et résolutions mettent en avant les grands principes de hin
douisme et leur application particulière au Népal notamment sur le thème de
la paix Peace and fraternity prevail under Hindu religion affirme le Shan-
karacharya de Dwarka et une des résolutions adoptées par la Conférence pré
cise The Hindu culture which has been nurtured by the pure and noble
thoughts of Vedic considers peace as the ultimate objective of life
The peace-oriented Hindu culture and religion has had profound impact on
the Kingdom of Nepal Due to this influence this countryI... has remained
Zone of Peace from time immemorial This Mahasammelan considering
Nepal as protector of the Hindu culture respects it as Zone of Peace
and also hopes that starting from Nepal peace will soon spread throughout
the world 18)
Cet éloge du Népal de ses lieux saints et de la coexistence harmonieuse
des religions est avant tout une eulogie la gloire du seul royaume hindou
au monde et de son roi Comme le dit le Shankaracharya de Dwarka Thé
Hindus regard His Majesty the King as their King and take pride in this
They regard him as their source of inspiration Dans la même veine le
Shankaracharya de Kanchi described the Nepalese as fortunate for the op
portunity they have got to serve the King and the Queen Janakpur avril)
et mettant lui aussi tout le monde hindou sous la bannière du Népal il ajoute
que thé Nepalese national flag bearing the sun and the moon is the symbol
of the entire Hindus of the world
15 Vishwa Hindu Second World Hindu Conference 1988 15
16 Les photos de première page des journaux témoignent ailleurs de cette récupéra
tion le carosse du prince voisinant avec le Shankaracharya on impression que tous les
dignitaires sont rassemblés cette occasion
17 Un détail intéressant deux journalistes sont arrêtés pour avoir publié une interview
de Yogi Narharinath fortement critique égard du roi SHAHA 1993 154 Lui-même
ne sera pas inquiété mais cela explique le retrait de cette grande figure religieuse et politique
chef du monastère Nath de Dang puis de Katmandou des activités de la World Hindu Federation
dont il fut un des fondateurs
18 The Rising Nepal 28 mars 1988
91 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
Cette légitimation du roi Birendra comme archétype du roi hindou est
accentuée par la référence lignagère son ancêtre unificateur du Népal
It was in the lignage of famous Hindu monarchs that King Prithvi Narayan
Shah the Great was born as the saviour of Hinduism. It is due to his courage
and integrity that Hindus all over the world take pride in Nepal. This founder
of the only modern Hindu nation was probably the last and the greatest mo
narch of Hindus in the ancient tradition The worthy heirs of King Prithvi
Narayan Shah continued to carry out and are still continuing the Rule of Dhar
ma in this Sacred Land 19)
HINDOUISME MENACE
Cette grand-messe hindoue et monarchique de 1988 sonne comme un ba-
roud honneur peine deux ans plus tard sous la pression de la révolte
populaire le roi abandonne son statut de souverain absolu la démocratie par
lementaire est instaurée et des voix élèvent pour réclamer la sécularisation
de tat
élaboration une nouvelle constitution déchaîne les passions et la World
Hindu Federation prend une part active aux débats notamment par la voix
de Achyut Raj Regmi une des personnalités nommées par le roi dans le gou
vernement intérimaire un des membres fondateurs de la WHF dont il devient
le Senior Vice-Président en 1992 A.R Regmi par ailleurs plutôt proche du
Congrès est sans doute le principal responsable du maintien dans le préambule
de la Constitution de 1990 de la définition du Népal comme royaume hindou
avait menacé si la constitution ne maintenait pas cet article de installer
aux portes du temple de Pashupatinath et faire une grève de la faim et
avait appelé les Népalais combattre dans les rues pour un royaume hindou
Le 29 juin ailleurs 5000 personnes avaient défilé silencieusement au départ
