La Croyance en l
19 Pages
English
Gain access to the library to view online
Learn more

La Croyance en l'Alliance de la science et de la religion dans les nouveaux courants mystiques et ésotériques./ The Belief in the Alliance between Science and Religion in the New Mystical esoteric Movements - article ; n°1 ; vol.82, pg 205-222

-

Gain access to the library to view online
Learn more
19 Pages
English

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1993 - Volume 82 - Numéro 1 - Pages 205-222
18 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1993
Reads 19
Language English
Document size 1 MB

Exrait

Françoise Champion
La Croyance en l'Alliance de la science et de la religion dans les
nouveaux courants mystiques et ésotériques./ The Belief in the
Alliance between Science and Religion in the New Mystical
esoteric Movements
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 82, 1993. pp. 205-222.
Citer ce document / Cite this document :
Champion Françoise. La Croyance en l'Alliance de la science et de la religion dans les nouveaux courants mystiques et
ésotériques./ The Belief in the Alliance between Science and Religion in the New Mystical esoteric Movements. In: Archives des
sciences sociales des religions. N. 82, 1993. pp. 205-222.
doi : 10.3406/assr.1993.1649
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1993_num_82_1_1649Arch de Sc soc des Rel. 1993 82 avril-juin 205-222
Fran oise CHAMPION
LA CROYANCE EN ALLIANCE DE LA SCIENCE ET
DE LA RELIGION DANS LES NOUVEAUX COURANTS
MYSTIQUES ET ESOTERIQUES
would nebula perimposes to occult and legitimate Contemporary religion sciences converge which the science This The polarity with on mystical-esoteric belief Other the the different polarity is classical religions science not to perspective vulgar that subscribe science/more adepts at they least put science/more believe is to with offered forward contemporary revival their in in generally convergence mystical the essential of mystical-esoteric the gnosis science owes and of esoteric nothing science or This the su
forms
The article analyses the social dynamic of the science-religion alliance its
diverse logic and the modalities of belief that it puts into play It also compares
this contemporary alliance with spiritism the historic precedent in the nine
teenth century
Los adeptos stico-esotéricos contempor neos creen en la convergencia
de la ciencia de la religi Esta creencia no est motivada por una reac
tivaci de la gnosis de las ciencias ocultas La Otra ciencia que es invocada
tiene muy poco nada que ver con la ciencia leg tima Pero trat ndos de
la nebulosa stico-esotérica que frente la oposici ciencia vul
gar ciencia esencial superpone la oposici ciencia cl sica/ciencia
contempor nea Esta converger con las religiones al menos con sus aspectos
sticos esotéricos
El art culo analiza la din mica social de la alianza ciencia-religi sus di
versas gicas las modalidades de creencia que implica Se compara también
esta alianza contempor nea con el predecente hist rico del espiritismo del siglo
XIX
205 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
De effervescence religieuse des années soixante-dix émergé ce que
ai habitude appeler la nébuleuse mystique-ésotérique Celle-ci ras
semble tout la fois des groupes des réseaux qui peuvent se rattacher des
religions religions orientales hindouisme bouddhisme ou plus exoti
ques notamment au chamanisme ou réactiver diverses pratiques ésoté-
riques tout particulièrement le Tarot et astrologie ou bien encore
correspondre de nouveaux syncrétismes psycho-religieux telle la psycho
logie transpersonnelle En fait aussi partie ce qui est socialement connu sous
le nom de Nouvel-Age
Une des caractéristiques les plus surprenantes de cette nébuleuse mysti
que-ésotérique est probablement alliance science-religion elle opère En
témoignent particulièrement bien les deux événements qui au tournant des
années soixante-dix/quatre-vingt signent le mieux entrée de la nébuleuse
mystique-ésotérique sur la scène publique le Colloque de Cordoue et
la parution du livre de Ferguson Les Enfants du Verseau Pour un nouveau
paradigme Le colloque de Cordoue en 1978 initiative de France-culture
rassemblé des physiciens des neurophysiologistes des psychologues et psy
chanalystes inspirant de Jung) et des représentants des grandes tradi
tions religieuses idée qui animait les responsables du colloque était étant
donné les voies dans lesquelles engageaient depuis quelques temps certaines
recherches un rapprochement entre la science et certaines formes religieuses
