23 Pages
English
Gain access to the library to view online
Learn more

La Résistance à la validation expérimentale d'une connaissance portant sur les comportements « idéologiques » / Resistance to the Expérimental Validation of Knowledge in Cases of Ideological Behaviour. - article ; n°1 ; vol.58, pg 117-138

-

Gain access to the library to view online
Learn more
23 Pages
English

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1984 - Volume 58 - Numéro 1 - Pages 117-138
22 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1984
Reads 47
Language English
Document size 2 MB

Exrait

Jean-Pierre Deconchy
La Résistance à la validation expérimentale d'une connaissance
portant sur les comportements « idéologiques » / Resistance to
the Expérimental Validation of Knowledge in Cases of
"Ideological " Behaviour.
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 58/1, 1984. pp. 117-138.
Citer ce document / Cite this document :
Deconchy Jean-Pierre. La Résistance à la validation expérimentale d'une connaissance portant sur les comportements «
idéologiques » / Resistance to the Expérimental Validation of Knowledge in Cases of "Ideological " Behaviour. In: Archives des
sciences sociales des religions. N. 58/1, 1984. pp. 117-138.
doi : 10.3406/assr.1984.2329
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1984_num_58_1_2329Sc soc des Rel. 1984 58/1 juillet-septembre) 117 138 Arch
Jean-Pierre DECONCHY
LA SISTANCE LA VALIDATION
EXP RIMENTALE UNE CONNAISSANCE PORTANT
SUR LES COMPORTEMENTS ID OLOGIQUES
In given previous sample text of student Deconchy believers 1980) the structures author had of shown their systems that in
of belief were more deeply disturbed when they were given scien
tific information on their own religious behaviour and told it had
been obtained by experimental methods than when they were told
such was merely the result of systematic observation
In this experiment the vocal behaviour of the laenanus ethiopicus
was described to 72 catholic clergymen and they were asked to ex
plain how such behaviour would compare with nine specific types
of human behaviour As expected this comparison seemed less
meaningful to them when animal behaviour was studied by experi
mental methods EXP than when it was studied by simple obser
vation OBS) this loss of meaning became more and more ap
parent as the human behavioural types became increasingly si
gnificant ideologically artistic creativity funeral rites belief in an
after-life) the order in which these different types of human be
haviour were presented influenced the degree of meaningfulness
expressed
survey of 212 adults included in the annexe confirms that the
three types of behaviour mentioned above are conceived of very
differently when social behaviour of more technological kind is
involved There discussion of the results obtained followed by
an outline of future research to be carried out
Dans une recherche antérieure Deconchy 1980) nous avons émis idée
que nous avions commencé soumettre la vérification expérimentale
une information scientifique portant sur le fonctionnement un système
idéologique suscite dans le champ socio-cognitif qui organise autour en ré
férence ou propos de ce dernier des déplacements et des stratégies qui ne sont
pas univoques Ces déplacements et ces stratégies dépendraient sans doute des
objets sur lesquels porte cette information mais peut-être davantage encore du
type de validation scientifique qui supporte cette information et qui lui donne
une portée plus ou moins contraignante Ainsi nous avons montré que lorsque
117 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
des sujets orthodoxes au sens que nous donnons ce terme re oivent une in
formation scientifique portant sur leurs propres fonctionnements et que cette
information leur est présentée comme étant validée par voie expérimentale en
même temps que sont présentés le système théorique il agit accréditer et
outillage méthodologique qui contribue la fonder) leur epistemologie tradi
tionnelle présente des signes eusure usure que on ne constate pas chez des
sujets également orthodoxes et auxquels la même information est présentée
introduite et validée cette fois par une observation systématique contrôlée et ré
currente mais relevant essentiellement de ordre du descriptif Dans le premier
cas nous avons constaté que cette usure des paramètres que dans cette recher
che on considérait comme traditionnels meilleure perception de la non ra
tionalité des croyances perception de failles intérieur du corpus atténua
tion de la rigueur du réglage de appartenance amenait les sujets acculés re
courir une autre epistemologie pour fonder leur système de croyances pren
