20 Pages
English

Les Cultes populaires en Pologne. Matériaux pour une symbolique politique / Popular Cults in Poland. Material for a Political Creed. - article ; n°1 ; vol.51, pg 101-119

-

Gain access to the library to view online
Learn more

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1981 - Volume 51 - Numéro 1 - Pages 101-119
19 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1981
Reads 28
Language English
Document size 2 MB

Exrait

Patrick Michel
Les Cultes populaires en Pologne. Matériaux pour une
symbolique politique / Popular Cults in Poland. Material for a
Political Creed.
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 51/1, 1981. pp. 101-119.
Citer ce document / Cite this document :
Michel Patrick. Les Cultes populaires en Pologne. Matériaux pour une symbolique politique / Popular Cults in Poland. Material
for a Political Creed. In: Archives des sciences sociales des religions. N. 51/1, 1981. pp. 101-119.
doi : 10.3406/assr.1981.2498
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1981_num_51_1_2498Arch Sc soc des Rel. 1981 lfl janvier-mars) 101 -119
Patrick MICHEL
LES CULTES POPULAIRES EN POLOGNE
Matériaux pour une symbolique politique
Polish Catholicism offers privileged field for those who are
interested in popular religion In society where emotion holds
major part sign and symbol play prominent part Using as an
example the district of ywiec diocese of Kracow it was verified
that dedications could serve as vehicle for socio-political speech
precise study of cults on regional scale strengthens the
ambivalence of meaning that such and such dedication can take
on The preponderance of the cult of the Blessed Virgin to whom
70 of the buildings are dedicated is explained by the coherence
of the system of identification between the mariai cult and the
affirmation of national feeling In this regard the history of the
sanctuary of Czêstochowa is exemplary Moreover an analysis of
the pilgrimages and processions makes it possible to specify the
political role of creed vehiculed by the religious in Poland
Le catholicisme polonais dans sa dimension de religion de masse offre un
champ privilégié qui intéresse au thème de la populaire Sur la base
un inventaire des édifices religieux de la région nous avons mené dans le
district de ywiec situé au sud-ouest de Cracovie une recherche sur les compor
tements religieux intégrant les mutations socio-économiques intervenues depuis
la Seconde Guerre mondiale
étude de ce district de 146 000 habitants et de grande diversité sociale
permis de dénombrer 405 édifices religieux de tous ordres soit 20 édifices au
kilomètre carré ou plus précisément un édifice tous les 100 mètres en moyenne
au bord des routes dans les villages 13 églises et 23 chapelles ayant été érigées
depuis instauration du socialisme dont certaines illégalement et au prix une
épreuve de force avec les autorités voir la carte ci-après)
Une telle confusion de espace polonais avec espace sacralisé de la religion
est pas sans exercer une influence profonde sur les mentalités Dans un
milieu où émotivité tient une grande place le signe et le symbole jouent un
rôle privilégié abord parce que le mental populaire en nourrit Ensuite et
surtout parce que le culte populaire dans sa dimension psycho-affective besoin
de représentations symboliques pour au moins trois raisons agissant une
religion populaire le voir plus importance que entendre par la seule vertu
de instantanéité offerte Ensuite le symbole permet de transmettre un sens clair
par le biais une forme codée ce qui peut constituer dans un cadre socio-
101 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
102 CULTES EN POLOGNE
politique hostile un avantage déterminant Enfin le symbole permet par son
ambivalence de clarté et obscurité des couplages et des identifications que la
parole pas vocation de véhiculer
Aussi pour les couches traditionnelles paysannes ou simplement campa
gnardes la religion est abord ensemble de signes et de représentations
vocation conjuratoire ensemble dont on peut penser titre hypothèse il
intègre un système mental très largement antéchrétien mais sur lequel se sont
greffés des formes et des symboles chrétiens
Pour les couches sociales nouvelles issues des mutations vécues par la
société polonaise depuis la fin de la guerre socialisation industrialisation urba
nisation) ces signes et représentations constituent la plupart du temps une sécu-
risation face des conditions existence nouvelles et déracinantes un recours
et un soutien est pourquoi notre intérêt est porté sur le problème des
titulatures et dédicaces appréhendées non tellement comme éléments une sym
bolique en partie conjuratoire liée des croyances magico-religieuses plus ou
moins inconscientes mais surtout comme véhicules un discours socio-politique
Il va de soi on attachera dans le cadre limité tel article plus dégager
les grandes lignes une symbolique des cultes en milieu polonais et présenter
un matériel de première main prétendre proposer des conclusions définitives