était en train de opérer Le Colloque se proposait de faire le point sur ce
rapprochement Quant Ferguson dans Les Enfants du Verseau elle af
firmait Un nouveau paradigme se dessine surprenante vision du monde
née de la convergence entre les plus récentes percées scientifiques et les
conceptions millénaires des diverses traditions mystiques 2)
alliance science-religion est surprenante car elle fait généralement ob
jet un désaveu social En effet pour les rationalistes la science oppose
la religion sinon toujours irrationnelle du moins ne pouvant prétendre
dire la vérité du monde naturel quant aux grandes institutions religieuses
chrétiennes et juives elles tracent désormais une ligne de partage nette entre
pour reprendre leurs termes science et foi une et autre mettant en jeu
deux ordres de réalité hétérogènes contrario de ces conceptions les adeptes
mystiques-ésotéristes considèrent que science et religion tendent converger
la science redécouvrirait nombre de réalités qui sont celles des religions du
moins sous leurs formes mystiques et ésotériques Sans il soit nécessaire
expliciter plus avant cette alliance on aura compris ne agit pas seu
lement une forme poussée de accommodement de la religion la science
telle que le christianisme notamment le pratique Il ne agit pas non plus
une simple réactivation de la gnose ou des sciences occultes Certes entre
celles-ci et la nébuleuse mystique-ésotérique il des parentés des conti
nuités En particulier gnose et sciences occultes une part nébuleuse mys
tique-ésotérique autre part opposent une science vulgaire une Autre
science 3) plus vraie essentielle Mais alors que dans la gnose et les sciences
occultes cette Autre science ne doit rien la science légitime il en va pas
de même dans la nébuleuse mystique-ésotérique qui opposition science
vulgaire science plus essentielle superpose opposition science classi
que/science la plus contemporaine est donc au nom même de la science
que opère la contestation de la science et que la science légitime se trouve
en position alliée de la religion Historiquement le cas le plus proche de
206 ALLIANCE SCIENCES RELIGIONS
la nébuleuse mystique-ésotérique est le spiritisme de la seconde moitié du
XIXe siècle
CROIRE EN ALLIANCE DE LA SCIENCE ET DE LA RELIGION
II convient tout abord de définir ce est une croyance ou plutôt pour
souligner il ne agit pas seulement énoncés le croire est ce qui de
ordre de la représentation explicite ou non importe fait sens La croyance
importe est-à-dire elle mobilise ou pourra mobiliser une charge
affect Généralement celle-ci est plus ou moins importante selon il agit
de croyances plus ou moins centrales ou annexes 4)
Trois catégories principales de choses sont susceptibles de faire sens
est en premier lieu et est le plus aisément repérable ce qui se présente
comme réponse énon able une recherche plus ou moins explicite de sens
sens du monde de homme de sa vie de ses échecs. Fait également sens
pour homme ce qui est susceptible de lui donner du pouvoir effectif ou
symbolique de lui conférer de la puissance technique ou magique je parle
ce propos de croyances-ressources Enfin font sens les institu
tions qui aux yeux un sujet individu ou groupe détiennent tout
ou partie de la vérité vérité du monde de la société de homme vérité
quant la/aux source(s du sens Ces institutions considérées comme dé
tentrices de vérité peuvent être une tradition ou la tradition) un Livre sacré
une forme de activité humaine avec ses productions la religion la science
économie- une/des institutions-organisations glise cole institution
scientifique un groupe plus ou moins large Ces institutions considérées
comme détentrices de vérité peuvent être une tradition ou la tradition) un
Livre Sacré une forme de activité humaine avec ses productions -la religion
la science économie- une/des institutions -organisations glise cole ins
titution scientifique- un groupe plus ou moins large Ces institutions consi
dérées comme détentrices de la vérité vérité quant au sens ont un rôle décisif
En effet le choix des croyances qui viennent répondre toute recherche
de sens est en fait très largement dépendant de la croyance en telle et telle
institution Dans nos sociétés contemporaines pluralistes et individua
listes le contenu précis des croyances un individu ou un groupe résulte
du degré autorité il accorde respectivement chacune des diverses ins
titutions ses yeux détentrices de vérités ainsi son propre jugement
sa conscience son expérience personnelle -ce degré autorité que chacun
octroie est lui-même fonction des institutions auxquelles il reconnaît une
autorité quel Livre quelle tradition ...)
