13 Pages
English
Gain access to the library to view online
Learn more

Figures de l'islam. Connaissance et représentations des marabouts africains à Paris / The Shapes of Islam. Knowledge and Representations of African Marabouts in Paris - article ; n°1 ; vol.68, pg 39-50

-

Gain access to the library to view online
Learn more
13 Pages
English

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1989 - Volume 68 - Numéro 1 - Pages 39-50
12 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1989
Reads 39
Language English
Document size 1 MB

Exrait

Liliane Kuczynski
Figures de l'islam. Connaissance et représentations des
marabouts africains à Paris / The Shapes of Islam. Knowledge
and Representations of African Marabouts in Paris
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 68/1, 1989. pp. 39-50.
Citer ce document / Cite this document :
Kuczynski Liliane. Figures de l'islam. Connaissance et représentations des marabouts africains à Paris / The Shapes of Islam.
Knowledge and Representations of African Marabouts in Paris. In: Archives des sciences sociales des religions. N. 68/1, 1989.
pp. 39-50.
doi : 10.3406/assr.1989.1395
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1989_num_68_1_1395Arch Sc soc des Rei 1989 65/1 juillet-septembre) 39-50
Liliane KUCZYNSKI
FIGURES DE LISLAM
Connaissance et représentations des marabouts africains Paris
Through three approaches the living conditions of African mara
bouts in France their practice of magic and finally their speech and
representations i.e how the marabouts speak about themselves as
well as how their clients and others judge them) an attempt has been
made to define the dynamics of an Islam central reference of the
marabouts which only preestablished norm could consider as
monolithic The Islam of the marabouts is not the Islam of the
specialists or of the mosques it is rooted in pre-Islamic village
cultures and its presence in daily life definitely gives it enormous
sociological importance The presence of the marabout in France
and especially his legal status has shaped the sociological type of the
marabout shaking up the basic entena used to define pretended
authenticity The hold of Islam can be seen in its practices and the
various degrees to which these are observed from strict observance to
simple almost unconscious impregnation As for representations
they leave Islam an ambiguous place held in esteem or not
according to circumstances and levels of discourse
Si les marabouts africains sont devenus visibles Pans dans les années 80 en
raison notamment de leur emploi constant une publicité diffusée dans les
journaux gratuits et distribuée sous forme de cartes leur présence est cependant
ancienne Ceux aujourdhui inscrivent clairement dans la filiation de leurs
aînés tirailleurs sénégalais restés en France au début du XXe siècle Un grand
nombre ne sortait pas des milieux africains mais autres instar des voyants et
spirites de époque vantaient déjà leurs pouvoirs dans des revues comme Illus
tration ou Le Rire Ils se nommaient prophète ou mage noir ils prennent
actuellement le titre de grand marabout homme de Dieu mais aussi
voyant médium spécialiste de sciences occultes Ces appellations
variées semblent indiquer que islam référence implicite centrale des marabouts
est fortement modelé par les circonstances les contraintes les effets escomptés sur
autrui On tentera de cerner cette dynamique par trois approches les conditions
existence les pratiques magiques les discours et représentations aussi bien des
marabouts sur eux-mêmes que de leurs clients et de ceux qui les jugent)
39 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
MODELAGE DES TRAITS ISLAMIQUES PAR LES CONDITIONS EXISTENCE
Quelques rappels historiques
Les études de Samuel 1978 et de rou 1978 donnent quelques indications
sur les marabouts des foyers immigrés dans la dernière décennie Leur pouvoir
et leur autorité dus avant tout leur qualité de lettrés exerce dans quatre
domaines enseignement coranique très fréquenté et largement rétribué la
hiérarchie du savoir pouvant conduire le plus erudii devenir imam du foyer
exercice du droit islamique mariages décès etc. gestion des comptes et
arbitrage dans les conseils de village le plus souvent dans un sens conservateur
confection amulettes médiations nécessaires de chaque instant embauche
épargne promotion régularisation une situation administrative dangers de
tous ordres Cette dernière activité source certaine enrichissement conduit
quelques marabouts rechercher hors du foyer une clientèle plus fortunée et
insérer dans les lois une économie de marché Sur ces dissidents ces gau
chistes comme les nomment alors certains immigrés écho de la stigmatisation
de longue date dans les pays africains du marabout Cadillac ou du mara
bout cognac le jugement est assez ambivalent ténue est la limite entre la
richesse comme signe une compétence ou comme marque du dévoiement un
rôle..
