14 Pages
English
Gain access to the library to view online
Learn more

L'Histoire du CELAM ou l'oubli des origines / The History of CELAM or the Forgotten Origins. - article ; n°1 ; vol.62, pg 93-105

-

Gain access to the library to view online
Learn more
14 Pages
English

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1986 - Volume 62 - Numéro 1 - Pages 93-105
13 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1986
Reads 26
Language English
Document size 1 MB

Exrait

François Houtart
L'Histoire du CELAM ou l'oubli des origines / The History of
CELAM or the Forgotten Origins.
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 62/1, 1986. pp. 93-105.
Citer ce document / Cite this document :
Houtart François. L'Histoire du CELAM ou l'oubli des origines / The History of CELAM or the Forgotten Origins. In: Archives des
sciences sociales des religions. N. 62/1, 1986. pp. 93-105.
doi : 10.3406/assr.1986.2404
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1986_num_62_1_2404Sc soc des Rei 1986 62/1 juillet-septembre) 93-105 Arch
Fran ois HOUTART
HISTOIRE DU CEL
OU OUBLI DES ORIGINES
When the Latin American Episcopal Council was founded in 1955
by Pius XII this initiative was not welcomed with much enthusiasm
among the local clergy The basic idea involved its organization
and operating principles was to create an organ designed to activate
local Churches while maintaining them under the strict control of the
central power By virtue of its very existence the CEL opened up
new space which was used at first by the most open-minded bishops of
the continent to spread new ideas within the realm of their pastoral
responsibilities and social activities The CEL played an active
role during the second Vatican Council which resulted in majority
of Latin American bishops opting in favor of adaptation and change
The Medellin Conference held in 1968 which applied the recom
mendations of the second Vatican Council to the Latin American
continent provided considerable impetus to new initiatives such as
the ecclesiastic base communities and liberation theology
During the following decade until the Puebla Conference in 1979 the
CEL was gradually brought under the control of conservative
elements who with the Holy support led the offensive against
liberation theology and the CEBs The restoration trend became even
stronger after this date The case of the CEL is particularly
interesting as an object to be studied in the sociology of religious
institutions since it reveals predominant institutional rationales and
operating mechanisms
Parler du CEL est aborder histoire du catholicisme latino-américain
des 30 dernières années Il fut en effet mêlé de près tous les événements de la vie
religieuse et sociale du continent depuis 1956 et son évolution est profondément
marquée par les grands courants de la société intégrant la fois ces derniers et la
logique propre toute institution qui doit survivre et se reproduire dans une
société donnée est ainsi que le CEL reflète dans son discours comme dans
ses pratiques les phases de organisation économique et politique du continent et
les conceptions de glise qui se succédèrent durant cette période
93 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
Trois grandes étapes fort diversement accentuées selon les pays marquent le
premier aspect une période populiste liée une certaine reconnaissance des
masses populaires comme objet de politiques sociales une autre de dictatures
militaires ou de droite contredites par des mouvements révolutionnaires et enfin
une certaine ouverture démocratique comme forme nouvelle hégémonie bour
geoise Ces diverses formes politiques correspondent surle plan économique avec
une industrialisation nationale de substitution abord une implantation mas
sive des multinationales ou du capitalisme agraire selon les régions ensuite et
avec endettement sur fond de crise économique généralisée durant les an
nées 80
La vie de glise latino-américaine fut caractérisée tout abord par un éveil
de nouvelles pratiques évangélisation opposé des formes traditionnelles de
liaison entre glise et les oligarchies terriennes et les partis conservateurs
ensuite ce fut ère des réformes ecclésiastiques promues par le Concile Vatican II