Logiques de alliance science-religion
idée selon laquelle la science la plus contemporaine la nouvelle
science véritablement Autre redécouvrirait des réalités con ues par
les religions plus précisément par leurs formes mystiques ou/et ésotériques
est une des principales croyances autour de laquelle est constituée la nébu-
207 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
leuse mystique-ésotérique en dépit de son caractère hétérogène cette dernière
peut néanmoins appréhender comme un milieu spécifique
alliance de la science et de la religion laquelle croit adepte mysti-
que-ésotériste se développe concrètement selon des logiques diversifiées La
première correspond la réinterprétation religieuse de découvertes carac
tère scientifique En prétendant rester au plus près une démarche scientifi
que des adeptes mystiques-ésotéristes croient -et attachent démontrer telle ou telle découverte ou théorie scientifique constitue une redécouverte
par une voie différente de certaines conceptions religieuses Des scientifiques
de renom sont idéologiquement parlant la tête de ce courant Le Colloque
de Cordoue ainsi rassemblé de très grands noms tels les physiciens David
Bohm auteur importants travaux en mécanique quantique et Brian Jo
sephson prix Nobel trente-trois ans pour sa découverte de la supraconduc
tivité Bohm beaucoup discuté avec Krishnamurti son idée un ordre
impliqué de univers B.D Josephson poursuit des recherches avec Maha-
rishi Mahesh leader de la Méditation transcendantale il estime qu une
part de activité scientifique est incluse dans la conscience cosmique et
que les axes de recherche il choisis ne peuvent être maîtrisés avec
la méditation il pratique Un autre scientifique très connu dans la nébu
leuse mystique-ésotérique est Fritjof Capra auteur notamment du Tao de la
physique Les parallèles de plus en plus cohérents il été amené faire
entre physique quantique et relativité une part et conceptions orientales
autre part ont persuadé ils étaient ni accidentels ni uniquement de
ordre du modèle métaphorique
Ainsi une part on des scientifiques qui sondent la matière au moyen
instruments très sophistiqués et autre part on des mystiques qui sondent
la conscience avec des techniques de méditation très sophistiquées Tous deux
atteignent des niveaux de perception non-ordinaires et ces niveaux non-ordi
naires il semble que les structures et les principes organisation soient très si
milaires 6)
La seconde logique met en jeu une démarche de mise en correspondances
de construction de passerelles entre les conceptions caractère religieux et
autres originant dans la science Elle est abord le fait de spiri
tuels et ésotéristes origines diverses qui se saisissant des nouvelles
théories scientifiques ou plutôt de leurs réinterprétations dans des directions
qui rejoignent déjà les leurs prétendent avancer des preuves scientifiques
leurs croyances Cela passe généralement abord par une traduction pré
tention scientifique de significations religieuses Pêle-mêle en voici quel
ques exemples conscience-énergie empreintes énergétiques matrice
du cosmos le corps astral qui pour mission informer le je sur ses
tolérances et rejets vitesse divinatoire champs de conscience sur
vivance au niveau du champ de formes contenant les impondérables donc le
psychisme
La distinction entre ces deux logiques de alliance science-religion -la
réinterprétation religieuse ou para-religieuse de conceptions caractère
scientifique et la réinterprétation para-scientifique de
religieux- est loin être toujours aussi nette on présentée car les
conceptions affirment souvent emblée sous une forme hybride Dans les
deux cas de figure est véritablement en une convergence de la science et
de la religion on croit même si cela accompagne parfois -pression so-
208 ALLIANCE SCIENCES RELIGIONS
ciale oblige de quelques propos sur la prudence qui doit présider une telle
mise en convergence Dans la nébuleuse mystique-ésotérique constituée de
