14 Pages
English
Gain access to the library to view online
Learn more

Mariage « alla turca ». La tradition sera-t-elle de la noce ? / Turkish Wedding. Will Tradition Take Part to the Wedding Party? - article ; n°1 ; vol.68, pg 51-63

-

Gain access to the library to view online
Learn more
14 Pages
English

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1989 - Volume 68 - Numéro 1 - Pages 51-63
13 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1989
Reads 70
Language English
Document size 1 MB

Exrait

Altan Gokalp
Mariage « alla turca ». La tradition sera-t-elle de la noce ? /
Turkish Wedding. Will Tradition Take Part to the Wedding Party?
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 68/1, 1989. pp. 51-63.
Citer ce document / Cite this document :
Gokalp Altan. Mariage « alla turca ». La tradition sera-t-elle de la noce ? / Turkish Wedding. Will Tradition Take Part to the
Wedding Party?. In: Archives des sciences sociales des religions. N. 68/1, 1989. pp. 51-63.
doi : 10.3406/assr.1989.1396
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1989_num_68_1_1396Arch Sc soc des Rel. 1989 68 juillet-septembre) 51-63
Altan GOKALP
MARIAGE ALLA TURCA
LA TRADITION SERA-T-ELLE DE LA NOCE ilt
In the demography of Turkey the weight of its urban population now
predominates according to the 1980 census 54 of the Turks live in
cities
How has the family undergone the influences of these mutations
induced by the transition from rural society to an urbanity which
has been marked by the continuing emergence of Turkish diaspora
through emigration Simultaneously In advance As an aftereffect
Have the ways in which spouse chosen maintained the same
importance as they had in Turkish traditional rural society How
great place is reserved for tradition in the social practices of the
émigré diaspora
The analysis of trends which appear among youngsters of the second
generation suggests that the point of view that they adopt towards the
couple the family and the place occupied by the family in society are
clearly no longer the same as in traditional rural society However it
is question as observation confirms of conjugating matrimonial
strategies in this case with economic stakes and sociocultural contexts
which are different sometimes entirely new and which probably
anticipate certain sociocultural changes in Turkish society itself in
transition
Parmi toutes les modifications en profondeur qui ont marqué la démographie
la culture et la société turques depuis les années 1920 la récente transition vers
une société dominante citadine est probablement une des plus marquantes eu
égard ses conséquences moyen terme
La jeune république turque des années 1920 comptait 13 millions habitants
dont 80 vivaient en milieu rural Toute une idéologie de célébration de la
nation paysanne jusque dans sa langue le turc nouveau adopté comme
Ce travail reprend une partie des observations menées sur le terrain Berlin dans le cadre
un programme coopératif franco-allemand PROCOPE associant Institut de Sociologie de Uni
versité Technique de Berlin avec Wilpert et quipe Cultures populaires Islam périphérique
migrations du Laboratoire Ethnologie de Nanterre est la généreuse autorisation de Wilpert
Sue je dois utilisation des données une enquête en cours sur la communauté immigrée turque
erlin
51 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
langue nationale par opposition ottoman est constitué partir des parlers
paysans Anatolie traduit ce contexte socio-culturel et politique Or si cette
nation de paysans le demeure dans une large mesure avec 60 de sa population
active employée dans agriculture en 1980 le poids des citadins prédomine
désormais au recensement de 198054 des Turcs vivent dans des villes Le taux
de la population urbaine stable pendant un quart de siècle de 1925 1950 autour
de 25 ) connaît une accélération brusque au cours de la décennie 1950-1960 il
croît désormais entre 23 et 38 fois plus vite que la population rurale Bazin
1986 90 Gokalp 1986 57-61 émigration extérieure constitue un des aspects
parmi autres de cette transition démographique et de sa cohorte de modifica
tions socio-culturelles
Commencée timidement dans les années 1960 comme un flux de travailleurs
migrants en quête du mieux-être économique émigration originaire de Turquie
est devenue un phénomène de grande amplitude avec plus de deux millions de
personnes émigrées en Europe industrielle Liés cette évolution des problèmes