et appliquées en Amérique latine suite la conférence de Medellin en 1968 Enfin
commen dès le début des années 70 une période de restauration est en
fonction de cette périodisation que nous allons aborder le sujet
DE LA CR ATION DU CEL AU CONCILE VATICAN II
La préparation
La création du Conseil episcopal en 1956 avait été précédée par autres
réunions continentales durant la période coloniale trois conciles provinciaux
Lima en 1899 Rome un concile plénier convoqué par Léon XIII occasion
du quatrième centenaire de la découverte de Amérique était le premier
concile continental dans glise Il réunit treize archevêques et quarante évêques
assemblée se préoccupa de plusieurs questions dont la principale fut unifi
cation de la discipline ecclésiastique En effet il existait cette époque une
incroyable diversité et complexité de lois et de normes disciplinaires non
seulement en Amérique latine mais dans ensemble de glise 2)
En 1955 occasion du Congrès eucharistique international de Rio de
Janeiro épiscopat latino-américain se réunit nouveau en conférence
était une expérience jamais tentée encore Le cardinal Piazza qui présida cette
conférence hésita pas dire elle avait ni précédent ni correspondant
dans histoire ecclésiastique contemporaine Elle fut convoquée par le Saint-
Siège présidée par un cardinal de curie au nom du pape et les conclusions en
furent révisées Rome avant être publiées
La participation fut beaucoup plus importante celle du concile de 1899
On dénombrait sept cardinaux quatre-vingt-dix évêques ou ordinaires sans
compter le cardinal président et son adjoint cinq prélats étrangers et six nonces
apostoliques Alors que le concile de 1899 avait eu une préoccupation de légis
lation la conférence allait avoir comme but élaboration un programme de
pastorale
Pie XII introduisit la réunion par envoi un document dans lequel il
insistait sur les problèmes religieux qui se posaient dans le continent certaines
déficiences de la vie catholique le manque de prêtres tant diocésains que
94 HISTOIRE DU CEL
réguliers Il insistait sur la nécessité une attitude positive Si les circonstances
indiquent il faut adopter de nouvelles méthodes apostolat et ouvrir les
chemins inédits qui tout en conservant une grande fidélité la tradition de
glise soient mieux adaptées aux exigences du temps présent et profitent des
conquêtes de la civilisation Le pape encouragea aussi épiscopat unir et
coordonner son action promouvoir les vocations sacerdotales et apostolat laïc
Il terminait en indiquant importance de action sociale des chrétiens tellement
nécessaire il agit un problème en intime relation avec la vie reli
gieuse
Dans la déclaration finale de la conférence inspirée par les nombreux
documents préparatoires envoyés par les évêques quatre points principaux
furent abordés le manque de prêtres instruction religieuse les problèmes
sociaux et les questions relatives aux populations indigènes Il fut décidé de
créer le Conseil episcopal latino-américain CEL M) composé par les représen
tants des conférences episcopales nationales et dont les fonctions seraient les
suivantes étudier les problèmes qui intéressent glise en Amérique latine
coordonner les activités promouvoir et aider les uvres catholiques et enfin
préparer les nouvelles conférences de épiscopat latino-américain quand elles
seront convoquées par le Saint-Siège
Un vote eut lieu sur la localisation du secrétariat général 32 voix en faveur
de Rome 30 pour Bogota 16 pour Rio de Janeiro pour Lima et pour Santiago
du Chili première vue il est étonnant que tant évêques votèrent en faveur de
Rome Cela explique parla tradition qui avait fait de Rome le centre des activités
latino-américaines notamment lors du dernier concile plénier et aussi par les
interventions romaines beaucoup plus nombreuses cette époque dans les
affaires intérieures des diocèses latino-américains que dans les continents euro
péen ou nord-américain
Il faut cependant noter que la majorité de épiscopat vota en faveur une
localisation latino-américaine puisque 54 votes se portèrent sur une ville de ce
continent est Bogota qui remporta le plus grand nombre de suffrages ce qui
explique par la localisation géographique de cette capitale Pie XII après avoir
