18 Pages
English
Gain access to the library to view online
Learn more

Le double fonctionnement des sectes aux Antilles . / The Double Functioning of Sects in the Antilles. - article ; n°1 ; vol.50, pg 59-75

-

Gain access to the library to view online
Learn more
18 Pages
English

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1980 - Volume 50 - Numéro 1 - Pages 59-75
17 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1980
Reads 26
Language English
Document size 1 MB

Exrait

M. Laënnec Hurbon
Le double fonctionnement des sectes aux Antilles . / The Double
Functioning of Sects in the Antilles.
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 50/1, 1980. pp. 59-75.
Citer ce document / Cite this document :
Hurbon Laënnec. Le double fonctionnement des sectes aux Antilles . / The Double Functioning of Sects in the Antilles. In:
Archives des sciences sociales des religions. N. 50/1, 1980. pp. 59-75.
doi : 10.3406/assr.1980.2204
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1980_num_50_1_2204Arch soc des Rel. 1980 SO/1 juillet-septembre) 59 75
Laënnec HURBON
LE DOUBLE FONCTIONNEMENT DES SECTES
AUX ANTILLES
Le cas du Mohikan en Guadeloupe
mixture of Buddhism and Christianity Mahikari of Japanese
origin has been gaining great deal of success in Martinique and
Guadeloupe
Based on the observation of practices and analysis of accounts
of conversions the following article shows how the traditional
magical-religious system in Guadeloupe in its relation to the
dead and to spirits its initiation practices its witchcraft is profiled
behind the practices and doctrines of Mahikari Refusing to admit
its precarious situation in face of colonial ideology the traditional
culture attempts by means of this sect to find new legitimation
Comparativement Haïti où la persistance du Vaudou témoigne une
culture populaire originale la Guadeloupe qui depuis plus de trois siècles vit sous
domination fran aise est considérée la plupart du temps comme dépourvue
identité culturelle propre Pour certains son histoire se confondrait peu peu
avec celle de la France Tous les éléments culturels langue créole musique
danses traditionnelles types spécifiques organisation familiale hérités de
Afrique et de esclavage connaîtraient une érosion de plus en plus profonde
sous la poussée de assimilation culturelle Quant aux pratiques de magie et de
sorcellerie elles resteraient disséminées 2) sans avoir réellement impact dans
la vie quotidienne De là on pourrait penser que les sectes religieuses aux Antilles
sont un phénomène passager et superficiel
est justement le but de la départementalisation Le géographe Guy LASSERRE
écrit La politique fran aise aux Antilles repose sur la constatation que ces îles sont et se
veulent fran aises ... En Afrique et en Asie la décolonisation était dans ordre des choses
parce que les pays africains et asiatiques étaient vastes avaient une autre histoire autres
langues et civilisations que la nôtre Rien de tel aux Antilles. Le malaise politique et
social dans Les Départements Outre-Mer la Guadeloupe Notes et Etudes docu
mentaires Pubi de la Documentation Fran aise 22 nov 1974 pp 78-79)
Michel LEIRIS dans son étude sur Contacts de civilisation en Guadeloupe et en
Martinique Unesco 1955) notait déjà état disséminé des croyances et pratiques de
magie en Guadeloupe mais soutenait elles avaient une importance extrême dans la
vie quotidienne pp 53-54)
59 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
On montrera ici que le succès actuel en Guadeloupe un mouvement religieux
comme le Mahikari mélange de bouddhisme et de christianisme importé du
Japon témoigne paradoxalement de la vivacité une culture guadeloupéenne
qui loin de disparaître semble opposer une longue résistance assimilation
la France Dans le cadre de cet article 3) nous nous contenterons travers
une analyse des récits de conversion au Mahikari de procéder au repérage des
croyances et pratiques de la secte qui impliquent une confrontation du nouveau
converti avec le système magico-religieux traditionnel Il apparaîtra travers
le langage officiel du Mahikari se développe une autre problématique culturelle
cachée en quête une restructuration ou une nouvelle légitimation
LE MAHIKARI UN ART ET UNE ORGANISATION
Le mouvement du Mahikari fondé seulement en 1959 au Japon ne se