sur le sujet Ces pistes analyses sont donc destinées être reprises complétées
et discutées
**
Très longtemps la consécration une église ou une chapelle fut en
Pologne le fait du seul seigneur local et de son chapelain sous la tutelle plus
ou moins lointaine de évêque Il en est plus de même hui et pour
une raison simple le pouvoir temporel ne finan ant plus ou très rarement la
construction un édifice le budget repose pour une large part sur la générosité
des paroissiens la mesure de leurs possibilités Lorsque édifice sera achevé
leurs noms figureront entrée Dès lors ils acquièrent un droit de regard sur
toutes les affaires concernant la paroisse Dès lors également le rapport
prêtre/paroissien se modifie sensiblement église de Cisiec construite illéga
lement en vingt-quatre heures malgré la pression policière 3) été consacrée
Maximilien Kolbe et ce est pas là le fait du hasard les données du message
sont ici de décryptage immédiat homme incarne la volonté le refus de se
plier arbitraire serait-ce au prix de la vie même il témoigne une capacité
de résistance
Toutes les titulatures et dédidaces ne sont pas une lecture aussi immédiate
entre une église et un oratoire le mode de consécration varie considérablement
Une église re oit une consécration canonique De plus Etat intervient par le
biais ab initio du permis de construire et par les contrôles il effectue en
cours et issue de la construction Il agit donc une procédure juridique
longue complexe et lourde En revanche un oratoire est le plus souvent le fait
une décision privée il édifie sans il soit besoin autorisation sur un
terrain privé et re oit la consécration plaît son propriétaire de lui donner
le prêtre intervenant en principe que pour bénir édifice Les problèmes sont
donc de nature différente
Or il paraît plus opportun de attacher non pas au mode de consécration
103 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
mais la fonction symbolique des édifices de fait au plan de la communication
la ligne de démarcation entre les passe et se trace non entre églises et
chapelles une part oratoires et niches autre part comme le voudrait une
interprétation juridique mais entre les niches et tous les autres édifices
Une niche est effectivement de nature spécifique bien souvent fort peu
visible au moins dans le district dont on occupe elle ne re oit aucune consé
cration elle est signe discret une présence Elle appelle une protection et est
étroitement liée aux habitants de la maison scellée dans les murs qui les abritent
Elle témoigne un pacte un contrat ordre privé Sa fonction symbolique est
tendue vers intériorité clôture manifeste un espace familial protégé La niche
conjure
Très différents sont églises chapelles et oratoires ils sont signes de sacra
lisation de espace témoignent de sa domestication Ils sont repères et invites
ils interpellent amorcent un dialogue Leur fonction est extériorité Ds orga
nisent la géographie humaine ils en sont les articulations ils préviennent et sont
garants du bon ordre du lieu Ainsi Nieledwia avons-nous répertorié un
oratoire de 1688 constitué une croix de fer sur base de pierre figure
inscription suivante
Fondé par Anna Ja kowa Rajcza sur le lieu de assassinat de son
mari par les brigands
La tradition assure que cet édifice primitivement dressé Rajcza fut ensuite
transporté par une inondation Milowka et de là transféré Nieledwia
par la population en 1772 Or Rajcza est distante de près de cinq kilomètres
de Milowka et en tout état de cause il est fort peu plausible une inondation
puisse déplacer un oratoire on sait un tel édifice est presque toujours
témoin dans cette région une mort violente ou de la naissance un enfant
illégitime dans les deux cas il agit un des termes de existence humaine
non béni par Eglise et pour autant il soit possible de retracer les
mouvements des brigands dans le district on aper oit que oratoire bâti
Rajcza lorsque la bande un certain Martin Portasz semait la terreur se
déplace en suivant la progression du banditisme vers Zywiec-ville au cours des
XVIIe et XVIIIe siècles oratoire apparaît bien ici comme indication un
danger déchiffrer comme tel par éventuel voyageur Il est signal pour lui
malédiction pour les bandits dont les crimes restent gravés dans la stèle
est partir de ces données de fonction symbolique que on travaillé
sur exemple de ywiec On établi des tableaux de saisie des cultes montrant
leur importance respective partir de inventaire général des édifices religieux
du district On trouvera tout abord quatre séries de deux tableaux le
premier est un récapitulatif des édifices de culte églises chapelles et oratoires)
le second fait état de apparition des cultes saisie travers apparition des
édifices Les quatre séries regroupent respectivement la personne et la vie du
Christ et 2) la Vierge II et on introduit là une distinction entre
titulatures liturgiques et titulatures populaires les saints III et classés
en saints traditionnels polonais saints du terroir saints de la Contre-