nouveau consulté épiscopat latino-américain décida implanter le secréta
riat affirmant que ses fonctions mêmes exigeaient une résidence dans le conti
nent initiative était donc bien venue de Rome et non Amérique latine
structure et le fonctionnement
Le Conseil composé des délégués et des suppléants des conférences episco
pales nationales élus pour deux ans était aussi doté un président de deux vice-
présidents et un secrétariat général comprenant cinq sous-secrétariats préser
vation et propagation de la foi clergé instituts religieux et vocations éducation
et jeunesse apostolat des laïcs action sociale
Dès le départ les pouvoirs du Saint-Siège sur institution sont importants
est lui en effet qui convoque les conférences de épiscopat il ne faut pas
confondre avec le Conseil episcopal latino-américain dont les réunions annuel
les sont statutaires Seulement dans les cas de réunions extraordinaires le Saint-
Siège en détermine le lieu et la date ordre du jour des réunions ordinaires du
CEL doit cependant être approuvé par le Saint-Siège Celui-ci peut ajouter
o< ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
certaines propositions ordre du jour et peut également le modifier Il en est
de même des conclusions des réunions qui doivent être approuvées par le Saint-
Siège qui son tour peut ajouter une ou autre communication ces conclu
sions
est également le Saint-Siège qui nomme le secrétaire général du CEL
Il se charge de contrôler son travail en lui demandant un rapport tous les trois
mois Il appartient au de créer éventuellement de nouvelles sections
intérieur des sous-secrétariats Enfin il est également réservé le droit de publier
certaines dispositions dans le bulletin du CEL
ensemble de épiscopat latino-américain était pas du tout convaincu de
la nécessité un organe Certains considéraient cette initiative
comme un risque atteinte autorité episcopale Beaucoup en tous les cas la
considéraient comme une charge supplémentaire tant administrative que finan
cière Un phénomène assez étonnant première vue marqua les débuts du
fonctionnement du CEL Face au désintérêt un épiscopat en grande partie
conservateur les délégués élus au Conseil furent ceux qui avaient déjà pris des
contacts avec extérieur et qui se situaient dans une ligne nettement plus progres
siste que ensemble du corps episcopal Il en résulta une institution dynamique
qui non seulement coordonna ce qui existait mais se mit aussi promouvoir une
série initiatives nouvelles
Ainsi là où des conférences episcopales ne fonctionnaient pas encore le
CEL aida les organiser En 1960 était créés sous son impulsion la Confé
rence des Supérieurs Majeurs des Religieux la CLAR avec siège aussi Bogota
Les divers sous-secrétariats convoquaient des réunions chacun dans son domai
ne partir de janvier 1957 un bulletin fut publié et envoyé ensemble de
épiscopat
Les premières réunions annuelles et leurs thématiques
Les premières réunions annuelles du CEL marquèrent les grandes lignes
des orientations futures En 1956 Bogota des problèmes organisation furent
principalement ordre du jour La deuxième réunion se tint en 1957 Fomeque
en Colombie six thèmes furent traités Le premier concernait la collaboration
des religieux avec le CEL On sait en effet que dans certains pays les religieux
sont plus nombreux que les prêtres diocésains et jouent par conséquent dans la
vie de glise de ces pays un rôle très important est ainsi que la réunion du
CEL demanda une collaboration particulière des religieux dans les domaines
suivants prédication catéchèse célébration de la messe dans les églises parois
siales confessions apostolat des laïcs action sociale et apostolats spécialisés
Le deuxième thème était consacré la constitution des secrétariats natio
naux de épiscopat surtout leurs relations avec le CEL La coordination de
apostolat des laïcs faisait objet du troisième thème la fois aux plans parois
sial diocésain et national Le quatrième était consacré apostolat
universitaire les universités catholiques et assistance religieuse et morale des
étudiants étranger est le projet majeur de UNESCO sur extension de
enseignement primaire en Amérique latine qui fit objet du cinquième thème