considère pas comme une secte mais comme un art et une organisation En
revanche il se propose comme but unification de toutes les religions quelles
elles soient et développe un certain nombre de pratiques religieuses assem
blées liturgiques lieux de culte .dolo) symboles religieux médailles) initiation
prières cantiques prédication et prosélytisme Le Mahikari qui connaît une
expansion rapide en Asie en Europe en Amérique du Nord est répandu seulement
dans trois pays Afrique Ivoire Zaïre et République Centrafricaine
Son apparition aux Antilles est récente est abord introduit en Martinique 5)
et est depuis quatre ans il se développe en Guadeloupe
Le recrutement des adeptes est opéré au départ dans la petite bourgeoisie
instituteurs petits fonctionnaires avant de toucher par le biais de leurs familles
une tranche encore mince ouvriers et de petits paysans Dans la structure sociale
guadeloupéenne nombre instituteurs ou de fonctionnaires vivant en ville sont
issus de familles paysannes avec lesquelles ils conservent des liens très forts Ce
sont eux qui assurent la survie économique de la famille et dans la plupart des
cas la cohabitation est de rigueur
La rapidité des conversions en Guadeloupe dû surprendre les responsables
du mouvement eux-mêmes Au moment où nous écrivons près de 2.000 personnes
Cet article ne livre une partie des résultats enquêtes que nous menons aux
Antilles depuis près de deux ans sur le Mahikari les Témoins de Jehovah les Apôtres de
Amour infini Nous publierons abord séparément une première analyse de chacune de
ces sectes/mouvements religieux Une étude comparative suivra
Nous ne connaissons pas encore de travaux publiés sur le mouvement du Mahikari
Pour une présentation de la doctrine du Mahikari nous nous sommes appuyés sur les
différents textes diffusés en Guadeloupe le Goseigen ou Livre des paroles sacrées révélations
publiées en octobre 1969 3e éd. sept 1976) les Prières éd. sept 1976) le Cours moyen
documents annexes éd. sept 1975) texte remis aux initiés qui désirent progresser dans
la connaissance du Mahikari Nous nous basons aussi sur les notes prises dans les séances
initiation et les cérémonies auxquelles nous avons eu occasion de participer Nous avons
pu disposer en même temps de cahiers de notes de quelques initiés Les entretiens que nous
avons eus avec certains adeptes et nos observations de leurs pratiques tant dans les lieux
de culte que dans leurs familles nous ont permis de mieux cerner le mode de fonctionnement
et interprétation du Mahikari en Guadeloupe
Près de 5.000 personnes sont déjà initiées en Martinique
60 SECTES AUX ANTILLES
ont déjà re initiation Il est vrai que dès le premier moment où individu
tente de ouvrir la doctrine il est rapidement engagé dans une séance initiation
qui comporte trois jours consécutifs enseignement la suite desquels il est re
membre du mouvement Aucune exigence abandon de sa religion antérieure
est proposée Les séances initiation nombreuses au cours de année amènent
chaque fois 100 200 nouveaux adeptes
Avant de proposer analyse des récits-témoignages de conversion au
Mahikari il est pas inutile de reprendre ici les éléments fondamentaux de
la doctrine et des pratiques de ce mouvement
Son fondateur le japonais Sukuinushi Sama ancien militaire de carrière
dit recevoir de Dieu-5 créateur de univers la mission unifier toutes les
religions et de sauver humanité Ses révélations sont consignées dans le Goseigen
le livre des paroles sacrées ici Moïse Jésus avaient transmis une
partie des connaissances nécessaires au salut de humanité Avec le fondateur
du Mahikari les dernières connaissances peuvent être mises la disposition de
tous est lui qui est chargé amener le paradis sur terre le Jardin Eden
en purifiant le monde
enseignement diffusé par le Mahikari est simple bien il soit un mélange
de doctrine chrétienne biblique et de philosophie et de technique extrême-
orientale Le mythe de la Genèse est pratiquement repris tel que origine
homme connu le bonheur puis sa désobéissance Dieu introduit la souffrance
sur la terre Dieu envoie des médiateurs Bouddha Moïse Jésus pour
transmettre les nouveaux moyens de rétablissement du bonheur hui les
catastrophes guerres cataclysmes dépravation morale accumulent et annoncent
la fin de la civilisation actuelle Un nouveau médiateur apparaît il est le dernier