réseaux fort divers quant leurs références religieuses de base et leurs pré
occupations est incontestablement la revue Troisième Millénaire qui repré
sente le mieux ce courant de sensibilité pour lequel la convergence entre la
science et la religion est une croyance absolument structurante de option
mystique-ésotériste
Cette croyance en une convergence nouvelle de la science et de la religion
eu un pouvoir entraînement est manifestement dans son sillage dyna
misant que se sont affirmées certaines autres modalités de alliance on
observe aussi dans la nébuleuse mystique-ésotérique Ainsi en est-il de la ré-
inprétation religieuse ou/et ésotérique de conceptions para-scientifiques clas
siques magnétisme voyance télépathie astrologie... là encore la
nouvelle science fournit les concepts et les théories qui assurent le glis
sement du para-scientifique vers des conceptions imprégnées de religieux Le
recours essentiellement instrumental la science au titre de référence légi-
timatrice constitue un autre cas de figure Un tel usage de la science observe
depuis longtemps chez les tenants de toutes les pratiques de guérison ou de
voyance religieusement inspirées comme chez les tenants des divers types é-
sotérisme ou chez les adeptes des religions orientales qui mettent en avant
diplômes et titres scientifiques en tous genres Désormais ils sont nombreux
invoquer aussi la nouvelle science 9)
Aux fondements de alliance science-religion
La croyance en alliance science-religion met jour -parce elle en
est une conséquence certaines des institutions auxquelles adepte mys
tique-ésotériste croit celles qui il accorde autorité en tant que détentrices
de vérité Il accorde une certaine autorité aux livres sacrés et aux traditions
religieuses considérées génériquement car il croit en la fondamentale similarité
de leur fonds originel et essentiel Mais il refuse toute organisation qui pré
tendrait gérer et contrôler la vérité dont les livres sacrés et les traditions re
ligieuses sont détenteurs De ce fait même traditions et livres religieux sont
totalement flexibles susceptibles de donner lieu toutes les réinterprétations
adepte mystique-ésotériste croit également en la science elle aussi envisagée
génériquement Il accorde de autorité aux institutions scientifiques parce
elles signent la légitimité de ce qui est avancé La science et les scienti
fiques sont considérés comme détenteurs non pas seulement de vérités par
tielles et fragmentées mais de vérités sur le sens du monde et de homme
est cette perception qui autorise alliance science-religion
Dans cette alliance certains signifiants flottants polysémiques apparais
sent jouer un rôle transitionnel Le signifiant expérience apparaît comme
particulièrement décisif Il renvoie en effet abord personnelle
sur laquelle aux yeux du mystique-ésotérique repose en dernière instance la
validité des croyances Il renvoie aussi la religion expérientielle et tout par
ticulièrement mystique que adepte mystique-ésotériste privilégie et la
science fondée sur expérience Cette manière de faire jouer la polysémie
du signifiant expérience -vécu individuel expérimentation- est pas
209 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
complètement neuve mais elle trouve dans la nébuleuse mystique-ésotérique
son plein développement en appuyant sur idée que la nouvelle science
la différence de la science classique ne peut plus séparer observateur et
objet observé et en traduisant de fait observateur par sujet indivi
duel 10 Parmi les principaux autres signifiants flottants qui jouent un rôle
transitionnel il faut citer le signifiant énergie avec tous les glissements
entre énergie mécanique vitale psychique cosmique spirituelle. et le si
gnifiant conscience Avec celui-ci il glissements de la prise de
conscience laquelle appellent par exemple les critiques de la techno
science la nouvelle conscience et au changement de conscience
Croyances les plus centrales mettant en jeu la science
Quelles sont les croyances qui correspondent la recherche une