dre un certain nombre de risques cognitifs et peut-être même sociaux que dans
le second cas autres sujets étaient pas amenés prendre
Nous avions alors interprété ce double mécanisme usure des paramètres
traditionnels en matière de croyance et prise de risques cognitifs et sociaux
comme des symptômes de ce que epistemologie des systèmes orthodoxes de
croyances et epistemologie laquelle renvoie administration théorico-
expérimentale de la preuve sont en soi concurrentielles il agit infor
mation scientifique validée par voie observation la coexistence des deux épis-
témologies de référence resterait en soi possible et seulement dépendante de
conjonctures historiques particulières de tactiques et apologétiques sectoriel
les On en avait tiré idée un Certain nombre de stratégies immunisation
égard de information validée par voie expérimentale pouvaient en découler
en même temps que en trouvaient partiellement expliquées certaines réticences
évidente égard de expérimentation en psychologie sociale pas seulement
ailleurs dans le champ et chez les sujets religieux réticences traduisant en
termes de critique méthodologique et même évaluation déontologique des re
actances ordre plus profondément idéologique
Interprétés de cette fa on les mécanismes que nous pensions avoir mis en
évidence dans un secteur particulier un système orthodoxe en occurrence
religieux nous ont paru avoir une particulière importance La problématique
qui en avait suggéré étude et celle laquelle cette étude contribuait donner
forme convergeaient avec un certain nombre de problèmes théoriques abordés
par la psychologie sociale dans ses développements les plus actuels et les plus
stimulants des travaux de Harre sur explication du comportement social par
exemple Harre et Selord 1972 ceux de Nisbett sur les stratégies inférence
par exemple Nisbett et Ross 1980) sans oublier les plus récentes percées des
recherches autour de la théorie de attribution dont on trouvera une pré
sentation brève mais suggestive dans aspars et Hewstone 1984 Appuyé en
outre par un ensemble de réflexions plus théoriques sur les épistémologies pro
pres aux savoirs validés par voie observation et aux savoirs validés par voie
expérimentation Deconchy 1982 1983) un chantier de recherche plus en
globant pris corps On en présentera ici et dans attente une publication
plus systématique une réalisation très localisée et apport très limité
Par rapport aux premiers travaux que nous avons évoqués ensemble de
recherches expérimentales actuellement en cours se développe dans une double
118 SISTANCE LA VALIDATION EXP RIMENTALE
direction une part on travaille mettre en évidence la résistance cognitive
information scientifique validée par voie expérimentale dès lors que cette infor
mation porte sur des fonctionnements et sur des énoncés idéologiquement spéci
fiés et la dissocier de la reactance idée que le comportement idéologique
éventuellement religieux puisse être expliqué en référence des determinismes
naturels intervenant de fa on causale autre part et en fonction des premiers
résultats que nous avons obtenus nous avons été amené élargir le champ de la
recherche Ainsi que nous nous en sommes plusieurs fois expliqué il nous avait
paru nécessaire de plonger au sens quasi-mathématique du mot les systèmes
religieux dans ensemble plus vaste dont ils font logiquement partie et qui en
constitue le genre prochain savoir les systèmes globalement dits idéologi
ques Il nous semble désormais utile de plonger certains fonctionnements
et notamment certaines stratégies cognitives qui traversent et supportent ces
systèmes institués ou en voie de constitution dans un ensemble opérations qui
chez homme interviendraient fonctionnellement pour que la connaissance des
conduites et des comportements humains ne relève jamais exclusivement de or
dre scientifique et pour que tout le moins elle intègre un certain nombre
images de représentations informations de savoirs dont accréditation
il en est ailleurs besoin ne relève pas de la validation scientifique Ce filtre
cognitif qui interviendrait dans la lecture peut-être même des
conduites et des comportements humains on pourrait songer appeler idéo
logie naturelle si bien sûr on pouvait isoler dans ses opérations et dans les
mécanismes qui les supportent ce qui relève du site social et historique où elle
enracine et ce qui relèverait une éventuelle nature de espèce Il agit au
fond un problème comparable celui que rencontre Lerner quand il tente
établir propos de la croyance particulière dont il opérationalise le fonction
nement la croyance en la justice du monde) son exact statut Deconchy
1982 Quoi il en soit est seulement après avoir établi quelques-unes de