économique socio-culturel religieux et politique parcourent une génération
après les débuts de ce flux le champ de cette diaspora ils ont contribué
modeler et qui enracinent désormais
Le rappel de quelques points de repère distinctifs de la configuration actuelle
de immigration turque en Europe industrielle est utile
Contrairement au cas autres pays émigration comme les pays du
Maghreb Italie la Grèce ou le Portugal pour lesquels le fait migratoire est
consubstantiel la vie sociale de ces pays où il est rare de trouver une famille
qui ne compte pas émigrés échelle démographique une Turquie de
52 millions habitants les quelque deux millions expatriés comptent moins
que le million de Portugais ou Algériens pour leurs pays respectifs De plus
pour la Turquie émigration est pas une quasi tradition comme est le cas pour
Italie ou la Grèce qui comptent des communautés implantées de longue date en
Amérique notamment
Pour les Turcs une catégorie nouvelle vu le jour puisque les immigrés se
distinguent eux-mêmes désormais en termes de turcs de extérieur par
opposition ceux de intérieur Les vertus dont on parait en Turquie même les
premiers émigrés héros positifs affrontant hostilité des éléments et des gens
un Ouest vécu en Septentrion partis pour trois ou quatre ans au plus ont cédé
la place aux vertus évaluées en Deutsche Mark de ceux on appelle désormais
almanyacï littéralement profession Allemagne Gens issus majoritai
rement du milieu rural et décidés retourner jamais
Lieu de genèse de gestation et de reproduction du social par excellence la
famille accompagne-t-elle ces mutations En phase En anticipation En
régression Les modalités du choix du conjoint gardent-elles importance
elles avaient dans la société traditionnelle turque rurale Quelle est la place
faite la tradition dans les pratiques sociales de ces diasporas issues des
situations de précarité
Le contexte est donc inédit et émergence une diaspora et de développe
ments communautaires en son sein incitent poser la question suivante la vie
sociale de ces communautés constitue-t-elle un prolongement de celle du pays
origine une régression vers la conservation des repères les plus marquants
est-à-dire ces foyers virtuels pour reprendre la formulation de Lévi-
Strauss de identité culturelle ou au contraire anticipent-elles évolution des
pratiques culturelles du pays de départ
52 ET TRADITION CHEZ LES TURCS MARIAGE
Quel est effet de ces vanations dans institution la plus emblématique de
identité et de la reproduction sociale la famille
LE CHOIX DU CONJOINT ET LA TRADITION EN TURQUIE
En dépit de la vitalité démographique galopante qui la caracténse peu de
données analytiques sont disponibles sur évolution des pratiques matrimoniales
de la famille turque Deux raisons expliquent ce manque informations En
premier lieu la démographie quantitative occupe tout le champ si les données
statistiques sur la nuptialité la fécondité et la mortalité sont nombreuses elles ne
permettent pas envisager la famille en tant unité socio-culturelle ni de la
situer dans ce qui est capital dans le contexte turc les vanations régionales
confessionnelles ethniques En second lieu un problème conceptuel se pose la
littérature démographique et sociologique turque existante envisage la réalité
familiale avec des distinctions telles que famille patriarcale/matriarcale
famille étendue/famille souche etc. constituant un dispositif conceptuel qui ne
permet pas de distinguer des catégories pourtant essentielles analyse par
exemple les mariages de cousins dont ceux qui font partie du mariage
arabe avec la fille du frère du père FBD pourtant revendiqué comme
mariage hiérogamique reproduisant alliance de Mahomet et de son cousin
et gendre Ali ou par exemple le modèle échange généralisé plus caractéris
tique des systèmes turco-mongols avec la fille de oncle maternel MBD Gokalp
1980 76-142)
En dépit de ces obstacles on peut tenter de dresser une esquisse quantifiée
des pratiques matrimoniales en Turquie enquête la plus détaillée sur le choix
du conjoint est celle qui été menée par Timur en 1968 portant sur 500
familles réparties en 256 unités de peuplement classées en villages 150 villages de
moins de 000 habitants) bourgades 49 kasaba de 000 15 000 habitants)
25 villes de 15 000 50 000 habitants et 32 villes de plus de 50 000 habitants avec
les trois métropoles millionnaires Ankara Istanbul Izmir)
Cousins cousines
Le mariage un degré de parenté rapproché est officiellement combattu les
pouvoirs publics se référant aux valeurs de modernité qui doivent guider la