envoyé de Dieu pour mettre définitivement homme sur la voie du Jardin Eden
Pour être sauvé il faut désormais avoir le désir de Dieu est-à-dire changer
radicalement son sonen ou désir en devenant obéissant aux lois de Dieu univers
censé formé de structure la fois matérielle et spirituelle est entrecroisement
de trois mondes divin astral- terrestre en interaction permanente Seule la
science divine est la vraie côté elle le reste est superstition car Dieu est
origine de toute la Création homme lui-même comporte trois dimensions
physique psychique spirituelle il possède une âme secondaire qui explique la
présence et action constante esprits gardiens envoyés des ancêtres également
un corps astral qui provient de sa participation au monde divin
Le Mahikari comme organisation se propose de chercher les graines de
la civilisation spirituelle et divine et de multiplier le nombre des initiés les
kumites chargés de réaliser le Jardin Eden La pratique fondamentale des
membres consiste transmettre la lumière de vérité lumière divine énergie spiri
tuelle ou cosmique ou Mahikari par laquelle homme se débarrasse de ses
impuretés
Cette lumière qui provient directement de Dieu car Dieu est lumière
infinie permet homme de se soumettre au monde spirituel Les impuretés
de homme sont justement la conséquence de oubli de ce monde spirituel dont
il faut reconnaître action permanente sur le monde terrestre UOmitama est la
médaille offerte chaque initié et qui doit être portée soigneusement en toutes
circonstances Elle protège des esprits mauvais en vertu de la parcelle de lumière
elle irradie Préparée dans des conditions spéciales par la fille même du
fondateur Sukuinushi Sama qui avant sa mort le 13 juin 1974 lui transmis
61 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
tout son pouvoir la médaille sert de relais entre homme et le monde divin
intérieur de la on peut retrouver enchâssé un petit papier sur lequel
sont inscrits les symboles du Dieu-5 activité du Mahikari se déroule essen
tiellement autour du problème de la maladie Toute maladie en effet est censée
prendre sa source dans une action des esprits possesseurs Le Mahikari est
art de purifier ces esprits en leur transmettant la lumière Dans enseigne
ment qui précède initiation celle-ci dure trois jours) le nouvel adepte apprend
reconnaître les différents points du corps où se logent les maladies et où
donc les esprits viennent perturber la vie de individu Dans cette foulée la
médecine passe par une critique radicale médicaments interventions chirurgicales
sont considérées comme des pratiques barbares superstitieuses dont on
doit se débarrasser au plus vite pour être réceptif aux bienfaits du Mahikari
Quatre centres de réunion constitués en véritables lieux de culte Do jo) sont
ouverts en Guadeloupe Pointe-à-Pitre Basse-Terre au Moule et île de
Marie-Galante qui est une dépendance de la Guadeloupe Ces centres fonc
tionnent plein temps et journellement nombre de malades viennent pour
recevoir la lumière Le succès du Mahikari est tel que les responsables
projettent la construction un plus grand Dojo grâce aux dons recueillis auprès
des adeptes Les séances initiation ainsi que les grandes assemblées dites de
remerciement et de témoignages ont lieu soit dans des hôtels soit dans
le salon de aéroport de Pointe-à-Pitre soit dans les salles de la Maison de la
Jeunesse et de la Culture
Les récits-témoignages de conversion que nous nous proposons analyser
ici ont été recueillis occasion de plusieurs entretiens avec de nouveaux adeptes
parfois directement dans les séances initiation ou les assemblées de remerciement
Quelques récits nous ont été aussi aimablement communiqués Le cadre de ce
travail ne nous permet pas de mettre profit tous les documents dont nous
disposons travers les deux seuls récits suivants il est possible cependant
accéder déjà une compréhension de la signification sociale et culturelle de ce
mouvement en Guadeloupe
Témoignage Employée de bureau
Il quatre ans Dieu nous donné une très mignonne petite fille
que nous avons appelée Avec mon mari nos conversations tournaient toujours
autour de
Quelques semaines après accouchement ai constaté que la croissance
de ma petite fille était anormale par rapport celle des autres enfants Elle était
pâle et elle refusait de boire son lait ai commencé inquiéter Au mois