de Pashupati portant des bannières avec pour slogans Unity and Diversity
The basic characteristics of Hinduism ou bien We want an Hindu Na
tion 20 argument de Regmi se fondait sur une vision culturaliste et as
similationniste de hindouisme identifié alors la nation népalaise
Hinduism is culture nationality There are so many religions inside Hin
duism To declare Hindu state does not therefore mean religious state -it
means declaring culture Ninety-five per cent of the people believe
in some way or another in Hindu culture 21)
19 M.K UPADHYAYA Vishwa Hindu 1988 17 propos du rôle de idéologie hindoue
dans la constitution du royaume des Shah voir mon article de 1995 et sa bibliographie
20 William RAEPER and Martin HOFTUM 1992 157
21 Id. 159 Lorsque je me suis entretenue avec lui il récusé tout emploi du terme
religion qui dit-il ne traduit pas du tout le mot de dharma et qui pris de nos jours un sens
communaliste et politique La référence hindouisme comme mode de vie comme
culture est commune tous les mouvements communalistes et permet ainsi de transposer
hindouisme en termes de référence identitaire nationale Sur les implications de cette définition
et sa coïncidence avec la théorie anthropologique voir Peter VAN DER VEER 1994 134
92 UN FONDAMENTALISME HINDOU AU NEPAL
Le Népal est donc resté un tat hindou au grand mécontentement des
minorités religieuses notamment bouddhistes Le Vishwa Hindu Mahasangh
dû jeter tout son poids dans la bataille pour maintenir apparence de cet
tat dharmique idéal célébré deux ans plus tôt
Mais bientôt il va devoir lutter sur un autre front celui des conversions
au christianisme et la situation qui en découle est pas sans rappeler
émergence des mouvements nationalistes hindous
Depuis Prithivi Narayan les conversions religieuses et le prosélitysme
sont interdits et vigoureusement réprimés Le code civil de 1935 est très ex
plicite il est interdit de mettre en usage et de prêcher ... les croyances
irreligieuses et étrangères ... qui ruinent la religion traditionnellement pra
tiquée par la communauté hindoue et la distinction des castes 22 Le nou
veau code de 1963 abandonne toute référence au système des castes mais non
pas la hiérarchie religieuse celui qui propage une religion autre que hin
douisme risque toujours de trois six ans de prison et le converti est condamné
un an de prison assimilation de hindouisme identité nationale est
clairement posée et la menace que constitue le prosélytisme essentiellement
chrétien est une atteinte ordre social et par là-même une man uvre de
destruction de tat La révolution de 1990 portée par idéal démocratique
des droits de homme ne peut que vouloir encourager la liberté de conscience
Et de fait un des premiers gestes du nouveau gouvernement intérimaire sera
de libérer tous les prisonniers religieux 23 Cependant les rédacteurs de la
nouvelle Constitution sont divisés selon différentes tendances notamment en
tre affirmation de hindouité comme ciment de unité nationale et le se
cularisme qui respecterait le des minorités La Constitution issue de ces
débats adopte sur le plan de la liberté religieuse une position bâtarde ar
ticle 19 affirme le droit de chacun de pratiquer la religion de ses ancêtres
ce qui était déjà le cas antérieurement mais interdit toujours toute incitation
conversion 24 Dans la lettre donc les choses ont pas changé En re
vanche et en accord avec esprit de la Constitution la loi est pas appliquée
Il plus eu aucune poursuite pour prosélytisme et les missions protes
tantes dans leur majeure partie se sont empressées intervenir
Le rythme des conversions notamment auprès des populations peu hin-
douisées ou qui se sentent peu intégrées la communauté nationale 25)
de quoi inquiéter le Vishwa Hindu Mahasangh On parle fin 1993 de 100000
chrétiens affichés et autant de crypto-chrétiens ce qui ferait déjà au total
22 Code de 1935 vol 15 art 19 in Marc GABORIEAU 1994 63
23 II aurait eu en 1990 30 personnes en prison pour délit de conversion et 200 autres
