41 Pages
English

La Fondation et les débuts de « La Vie Intellectuelle » (1928-1929). Contribution à l'histoire du catholicisme intransigeant / The Founding of La Vie Intellectuelle and Us Early Years. A Contribution to the History of Intransigent Catholicism - article ; n°1 ; vol.42, pg 57-96

-

Gain access to the library to view online
Learn more

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1976 - Volume 42 - Numéro 1 - Pages 57-96
Founded in 1928 by Father Bemadot, the Catholic journal La Vie Intellectuelle is generally thought to have contributed with others to the gradual evolution towards an acceptance of the modern world. Can it be inferred then that it is the expression of an authentic model of liberal Catholicism? In its beginnings at least nothing could be further from the truth as is demonstrated by the record of its first two years of existence and the analysis of the corresponding numbers. In point of fact the editors engage in an unmitigated criticism of modern times: modern thought, modern society and modern art are viewed as being the unmistakable signs of dying world. For men who view the modern world as fatal deviation case of religious non-conformity, this state of crisis is inevitable. It is indispensable to restore an order that is Christian in all its aspects intellectual social and artistic formed on the model of medieval Christianity but brought up-to-date the most important feature being the preservation of clerical power through the theory of indirect power. In their desire to obtain positive results the editors of La Vie Intellectuelle search for strategy for winning back the lost ground And yet in this respect they seem to know better what they reject than what they have to propose all the concrete positions which they are led to take belong to reformist tendency within the capitalist system.
40 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1976
Reads 26
Language English
Document size 3 MB

Exrait

Yvon Tranvouez
La Fondation et les débuts de « La Vie Intellectuelle » (1928-
1929). Contribution à l'histoire du catholicisme intransigeant /
The Founding of "La Vie Intellectuelle" and Us Early Years. A
Contribution to the History of Intransigent Catholicism
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 42, 1976. pp. 57-96.
Résumé
Founded in 1928 by Father Bemadot, the Catholic journal La Vie Intellectuelle is generally thought to have contributed with others
to the gradual evolution towards an acceptance of the modern world. Can it be inferred then that it is the expression of an
authentic model of liberal Catholicism? In its beginnings at least nothing could be further from the truth as is demonstrated by the
record of its first two years of existence and the analysis of the corresponding numbers. In point of fact the editors engage in an
unmitigated criticism of modern times: modern thought, modern society and modern art are viewed as being the unmistakable
signs of dying world. For men who view the modern world as fatal deviation case of religious non-conformity, this state of crisis is
inevitable.
It is indispensable to restore an order that is Christian in all its aspects intellectual social and artistic formed on the model of
medieval Christianity but brought up-to-date the most important feature being the preservation of clerical power through the
theory of indirect power. In their desire to obtain positive results the editors of La Vie Intellectuelle search for strategy for winning
back the lost ground And yet in this respect they seem to know better what they reject than what they have to propose all the
concrete positions which they are led to take belong to reformist tendency within the capitalist system.
Citer ce document / Cite this document :
Tranvouez Yvon. La Fondation et les débuts de « La Vie Intellectuelle » (1928-1929). Contribution à l'histoire du catholicisme
intransigeant / The Founding of "La Vie Intellectuelle" and Us Early Years. A to the History of Intransigent
Catholicism. In: Archives des sciences sociales des religions. N. 42, 1976. pp. 57-96.