avril étonnée de voir elle ne prenait pas de poids je ai emmenée âgée de
trois mois la clinique Pour tout diagnostic le médecin donné un certain
nom la maladie de ma fille qui présentait un orifice anormal au ur
Il était difficile imaginer cela Aussi ai-je emmené ma fille dans un
autre hôpital pour demander autres examens Les résultats ont été identiques
Le docteur nous dit Elle est trop petite et pas assez de résistance pour
supporter opération Nous devons attendre trois ans pour envisager Vous
pouvez déjà commencer économiser de argent car est une opération très
coûteuse nous annon le médecin sur un ton de bureaucrate
Nous avons commencé voir tout en noir et nous avons passé les jours
62 AUX ANTILLES SECTES
suivants nous plaindre en nous disant Pourquoi devons-nous souffrir ainsi
nous en particulier
ce moment-là nous nous sommes tournés vers une pratique religieuse
les Témoins de Jehovah
Avec aide de cette religion ai essayé de trouver une solution nos
problèmes en lisant les publications et en assistant aux réunions Mais un jour
ai rencontré au cours de un de ses voyages le dirigeant de cette religion qui
était venu faire connaître les enseignements de son mouvement ai alors perdu
toute espérance car au cours des réunions il tenues ai pu lui poser des
questions et celle-ci notamment Pourquoi telle personne qui mettait tant
de passion faire connaître les enseignements est-elle morte de faim
La réponse été la suivante on sauve des gens malheureux on est
obligé de souffrir leur place On sauve les autres en souffrant leur place
ai posé encore une question existe-t-il pas de moyens permettant
de lever la cause de nos malheurs
cette question le dirigeant est alors fâché avais posé ces questions
tout simplement parce que je désirais être aidée et être sauvée Mais les réponses
faites par le dirigeant de cette religion ont refroidie
ai cependant continué assister aux réunions sans trouver toutefois de
solution nos problèmes Mon inquiétude augmentait de jour en jour et ai
sombré dans la dépression Je regrette beaucoup de avoir pas eu assez de
lucidité ce moment-là pour prendre conscience de la gravité de nos impuretés
et de celles de ma famille
Au mois de décembre avait alors onze mois Son teint avait jamais
été normal il lui était difficile de respirer et il lui fallait deux heures pour prendre
un biberon de 50 grammes de lait Lorsque je constatais avec soulagement
Ah Elle pu boire elle vomissait alors immédiatement ce elle avait pris
avais fini par perdre espoir de pouvoir élever ma fille
Au moment où nous connaissions une grande fatigue spirituelle mentale
et physique Dieu nous envoya un voisin qui nous tendit une main secourable
Nous nous sommes rendus au Dojo immédiatement pour nous faire initier avons aussi appris la fa on de lever la cause de nos malheurs ce que nous
recherchions depuis longtemps
Deux jours après initiation ma fille qui avait jamais eu de fièvre depuis
sa naissance eu une fièvre de 40 et elle commencé tousser cracher
se moucher
La grande purification commen ait était pour nous parents un grand
étonnement de constater que le simple fait avoir re Omitama la médaille
suffisait provoquer un changement chez notre enfant Nous avons aussi appris
le principe de la purification Parents et enfant ont re la lumière et la fièvre
de est tombée très facilement Son teint est amélioré de plus en plus
Ensuite nous avons eu un deuxième enfant Le frère et la ur en bonne
santé amusaient dans le jardin Le soleil commencé éclairer ma famille
Nous avons plus besoin économiser de argent pour opération mais pour
utiliser réaliser la volonté de Dieu
Permettez-moi de vous citer des expériences que nous avons vécues dans
notre famille Nous pouvons constater que ces expériences sont des phénomènes
de missogi purifications dues aux impuretés de notre famille et qui constituent
en même temps un secours apporté par la lumière de Dieu est-à-dire que tant
il des impuretés les compensations sont toujours nécessaires mais grâce
Mahikari nous pouvons les surmonter beaucoup plus facilement)
En février mes deux enfants eurent une grande purification la rougeole
63 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
avec 40 de fièvre pendant une semaine mais grâce Mahikari ils ont guéri
rapidement
En mars mon fils eut 40 de fièvre et souffrait de convulsions En voyant