société turque la radiotélévision tat qui demeure un des lieux de la parole
confisquée au service de idéologie de tat dans de nombreuses émissions
surtout celles destinées au milieu rural distille entre deux conseils épandage
optimal engrais azotés et aux heures écoute très matinales où les citadins
rêvent autres sujets un discours pseudo-scientifique coups arguments
médicaux de clichés et de témoignages de toutes sortes sur les raisons impérieu
ses pour lesquelles il convient éviter de convoiter un proche parent pour fonder
une famille
53 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
agit-il de prévenir ou de guérir Les rares données disponibles sur la réalité
des pratiques matrimoniales tendraient démontrer que les avertissements
enlèvent rien aux ardeurs matrimoniales entre cousins Outre certaines cultures
locales où échange réciproque est au ur de la tradition sous la forme herder
déformation turque de la forme arabe bdi contrepartie) en pays kurde ou dans
les régions frontalières du monde le mariage entre proches parents occupe
une place considérable et intervient dans le cadre une endogamie quasi totale
au plan de la communauté villageoise
après les données de enquête de Timur la moyenne des mariages entre
proches parents est de 292 pour ensemble de la Turquie avec des écarts qui
échelonnent comme suit 171 pour les trois grandes métropoles 194 dans
les villes 213 dans les bourgades 357 en milieu villageois Source Timur
1972 78)
Qui épouse qui Dans le choix du conjoint le mariage entre cousins occupe
une place centrale mais le libellé des questions de enquête ne permet de
distinguer avec précision que la part du mariage arabe FBD qui constitue le
quart environ des mariages entre proches parents en milieu citadin contre 31
en milieu villageois 292 en moyenne pour la Turquie)
Une rubrique qui amalgame les cas de mariage avec la cousine croisée
matrilaterale MBD et avec la fille de la ur du père FZD ainsi que la fille de la
tante maternelle MZD atteint des pourcentages très élevés 553 des mariages
citadins entre proches parents contre 481 en milieu villageois et 49 pour la
moyenne nationale
cela il convient ajouter la part des mariages entre cousins au 2e degré
46 pour la Turquie) les consanguins éloignés 96 sans distinction
urbain/rural et entre alliés 11 en milieu citadin contre 73 des ruraux
Timur op cit 78)
Une autre étude plus récente mais aussi plus spécifique trois villages de
Ouest anatolien de tradition confessionnelle Alevî plus proche de la situation
urbaine relève pour 561 couples mariés au moment de enquête mariage entre
proches parents 349 196 dont mariage entre enfants de frères
FBD 36 mariage entre enfants de germains autres que frères MBD
FZD MZD 562 des mariages entre proches parents Balaman 1982 104)
Quels que soient les effets de ancienneté des données et imprécision des ca
tégories de proches parents quelques constats importants imposent permettant de
souligner la position du cas turc dans environnement islamique et méditerranéen
les mariages un degré de parenté rapproché constituent une pratique
courante observable tous les niveaux de la société soit près du tiers de ensemble
de tous les
la part précise du mariage avec la fille de oncle paternel FBD est
statistiquement significative et ce type de choix matrimonial préférentiel apparaît
comme une option sociologiquement pertinente en Turquie atteignant le tiers des
mariages un degré rapproché en milieu villageois
Mais derrière cette congruence avec le modèle islamo-méditerranéen
transparaît la singularité du système turc Anatolie En effet option matrila
terale le mariage avec la fille de oncle maternel qui occupe déjà une place
idéologique centrale dans tous les systèmes turco-mongols garde sa pertinence
sociologique en confirmation de maintes analyses historiques philologiques
ethnographiques sur la société turque traditionnelle De leur lointain passé en
54 MARIAGE ET TRADITION CHEZ LES TURCS
Asie Centrale et de leur parentage avec les nombreux systèmes socio-culturels
turco-mongols les Turcs contemporains continuent donc de garder en héritage un
système de pratiques matrimoniales qui privilégie le système échange généralisé
Opposés dans leurs prémisses comme dans leur logique et leurs prolonge
ments socio-économiques ces deux stratégies matrimoniales mariage parallèle
et échange généralisé fonctionnent donc en complémentarité dans le cas turc en vertu des possibilités alliance élargie elle offre le