doi : 10.3406/assr.1976.2099
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1976_num_42_1_2099Arch Sc soc des Rel. 42 1976 57 96
Yvon TRANVOUBZ
LA FONDATION ET LES BUTS DE
LA VIE INTELLECTUELLE 1928-1929
Contribution histoire du catholicisme intransigeant
Founded in 1928 by Father Bemadot the Catholic journal
La Vie Intellectuelle is generally thought to have contributed
with others to the gradual evolution towards an accep
tance of the modern world Can it be inferred then that it is
the expression of an authentic model of liberal Catholicism
In its beginnings at least nothing could be further from the
truth as is demonstrated by the record of its first two years of
existence and the analysis of the corresponding numbers In
point of fact the editors engage in an unmitigated criticism of
modern times modern thought modern society and modern
art are viewed as being the unmistakable signs of dying world
For men who view the modern world as fatal deviation case
of religious non-conformity this state of crisis is inevitable
It is indispensable to restore an order that is Christian in
all its aspects intellectual social and artistic formed on the
model of medieval Christianity but brought up-to-date the most
important feature being the preservation of clerical power
through the theory of indirect power In their desire to obtain
positive results the editors of La Vie Intellectuelle search for
strategy for winning back the lost ground And yet in this
respect they seem to know better what they reject than what
they have to propose all the concrete positions which they are
led to take belong to reformist tendency within the capitalist
system
INTRODUCTION
Nous ne représentons aucune chapelle nous ne sommes ni de droite
ni de gauche mais catholiques simplement Notre lumière vient de ensei
gnement de Eglise de la doctrine traditionnelle et des directives du
Pontife Romain ... La Vie Intellectuelle veut être une revue catholique au
sens le plus simple le plus franc et aussi le plus vaste du mot ... La pensée
catholique nous la proposerons selon exigence même du catholicisme
comme une pensée véritablement universelle et non pas comme une pensée
57 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
particulière panni autres Nous nous intéressons tout ce qui préoccupe
les esprits contemporains croyants ou non étranger comme en France
La pensée catholique droit sur tout et tout ce qui est humain est
nôtre 1)
Ces quelques lignes du Père Bemadot directeur-fondateur de La Vie
Intellectuelle en liminaire du premier numéro de la revue constituent un
raccourci saisissant de la mentalité catholique intransigeante Tout est
le refus déterminé de la pensée moderne de ses catégories comme de sa
prétention marginaliser le catholicisme) affirmation consécutive de la
compétence intégrale de la pensée la volonté corrélative une
union des catholiques sous la direction pontificale garante de orthodoxie
Cette observation initiale indique le sens de étude proposée ici Il ne
agit pas de combler une lacune dans histoire de la presse catholique en
ouvrant le dossier une publication souvent évoquée et très peu étudiée
pour elle-même La démarche adoptée ici consiste plutôt partir un
corpus restreint mais intégralement et systématiquement dépouillé 3)
vérifier et préciser quelques hypothèses sur le fonctionnement du catho
licisme contemporain Ces déjà esquissées ailleurs 4) doivent
bien entendu beaucoup aux travaux de quelques historiens et sociologues
qui ont renouvelé historiographie religieuse contemporaine mais elles
BERNADOT nos lecteurs La Vie Intellectuelle désormais VJ.)
octobre 1928
Connue surtout comme un maillon de la chaîne des uvres de presse animées
par les dominicains La Vie Intellectuelle est un peu éclipsée par éphémère mais profond
succès de Sept comme par étonnante longévité de La Vie Spirituelle On trouvera des
éléments intéressants dans les textes suivants Aline COUTROT Un courant ae la pensée
catholique hebdomadaire Sept mars 1934-août 1937) Paris Cerf 1961 Aline
COUTROT Fran ois DREYFUS Les forces religieuses dans la société fran aise Paris Colin
1965 Un artisan de la presse catholique moderne le Père Bemadot 1883-1941
Informations Catholiques Internationales no 147 1er juillet 1961 pp 15 25 tTn travail
universitaire été consacré spécifiquement La Vie Intellectuelle mais vue surtout sous
angle du problème de engagement des catholiques dans la vie politique et sociale
Jean-Claude DELBREIL Une revue catholique de entre-deux guerres La Vie Intellec
tuelle 1928-1940 face aux problèmes de son temps D.E.S. Paris 1965 295 dactyl.)
Historique des deux premières années et analyse thématique classique dans
Yvon TRANVOUEZ Une critique intransigeante de la modernité la fondation et les débuts
de la revue catholique La Vie Intellectuelle 1928-1929) Mémoire E.H.E.S.S. Paris
1975 175 dactyl.)