les souffrances de mon fils compris la gravité de nos impuretés Nous nous
sommes rendus devant autel de Dieu et nous avons demandé sincèrement pardon
Lorsque je me suis approchée de mon fils après cette prière pour lui faire
Okyomé après cette prière ai vu il ne souffrait plus de convulsions ai su
alors et ai compris profondément enseignement de Sukuinushi Sama qui dit
Les liens spirituels entre les parents et les enfants sont très forts
Un certain matin nos amis Yokoshi et nous-mêmes avons pu assister
au lever du soleil Le soleil était magnifique Lorsque nous avons remercié Dieu
en nous mettant face au soleil des poussières or sont tombées sur nous
Nous avons pu que tendre les mains en remerciant Dieu pour encouragement
il nous envoyait
Un autre jour nous avons vu un mini-arc-en-ciel devant autel ancêtres
de la famille de mon mari Chaque fois que Dieu nous permet de voir de tels
événements miraculeux nous trouvons encore plus de courage et ardeur
transmettre sa lumière
En juin ma grand-mère non-initiée est morte âge de quatre-vingt-dix ans
Je regrettais de ne pas avoir pu lui faire Okyomé transmettre la lumière avant
sa mort et lorsque arrivai près elle je trouvai son corps physique raide et
froid Par suite une fracture la jambe la mise en bière présentait des diffi
cultés Après avoir pratiqué Okyomé pas très longtemps ailleurs les jambes
redevinrent très souples
Dans la maison où nous vivions il avait toujours beaucoup de ravets 7)
moi qui déteste ces bêtes étais ennuyée ai pratiqué Okyomé pendant un mois
et je en ai jamais revus
En janvier avait 39 de fièvre son corps était raide elle tremblait en
disant il avait un serpent dans son lit ai changé son lit mais elle continuait
en disant il avait un dans son lit en ajoutant ai peur ai peur
Je compris que esprit possesseur se manifestait et ai pratiqué Okyomé ce
moment-là
Je conduisis ma fille au Dojo Après avoir re Okyomé la lumière) nous
avons pris la voiture Après avoir re Okyomé elle était particulièrement calme
ce qui me parut anormal En la regardant je constatai elle était en pleine
convulsion ses yeux ne bougeaient plus ses lèvres étaient violettes et sa bouche
était fermée avec force Je demandai au voyageur qui se trouvait côté de moi
de lui ouvrir la bouche et placer un mouchoir
ai prié Dieu récité Amatsu Noiyoto et fait le point Au bout de
dix minutes elle reprit conscience Tous les passagers écrièrent Ah est
merveilleux mais aucun eux ne demandé appeler le médecin La fièvre
continué et souvent criait étouffe mais après Okyomé elle se calmait
et endormait Le lendemain elle avait encore la fièvre et disait toujours ai
peur il un serpent dans mon lit ai téléphoné au Dojo pour demander
conseil Le directeur nous conseilla de nous placer devant autel de Dieu pour
demander réellement pardon et demander Dieu de nous guider et de nous
éclairer sur nos erreurs
En laissant enfant qui continuait souffrir nous avons demandé pardon
Yokoshi ou initiés
Nom donné aux Antilles aux cafards blattes)
64 SECTES AUX ANTILLES
Dieu pour toutes les erreurs commises et pour notre inefficacité le servir
criait pendant notre prière La prenant dans nos bras je continuais demander
pardon Dieu pour toutes les erreurs de notre famille en versant des larmes
Je constatai alors que dans armoire au-dessous du Tehon avais laissé
beaucoup de choses Je fis tout enlever trouvai même des masques Je constatai
alors que était calmée appris alors combien il est important de demander
pardon Dieu pour toutes les erreurs présentes et passées si nous désirons nous
mettre face Dieu continuellement selon la loi de Justice
Le 15 janvier était le jour de cérémonie de remerciement Dieu Après la
cérémonie je re us Oky orné et esprit se manifesta en disant Huit personnes
de ma famille ont été poignardées et décapitées par des ancêtres de votre famille
Si nous avions pas eu le bonheur de connaître Mahikari il quatre ans
existerait plus maintenant Nous ne pouvons imaginer comment nous aurions
pu surmonter cette grande difficulté sans Mahikari
Pour répondre amour infini de Dieu qui nous sauve et qui sauve aussi
les esprits possesseurs nous devons absolument matérialiser notre reconnaissance
Dieu en faisant connaître Mahikari qui est un art si merveilleux
Témoignage Enseignante
Avant mon initiation étais sceptique Je me demandais si ce était