ces opérations plus fondamentales que on pourrait songer en étudier les re
prises les inflexions voire les inversions dans tel ou tel système idéologique
institué par exemple dans un système religieux particulier
examen de cet ensemble de problèmes mériterait évidemment que on
procédât de fa on plus systématique et plus approfondie Au fond il agit es
sayer étudier par voie expérimentale puisque telle demeure notre option
quelques-uns des processus socio-cognitifs par lesquels les hommes des groupes
hommes historiquement et ethnologiquement situés ou homme considéré
dans sa nature spécifique? construisent idée homme Dans instant il
agissait seulement évoquer grands traits arrière-fond théorique et épisté-
mologique de expérimentation très locale qui va être présentée
Cette inscrit dans le tout premier segment du programme
de recherche que on tente de mettre en place savoir la mise en évidence des
stratégies immunisation cognitive qui interviendraient quand une information
scientifique portant sur homme notamment sur celles de ses opérations qui ap
paraissent les plus chargées un point de vue idéologique est présentée comme
ici et seulement fins opératoires nous avons été amené définir la notion idéologie
sous cette forme un ensemble organisé de représentations et explications du monde notamment du
monde des interactions sociales où le mobile premier est pas ordre vérificateur mais où informa
tion constituante est pourtant per ue comme ayant une portée universelle
119 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
ayant été validée par voie expérimentale Encore faut-il dire elle est une de
celles qui apparaissent en tout début de ce premier segment
EXP RIMENTATION
est de fa on indirecte que on essayé établir certaines des résistances
que la méthode expérimentale peut susciter quand elle est appliquée aux condui
tes et aux comportements humains notamment lorsque ceux-ci apparaissent
comme idéologiquement chargés Plutôt que essayer de rendre compte des
évaluations négatives explicitées en clair par voie de questionnaire qui se
raient portées sur un tel projet méthodologique on préféré atteindre ces ré
sistances dans le cadre opérations cognitives concrètes
Dans cette première étude nous allons suggérer des sujets dont nous se
rons amené évoquer ultérieurement acculturation et les implications proba
bles de procéder une opération cognitive relativement inusitée Après avoir
évoqué le comportement un animal choisi de telle fa on il puisse être le
prétexte une telle opération) on essaiera établir dans quelle mesure les sujets
estiment il est possible trouver des ressemblances de fait et éventuelle
ment de nature avec certains comportements humains Nous pensons que
propos du même comportement animal et des mêmes comportements humains
cette estimation sera différente selon que la connaissance que on et que on
évoque du animal de référence sera présentée comme ayant été
obtenue et validée par voie observation ou par voie expérimentation Dans
ce dernier cas la transposition de animal homme devrait apparaître comme
moins pertinente que dans le premier
LES MENTS DU PARADIGME EXP RIMENTAL ET LE MAT RIEL DE SUPPORT
l.-LE COMPORTEMENT ANIMAL DE RENCE
idée de transposer homme des fins tout la fois comparatives et
partiellement explicatives ce que on sait un comportement animal appa
raît probablement pas également pertinente quel que soit cet animal et quel que
soit ce comportement surtout lorsque on va au-delà de certaines ressemblan
ces physiques la face et la démarche du singe) opératoires le langage
du perroquet) voire émotionnelle les pleurs de la biche aux abois De éven
tail proliférant des données de etnologie animale il était bon pour notre pro
pos de retenir un comportement animal paradoxal qui aurait par son raffine
ment et par sa plasticité une certaine saveur anthropologique et qui pourrait sti
muler certaines percées et certaines translations symboliques
Après divers essais on ainsi opté pour évocation du comportement vo
cal du mâle et de la femelle chez laenanus aethiopicus Difficile évoquer sous
sa forme latine ou même sous son équivalent fran ais il agit une sorte de
pie-grièche Afrique centrale) ce nom été abandonné pour celui plus sugges
tif oiseau-lyre huppé Sur un canevas communément accepté Thorpe
120 SISTANCE LA VALIDATION EXP RIMENTALE
1971) on présenté ce comportement sous la forme suivante quelque peu
mais peine fabulée Cette présentation occupait la première page un li
vret de travail que la couverture renvoyait un laboratoire du C.N.R.S
Le chant de oiseau-lyre huppé
Le comportement vocal de oiseau-lyre huppé présente des caractéristiques
particulièrement originales