Yvon TRANVOUEZ Religion politique et civilisation chrétienne Lamennais
en 1817 in Civilisation chrétienne approche historique une idéologie XVIIF-XX* siècle)
Paris Beauchesne 1975 pp 105-142 repris et précisé dans Yvon TRANVOUEZ
et le catholicisme intransigeant post-révolutionnaire la logique de Essai sur Indiffé
rence in Actes du Colloque Lamennais juin 1975) Paris Université Paris X-Nanterre
1976 dactyl. pp 20-45
On se référera en tout premier lieu ensemble des travaux Emile POULAT dont
on retiendra particulièrement entre ses articles des Archives Modernisme et Inté
grisme Du concept polémique irénisme critique de Sociologie des Religions
27 janvier-juin 1969 pp 3-28 Le Catholicisme devant ébranlement de son système
emprise ibid. 28 juillet-décembre 1969 pp 131-147 Eglise romaine le savoir et
le pouvoir 37 janvier-juin 1974 pp 5-21 On notera également deux articles très
importants Jean-Marie MAYEUR intransigeant catholicisme social
démocratie chrétienne Annales E.S.C. mars-avril 1972 pp 483-499 Ricardo COSTA
Le problème des médiations en sociologie de la connaissance Arch. 37 janvier-
juin 1974 pp 43-77 On relèvera enfin Fran ois HOOT ART André ROUSSEAU Eglise force
anti-révolutionnaire Paris Ed Ouvrières 1973
58 VIE INTELLECTUELLE LA
ne prétendent pas leur être étroitement fidèles ni donc en autoriser
La première hypothèse est celle de la correspondance entre la pro
duction du discours catholique intransigeant et la conscience que prend le
clergé du recul de son pouvoir notamment temporel dans la société
moderne Le discours est abord un discours
clérical
La deuxième hypothèse est celle de ambition des catholiques intran
sigeants Bien loin être une simple nostalgie du passé le discours catho
lique intransigeant exprime un vaste front du refus qui se déplace sur le
terrain moderne en fonction de la conjoncture la retraite alterne avec
offensive Le discours catholique intransigeant qui use ailleurs volontiers
du vocabulaire militaire est un discours militant
La troisième hypothèse est celle de la cohérence du discours catholique
intransigeant qui ne se résume pas une position religieuse ou une option
politique mais constitue un système de pensée totalisant Le discours catho
lique et est sa force est un discours intégral
La quatrième hypothèse est celle de incapacité du discours catholique
intransigeant promouvoir des forces susceptibles de réaliser le projet
il énonce Radicalement antimoderne dans sa problématique le catholi
cisme intransigeant ne peut inscrire durablement dans espace de la
modernité Dès il avise de quitter les chaires de la prédication pour
tenter de mordre sur histoire il éclate ses troupes se dispersent et se
divisent selon les clivages de la société moderne En ce sens le discours
catholique intransigeant est un discours utopique
Pour éprouver ces propositions lapidaires 11 faudra successivement
interroger sur les conditions de la fondation de La Vie Intellectuelle
analyser sa vision du monde moderne son projet enfin sa stratégie Il est
pas inutile de noter dès présent que les quatorze livraisons retenues se
situent dans un cadre chronologique intéressant deux points de vue
une part elles inscrivent dans une période de relatif calme politique
après la reconstruction et avant la crise autre part elles apparaissent la liquidation une grave crise religieuse condamnation par Pie XI
en décembre 1926 des idées de Action Fran aise Cette coïncidence une
certaine stabilité politique et une certaine stabilisation religieuse peut
expliquer bien des choses
UNE PUBLICATION MILITANTE
Trois questions peuvent se poser propos de la fondation de La Vie
Intellectuelle comment cette nouvelle publication catholique a-t-elle vu
le jour Dans quel but a-t-elle été créée Comment et par qui été
animée
Les deux aspects une fondation
Fondée en octobre 1928 par Vincent Bernadot dominicain La Vie
Intellectuelle laissé aux témoins impression une revue profondément
marquée par la personnalité de son directeur On peut alors être surtout
porté considérer cette création comme un moment nécessaire dans la
logique interne de uvre du Père Bernadot Au cours de entre-deux
guerres celui-ci fondé successivement trois grandes publications La
59 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
Vie Spirituelle en 1919 La Vie Intellectuelle en 1928 et Sept en 1934
Par ailleurs avec autres il contribué mettre sur pied les éditions du