mariage arabe partir une position sociale acquise seulement pour conso
lider une position de pouvoir au sein un réseau alliance
Le jeu et enjeu des prestations matrimoniales
Ces stratégies matrimoniales de mariages de cousins qui se déploient dans
un cadre endogamie villageoise quasi totale soulèvent une question agit-il
avant tout une continuité dans la tradition avec le souci de préserver le contrôle
social et les valeurs familiales dans une société turque en transition rapide vers la
société urbaine et industrielle et ses valeurs Ou bien agit-il au contraire de
choisir et de maîtriser ses alliances en transportant ses affaires de famille au
ur de la société et son contexte de compétition sans répit Stratégies
de réaction ou stratégies de conquête
Dans la première hypothèse usage.des prestations matrimoniales tradi
tionnelles peut constituer un indice sérieux du rapport la tradition En effet la
tradition veut que usage du prix de la fiancée mehir du mahr arabe ou
ba rl kal formes turques du prix de la fiancée soit respecté
Dans la logique de ces prestations matrimoniales le principe général est
au fur et mesure que on éloigne du lien de parenté entre les futurs époux le
montant de la prestation augmente Entre le mariage parallèle par exemple
FBD qui intervient intérieur un même lignage et le mariage matrilateral
MBD qui fait intervenir inégalité de statuts et de pouvoirs réels et symbo
liques entre des lignages en situation de donneurs et de preneurs de femmes
est option matrilaterale qui normalement fait monter les enchères
Dans la pratique alors que le Code civil turc ignore totalement usage du
prix de la fiancée reste une règle généralement respectée 53 pour la moyenne
turque avec un écart qui va de 63 en milieu rural 19 dans les trois
métropoles En revanche peu de différence sépare les montants payés pour les
mariages un degré de parenté rapproché de ceux plus exogames dans leur
rapport cette pratique Ainsi pour la moyenne turque le payement du basiïk
intervient-il dans 58 des mariages entre parents contre 50 des mariages
exogames écart se creuse pour les villes 50 parents 38 exogames)
agit-il une pratique qui évoluerait une fonction économique qui était
essentielle vers une ritualisation exprimée par la formule pour que la coutume
trouve sa place adet erini bulsun diye invoquée souvent dans les réponses aux
questionnaires
combien se monte le prix
Le minimum canonique se situe dans les diverses interprétations du rite
hanafite celui de islam turc aux environs de 10 dirhem soit 32 grammes
argent ou encore misqâl or grammes soit les deux tiers une livre
or ensemble de ces cotations forcément imprécises et fluctuantes la livre-or
55 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
républicaine vaut moins que la livre-or ottomane par exemple) situerait la
prestation minimale canonique autour de 90 US
Les données de enquête de Timur laissent voir peu de variations dans les
montants payés rapportés aux degrés de proximité entre les futurs époux 170
US pour la moyenne turque en 1968 95 US dans les manages exogames de
Ouest du pays où la tradition est la moins respectée contre 187 US pour
le choix exogame Est la région la plus traditionaliste où 75 des mariages font
intervenirle ball Les revenus moyens des différentes catégories envisagées dans
enquête permettent de situer la part du prix de la fiancée par rapport au revenu
annuel du chef de famille Ces revenus moyens par personne sont dans enquête
de référence de 172 US pour le village 264 US pour les bourgades 693 US
pour les métropoles et les grandes villes Timur op cit 60 titre de comparai
son pour époque les revenus tirés de agriculture un métayer de Ouest
anatolien exploitant hectares plantés en coton pouvaient être évalués 700
US Gokalp 1980 154)
Le marché matrimonial et le processus de décision
ces repères qui permettent de situer le rapport la tradition dans établis
sement du lien matrimonial il convient ajouter enfin le dispositif décisionnel
qui conduit au mariage
horizon structural du marché matrimonial est bien limité il arrête aux
relations de parenté et de voisinage et la parade nuptiale par excellence que
constituent les fêtes de mariage Autant les relations filles/gar ons subissent les
contraintes une société de tradition musulmane et méditerranéenne au plan de
la ségrégation des univers masculin/féminin autant les occasions institution
nelles rituelles sont agencées pour favoriser les rencontres efficaces surtout en
milieu citadin