Enfin le sixième visait la presse catholique et notamment agence de presse
Noticias Cat licas éditées Washington par les services de la N.C.W Confé
rence episcopale nord-américaine)
96 HISTOIRE DU CEL
La troisième conférence se tint Rome en 1958 La raison de ce choix fut le
fait que de nombreux évêques latino-américains avaient décidé aller Lourdes
occasion de année du centenaire des apparitions et de passer également par
Rome pourle centenaire du collège Pio Latino séminaire des Latino-Américains
de langue espagnole
Jean XXIII adressa aux évêques présents Tout abord dit-il sachez
distinguer essentiel de accessoire est indispensable dans votre action aujour
hui Ensuite soyez larges de vue oubliez pas que nous sommes un moment
de construction et de conquête et que votre vision doit orienter vers avenir
Enfin il demanda épiscopat de découvrir le bien commun des pays latino-
américains Cette recherche disait-il est pas seulement un devoir mais encore
un des moyens les plus efficaces pour assurer les intérêts spirituels dans chacun
des diocèses Il répondait ainsi certaines réticences de épiscopat
Au cours de la réunion de Rome la conférence du CEL examina plus
particulièrement cinq thèmes Le premier concernait la défense de la foi Quel
ques directives furent données organisation de cours intensifs pour la formation
pastorale des prêtres fondation instituts bibliques catéchèse dans les zones
rurales encouragement au mouvement liturgique
Le deuxième thème était consacré la catéchèse est tout spécialement le
recrutement de laïcs pour le travail catéchétique qui préoccupa la réunion
CARITAS formait objet du troisième thème épiscopat étudia la fa on
organiser cette institution de la fa on la plus efficace possible dans chaque pays
Le quatrième thème fut consacré aux rituels bilingues latino-espagnol ou latin-
portugais Le cinquième thème enfin concernait le règlement du Secrétariat
général
Le sujet principal de la quatrième réunion du CEL qui se réunit
nouveau Fomeque Colombie en 1959 fut le communisme en Amérique latine
Ce thème était évidemment lié la situation sociale du continent et la récente
révolution cubaine La déclaration finale affirma la nécessité de la transforma
tion de ordre social afin amener plus de justice Elle expliquait comment le
communisme essayait de gagner les masses en Amérique latine et pourquoi
glise face ce danger devait prendre des positions très fermes
Enfin en 1960 le CEL réuni Buenos-Aires traita de la pastorale
Quatre exposés fondamentaux introduisirent les discussions Mgr Larrain évê-
que de Talca Chili exposa le problème de la pastorale en examinant tout abord
quelles en étaient les bases fondamentales la théologie et les sciences humaines
La théologie est nécessaire pour orientation de la pastorale faute de quoi on
risque de tomber dans une série de recettes qui ne sont pas en relation directe
avec le travail essentiel Par ailleurs la sociologie et la psychologie sont indis
pensables afin de ne pas tomber dans une pastorale purement théorique ne
tenant pas suffisamment compte de la réalité Mgr Larrain étudia ensuite les
fonctions du diocèse et de la paroisse dans cette perspective et termina par
certaines propositions mise sur pied une commission de théologie en Améri
que latine afin étudier les bases de la théologie pastorale organisation un
Centre de recherches socio-religieuses latino-américain et
Institut de formation pastorale latino-américain
Mgr Marqués évoque de Puebla Mexique) exposa ensuite le problème un
plan action pastorale échelle du diocèse Il insista surtout sur les moyens de
réaliser un tel plan regrouper les prêtres religieux et religieuses assurer la
97 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
coordination des institutions paroisse enseignement action catholique assis
tance et charité action sociale Cela suppose disait-il une préparation sérieuse Il
faut pour cela étudier systématiquement la réalité du diocèse et ses nécessités
énumérer les forces catholiques disponibles et envisager application pratique
Le problème de la pastorale rurale formait le thème du troisième exposé
fondamental Il avait été confié Mgr Alfredo Rubio az évêque de Girardot
Colombie Après avoir fait une description saisissante de la réalité pastorale