Cerf promises un bel avenir Rétrospectivement toutes ces réalisations
peuvent apparaître comme un projet global qui est développé progressi
vement selon une logique rigoureusement déterministe
Cette logique est per ue de la manière suivante partir un effort
pour restaurer les valeurs spirituelles se serait peu peu imposée la
nécessité incarner ces valeurs dans la vie quotidienne La Vie Spirituelle
avait connu rapidement un succès et une audience considérable mais
elle ne répondait pas directement aux problèmes qui se posaient aux
chrétiens dans le monde de après-guerre Dès lors il fallait sortir de ce
on appelle la spiritualité pour engager dans le concret 6) et la
création de La Vie Intellectuelle aurait été une première étape dans cette
voie Plus tard on allait comprendre il fallait coller de plus près
actualité pour inspirer une action efficace La Vie Intellectuelle avérant
trop théorique et un rythme de parution mensuel peu propre satisfaire
ce souci de actualité il faudrait créer Sept
Une telle perspective accorde avec une certaine image du Père Ber-
nadot On souligne ses qualités organisateur son audace tranquille son
réalisme têtu 7) son travail persévérant voire le cynisme surna
turel avec lequel il jouait toutes les cartes qui pouvaient servir ses
desseins En décrivant lui-même son uvre la fin de sa vie le Père
Bernadot tend accréditer ses idées de continuité naturelle et indépen
dance sereine Evoquant son petit livre sur eucharistie écrit pendant la
guerre il poursuit en effet
ouvrage fut imprimé se vendit se vendit si bien en peu de
temps je fus la tête de mille huit cents francs. Nous décidâmes de fonder
une revue ce fut La Vie Spirituelle Au bout de quelques années nous eûmes
encore un peu argent Nous fondâmes une autre revue La Vie Intellec
tuelle puis une autre Les Cahiers de la Vierge puis un journal Sept On
dit toujours il faut beaucoup argent pour éditer Je en sais rien ai
commencé avec mille huit cents francs 9)
Il agit là de simplifications rétrospectives Il ne faut pas oublier en
effet dans quelles circonstances précises La Vie Intellectuelle est apparue
Les remous étaient pas encore complètement disparus de la condam
nation de Action Fran aise par Pie XI importance de cette crise ne vient
pas tant du nombre de catholiques concernés que de leur qualité ce sont
les élites dirigeantes du catholicisme fran ais qui ont largement sympathisé
avec les théories de Maurras La mise en uvre de la condamnation
avérait particulièrement délicate en raison du grand nombre évêques
compromis On sait que depuis un certain temps déjà le recrutement de
épiscopat fran ais était fait sous influence toute puissante des consul-
teurs fran ais de la Congrégation Consistoriale Rome ces consulteurs
Le Ploch et Lépicier surtout orientaient nettement le et
expression est du Père M.D CHENU témoignage oral
R.P BOISSELOT Le Bemadot Lyon Ed de Abeille 1941
Père M.D CHENU témoignage oral
Cité dans Un artisan. art cit. 16
60 LA VIE INTELLECTUELLE
Mgr Duchesne en était indigné dès 1921 en des termes on ne peut plus
clairs
est une coterie qui recrute épiscopat fran ais en conformité avec
les vues de Action Fran aise MM Daudet et Maurras ne sont pas qualifiés
pour choisir les chefs du clergé fran ais 10)
Dans cette situation difficile la papauté pouvait compter sur le nonce
Paris Mgr Maglione qui avait lui-même réuni autour de lui un petit
conseil officieux dont faisait partie le Père Bernadot Celui-ci qui avait
également sympathisé avec Action Fran aise était immédiatement
soumis la décision pontificale Collaborateur de ouvrage de justification
des mesures romaines Pourquoi Rome parlé 1927) le Père Bernadot allait
jouir bientôt de la confiance et de appui sans faille de Pie XI Dans ces
conditions La Vie Intellectuelle peut apparaître comme une arme de la
papauté une tribune indirecte dirigée contre les insoumis Le Père Bernadot
lui-même reconnu cette importance conjoncturelle de la création de la
revue
La condamnation de Action Fran aise venait avoir lieu Elle avait
surpris un grand nombre de catholiques qui même ils ne faisaient pas
partie du mouvement étaient inconsciemment pénétrés par ses idées La
plupart des intellectuels catholiques dominés par des préjugés éducation
par habitude envisager les choses religieuses un point de vue politique
avaient peine comprendre la décision de Rome et au lieu de mettre leur