Le chant du mâle et celui de la femelle sont extrêmement différents un de
autre tant par leur mélodie et par leur timbre que par leurs tonalités respectives
En fait tout se passe comme si le mâle était ni techniquement capable ni
psychologiquement prêt chanter le chant de la femelle et comme si la femelle
était dans les mêmes dispositions égard du chant du mâle
Toutefois si pour une raison ou pour une autre un des deux partenaires
absente ou disparaît autre se met après quelques heures de silence absolu
chanter tour tour et indifféremment les deux sortes de chant
LES MODALIT DE VALIDATION DE LA CONNAISSANCE DU COMPORTEMENT
ANIMAL DE RENCE
Ce que on sait de un des modèles comportementaux de oiseau-lyre
huppé été présenté aux uns comme ayant été validé par voie observation
OBS) aux autres comme ayant été par voie expérimentation EXP
deuxième page du livret)
Par voie observation Information OBS
Ce comportement étonnant été mis en lumière au moyen observations
répétées et réalisées dans certaines colonies oiseaux vivant naturellement dans
les forêts australiennes
Ce apparaît aussi bien dans les cas où un des deux partenai
res quitte endroit où vit autre que dans les cas où après il soit mort son ca
davre reste dans le voisinage immédiat du survivant Par contre il semble que
lorsque un des deux partenaires devient incapable de chanter mais reste
muet dans le de autre celui-ci ne reproduit pas son chant
Par voie expérimentation Information EXP
Ce comportement étonnant été mis en lumière au moyen de nombreuses
expérimentations toutes menées de fa on rigoureuse Par exemple
on volontairement retiré un des deux partenaires de la cage où vit le couple
celui des deux qui demeure adopte le comportement vocal de celui que on re
tiré
on empoisonné un des deux partenaires et on laissé le cadavre dans la cage
chaque fois le survivant reprend le chant de celui qui est mort..
on sectionné les cordes vocales de un des deux partenaires et on laissé en
présence de autre Celui-ci en présence de son partenaire vivant mais muet
pas reproduit son chant
Le peu de compétence des sujets en matière de méthodologie scientifique
ne rendait pas trop invraisemblables les procédures ainsi évoquées
121 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
LA TRANSPOSITION DE LA CONNAISSANCE DU COMPORTEMENT ANIMAL DE
RENCE UNE RIE DE COMPORTEMENTS HUMAINS
La notion de transposition
ensemble des opérations que nous avons recouvert sous le nom de trans
position renvoie du point de vue logique et épistémologique des stratégies
complexes il est probablement aussi difficile de les identifier toutes il serait
artificiel de les isoler les unes par rapport aux autres Nous avons ainsi organisé
cette notion de transposition autour de trois opérations apparemment plus
simples une part possibilité de faire une comparaison entre le comportement
animal de référence et un jeu de comportements humains autre part capacité
de information transmise expliquer partiellement ce jeu de comportements
autre part encore en vertu de cette possibilité et de cette capacité convenance
il attribuer ce comportement animal et des comportements humains
une certaine identité de nature de genre biologique Il aurait sans doute pro
pos de la juxtaposition et de articulation de ces segments opérations dans
acte de transposition une série de recherches mener du côté de la psycholo
gie cognitive et de la psychologie génétique Après tâtonnements nous avons
formulé sous la forme suivante la suggestion faite aux sujets de procéder cette
transposition troisième page du livret)
Il agit là un comportement animal effectivement curieux et on est
demandé si sous une forme ou sous une autre il pouvait être rapproché de
certains comportements humains et aider comprendre comment les hommes se
conduisent
Sur chacun des feuillets qui suivent feuillets de couleur) vous verrez un
exemple particulier de comportement humain été évoqué
SELON VOUS le vocal de oiseau-lyre huppé tel il vient
être présenté et tel il été mis scientifiquement en lumière peut-il être rappro
ché de chacun de ces comportements humains et peut-on considérer il leur
donne un certain fondement biologique
opération suggérée est complexe et du point de vue logique elle renvoie
des procédures plus raffinées et plus disjointes les unes des autres que ne le
laisse apparaître la forme syncrasique Sous laquelle nous avons présentée
Dans la mesure où il agit établir une résistance qui intervient en-de ana
lyses plus subtiles la consigne telle elle est est pourtant révélée efficace
Les comportements humains- cibles
Nos propres intérêts nous ont amené opter pour la nù en scène un
comportement animal qui renvoie davantage la représentation un faisceau