rurale latino-américaine en se fondant sur les données rassemblées par étude de
F.E.R.E.S Fédération internationale des Institutions catholiques de Recherches
sociales et socio-religieuses 7) Mrg Rubio arriva la conclusion suivante la
grande majorité des chrétiens des zones rurales ne sont pas evangelises Le
problème fondamental est la décentralisation de action pastorale Celle-ci est
urgente pour la catéchèse la vie de prière et apostolat Cela suppose évidemment
une vision toute nouvelle de la collaboration des laïcs Sans une telle décentrali
sation des structures pastorales purement formelles atteignent plus la vie des
groupes réels
Mgr Rubio souligna également la nécessité être présent et de collaborer
activement tous les plans de réforme agraire condition ils soient inspirés
par les principes de glise afin de donner une juste solution aux problèmes
effrayants de la situation sociale et humaine des masses paysannes Dans ses
conclusions Mgr Rubio souhaita la constitution un mouvement rural chrétien
efficace dans chaque pays sur un plan de pastorale latino-américain sur la
création un Institut de formation pastorale pour le clergé et la continuation des
recherches socio-religieuses est enfin la paroisse urbaine qui fit objet du
quatrième exposé confié au cardinal Antonio Caggiano archevêque de Buenos-
Aires Celui-ci exposa tout abord le phénomène de la concentration des
populations dans les grandes villes Il nota ensuite que la paroisse devait être la
base de tout apostolat urbain en insistant sur les moyens traditionnels la
Confrérie de la doctrine chrétienne la Confrérie du saint-sacrement Action
catholique et la charité organisée
Dans sa déclaration finale le CEL mit accent sur la nécessité de
coordonner les différents travaux apostoliques au moyen un plan action
réaliste efficace et méthodique Il insista également sur le fait il fallait en
Amérique latine une conception plus organique et communautaire de la paroisse
de même une vision nouvelle du rôle du laïc dans action pastorale de
glise
La déclaration insista enfin sur les problèmes des niveaux de vie en milieu
rural et lan un appel solennel aux dirigeants chrétiens et aux fidèles pour ils
prennent en main ce problème de fa on efficace afin de permettre aux paysans
accès la propriété conformément la justice
Les enseignements de la première période
Nous avons insisté Sur les origines parce elles étaient porteuses de
significations importantes pour avenir Les nombreuses communications éta
blies grâce aux multiples réunions et voyages constituèrent un facteur de dyna
misme au sein une Eglise qui avait nettement vécu sur les acquis du passé plus
en fonction des défis de avenir
98 HISTOIRE DU CEL
Du point de vue une sociologie de institution ecclésiastique on peut
relever le fait que initiative de la création du CEL vint du sommet Tout en
résultant de la volonté insuffler un esprit nouveau dans le catholicisme local
elle inscrivit cependant dans le cadre une adaptation du pouvoir central aux
possibilités nouvelles de communication plutôt une véritable décentrali
sation Mais un tel processus est point linéaire il est dialectique Une autre
dynamique en découlait car un espace nouveau avait été créé Ajoutons que grâce
aux fonds de coopération nés cette époque en Allemagne notamment les
initiatives prises par certains secrétariats ou par des délégués du CEL purent
recevoir appui matériel dont elles avaient besoin Il ne fallut guère attendre
longtemps pour que cela crée des tensions et même des conflits Pour mieux
coordonner et mieux contrôler aussi bien les initiatives régionales en Amérique
latine que la coopération internationale le Saint-Siège érigea Rome en 1958 la
Commission pontificale pour Amérique latine C.A.L. En 1960 au cours de la
préparation de la réunion de Buenos-Aires la tension entre la Commission et le
Secrétariat général Bogota faillit paralyser toute activité de ce dernier
Les orientations pastorales surtout celles qui résultèrent de la réunion de
Buenos-Aires portaient déjà annonce de développements futurs La décentra
lisation des institutions introduction de laïcs dans les rôles pastoraux
préludaient ce qui allait devenir les Communautés Ecclésiales de Base appel