plume au service de la vérité qui venait être prononcée ils cherchaient
atténuer quand ce était pas la combattre ouvertement Bref il avait
en ce moment en France dans les cercles intellectuels aucun organe prêt
entrer pleinement dans les vues du Saint-Siège les expliquer et justifier aux
yeux des Fran ais et entreprendre contre une pensée tout imprégnée du
politique abord une croisade en faveur Action Catholique qui fut
catholique 11)
Ce lien avec la papauté est ailleurs double sens En effet La Vie
Intellectuelle doit en grande partie sa naissance des interventions directes
de Rome Il faut se souvenir cet égard des difficultés que le Père Bernadot
rencontrait dans Ordre dominicain le père Pegues et derrière lui presque
tout le couvent de Saint-Maximin ne faisaient pas mystère de leurs attaches
maurrassiennes et entretenaient un climat hostile égard des projets
du Père Bernadot dans la Province dominicaine de Toulouse Que appui
pontifical ait alors été essentiel il suffit pour en convaincre de rappeler
quelques faits en mai 1927 le Père Bernadot est re Rome par Pie XI et
par le Père Paredes Maître Général des dominicains qui lui accordent un
soutien de principe en avril 1928 Pie XI décide la mutation du Père Ber
nadot et de son ami le Père Lajeunie dans la Province de France cette
intervention directe fait fl des traditions de Ordre et la régularisation
canonique interviendra en septembre le premier numéro de La Vie
Intellectuelle paraît en octobre 1928 et dès janvier 1929 le Pape affirme
son soutien entreprise Le Père Bernadot écrit alors
10 Cité par Henri VERBIST Les grandes controverses de Eglise contemporaine
Lausanne Ed Rencontre 1968 430
11 BERNADOT Lettre au Saint-Père Juvisy 15 septembre 1935 document inédit
communiqué par Aline COTTTROT que nous remercions vivement
61 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
La fondation de La Vie Intellectuelle demandé et demande encore
un gros effort mais nous avons aussi des consolations la semaine dernière
le saint Père fait écrire avait lu les premiers numéros et il était
content et avoir bon courage il nous soutiendrait Cela fait oublier
autres misères.. 12)
On est loin du tableau idyllique cité plus haut Certes le Père Bernadot
rencontre bien des misères au sein de lOrdre et le fait il installe avec
son équipe dans une maison achetée Juvisy symbolise ambiguïté une
situation marquée par des interventions pontificales pour le moins contro
versées Quant aux problèmes financiers qui accompagnent toute fondation
il ne faut pas les minorer Dans des conditions relativement favorables
La Vie Spirituelle avec ses dix mille abonnés jouant le rôle de tremplin
pour la nouvelle publication les débuts ont pourtant été difficiles et quelques
dons peu nombreux mais précieux ont permis beaucoup de choses 13)
Pour une élite intellectuelle catholique
ambition du Père Bemadot en fondant La Vie Intellectuelle est de
contribuer activement explicitation une pensée catholique indépen
dante de la modernité répondant tous les problèmes de son temps et
strictement fidèle esprit du Saint-Siège 14 Il en espère pas moins
que la formation complète de élite catholique 15 Autant objectifs
qui doivent être précisés
Dès le liminaire de la première livraison le Père Bemadot souligne
combien les catholiques se trouvent dans un monde en crise
Nous vivons une époque de prodigieuse fermentation intellectuelle
chaque jour de tous les points de horizon les idées surgissent affrontent
entremêlent les théories les plus inattendues les plus abracadabrantes les
plus dévastatrices parfois efforcent de gagner des adeptes et prétendent
renouveler organisation du monde Nous ne pouvons assister en indifférents
cette bataille dont enjeu est le royaume de Dieu sur terre 16)
Il faudra interroger sur le ton alarmiste qui est employé dans ces
lignes il est sans doute révélateur une mentalité partagée par tous les
intransigeants mais même sur le simple plan pratique une telle description
permet au Père Bernadot de mettre en valeur la spécificité de sa revue
voire sa nécessite objective
En fondant une nouvelle revue nous ne prétendons remplacer per
sonne ni donner de le on personne Nous connaissons les services précieux
que rendent les revues catholiques déjà existantes Nous pensons seulement
il place encore pour un autre organe répondant autres besoins et
que ailleurs on est jamais trop servir la vérité 17)