pas une nouvelle société introduite chez nous Il déjà trop de spiritisme chez
nous Il fallu trois jours depuis pour être ici
étais atteinte de troubles de psychopathie et en même temps contrainte
de soigner mon époux depuis dix ans Je souffrais de céphalée jour et nuit
Ma tête était lourde étais devenue un automate Chaque jour je me sentais
un peu plus affaiblie Je crois que allais mourir avais une hémiplégie du côté
gauche Malgré les bons soins de mon neurologue et de mon cardiologue on ne
pouvait me guérir Mon esprit perturbateur était manifesté la veille de mon
initiation
Je re us la lumière deux jours de suite Le troisième jour je sentis une forte
odeur de tabac mon réveil étais détendue je devenais légère étais guérie
Dieu comment te remercier Je ferai sa volonté Le Grand Maître voulait que
je sois missionnaire Une force me poussait lever la main partout je trouvais
beaucoup de gentillesse avais aussi des manifestations négatives ai re
un jour des coups de caillou dans la rue Un caillou frôlé ma tempe mais
ne pas prise Le avril 1977 le samedi saint en me rendant la messe
je tombai dans un fossé je criai Mon Dieu sauvez-moi Je sentis des
mains aider ai dû faire appel aux pompiers Je ai sauvé que mon livre
de messe attendis trois heures le médecin Il me dit ai la chance aurais
dû mourir la première personne tombée déjà dans le fossé était morte Je sentais
que je tombais dans le vide Depuis deux ans je ai vu ni médecin traitant ni
pris de médicament Je sais que est la miséricorde de Dieu moi qui ai
offensé.
Le Tehon ou point au centre de univers et qui symbolise Dieu On recommande
chaque initié de dresser chez lui un Goshiniai sorte autel consacré au Oieu-Su Son
idéogramme est composé de trois traits horizontaux est-à-dire des trois mondes divin
astral/terrestre traversés par une ligne verticale qui symbolise le principe directeur de ces
trois mondes émanant du point Tehon Cet autel assure la protection de la maison et de
tout le quartier en vertu de la lumière irradiée par le Tehon
65 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
On ne arrêtera pas pour le moment histoire personnelle du nouvel
adepte du Mahikari On tâchera de pointer une problématique sociale et culturelle
dans analyse de ces récits de conversion
Tout abord tous les témoignages dont nous disposons tournent autour de
la reconnaissance de action thérapeutique du Mahikari Chaque adepte est appelé
se comprendre comme un malade qui trouvé la guérison Aucune doctrine ne
lui est proposée au départ il lui suffit accepter de recevoir la lumière
est-à-dire un initié lève la main en direction du siège de la maladie dans le
corps est de ce miracle expérience un recouvrement rapide de la santé
mentale et physique que les récits de conversion essaient de rendre compte
échec des médicaments et des soins hospitaliers dont parle toujours chaque
témoignage est pas la source de la croyance nouvelle dans le Mahikari il
il fournit seulement occasion de vérification de art de Mahikari comme seul
capable de répondre la demande réelle du malade Mais et est là originalité
de la situation du Mahikari en Guadeloupe épreuve de la maladie est épreuve
de activité des esprits autour de soi et dans son corps Le médecin occidental
ou occidentalisé tient fort peu compte de ce langage Or le Mahikari se mettra
lui sur la longueur ondes de ce dispositif imaginaire et symbolique qui est la
base de interprétation traditionnelle du corps de la maladie et de la santé en
Guadeloupe Ou plus exactement est ce dispositif qui saura accepter/capter
le discours proposé par le Mahikari sur les pollutions guerres cataclysmes
naturels dépravation morale conflits sociaux) comme signes des impuretés
dont chaque individu doit se débarrasser pour retrouver la santé morale/mentale-
physique et le salut spirituel
La description de la maladie dans tous les récits suivra exactement inter
prétation traditionnelle présupposée par les pratiques magico-religieuses de
type africain réélaborées pendant esclavage
Témoignage
Croissance anormale La croissance de ma fille était anormale par rapport
celle des autres enfants
Amaigrissement Etonnée de voir elle ne prenait pas de poids
Pâleur Elle était pâle et refusait son lait
Anorexie et difficulté de respiration II lui était difficile de respirer
Vomissement Elle vomissait immédiatement ce elle avait pris