interactions entre congénères la représentation de performances de genre
cognit ou technologique Les comportements humains que nous appellerons
comportements-cibles en ce sens que est sur eux que on suggérera de trans
poser ce que on sait de animal évoquent eux-mêmes un jeu opérations
psycho-sociales des plus simples aux plus complexes
122 SISTANCE LA VALIDATION EXP RIMENTALE
Après tâtonnements et pré-test nous avons finalement opté pour les neuf
comportements humains suivants Nous reviendrons ultérieurement sur ordre
dans lequel ils ont été présentés aux sujets
La tendance imitation
La répartition des tâches dans les groupes où les gens coopèrent entre eux
La spécification des comportements masculins et féminins
Le choix du couple comme forme la plus fréquente de la vie sociale
importance de la présence de autre pour la réalisation de chacun des relations entre les individus pour apprentissage
apprentissage et la création artistiques
Les rites funéraires et les comportements de deuil
La croyance en après-vie
Ces comportements humains cibles renvoient tous des interactions so
ciales plus ou moins complexes De ce fait leurs représentations sont toutes plus
ou moins idéologiquement chargées elles ne correspondent pas uniquement
des techniques sociales mais également la mise en uvre ou activation un
certain nombre de valeurs et de significations qui ne épuisent pas dans effica
cité de ces techniques Toutefois nous avons voulu rassembler dans le dernier
tiers de la liste telle elle vient être décrite trois comportements qui
dans les représentations populaires correspondent probablement ce que on
pourrait appeler sans trop de précision les opérations supérieures de
homme en référence une anthropologie qui est que partiellement élucidée
Encore faut-il dire que les comportements et qui sont en cause ne relèvent
pas une epistemologie univoque Le premier art le moins psycho-social
peut-être renvoie des opérations sans doute supérieures mais relativement ca
ractéristiques de espèce le second rites funéraires pris sous la forme très
large où nous avons introduit évoque des comportements sociaux peut-être
universels et en tout cas empiriquement repérables mais dont le décryptage et
les significations ultimes sont évidemment objet évaluations diverses le troi
sième croyances en après-vie suggère la reconnaissance une ontologie in
vérifiable selon des stratégies cognitives évidemment incernables Quoi il en
soit nous pensons que des titres divers et selon des grilles analyse qui ne
sont pas univoques ces trois comportements ont une charge idéolo
gique probablement plus forte que les autres En tous cas nous pensons que
les résistances différenciées dont nous faisons hypothèse porteront principale
ment sur cette zone du clavier des comportements-cibles
Le mot ou les mots que nous avons soulignés dans chacun de ces énoncés ne étaient pas dans le
document communiqué aux sujets Nous avons voulu préciser tout de suite sous quelle forme plus éco
nomique nous les évoquerons dans la suite de ce texte
On pourrait se demander si le comportement coup le est pas assez proche de ceux que
nous avons regroupés dans ce troisième tiers Divers tâtonnements ont montré que en ce qui le concerne
évocation de la forme sociale dominante et quasi- légale prise par cet amour en déplace sensible
ment image vers des opérations plus fonctionnelles
123 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
Le choix de ces neuf comportements psycho-sociaux aussi bien que le dé
coupage de leur liste en tiers comme on le verra ci-dessous pose naturelle
ment un certain nombre de problèmes impossibles traiter ici mais propos
desquels on trouvera quelques précisions en Annexe
ordre de présentation des comportements
En suggérant aux sujets de transposer la connaissance un comportement
animal homme quelquefois au niveau de ses opérations supérieures voire
hypothétiquement opérations corrélats surnaturels nous leur proposons
une tâche insolite Elle peut leur apparaître choquante et coup sûr non-inerte
du point de vue idéologique effet de surprise suivi un effet accoutumance
pourrait selon un comportement apparaît tôt ou tard dans la séquence sus
citer des évaluations très diverses peut être indépendantes de la nature-même de
ce comportement Il agit donc de faire varier ordre apparition de ces
comportements humains
Il est toutefois impossible de présenter la séquence des neuf comportements
dans les ordres différents de présentation qui sont logiquement possibles
Nous avons opté pour une solution mixte et nous avons utilisé un nombre
restreint de ces combinaisons Pour les choisir nous avons regroupé les neuf