12 Cité dans Un artisan. ari cit. 19
13 Témoignage oral du Père M.H LELONG
14 BERNADOT Lettre au Saint-Père op cit
15 V.l. septembre 1929 bilan inséré la un du numéro
16 nos lecteurs V.l. octobre 1928
17 BERNADOT ibid.
62 VIE INTELLECTUELLE LA
est en termes courtois relever les insuffisances ou les inadaptations
de concurrents bien installés comme les Etudes ou la Revue Thomiste par
exemple
Ce qui fait originalité du projet est cette volonté constamment
affirmée de travailler dans une optique chrétienne totalisante il agit
de répondre tous les problèmes de la vie individuelle familiale sociale
littéraire et artistique 18) comme écrit le Père Paredes dans une lettre
de vif encouragement au Père Bernadot Cette orientation ne traduit-elle
pas opportunité un effort accomplir sans tarder et au nom de la
doctrine thomiste dans le sens des besoins de heure présente 19 La
référence au thomisme système de pensée privilégié par la papauté depuis
encyclique Aeterni Pat de 1879 témoigne bien de inscription du projet
dans le sillage romain Le Père Bemadot se montrera toujours soucieux du
respect de cette allégeance soutien théorique tout autant que reconnais
sance de dette Il en expliquera dans sa lettre au Saint-Père en septembre
1935
en 1928 La Vie Intellectuelle fut fondée le but poursuivi était
de créer France un organe qui fût capable de répandre interpréter et
au besoin de défendre la doctrine de Eglise telle elle était et serait
formulée par le Saint-Siège et non point selon les préférences particulières
les traditions voire même les compromissions qui tendaient les déformer
... La Vie Intellectuelle seule semble-t-il est toujours efforcée appliquer
et de maintenir dans sa pleine originalité la formule de sa fondation être
une revue générale de doctrine et action ouvertement et uniquement
dévouée au Saint-Siège sans inquiéter de ménager les positions acquises
et les préjugés de trop de catholiques 20)
De fait le regroupement des catholiques derrière la pensée pontificale
paraissait aux rédacteurs de la revue comme la condition un impact
efficace dans le monde un monde per divisé et inquiet 11 fallait
présenter la cohérence et assurance du catholicisme uni derrière son
chef suprême le Pape
Mais quel public voulait-on atteindre cette question la rédaction
de La Vie Intellectuelle se refusait donner une réponse restrictive en
1929 convenant que la revue adressait plus particulièrement aux Intel
lectuels patentés elle empressait ajouter
Nous ne nous adressons pas une catégorie spéciale de lecteurs mais
en général aux chrétiens cultivés qui veulent se tenir au courant de ce ils
doivent savoir pour suivre la vie de leur temps et agir sur lui ... est
certain par exemple que le curé une modeste paroisse de campagne trou
vera dans nos revues le moyen facile de se renseigner sur ce il peut de
moins en moins ignorer 21)
18 Lettre du Père PAREDES au Père BERNADOT mai 1927) citée dans Un artisan.
art cit. 19
19 Père PAREDES ibid. 19
20 BERNADOT Lettre au Saint-Père op cit
21 V.l. septembre 1929
63 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
La réalité devait avérer quelque peu différente ainsi en témoigne
évaluation faite par le Père Bernadot en 1935 propos du public de
La Vie Intellectuelle
Ce sont pour la plupart des intellectuels professeurs instituteurs
étudiants etc Des ecclésiastiques représentant la partie la plus éclairée et
la plus ouverte du clergé Des hommes affaires ou de professions libérales
... Un groupe très homogène réunissant la majorité des intellectuels
catholiques les plus actifs les plus jeunes ceux qui auront sans doute ici
quelques années la direction des affaires catholiques et aussi en partie des
affaires de Etat 22)
Les lecteurs de la revue représentent donc élite du catholicisme
fran ais un véritable état-major intellectuel 23) comme le confesse
le Père Bernadot Ceci rien de surprenant on peut estimer en effet que
le début du xxe siècle mis au premier plan le défi de la culture savante au
catholicisme les deux crises du modernisme et de Action Fran aise
touchant seulement des élites restreintes même si de qualité 24 Confiant
dans la force de sa base populaire mais inquiet des repercussions que les