Repères actuels
enquête menée Paris de 1984 1987 confirmé la sortie des foyers non
sans le maintien de liens très souples entre les deux types habitat et de
clients
Les marabouts rencontrés sont originaires du Sénégal du Mali beaucoup
plus rarement de Mauritanie Le slogan venu de Casamance inscrit sur
nombre de cartes publicitaires se révèle souvent exact indication précieuse pour
saisir la qualité de islam dont ces praticiens sont imprégnés Lieu de rencontre
une multiplicité de courants islamiques depuis les Manding convertis dès le
XIIIe siècle aux Diakhanké confédération de lettrés la fois savants
agriculteurs et commer ants en passant par une pléiade de marabouts indépen
dants hors confrérie cette région du Sénégal méridional se caractérise peut-être
plus que toute autre par imbrication des cultures animistes et islamiques
Girard 1969 82 cite exemple de la réintroduction en 1933 dans un village
islamisé une société de masques théoriquement proscrite par la religion
dominante mais indispensable la cohésion du groupe Facteur non négligeable
enfin la Casamance zone de mouvements migratoires anciens est devenue une
destination touristique où ébauche un ajustement réciproque entre Fran ais et
marabouts
Immigrés parmi autres les marabouts résident en France pour une longue
durée soit parce ils sont salariés soit parce ils possèdent un titre de séjour de
trois ou dix ans renouvelable Plus nombreux et difficilement saisissables sont
ceux qui passent dans des allers-retours fréquents entre France et Afrique
Belgique et Antilles le temps un visa de tourisme ou au-delà dans la
clandestinité
40 MARABOUTS AFRICAINS PARIS
Dans les foyers de travailleurs peuvent cohabiter plusieurs marabouts les
uns remplissant plutôt les fonctions décrites par Samuel et rou les autres plus
ouverts vers extérieur les premiers recevant et redistribuant les sacrifices
presents par les seconds dans un partage des rôles sans heurt ni même contact
car interconnaissance est pas de règle chacun mettant profit son propre
réseau de relations Un double mouvement apparemment contradictoire préside
aux allées et venues vers et hors du foyer sortir un environnement familial qui
risque de contester la resistible ascension un des siens mais aussi assurer
dans son milieu une assise irrempla able permettant la conquête une clientèle
hors les murs Dehors ce sont les piaules dans des immeubles en général
dégradés que on se cède en une chaîne ininterrompue Comme pour les foyers
la présence dans un même lieu de plusieurs marabouts ne signifie que très
exceptionnellement une association dans le travail Entre les deux types habitat
nulle coupure donc sur laquelle fonder une prétendue authenticité des pratiques
maraboutiques mais des va-et-vient incessants
Mis part les rares hommes affaires internationaux marabouts leurs
heures un grand nombre vit un emploi salarié souvent précaire activité
maraboutique constituant comme traditionnellement un gain appoint inver
sement elle devient ressource principale pour ceux effectuant des travaux para
vent marchand de tissus professeur arabe Pour bien autres en nombre
croissant elle devient unique alternative au chômage rien étonnant alors que
soient particulièrement recherchées les fonctions les plus lucratives du mara
bout prières intercession et fabrication amulettes Ce rétrécissement de la
panoplie maraboutique classique est pas récent puisque Santerre 1973 la
constate déjà dans le Cameroun des années 1960 Il intègre dans le cadre plus
large des divers petits métiers pratiqués en Afrique de Ouest et de plus en plus en
France par des Fran ais comme par des immigrés) et dans une revalorisation
générale du commerce naguère socialement déprécié
évolution des raisons données immigration confirme ce processus
Demeure toujours la valeur heuristique du voyage qui prend son sens la fois
dans le fonctionnement des sociétés africaines où enfant de la saison froide
celui dont le séjour en France été trop court peut ne pas trouver femme cf
Diarra 1971] et dans la constitution-même du savoir maraboutique prisant
ailleurs cherchez le savoir en Chine aurait dit le Prophète cité par
Lings 1977 16] Infiniment plus fréquents sont clairement annoncés les motifs
