Le rôle de Dieu dans l
22 Pages
English
Gain access to the library to view online
Learn more

Le rôle de Dieu dans l'œuvre scientifique et philosophique de Christiaan Huygens / The role of God in Christiaan Huygens' scientific and philosophical works - article ; n°1 ; vol.56, pg 113-133

-

Gain access to the library to view online
Learn more
22 Pages
English

Description

Revue d'histoire des sciences - Année 2003 - Volume 56 - Numéro 1 - Pages 113-133
SUMMARY. — Christiaan Huygens' last writings allow light to be shed on the philosophical, epistemological, and even theological foundations of his thought, about which Huygens remained silent in his scientific treatises. In the loose manuscript sheets of the Codex Hugeniorum 7 A, he proposed a relativistic notion of motion and rest. In his letters to Leibniz in 1692-1693, he explained why he adhered to atomism. Finally, in the Cosmotheoros, he defined the reach and the limits of mechanical explanations. The notion of an almighty God, who acts for reasons that necessarily remain obscure to us, supports his theses. However it did not prevent Huygens from excluding occult causes and, more generally, all those hypotheses that cannot be reduced to mechanism, on grounds that they « go beyond the reach of human intellect. »
RÉSUMÉ. — Les derniers écrits de Christiaan Huygens permettent d'éclairer les présupposés philosophiques, épistémologiques et même théologiques de sa pensée, constamment passés sous silence dans ses traités scientifiques. Dans les feuilles du Codex Hugeniorum 7 A, il avance une conception relativiste du mouvement et du repos ; dans les lettres à Leibniz de 1692-1693, il explique la raison de son adhésion à la théorie atomiste ; dans le Cosmotheoros, enfin, il définit la portée et les bornes des explications mécaniques. La notion d'un Dieu tout-puissant, agissant selon des raisons qui nous restent nécessairement obscures, sert de soutien à ses thèses, sans toutefois empêcher la raison humaine d'exclure comme « excédant la portée de nostre esprit », et donc vaines, les causes occultes et, en général, les hypothèses irréductibles au mécanisme.
21 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 2003
Reads 20
Language English
Document size 1 MB

Exrait