mise en sens du monde et de homme en retiendrai principalement trois
et donnerai quelques exemples des referents scientifiques qui leur sont asso
ciés Je dois préciser que les découpages et les mises en correspondances que
ai opérés sont quelque peu peu arbitraires tant dans la réalité est étroite
intrication des diverses croyances et des divers referents scientifiques
Le mystique-ésotériste croit que Univers entier la totalité de ce qui
existe est de même nature de nature spirituelle Cette conception moniste
du monde se monnaye plus précisément en diverses croyances la non-sépa
ration de homme et du cosmos un cosmos une nature vivant homme
de nature divine interdépendance de tous les être naturels vivants humains
Voici quelques exemples des referents scientifiques concernant cette croyance
je les ai choisis divers relativement proches des théories scientifiques ou
allant particulièrement loin dans la réinterprétation
esprit et la matière sont en leur nature essentielle identiques ils sont des
projections une réalité supérieure qui est ni matière ni conscience
On en peut plus séparer homme de univers ... homme semble être le
point de jonction entre la réalité visible du cosmos et le champ quantique invi
sible
Toute variable un système quelconque interagit si intimement avec les
autres variables il est pas possible de séparer la cause de effet On est
conduit remettre en cause le principe de causalité et introduire la finalité
intention La réalité est pas une chose immobile susceptible être découpée
Il est pas possible de comprendre une cellule un rat une structure cérébrale
en isolant de son contexte
Comme ont bien montré Lovelock et Margulis auteurs de hypothèse
Gaïa la Terre est un être vivant exactement au même titre que le Corps du Vivant
la Terre autoregule elle-même et elle une capacité de prévision
La réalité est exactement comme un hologramme qui en chacun de ses
points contient ensemble des informations sur objet chaque partie contient le
tout
adepte mystique-ésotériste croit aussi au progrès de homme et du
monde progrès nullement linéaire mais se développant plutôt travers des
mutations Celles-ci croient notamment les adeptes du Nouvel-Age ou de
ère du verseau seraient fonction des cycles du temps caractérisant aussi
bien la vie des hommes que celle du cosmos Le temps présent serait justement
celui une mutation un passage une ère nouvelle En témoignerait par-
210 ALLIANCE SCIENCES RELIGIONS
ticulièrement bien actuelle mutation scientifique le changement de para
digme dont la convergence actuellement en train de opérer entre science
et religion serait un signe majeur Les Temps nouveaux qui annoncent corres
pondraient donc avant tout un changement de conscience Ce change
ment pour une part indépendant de action des hommes attaché des
cycles cosmiques du temps ne pourrait néanmoins effectuer avec étroite
collaboration de ceux-là Dans cette perspective les hommes ont pour mission
de se transformer eux mêmes Là aussi voici quelques exemples de referents
scientifiques
homme en mutation intègre au processus de création cosmique que de
plus en plus de physiciens de pointe admettent En tradition chrétienne nous dirions
que est devenu co-participant du Royaume des Cieux
La théorie des structures dissipatives explique les processus irréversibles
dans la nature le mouvement vital vers une complexité toujours croissante Dans
univers de Newton le temps était considéré seulement en regard du mouvement
... La théorie de Prigogine résout énigme fondamentale savoir comment les
êtres vivants ont pu accroître leur complexité dans un univers qui est censé se
dégrader
Le mystique-ésotériste croit enfin en la possibilité de dépasser les limites
que la science classique assigne la condition et action humaines Il
croit en une autre vie après la mort et en diverses réalités non-ordinaires
sortie hors du corps physique régression dans des vies antérieures
communication et action hors le temps et espace courants
Sheldrake propose existence de champs morphogéniques des structures