économiques se faire des sous réinvestis en Afrique dans des biens immobi
liers des projets collectifs ou des alliances matrimoniales des opérations de
prestige comme le pèlerinage la Mecque exceptionnellement dans étude
séjour dans des écoles islamiques Mais est-ce là une dérive Ne faut-il pas
rappeler soigneusement masquée par les récits hagiographiques la maîtrise
économique de espace par les plus grands marabouts du Maghreb et Afrique
de Ouest La nécessité de se débrouiller dans un pays jadis prospère mais qui
hui se ferme de toutes parts ne fait accuser un phénomène dans lequel
les ambiguïtés de administration ont leur place
Contradictions du statut juridique
Un des buts du gouvernement socialiste fut dès 1981 améliorer le sort des
immigrés par la régularisation des clandestins Pour les marabouts considérés
41 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
dans une vision ethnocentnque comme des religieux nécessaires au bien-
vivre de la communauté africaine une attestation émanant des consulats des pays
origine mentionnant activité de marabout pouvait faciliter obtention un
titre de séjour comportant cependant la mention sans profession aubaine
administrative qui dans les années 1982-83 permet de nombreux mara
bouts réels ou non accéder une existence légale Existence certes mais non
activité professionnelle telle elle été décrite plus haut celle-ci tombant
instar de celle des voyants sous le coup une condamnation pénale Pièces
conviction les cartes publicitaires En 1985 certains marabouts essuient des
retraits collectifs de titres de séjour Or administration fiscale pour sa part
reconnaît parfaitement cette profession rangée selon les normes classifi-
catoires de INSEE dans les activités non commerciales diverses Paradoxe
ces mêmes cartes publicitaires ailleurs signe un délit constituent ici la pré
somption une régularité et donnent accès ceux des marabouts qui en usent au
paiement des taxes professionnelles dont la TVA) paiement indispensable au
renouvellement du titre de séjour Certains parmi leurs pairs réprouvent les
marabouts pour leur emploi de la publicité pourtant celui-ci est pas une
simple stratégie visant asseoir une carrière individuelle débordement
pratique authentique bien souvent il détermine la présence en France
Inversement en sont pas pour autant purs ceux que les tracasseries décrites
plus haut engagent rester moins visibles
Marabouts et clients
Certains des praticiens exer aient leur savoir-faire en Afrique encore il
faudrait interroger sur la transformation du sage de village en marabout des
villes question qui rend malaisée la référence un type idéal aux raisons déjà
mentionnées de leur activité en France ajoute le fait suivre un client africain
fran ais ou plus rarement antillais) non parce que immigration est de longue
durée mais parce que la résolution des problèmes posés est urgente comment
attendre intervention du marabout resté en brousse on risque être
licencié
Pour beaucoup cette activité semble une innovation laquelle les incitent
immigration nécessaire le chômage les difficultés administratives Causes non
négligeables aussi la pression du modèle islamique conférant au retour le
prestige celui qui réussi son immigration comme marabout la rivalité entre
aînés et cadets les premiers inaugurant en France un rôle inévitablement imité
par les seconds Mais le prétexte décisif est sans doute possible la constante
inclination un nombre important de Fran ais Antillais de Maghrébins de
Turcs pour la magie dans ses expressions traditionnelles ou modernes pourquoi
alors ne pas emprunter cette voie sur un terrain où parfois le succès vient
conforteria démarche Usurpation une légitimité mais si difficile définir
si déterminée par de multiples conflits de pouvoir ou adaptation rusée une
situation nouvelle mais laissant porte ouverte des marchés de dupes Au
demeurant il ne faut pas oublier combien sont imprécis les contours du person
nage dont la reconnaissance ne relève parfois que de la rumeur combien est
multiforme le contenu de la connaissance dont chacun ne maîtrise que des pans
alors inversement tout Africain détient des secrets familiaux origine
islamique ou non transmis de génération en génération ce qui fait dire un