comportements-cibles en trois groupes de trois qui ne seront jamais dissociés les
uns des autres et groupe et groupe et
groupe envisager que ces trois groupes il en est six combinaisons possi
bles Pour chacune de ces combinaisons nous avons pourtant pris en considéra
tion les six nouvelles possibles entre les trois comportements-
cibles qui composent chacun des trois groupes A-B-C Dans chacune des deux
situations expérimentales information validée par voie observation OBS in
formation validée par voie expérimentation EXP) nous avons donc utilisé 36
des combinaisons logiquement possibles Chacun des comportements-cibles
apparaît donc douze fois dans chacun des tiers de la séquence occupant quatre
fois dans chacun de ces tiers une des trois positions possibles est ainsi au ni
veau des trois groupes A-B-C et en fonction du rang des tiers de séquence que
nous essayerons établir les éventuels effets ordre
La consigne de transposition
Aux feuillets et du livret de passation après avoir introduit la consigne
de transposition sous la forme que nous avons déjà examinée on expliquait
comment il fallait utiliser les échelles évaluation dont était assorti
par la suite énoncé de chacun des neuf comportements-cibles
Sur chaque feuillet de couleur et pour chaque type de comportement vous
trouverez une échelle numérotée de +3
chaque feuillet
Si vous pensez que le comportement vocal de oiseau-lyre huppé PEUT
TOUTA FAIT LEGITIMEMENT être rapproché du comportement humain évo
qué et on peut ainsi considérer il lui donne un certain fondement biologique
vous mettrez une croix dans la case +3 de échelle
124 SISTANCE LA VALIDATION EXP RIMENTALE
Si vous pensez que le comportement vocal de oiseau-lyre huppé NE PEUT
EN UCUNE FA CON être rapproché du comportement humain évoqué et qu on
ne peut absolument pas considérer il lui donne un fondement biologique vous
mettrez une croix dans la case de échelle
Si vous nuancez votre position vous mettrez cette croix dans la case corres
pondante
Aux feuillets suivants 14) un des neuf comportements apparaissait
différent chaque page dans un des 36 ordres de présentation pour lesquels
nous avions opté chaque fois une échelle six échelons numérotés de
avec graphisme nettement séparateur entre le et le était disponible
dans le coin bas-droit du feuillet
POPULATION ET PASSATION
est sur une population idéologiquement bien spécifiée et de statut social
bien défini été réalisée cette première expérimentation Il agissait un
groupe de 72 ecclésiastiques catholiques rassemblés pendant plusieurs semai
nes pour une session de recyclage théologique Dans la mesure où aucun
groupe-contrôle ne pouvait être mis en place il ne sera donc pas possible iso
ler dans les résistances que nous mettrions éventuellement en évidence ce qui
relève de cette spécification idéologique et ce qui relèverait de fonctionnements
plus génériques Ce tri devra donc faire objet de travaux ultérieurs
Le questionnaire été présenté 36 sujets sous sa forme OBS et 36 au
tres sous sa forme EXP Chaque session ne rassemblant un nombre limité de
sujets la passation est faite en deux fois quelques mois de distance dans le
cadre de la même organisation dans la même salle avec le même expérimenta
teur et les mêmes aides techniques il va sans dire aucun sujet subi deux
fois la même épreuve Lors de chacune de ces deux interventions la moitié des
sujets travaillé sous information OBS et autre sous information EXP La po
pulation totale ayant légèrement excédé les 72 sujets nécessaires les sujets fina
lement retenus ont été tirés au sort en respectant naturellement Obligation de
garder dans chaque condition expérimentale un protocole pour chacune des 36
combinaisons
intervention avait été présentée aux sujets par les responsables de la ses
sion comme une occasion être mis en contact avec un mode de pensée et une
approche des choses avec lesquels ils étaient peu familiarisés et par ailleurs
comme une occasion de rendre service un chercheur qui travaillait sur des ob
jets qui ne pouvaient pas les laisser indifférents expérimentateur se présentait
lui-même comme responsable une équipe de recherche qui étudiait la fa on
dont les connaissances scientifiques notamment en sciences de homme
sont re ues et analysées dans les milieux cultivés non-scientifiques enquête
que on proposée était introduite comme étant un élément une recher
che plus vaste et plus diversifiée On remettait plus tard la description des tra
vaux de cette équipe
On procédait ailleurs après la demi-heure que demandait la passation
du questionnaire Les opérations de démystification étaient réduites puisque la
tromperie ne portait que sur la technique de validation qui était censée avoir
125