impliquées spécifiques une espèce et qui relieraient les membres de cette es
pèce entre eux indépendamment de facteurs spatiaux est dire que lorsque quel
ques individus apprennent quelque chose ou méditent augmentent leur niveau
de conscience- impact peut être considérable
Toute la science actuelle la mécanique quantique et aussi Prigogine et Atlan
révèlent une véritable spontanéité de la matière
Lorsque les protons ont interagi quel que soit ensuite leur degré éloigne-
ment ils semblent avoir des affinités être vivants en état de télépathie
Les croyances-ressources celles qui sans renvoyer nécessairement
une conception du monde et de homme procurent un pouvoir et/ou de la
puissance sont fréquentes dans la nébuleuse mystique-ésotérique Croire par
exemple en la Terre vivante ou aux régressions dans les vies antérieures
avec les referents scientifiques correspondants) est parfois avant tout vou
loir penser autrement afin de soutenir une contestation écologique ou un travail
de transformation de soi La croyance dans les arts divinatoires astrologie
Tarot Yi king relève souvent une logique similaire Voici par exemple
comment un adepte du Tarot rend compte de sa pratique
Question Vous croyez donc Ce est pas une question de croire
Il une réalité sur laquelle on essaie avoir des informations par des moyens
autres une perception logique Alors je pense que le Tarot peut convenir car
je crois il est profondément ancré sur le plan de son symbolisme et de ses
images sur le cerveau droit je pense que toute la neurophysiologie actuelle va
dans le sens de démontrer pourquoi de tels instruments marchent
Les croyances-ressources relèvent une logique pragmatique
Si on accepte le postulat comme nous le disent de plus en plus de scien
tifiques que tout est interdépendant il des champs ondes où se trans-
211 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
mettent des vibrations où tout est mémorisé est réconfortant chaque geste de
chaque être humain son importance et peut contribuer modifier quelque
chose
Ces deux citations qui permettent de bien saisir la logique des croyances-
ressources sont aussi trompeuses car elles donnent penser que ce type de
croyances se laissent clairement identifier Or dans la plupart des cas les répondent la fois une visée pragmatique et une visée de struc
turation de sens sans il soit possible de démêler la part de une et de
autre
Modalités Du Croire 11
Souplesse Eclectisme et syncrétisme
Les croyances que je viens exposer apparaissent loin de la forme du
Credo est dire de affirmation explicite et carrée un certain nombre
de croyances fondamentales Il bien des croyances centrales mais celles-ci
sont souples Elles se présentent en effet dans des versions sensiblement dif
férentes selon que adepte mystique-ésotériste se situe plutôt dans le cadre
des religions orientales ou dans celui de esoterismo occidental La diversité
est largement acceptée compris par les adeptes qui sont très attachés leur
propre version 12 La tolérance est donc une valeur forte pour une bonne
part elle repose sur évitement de la confrontation et de la critique Cette
souplesse des croyances est rapporter la croyance en la souveraineté de
expérience personnelle et au refus de toute institution établie ayant pour
charge de gérer et de contrôler une vérité revendiquée
De manière générale une telle institution existe par exemple
glise dans le catholicisme ou la théologie dans le protestantisme) elle gère
non seulement les croyances centrales mais aussi celles qui le sont moins
Ces dernières croyances annexes sont alors systématisées tout la fois nor
malisées et situées dans ensemble hiérarchisé du système des croyances Rien
de tel dans la nébuleuse mystique-ésotérique Les libres compositions indivi
duelles partir de croyances pouvant être puisées aussi bien dans les traditions
religieuses que dans la science de même que les réinterprétations person
nelles sont la règle la plus fréquente Dans ces conditions est moins des