entre eux qu en Afrique chacun est son propre marabout
42 MARABOUTS AFRICAINS PARIS
Si la réussite fait homme le fait avoir été marabout en Afnque ne assure
aucunement dans le contexte fran ais outre un savoir-faire plus ou moins éclatant
accès la clientèle repose sur un équilibre entre des réponses mesurées des
exigences souvent trop excessives dissipation sans délai de cauchemars insistants
retour immédiat un amour enfui sinon est escroquerie le scandale amplifié
par les médias et la mise en scène habile de signes de respectabilité modelés sur les
besoins des interlocuteurs vêtement assurance de la voix Cette nécessaire sou
plesse est image du pragmatisme des consultants plus encore en Afrique ce
qui amène des clients chez un marabout et qui peut les conduire simultanément
chez un féticheur un praticien de la magie noire encore que ce dernier
puisse également se nommer et être nommé marabout est pas la référence
plus ou moins lointaine islam souvent ignorée mais les difficultés du quotidien
il est clair que les conditions existence en France fa onnent le type
sociologique du marabout et font vaciller les critères supposés définir une
hypothétique authenticité en est-il de la pratique
II EMPRISE DE ISLAM SUR LES PRATIQUES MARABOUTIQUES
Quel islam
cette question essentielle il est indispensable de repondre grands traits
sans tant en faut épuiser un débat toujours renouvelé cartons pour instant
les catégorisations fréquentes de islam trop marquées par opposition mani
chéenne du pur et de impur ce dernier terme permettant de rejeter en bloc
les pratiques maraboutiques Les autres classifications ne reprenant pas leur
compte une légitimité une norme souvent auto-proclamées ne confondant pas
injonction légale et réalité se fondent sur des observations sociologiques ou
ethnologiques islam des marabouts est alors mis en perspective avec un côté
islam des textes de la loi et du droit des mosquées et des muezzins Veinstein
1986 7) de autre le sacré traditionnel oral rural ancré dans la surnature
accédant au monde des morts et des ancêtres Souibes-Yacine 1982 trois pôles
que seule analyse sépare alors que dans la pratique les sources communes les
interférences sont considérables manifestation de la continuité du sacré Il se
caractérise par des liens personnels avec des personnages charismatiques une
grande place faite la magie sous la forme écrits et objets intercession de
prières de divinations interprétation de rêves et de rites sacrificiels Le désigner
du terme islam populaire ne paraît pas adéquat Desparmet 1932]
Chodkiewicz 1986 ont montré combien celui-ci nourrissait un islam dit savant
et inversement En revanche son immense importance sociologique égale
que étendue des mille difficultés de existence qui alimentent son recours de
sorte on le nommerait volontiers islam quotidien ou ordinaire de
islam sans pour autant induire que chacun fasse nécessairement appel
islam extérieur la pratique maraboutique
enracinement des marabouts dans islam se manifeste de diverses manières
et de fa on plus ou moins marquée Certains assez rares perpétuant une des
43 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
fonctions majeures du personnage enseignent aux enfants le Coran ou arabe et
font partie associations islamiques Certains sont membres de confréries la
plus fréquemment représentée étant la Tidjania mais outre que les motifs de
cette appartenance sont beaucoup plus fluides que la pure adhésion une voie
religieuse celle-ci est aucune pesanteur le fait saillant étant au contraire une
sorte oecuménisme tel adepte de la Tidjania peut admirer les prodiges
Amadou Bamba fondateur de la confrérie mouride ou rêver de Moïse et Jésus
Christ elle pas influence notable sur la pratique Les marabouts ailleurs
font très rarement uvre de prosélytisme envers leur client ordinaire respect qui
explique autant par une tradition pacifique comme celle des Diakhanké que
parle désir de ne pas heurter La fréquentation des mosquées est variable la fois
dans la régulante et dans les lieux choisis tel ne se rend la grande mosquée
une ou deux fois par an tel prt chaque semaine dans le foyer proche de son