Réforme et saints de dévotion contemporaine les saintes IV et
On trouvera ensuite un récapitulatif général 1) dont on tiré le gra
phique Enfin le tableau VI décompose apparition des cultes depuis 1945
selon les types édifices et en reprenant la classification utilisée précédemment
104 CULTES EN POLOGNE
Deux limites sont opposables notre démarche abord les édifices ne
sauraient constituer des indicateurs absolus de ampleur un culte les données
brutes sont donc nuancer Ensuite indispensable remontée historique comporte
des incertitudes disparition édifices marge erreur difficilement mesurable
quant aux données recueillies sur le terrain Toutefois les résultats enregistrés
paraissent éloquents quant aux tendances ils permettent de mettre jour
Les erreurs éventuelles ne semblent pas devoir remettre en cause fondamenta
lement les conclusions qui imposent la lecture des tableaux qui suivent
PERSONNE ET VIE DU CHRIST
Eglises Chapelles
Oratoires Niches
Iré tit tit Ire tit tit
Christ-Roi ........
Christ-au-Globe ....
Christ ............
Ascension
Sacré-C ur .......
Jésus-de-Nazareth 12
Chrystus Frasobliwy
Christ flagellé .....
Ecce Homo .......
Christ Ployant
Sainte Trinité ..... Famille
Récapitulatif des édifices de culte
xv xvn* é* XIX* XX
Christ-Roi ................
Christ-au-Globe ...........
Christ ...................
Ascension
Sacré-C ur ...............
Jésus-de-Nazareth .......... 14
Chrystus Frasobliwy .......
Christ flagellé .............
Ecce Homo ..............
Christ Ployant ............ 13
Sainte Trinité
Apparition des cultes saisie travers apparition des édifices
églises chapelles et oratoires
105 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
II VIERGE
Eglises Chapelles
2e tit Oratoires
Ire tit 2e tit Iré tit Niches
Titulatures
liturgiques
Annonciation ...
Assomption .....
Czêstochowska .. 23 17
Imienia NMP ...
Immaculée Concep
tion ..........
N.-D.-de-Lorette
N.-D.-des-Anges
N.-D.-du-Rosaire
Matka Boska .. 20 34
N.-D.-du-Perpétuel-
Secours .....
-D -qui-Aide-les-
Croyants ....
N.-D.-Consolatrice
Vierge Enfant Pleurant
Sacré-C ur de Marie
Marie Reine de
Pologne .....
Marie Reine du
Monde ......
Récapitulatif des édifices de culte
XVI* XVne XVIIIe XIXe
Annonciation ............
Assomption .............
Czêstochowska ........... 18
Imienia NMP
Immaculée Conception ....
N.-D.-de-Lorette .........
N.-D.-des-Anges ..........
N.-D.-du-Rosaire
Matka Boska ............ 32
N.-D.-du-Perpétuel-Secours ..
N.-D.-qui-Aide-les-Croyants
N.-D.-Consolatrice ........
Vierge Enfant Pleurant ..........
Sacré-C ur de Marie .......
Marie Reine de Pologne ... du Monde
Apparition des cultes saisie travers apparition des édifices
églises chapelles et oratoires
106 CULTES EN POLOGNE
III SAINTS
Eglises Chapelles
Oratoires Niches
Iré tit 2e tit Iré tit tit
Saints traditionnels
André .........
Antoine de Padoue
Barthélémy .....
Florian ........
Fran ois Assise
Stigmates de Fran ois
Jean-Baptiste ....
Jean Evangeliste
Martin .........
Michel Archange
Nicolas ........
Onufry
Pierre et Paul ...
Simon et Judas Tadeusz
Wawrzyniec Laurent
Saints du terroir
Félix
Jan Kanty ......
Kazimierz Wielki
Stanislas ........
Szczepan ou Zygmunt
A/nipipp
Saints de la Contre-
Réforme
Jean Népomucène
Karol Boromeusz
Saints de dévotion
contemporaine
Joseph Travailleur
Maximilien Kolbe
Tous-les-Saints ..
Récapitulatif des édifices de culte
107 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
xv xvne xvin xix xx*
André ..................
Antoine de Padoue ........
Barthélémy ..............
Florian
Stigmates de Fran ois ......
Jan Kanty ................
Jean-Baptiste
Jean Evangeliste .......... Népomucène .........
Joseph Travailleur
Karol Boromeusz
Kazimierz Wielki
Martin ..................
Maximilien Kolke ........
Michel Archange .........
Nicolas .................
Onufry
Pierre et Paul ............
Simon et Judas Tadeusz ...
Stanislas
Szczepan ou Zygmunt ....
Tous-les-Saints
Wawrzyniec .............
Wojciech ................
Apparition des cultes saisie travers apparition des édifices
églises chapelles et oratoires
IV SAINTES
Eglises Chapelles
Oratoires Niches
Iré tit tit Ire tit 2e tit
Anne
Bernadette
Catherine
Elisabeth
Hélène
Jadwiga
Véronique
Femmes au Tombeau
du Christ .......
Récapitulatif des édifices de culte
108 CULTES EN POLOGNE
XVIe xvne xvnie XIX XX
Anne ....................
Bernadette ................
Catherine
Elisabeth .................
Jadwiga ..................
Véronique
Femmes au Tombeau du Christ
Apparition des cultes saisie travers apparition des édifices
églises chapelles et oratoires
Total IV
Vierge Saints Christ Saintes
xv siècle ................ 11
xvne ...............
xvni* siècle 32 14
xix 42 64 18 130
xx siècle 11 55 14 83
62 264 Total ............... 136 53 13
Récapitulatif général de apparition des cultes saisie travers apparition
des édifices églises chapelles et oratoires
60
10
-J
apparition des édifices So 01 églises des cultes II 03 chapelles saisie rti III et trauers oratoires -& IV apparition S> 109