Hallucinations visuelles et convulsions Elle tremblait en disant il
avait un serpent dans son lit
Face tous ces symptômes quelque chose travaille dans le corps de la petite
fille pour le mener peu peu au dépérissement) les diagnostics fournis par le
médecin orifice anormal autour du ur apparaissent tout fait inaptes
répondre la demande réelle de la mère Pour elle sont uvre les effets
classiques de envoûtement et il lui faut remonter la source de la maladie
parvenir lever la cause de ses malheurs Son vrai problème Pourquoi
devons-nous souffrir ainsi nous en particulier est nous qui soulignons)
reste encore sans solution alors elle est tournée vers les Témoins de Jehovah
Celui qui connaît les enseignements une religion ne devrait pas mourir de faim
66 SECTES AUX ANTILLES
autrement dit la vérité de toute pratique religieuse atteste dans les bienfaits
matériels elle amène Mais cette étape chez les Témoins de Jehovah est déjà
le signe que la mère est en quête une solution magico-religieuse au problème
de la maladie de sa fille Il arrive souvent en effet que certaines personnes en
Guadeloupe passent de secte en secte ce elles trouvent une réponse
conforme leur demande Dans le cas que nous analysons attente un envoyé
un voisin une main secourable) pour éclaircir le mystère de la maladie de la
fille était aussi dans interprétation traditionnelle de la maladie en Guadeloupe
un élément important de confirmation de cette interprétation elle-même individu
est plus livré lui-même avec sa maladie le soutien de la communauté se
manifeste Désormais tout ce que la mère avait pressenti va se clarifier ses
yeux elle prendra conscience dit-elle de la gravité de ses impuretés et de
celles de sa famille Car art du Mahikari adresse la cause même des malheurs
action des esprits possesseurs ce que nous recherchions depuis longtemps
initiation se présente comme ouverture de la grande purification la
persécution des esprits la médaille ou VOmitama opposera comme une force
spirituelle plus puissante apte engager le vrai combat contre le malheur qui
abat sur la petite fille Et les signes de la guérison et elle commencé
tousser cracher se moucher ...) le teint est amélioré ...) elle commen ait
manger etc sont abord une confirmation du diagnostic proposé par le
Mahikari là où celui-ci vient la rencontre du code traditionnel interprétation
de la maladie Tousser cracher se moucher sont ici métaphoriques de
extraction progressive du mal logé dans le corps de enfant est-à-dire du
processus de désenvoûtement lui-même est que la mère dispose déjà de la
vérité de la maladie de sa fille Il faudra désormais que les impuretés est-à-dire
les manifestations des esprits possesseurs atteignent tous les membres de la famille
En février les deux enfants eurent une grande purification la rougeole avec
40 de fièvre ...) en mars mon fils eut 40 de fièvre et souffrait de convulsions.
Autant épreuves redondantes de la maladie de la fille qui viennent fournir
les preuves de activité des esprits au sein de toute la famille Mais la mère se
reconnaît déjà soulagée chaque nouveau cas de maladie chaque événement
malheureux intègre dans une série une chaîne signifiante qui est autre que
le déploiement normal un mal dont la cause première est connue et qui cesse
par là-même être irrémédiable
Le dernier symptôme évoqué nous montre avec ce témoignage nous
sommes définitivement sur le registre de imaginaire et du symbolique tradi
tionnels des convulsions accompagnées hallucinations visuelles Elle
tremblait en disant il avait un serpent dans son lit ai changé son lit mais
elle continuait en disant il avait un serpent dans son lit en ajoutant ai peur
ai peur
Cette description rejoint avec précision les symptômes de la possession par
un esprit symbolisé ici par la vision du serpent On sait que les esprits se
logent dans certains animaux comme les crapauds les chats les papillons les
serpents etc.) dans les arbres les fromagers) parfois dans eau les
sources les rivières) ou encore dans les moulins de canne sucre qui datent de
époque esclavagiste En particulier la tradition veut que les moulins de canne
cachent les serpents manifestations des esprits des morts qui réclament un culte
Certains centres de pèlerinage fonctionnent ailleurs autour de moulins qui abritent
des sanctuaires dédiés la sainte Vierge Dans notre récit au fur et mesure
67