domicile Enfin des images pieuses des photographies de lieux sacrés ou de
saints personnages des calendriers thème islamique parfois simple publicité
une entreprise ou un magasin) acquis Barbes ou Belleville attirent le regard
chez pratiquement tous les marabouts Mais il est évidemment impossible
attribuer une valeur de propagande ce qui est généralement un simple
décor souvent interchangeable
Islam et pratique maraboutique
Clairement affirmé ou implicite islam est pour les marabouts abord un
code social et moral que trois exemples permettront de cemer une requête
exorbitante tuer ou faire le mal le praticien devra avant toute intervention
regarder au sens ésotérique du terme le bien-fondé sinon est lui-même et
ses proches il met en danger Il faudra éclaircir les mobiles du client le mettre
en garde contre éphémère magie noire que certains affirment utiliser
contre-c ur et non sans risques pratiquer la dissuasion mettre accent sur les
responsabilités engagées Code social perceptible aussi lorsque sont en jeu des
relations familiales au moins dans un premier temps la plupart des marabouts
efforcent de ramener sur le droit chemin le man ou la femme volage assurent
que toute demande classique de retour affection inserti dans la perspec
tive une union légitime et non de simples relations sexuelles hors manage ces
dernières semblent caractériser le comportement fran ais aux yeux de bien des
marabouts qui en disent choqués et gênés dans leur action Dernier exemple
enfin on sait que accès aux pratiques ésotériques en général mais en particulier
celles impliquant la récitation très longuement renouvelée de prières sont
réservées aux hommes âge mûr partir de quarante ans certains marabouts
trop jeunes refusent de répondre des demandes nécessitant de franchir cet
interdit car la folie le malheur en sont la ran on Si on ne peut passer sous
silence les indélicatesses de quelques-uns trop sensibles aux tentations de la
société marchande trop sollicités par des clients leur attribuant prix or des
pouvoirs ils ont pas mésestimer le rôle de garde-fou que représente islam
qui peut ailleurs être unisson de valeurs proprement africaines serait
travestir la réalité
Les actes maraboutiques consultation divinatoire puis travail est-à-
dire acheminement vers un résultat et sa consolidation sont extrêmement
individualisés Pans particulièrement chaque praticien combine sa guise en
une création originale des connaissances puisées aux sources qui lui sont
44 MARABOUTS AFRICAINS PARIS
accessibles néanmoins ces variantes ne masquent pas des procédés récurrents
dont appartenance la magie islamique ne fait aucun doute cf les inventaires
dressés par Doutté 1908 Marty 1917 Fahd 1987 Les plus fréquemment
rencontrés en matière de divination sont usage du chapelet la géomancie
extrapolation partir de la lecture une page ou une lettre du Coran choisis de
fa on aléatoire le rêve divinatoire attente nocturne un avis divin listikhâr
autres pièces du même répertoire sont moins répandus emploi de coquillages
de surfaces réfléchissantes comme eau Le même phénomène observe pour
les talismans donnés au client domine usage du khâtim terme désignant
strictement un pentade figurant le sceau de Salomon mais employé Paris en un
sens générique pour toute amulette écrite les feuilles un bloc rayé ou quadrillé
rempla ant désormais le papier marabout un blanc immaculé et de haute
qualité présent traditionnel un disciple son maître Les bains dilution
dans de eau généralement parfumée une encre ayant tracé prières et combi
naison de lettres et signes magiques font partie du même ensemble tout comme
les sacrifices prescrits Malgré la diligence de commissionnaires et le bon appro
visionnement de boutiques spécialisées la difficulté de se procurer Paris
certains ingrédients nécessaires poils de lion tête hyène contribue réduire
arsenal ou adopter des produits de substitution il est impossible exposer ici
le détail de ces pratiques il est en revanche important de mettre accent sur leur
adaptabilité et leur souplesse Ainsi écriture du carré magique est stéréotypée
mais sa destination turfman est parfaitement flexible De même une
maladie ne saurait correspondre un traitement unique de même la solution une