inculpées pour les mêmes délits Tous ont été amnistiés cf SHAH 1993 35 Sur les
condamnations antérieures voir Marc GABORIEAU 1994 65
24 Le texte de la version anglaise est le suivant Every person shall have the freedom
to profess and practice his own religion as coming down to him from the perennial past having
due regard to traditional practices Provided that no person shall be entitled to convert another
person from one religion to another Selon Rishikesh SHAHA 1992 241) la version en
nepali est légèrement différente et dit provided that no person shall cause or compel another
individual to change religion
25 Les groupes ethniques qui revendiquent une identité propre que la népalisation
imposée par les hautes castes parbatiya depuis unification du Népal aurait occultée mais aussi
les réfugiés venus du Bhoutan qui peuplent le camp de Jhapa et qui depuis deux ans se con
vertissent massivement au christianisme
93 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
de la population 26 Et le secrétaire de la WHF Jogendra Jha ajoute
dans une interview au journal The Independent août 1995 In 1952 only
five white Christians were here. By 1995 more than 200000 Nep had
been converted to Christianity
islam en revanche est pas considéré présent dans la même
perspective Si les musulmans constituent environ de la population ils
ont pas cherché étendre leur communauté et interdiction de prosélytisme
ne les pas réellement concernés islam népalais est intégré et toléré et ne
cherche pas faire parler de lui 27 Néanmoins on peut percevoir ces toutes
dernières années un changement quelques conflits entre communautés dans
le Terai et Katmandou des remarques acerbes propos de la nouvelle mos
quée pour le moins ostentatoire construite avec argent du Golfe 28 et
une inquiétude portant sur un afflux probable immigrés clandestins du Ban
gla Desh mais cela est sans commune mesure avec les événements indiens
La rhétorique néo-hindoue au Népal ne va donc pas se poser par rapport
islam Malgré la proximité de la WHF avec la VHP indienne malgré des
parrainages identiques la spécificité de la démarche népalaise apparaît dans
ces deux traits une part la volonté de paix avec islam contre lequel ces
efforts ne sont pas dirigés et autre part le lien sans cesse affirmé entre
hindouisme et la royauté dans la définition de identité nationale
LA REACTION HINDOUE
Antérieurement 1990 le Népal participait aux mouvements néo-hindous
et associait la stratégie de reconquête hindoue pratiquée en Inde avec le
sentiment hautement affirmé de sa supériorité de royaume hindou triomphant
Les bouleversements de la révolution de 1990 ont amené la WHF et les
autres associations hindoues une perception différente de la situation la
spécificité népalaise apparaît menacée le statut de royaume hindou remis en
question identité nationale récusée Confronté comme Inde été des
mouvements massifs de conversion le Népal hindou réagit de la même fa on
par un discours de majorité assiégée 29 et adoption de ce que Jaf-
frelot appelé un syncrétisme ou mimétisme stratégique 1992)
26 Marc GABORIEAU id. 68 La WHF ajoute il des églises petites ou grandes
dans les 75 districts du Népal et que la vallée de Katmandou elle seule possède more than
100 meeting places and praying halls churches Vishwa Hindu 1994 31)
27 Cf article de Sudhindra SHARMA dans Himal 1994 pp 30-35 et bien sûr les travaux
de Marc GABORIEAU
28 Cette Nepali Jame Masjid qui domine ancienne Kashmiri Takia constitue le bastion
du néo-fondamentalisme de école de Deobandi alors que la mosquée Kashmiri est plutôt celle
de la communauté traditionnelle culturellement plus tolérante et assimilée la tradition népalaise
cf Sudhindra SHARMA op cit. 39)
29 Les nationalistes hindous font même appel de prétendus rapports de ONU pour
justifier leur position According to UNO report Hindu society shall become minority in
India after 20 years Vishwa Hindu 1992 10 Rappelons que Inde compte actuelle
ment environ 12 de musulmans
94