déviations des élites pourraient avoir sur celle-ci le groupe des rédacteurs
de La Vie Intellectuelle entendait commencer la reconstruction par là
où la désagrégation lui paraissait avoir débuté Mais plus encore peut-être
11 dans ce souci de élite toute une mentalité omniprésente chez les
catholiques sociaux la hantise des hiérarchies naturelles idée que les
réformes véritables ne peuvent venir que en haut Il est significatif de
trouver sous la plume de Lavocat évoquant le cardinal Pie ces
lignes tout fait nettes Bon aimant le peuple les humbles il estimait
devoir travailler davantage la formation de élite il ne croyait pas une
restauration durable de ordre social qui ne commencerait pas par la tête
voulait que la réforme vînt en haut et non en bas ce qui ne signifie
nullement il ne faille pas agir en même temps sur le peuple Une telle
doctrine est-elle pas saine et historiquement justifiée 25)
Ouvrir un espace intellectuel pour les catholiques hors du modernisme
comme du maurrassisme aux jeunes et brillants convertis de immédiat
après-guerre particulièrement telle est la rude tâche affrontent les
rédacteurs de la revue Etienne Lajeunie bras droit de Bernadot écrit
sans ambages
nous faut voir avant tout quelle est notre vraie tâche la tâche
essentielle nous avons reconquérir intelligence ... Léon XIII au seuil des
22 BERNADOT Lettre au Saint-Père op cit
23 ibid
24 Emile POULAT bien résumé cette situation du catholicisme intransigeant
Pour atteindre ses objectifs ce catholicisme eu le sentiment être placé devant deux
défis fondamentaux celui de sa base populaire où il tirait sa orce et que sapaient
lentement les idées nouvelles celui de la culture savante qui éloignait de ses enseigne
ments autorisés et écartait de la vérité dans Emile POULAT et al. C/X ou de
Marx Marc Evangile mis nu par la subversion de exégèse Arch. 40 Juillet-
décembre 1975 120)
25 LAVOCAT La royauté sociale du Christ après le Cardinal Pie V.l.
juin 1929 996
64 LA VIE INTELLECTUELLE
temps nouveaux nous dit ce qui manque aux catholiques une pensée forte
originale organisée pour les besoins intellectuels de ce temps 26)
Sous impulsion de Jacques Maritain grand animateur de la revue
ses débuts La Vie Intellectuelle tentera de dégager actualité et la perti
nence de la synthèse thomiste pour répondre aux besoins du temps
La vie de la revue le contrôle clérical de la pensée
analyse de la liste des collaborateurs et de la nature de leur colla
boration permet de nuancer idée selon laquelle une des originalités des
revues lancées par les dominicains serait la grande ouverture aux laïcs
En 1928 et 1929 La Vie Intellectuelle fait appel 108 collaborateurs Leurs
contributions sont évidemment inégales allant de compte rendus rapides
une deux pages des articles de fond très copieux vingt quarante
pages en moyenne) en passant par des notes de cinq six pages Une
évaluation approximative portant sur ensemble des livraisons des deux
années donne les résultats suivants
Répartition proportionnelle des collaborateurs
Ensemble des collaborateurs Collaborateurs réguliers
au moins trois articles
Clercs 40 55
Laïcs 60 45
Importance relative de chaque groupe en fonction du nombre articles
Ensemble des collaborateurs Collaborateurs réguliers
45 Clercs 60
Laïcs 55 40
Certes de nombreux laïcs sont sollicités mais pour des questions
précises relevant de leur compétence Dès on intéresse aux collabora
teurs réguliers et la quantité de copie constate une emprise cléricale
assez nette est intéressant de comparer ces résultats aux indications que
donne Aline Coutrot sur les collaborateurs de Sept établissant une liste
de quarante noms représentant les réguliers du journal elle
trouve que six clercs soit seulement 15 Ce décalage est très signl-
catif dans oeuvre de doctrine et action que voulaient mener les Pères
de Juvisy La Vie Intellectuelle représente surtout le côté doctrine Sept le
côté action la doctrine consistant essentiellement on vu en la diffu
sion/explication de la pensée pontificale elle doit rester abord aifaire
des clercs présumés de par leur état témoins autorisés et garants de
26 LAJEUNIE La pensée catholique en face des exigences du xx siècle V.l.
avril 1929 pp 624 et 626
65