difficulté ou la réponse un désir admettent plusieurs choix dont le marabout
tout comme le médecin est maître Cette comparaison que les praticiens africains
prisent particulièrement donne toute la valeur et la mesure en immigration de
leur inventivité
Ce savoir islamique éminemment maniable peut parfaitement être acquis ou
enrichi Paris Un exemple ce sont des liens noués en France avec un groupe de
Maghrébins qui ont permis Tandian issu un lignage de devins chasseurs de
progresser dans étude de islam et de arabe son seul bagage étant auparavant
constitué par la fréquentation épisodique de école coranique villageoise Ces
contacts personnels très recherchés extérieurs au lignage la connaissance se
recueillant traditionnellement auprès un parent très proche ou au contraire au
loin peuvent servir une stratégie purement individuelle mais pour bon nombre
de marabouts référence constante non dépourvue ambivalence est faite au
maître resté en Afrique qui de temps autres vient en France duquel on sollicite
aide en cas de difficulté ou il agit de soi-même On retrouve ici la
marque du modèle soufique ou confrérique où le maître conserve toujours un
savoir supérieur celui de ses disciples ces sources ajoute la consultation de
divers ouvrages manuscrits anciens réédités ou défaut travaux orientalistes
reproduisant des graphies magiques ou arabes accessibles Mais il faut souligner
que ce savoir apparemment ouvert tous puisque public est immédiatement
recomposé retravaillé par le marabout qui le fait sien est la copie manuscrite
laquelle il procède éventuellement la traduction en alphabets codés et plus tard
le nouveau type de transmission qui en découle qui donnent ces documents
ainsi transformés leur véritable charge magique est appropriation secrète par
homme qui ouvre véritablement ce qui était en fait fermé efficacité
symbolique des pratiques maraboutiques même origine islamique est pas
con ue comme une mécanique est homme lui-même son expérience intime
qui la portent
45 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
Savoir et savoirs
ailleurs peu nombreux sont Paris les marabouts qui ne pratiquent pas
des cocktails de savoirs leur génie personnel en créant harmonie Le cas de
Tandian précédemment évoqué est remarquable cet égard des connaissances
islamiques considérablement enrichies en France qui le conduisent la
Mecque et la constitution une généalogie familiale arabe il mêle des fragments
une culture botanique minéralogique chimique alchimique astrologique
médicale religieuse juridique amassés au hasard de ses rencontres tout ceci
allié des relations dans les milieux de la police et de administration et une
perception très fine des rouages et des lacunes de la société fran aise lui assure un
entregent certain une récente maladie que certains de ses parents hési
tent pas interpréter comme ran on de sa trop insolente assurance. La magie
islamique est donc rarement la seule référence des marabouts elle est un
vecteur possible parmi autres leur association ne représentant aucun inconvé
nient il faut au demeurant rappeler que cette souplesse est image de
amalgame usages de sources très diverses dont au Maghreb comme en
Afrique de Ouest ce que on nomme magie islamique est une résultante
et un raccourci linguistique
inverse celle-ci peut avoir une place dans le savoir-faire de non-
musulmans avérés ce qui exclut pas ils puissent être considérés comme
marabouts .. Ainsi un entre eux dont le nom seul indique son origine
castée griot) nourri de culture bambara restée en grande partie animiste et fier
de cette appartenance pratiquant le jet de cauris proscrit par islam 2) intègre
cependant tous ses gestes des éléments de nature manifestement islamique au
point que ces derniers assurent ses divinations la chance optimale Des
systèmes équivalence peuvent donc établir entre divers procédés où la magie
islamique joue parfois le rôle de suture comme chez ce devin peut-être ailleurs
son insu) ou intervient simplement parce que toutes les cultures Afrique de
Ouest peu ou prou en portent la marque
Mais cet islam signe une adhésion volontaire rarement exclusive ou une
imprégnation souvent implicite acquiert dans le contexte fran ais autres