renouveler la théologie allait un jour déboucher sur la Théologie de la Libéra
tion La réflexion sur les problèmes sociaux du continent posait les jalons de
positions nouvelles qui conduiraient un certain nombre de chrétiens laïcs et
prêtres engagement révolutionnaire
La lecture de la société et la doctrine sociale chrétienne étaient fort inspirées
dans les années 50 du courant de pensée développé en France par Jacques
Maritain dont le seul nom suscitait les passions dans certains pays latino-
américains Le travail réalisé la base par la JOC avait débordé les milieux
ouvriers et ouvrait aussi une perspective plus concrète dans la manière aborder
les problèmes sociaux est dans ce cadre fortement orienté par une conception
interclassiste du bien commun que se développèrent au cours de cette première
période la fois les orientations théoriques une doctrine sociale et les prati
ques de développement de glise latino-américaine Elles inscrivaient assez
bien dans le cadre des régimes populistes du Brésil de Argentine de Colombie
du Mexique tout comme dans celui de Alliance pour le Progrès lancée par le
Président Kennedy courant que on appela en Amérique latine le desorallismo
ou idéologie du développement
II LE CEL ET LE CONCILE VATICAN II
expérience avait accumulée les évêques agissant dans le cadre du
CEL allait être très précieuse pour leur action au sein du concile En effet les
responsables et les délégués qui avaient habitude de se rencontrer régulière
ment avaient appris ce que signifiait le fonctionnement une assemblée et
surtout déjà débattu des grandes questions concernant les problèmes de
glise contemporaine Ce fut en particulier le cas des deux vice-présidents Mgr
Raphaël Larrain et Dom Helder mara Ainsi le premier fut parmi les quelques
évêques qui intervinrent pour faire changer de fond en comble la procédure dès
99 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
ouverture du concile Quant au second il organisa de manière régulière des
rencontres informelles entre les évêques et les experts qui eurent une réelle
influence au cours de élaboration des textes
Au début du concile le CEL avait pas été autorisé être présent
comme tel Rome est initiative des évêques africains ayant installé leur
secrétariat sur place qui incita les responsables faire venir le secrétaire général
et installer un bureau Rome On avait cru que les évêques latino-américains
suivraient les tendances exprimées par les episcopais de Espagne et du Portugal
particulièrement en retrait par rapport au renouveau dans glise Ce fut le
contraire la majorité de épiscopat latino-américain suivit les orientations des
évêques les plus actifs au sein du CEL Or ces derniers très en contact avec les
milieux ouverts de épiscopat européen et américain se comptaient nettement
parmi les partisans des réformes
Afin de faire comprendre aux pères conciliaires des autres continents les
raisons profondes de leur attitude la présidence du CEL fit distribuer en
différentes langues chacun entre eux un ouvrage reprenant en synthèse les
principales données de enquête socio-religieuse réalisée par FERES
Si influence des évêques latino-américains se manifesta dans ensemble
des documents conciliaires est surtout dans la constitution pastorale sur
glise dans le Monde Moderne Gaudium et Spes) que leur intervention est
faite sentir On peut donc affirmer que existence même du CEL fut un
facteur-clé dans les orientations prises par le concile Vatican II Il ne faut pas
oublier en effet un tiers des pères conciliaires provenait de ce continent
III DU CONCILE VATICAN II LA CONFERENCE DE MEDELLIN
est en 1968 que se tint Medellin une conférence des évêques latino-
américains convoquée par le Saint-Siège et organisée par le CEL Il agissait
appliquer les dispositions conciliaires glise latino-américaine Entre la fin
du concile en 1964 et la réunion de cette conférence un grand nombre de
rencontres furent organisées par le CEL dans les divers domaines couverts
par les secrétariats et sur lesquels le concile Vatican II était prononcé
La plus importante de ces réunions fut probablement celle de Mar del Plata
Argentine) en 1966 Elle fut consacrée aux problèmes de la justice et du