systèmes de croyances structurés on affaire des compositions éclec
tiques où prévaut une logique de addition Mais cet éclectisme il faut
insister ne concerne proprement parler que les croyances annexes notam
ment celles qui mettent en jeu des referents scientifiques très précis par
exemple la croyance dans des champs morphogénétiques ou en la réa
lité-hologramme De telles croyances surtout pour adepte ayant goût pour
les réflexions intellectuelles et pour la science peuvent être nombreuses
venir ajouter ses croyances centrales sans en fait ajouter fondamen
talement elles peuvent être soustraites sans dommage Il en va différemment
des croyances centrales celles qui importent vraiment On alors affaire
de véritables conciliations science-religion on peut alors parler de syncré
tisme Tel est manifestement le cas ici
212 ALLIANCE SCIENCES RELIGIONS
II une totalité unique du cosmos et de la conscience chacune de leur
côté expérience mystique et expérience scientifique physique- découvrent la
globalité indivise et continue de toute réalité
Ambiguïté Vérités incertaines et vérités absolues en tension
Les croyances sont aussi incertaines et ambiguës Elles sont ambiguës en
ce sens elles ne se soumettent pas forcément la logique classique
Tout se passe comme si adepte mystique-ésotériste cultivait le flou refusant
en quelque sorte de réduire sa croyance un ou autre des termes de
ce qui dans le cadre de la logique classique ne peut être con en termes
alternative Cela est particulièrement vrai agissant de la question de ori
gine ou de la nature humaine ou extra-humaine de nombre de réalités aux
quelles il croit de la grâce du gourou de la nature divine de homme
du changement de paradigme en cours des arts divinatoires nommés
parfois significativement en rassemblant deux termes largement contradic
toires instruments sacrés instrument est trivial ambiguïté est aussi
très souvent la règle quand observateur cherche savoir si adepte mysti
que-ésotériste se situe dans le cadre une logique symbolique ou une lo
gique naturaliste est encore du flou que observateur est confronté
il cherche distinguer les croyances qui mettent en jeu une conception
du monde et celles qui sont plutôt des croyances-ressources bien souvent
cela est indécidable et force est alors de conclure un flottement entre une
alternative et autre
Le parti-pris délibéré de ambiguïté et une contestation explicite de la
logique classique sont fréquents Il se manifeste par exemple dans le goût
pour les köans zen qui mettent en jeu des contradictions non résolues fondées
sur idée que contrairement au postulat de rationalité du réel posé par la
science la réalité est contradictoire et que la non-contradiction logique est
une construction de notre pensée adaptée la vie et la technique cou
rantes mais ne saisissant que les couches superficielles du réel la contestation
de la logique classique affirme aussi dans la critique des modes de pensée
dominants qui sous dépendance exclusive du cerveau gauche ignoreraient
totalement la pensée intuitive celle du cerveau droit
Les croyances apparaissent incertaines de deux fa ons une part parce
elle sont comme travaillées par le sentiment du provisoire Si dans nombre
de réseaux de la nébuleuse mystique-ésotérique le papillonnage comme ail
leurs le bricolage trop marqué est critiqué chacun doit trouver sa voie
il en reste pas moins que cette voie est pas forcément une voie linéaire
approfondissement de mêmes croyances autre part les croyances af
firment souvent comme dans les propos qui suivent sur le mode un pour
quoi pas
Si admets -je dis bien admets que univers est cohérent et donc que
ce que on fait un moment donné une cohérence -je ne dis pas une logique
qui implique des relations causales mais une avec le reste de ce qui
se passe quand on lance pour soi même les pièces du yi king.
ai revécu cet épisode douloureux de mon autre vie vie antérieure
était-ce vraiment une autre vie mais en tout cas changé beaucoup de choses
pour moi
213