valeurs Reposant largement sur écrit il accorde totalement au poids que
donne celui-ci la majorité des cultures méditerranéennes Verba volent
scripta manent proverbe qui incite favoriser les amulettes écrites les pres
criptions consignées les divinations notées Les prières répétées constituent aussi
un point de rencontre possible avec les consultants fran ais de sorte que islam
outre son sens intrinsèque peut interpréter comme adaptation au milieu Il est
également signe un manque absence de telle plante dont la cueillette impose
des conditions impraticables impureté redoutée de produits pourtant accessibles
contraignent certains praticiens sélectionner dans éventail de leur savoir ce
qui est plus facilement réalisable la magie islamique entre dans ce cadre Choix
non dénué de toute nostalgie cependant qui sourd dans des propos fugaces non
normatifs la magie noire va plus vite magie noire que plus tard saisis
nouveau par la règle ces mêmes marabouts condamneront seule la magie
blanche islamique étant licite ce décalage permet au passage observer que
le partage entre blanc et noir autorisé et interdit est plus fluctuant et souple on
ne souvent dit
Cet islam maraboutique comporte ailleurs lui-même des exigences aux
quelles il est difficile de répondre en France comment habiter Pigalle ou
46 MARABOUTS AFRICAINS PARIS
Barbes alors que environnement doit être propre Comment pratiquer la
khalwa réclusion cellulaire dans des lieux où règne la promiscuité comment se
souvenir de ses rêves divinatoires alors que faute de calme tout en va
Comment se purifier un seul point eau sert tous les besoins Obstacle
majeur enfin qui met en question tout le travail en France les divinations
concernant des Fran ais sont souvent voilées on voit trop de choses cet
impossible voir décrit par certains marabouts est-il pas exacte réplique un dire des ethnologues ils sont confrontés opacité trop
grande une autre culture
III ISLAM DANS LA CONSTRUCTION DES REPR SENTATIONS
Si emprise de islam sur la pratique maraboutique semble un écheveau où
entremêlent les fils de motivations et de déterminations complexes les repré
sentations du personnage apparaissent en revanche plus épurées étude en
cours permet de dégager quelques lignes de force
Le discours médiatique et officiel
Un premier type sans nuance aucune fait rejaillir quelques cas de malhon
nêteté parvenus aux tribunaux sur ensemble des marabouts Ton ironique
condescendant condamnation peremptoire où le client pourtant partenaire du
praticien est toujours décrit sous les traits de la victime aucune référence la
fonction du marabout telle elle vient être évoquée réflexion sur son
rôle dans la société fran aise contemporaine seule domine une bonne conscience
apanage exclusif de accusateur
Plus élaboré bien allant généralement dans le même sens un second type
de discours appuie sur ancrage islamique des marabouts La confusion un
journaliste projetant sur ceux-ci une image imam nommant la longue chemise
blanche portée par un entre eux robe de bure prouve que seule est
privilégiée une référence au religieux quasiment au sens chrétien du terme
référence officielle déjà citée propos du statut juridique des marabouts et qui
renoue totalement avec les critères de classification de la plupart des auteurs
coloniaux Elle sous-tend également opposition du pur impur que nous avions
précédemment laissée de côté Cette représentation indûment restrictive conduit
tout naturellement distinguer les marabouts religieux et les marabouts
voyants qui sont arnaque et compagnie Libération du août 1987 rappor
tant les propos un avocat strasbourgeois) qui sont sortis de leur rôle tradi
tionnel et exercent hui une activité illégale Le Matin du 23 janvier
1986 interrogeant le directeur de la police générale Mettre en relation cette
affirmation de dévoiement avec les cas connus de retrait de titres de séjour et
expulsion intervenus depuis 1985 montre les prolongements politiques une
telle définition peut avoir Il faut une dernière fois préciser que la voyance ne
sort en rien du champ de la pratique maraboutique au contraire elle
constitue un enseignement spécifique chez les Diakhanké considérés en Afrique
comme les plus savants les plus dignes de respect
47