Tableau première rencontre avec le futur conjoint
Métropoles Villes Bourgades Villages Turquie
Relat de parent 125 157 151 259 214
Même localité 164 210 230 384 313
Arrangement famil 280 233 134 66 124
152 Ecole/profession 272 157 99 134
Lors un autre
mariage 160 249 327 192 216
312 170 331 1401 214
Source Timur 1972 75
Le tableau souligne émergence des Mariages arrangés comme on aime
le rappeler pour stigmatiser absence de libre arbitre dans le choix du conjoint
surtout pour les jeunes filles Qui décide du mariage
56 MARIAGE ET TRADITION CHEZ LES TURCS
Tableau la décision de mariage
Métropoles Villes Bourgades Villages Turquie
Décision de la famille sans le consentement de intéressée
77 125 113 118 114
Décision de la famille avec accord de intéressée
591 677 722 670 670
Décision de intéressée consentement de la famille
296 120 105 100 127
Fugue mariage par rapt
33 78 60 113 92
315 1175 333 1414 3237
Source Timur 1972 71
initiative individuelle de intéressée est pas du goût de tout le monde
même avec le consentement ultérieur de la famille de 12 pour la moyenne de la
Turquie on atteint 29 pour les métropoles lieux de la modernité On peut
relever au passage les 12 où avis de intéressée ne compte pas du tout pour
retenir ce qui tient lieu de norme deux mariages sur trois dans le cas de la jeune
fille sont décidés par la famille décision laquelle elle donnera son consen
tement
Les jeunes gens ne sont pas mieux lotis ceux qui déclarent avoir formé le
projet de mariage de leur seule initiative ne constituent que 23 en milieu
villageois contre 52 dans les métropoles avec une moyenne de 29 pour
ensemble du pays Quant la décision finale est intéressé lui-même qui la
prend dans 81 des cas dans les contre 39 en village avec une
moyenne nationale de 51
Le père et la mère sont très présents la décision finale leur appartient dans
48 des cas au village contre 13 dans les métropoles et la moyenne nationale
reste élevée 388 des cas Timur op cit 72-73)
II LES TRADITIONS MATRIMONIALES DANS MIGRATION
Comment évoluent ces pratiques matrimoniales dans le contexte des com
munautés émigrées
Une emigration en chaîne
La Turquie de extérieur qui est constituée en une génération partir
des débuts des années 1960 est implantée dans des lieux où il existait pas de
57 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
structure accueil historique comme pour immigration maghrébine ou ita
lienne) ou démographique Les communautés se sont constituées partir de zéro
au fil de histoire une génération La résultante est un processus immigration
en chaîne Les premières vagues immigrés hommes seuls sélectionnés
sur le seul critère de leur qualité ouvriers Man uvres OS) sont rejoints par
autres hommes consanguins ou alliés Ceux-ci ont dû passer sous les fourches
caudines de transactions souvent importantes qui bénéficient celui qui fait
venir le cousin Ces transactions modifient souvent grandement la différencia
tion des patrimoines au village partir des débuts des années 1970 ce fut afflux
des familles rejoignantes Des communautés entières se sont ainsi consti
tuées sur une base ethnique les Kurdes les Laz...) sur une base religieuse la
minorité Alevî de tradition chiite et plus généralement sur la base des terroirs
origine Le cas de Berlin Wilpert 1987 95 illustre bien le phénomène de la
migration en chaîne Wilpert dénombre plus de cent familles un seul village de
la région Erzincan Centre-Est avec 550 personnes 140 familles 050 per
sonnes de six villages de la région Urfa ailleurs 180 de quelques
villages de Est qui comptent quelque deux cents autres familles de payses
installées Stuttgart etc On peut multiplier les exemples en France ou en Belgique
aussi Il convient ajouter toutefois que rémigration extérieure comme exode
rural ailleurs ne semble avoir aucunement modifié le sex ratio dans les
villages Ni dépeuplement qui laisserait seuls les hommes âgés et les femmes ni
féminisation qui serait la conséquence du départ des hommes Struck 1984
1971 en conséquence il agit une emigration ciblée programmée et
sélective de la part de ceux qui partent
Une ethnicité complexe
La famille le mariage identité nationale linguistique et dans une moindre
mesure religieuse restent des valeurs essentielles pour cette génération Les
données empruntées une enquête menée par Wilpert auprès des lycéens
turcs berlinois du quartier de Kreuzberg donne des tendances qui permettent des
comparaisons avec les données du pays de départ
On peut relever les indicateurs suivants susceptibles éclairer le rapport la