développement et prépara les orientations prendre Medellin La déclaration
finale était intitulée La présence de glise dans le développement et inté
gration de Amérique latine Il est intéressant de noter elle fut remise par une
délégation des évêques Amérique latine au secrétaire général de O.N.U. MrU
Thant
est évidemment la conférence de Medellin qui fut événement le plus
marquant Elle réunissait 130 participants avec droit de vote la plupart entre
eux évêques délégués par les diverses conférences episcopales plus 13 représen
tants de la conférence des religieux CLAR La préparation de la conférence
avait guère été facile et la tension entre la Commission Pontificale pour
Amérique latine et le CEL fut particulièrement aiguë Le Saint-Siège désirait
garder un contrôle étroit non seulement sur les contenus mais aussi sur orga
nisation est ainsi il fallut son approbation sur le nom et les sujets de tous les
100 HISTOIRE DU CEL
rapporteurs sur la longueur de chacune des interventions et celle des discussions
sur le choix des experts et autres détails encore de organisation En dernière
minute quatre invités par le CEL furent récusés par le Saint-Siège
La dynamique même de la conférence permit cependant aboutir une
série orientations nouvelles reccueillant ainsi les fruits des douze années du
fonctionnement du CEL et du travail du concile Les deux domaines les plus
marquants qui devaient influencer les années suivantes furent une part sur le
plan de la pastorale appui donné au développement des Communautés Ecclé-
siales de Base et autre part la légitimation apportée au développement une
Théologie de la Libération Il faut dire que les dictatures militaires commen aient
imposer notamment au Brésil que Amérique centrale était dans son
ensemble dirigée par des régimes extrême droite que la doctrine de la Sécurité
Nationale était promue dans plusieurs pays sous influence des militaires
américains et que la guérilla était organisée dans plusieurs pays avec des
fortunes diverses Camillo Torres avait été tué dans le maquis en 1966
IV DE MEDELLIN PUEBLA
II est pas étonnant que les éléments les plus conservateurs de épiscopat
latino-américain et de la curie romaine aient point envisagé un très bon il
les orientations nouvelles prises par la conférence de épiscopat latino-américain
et appuyées par le CEL Un double mécanisme fut mis en route une part un
effort de reprise en main des organes de coordination du catholicisme en
Amérique latine et autre part une politique de nominations episcopales desti
née corriger les orientations nouvelles
la réunion de San José Costa Rica) en 1970 il eut une modification des
statuts du CEL On décida de faire assister les présidents des conférences
episcopales aux réunions du conseil aux côtés des délégués élus était renforcer
le contrôle des conférences episcopales nationales et en même temps le poids des
éléments conservateurs On en aper ut lors de la réunion de Sucre Bolivie)
deux ans plus tard En effet est en 1972 de cette que Mgr Lopez
Trujillo évêque auxiliaire de Bogota et connu pour ses orientations conserva
trices fut élu secrétaire du CEL Un processus de concentration et de
rationalisation des différents organes est alors entamé Les divers départements
du CEL sont progressivement regroupés Bogota tandis que Institut de
pastorale de Quito Institut liturgique de Medellin et Institut catéchétique de
Manizales sont également rassemblés en un seul Bogota
partir de 1972 les critiques contre la Théologie de la Libération se font de
plus en plus fréquentes Déjà cette époque Mgr Lopez Trujillo déclare il
deux théologies de la libération une suivant une ligne spirituelle origine
latino-américaine et autre mettant accent sur la politique et origine euro
péenne Selon lui seule la première est valable et non empreinte intervention
nisme extérieur En 1973 il fut décidé de ne pas célébrer le cinquième anniver
saire de la conférence de Medellin pour ne pas tomber dans le triomphalis
me est aussi cette époque que furent publiées les mises en garde les plus
dures contre le mouvement des Chrétiens pour le Socialisme
La concentration du pouvoir entre les mains du secrétaire général les liens
étroits avec le Saint-Siège et orientation de plus en plus proche une contre-
101