tradition et les comportements matrimoniaux mais avec un correctif important
être enfant immigré lycéen Kreuzberg est pour ainsi dire obtenir le bâton
de maréchal quelles que soient les origines des parents Cette position élite au
sein de leur communauté constitue un biais certain au plan de la représentativité
des jeunes qui ont répondu enquête En revanche il agit aussi une situation
ascension sociale appelée se développer et qui anticipe donc dans une
certaine mesure les évolutions venir
Comme facteurs importants dans émergence un marché matrimonial sur
place on peut relever les données suivantes
Le réseau amitiés 37 des jeunes interrogés font état un réseau amis
ils fréquentent régulièrement 30 ne fréquentent que des amis turcs 40
fréquentent des étrangers exclusivement 26 des Allemands et autres étrangers
La langue la langue de communication est le turc exclusivement 25 le
turc en général 24 le turc et allemand 38 plutôt allemand 11
allemand exclusivement
identité religieuse ils ne se sentent liés par aucune religion particulière dans
18 des cas 55 se sentent liés islam sunnite et 23 se reconnaissent dans la
58 MARIAGE ET TRADITION CHEZ LES TURCS
confession Alevî ce qui correspond ailleurs aux multiples estimations dont on
dispose sur la représentativité de cette minorité religieuse en Turquie le
principe premier est le secret de appartenance Gokalp 1980) Le sentiment
appartenance implique pas nécessairement la pratique moins de font état
une pratique rigoureuse de la religion la pratique occasionnelle est revendiquée
par le tiers 22 pratiquant très peu 34 ne pratiquant pas et ne se
reconnaissant aucune obligation religieuse Ils ont pourtant la différence de la
situation en Turquie même suivi le cours coranique dans une proportion de 47
Le sentiment national 57 comptent repartir en Turquie alors que 19 ne
envisagent pas 12 pensent adopter la nationalité allemande pourcentage qui
passe 59 en cas de double nationalité possible 31 ne deviendraient
allemands en aucun cas
Ont-ils le sentiment de ne se sentir ni Turcs ni Allemands Le quart entre eux
déclare avoir jamais été atteint par le doute au plan de identification nationale
très souvent ou souvent 17 parfois 39 très peu 17 jamais 266
ailleurs 54 se sentent pleinement Turcs 15 plutôt 174 ne se sentent
Turcs que sur certaines questions Le quart de échantillon déclare se sentir
Allemand sur contre 594 qui auraient jamais idée de
se sentir Allemand 20 pensent acheter une maison Berlin
Quelle famille Kreuzberg un village anatolien
La plupart des quotidiens turcs grand tirage de RFA consacrent une pleine
page aux appels la correspondance pré-matrimoniale déjeunes migrants fa on
Chasseur fran ais Une autre rubrique régulière est consacrée actualité
heureuse des théories déjeunes mariées sont photographiées en tenue apparat
couvertes de billets de Deutsche Marks épingles sur leur robe la mariée
disparaît sous cette parure bleue de billets de cent marks Chaque fin de
semaine immenses salles de fêtes re oivent les centaines invités des mariages
qui se succèdent un rythme enfer
La famille décidait du mariage au pays Les choses changent Kreuzberg le
ghetto turc de Berlin la question qui va décider de ton mariage les jeunes
répondent moi seul(e dans la proportion des deux tiers contre moins de
qui accordent ce privilège leurs parents Presque tout le monde une opinion
sur le sujet et un tiers reconnaît un droit de parole aux parents la moitié de ce tiers
accorde néanmoins le dernier mot
Dans leurs réponses aux questions concernant les rôles masculins et fémi
nins ainsi que les rôles familiaux les lycéens étaient aussi appelés dire ce ils
pensaient être attitude de leurs parents sur les mêmes sujets Dans la majorité
des cas envisagés supposée des parents en tout cas vécue comme telle
par les enfants dénote un écart considérable avec les opinions de la jeune
génération Concernant âge au mariage la vie du couple et les valeurs familiales
une manière générale les jeunes estiment que dans un cas sur cinq leurs pères et
dans un cas sur quatre leurs mères pensent comme eux De fa on générale ils
estiment que leurs opinions sont opposé de celles de leurs parents 40 des
pères 30 des mères Environ 40 partagent leurs opinions avec leurs parents
supposer que les attitudes des jeunes soient majoritairement orientées vers le
changement le mur parental de la tradition interviendrait donc modérément
attitude rigide restant plutôt apanage des pères
59