27 Pages
English

Millénarisme et « ordres adventistes » : Grignion de Montfort et les « Apôtres des Derniers Temps » / Millenialism and « Adventist Religious Orders » : Grignion de Montfort and the « Latter Days' Apostles ». - article ; n°1 ; vol.53, pg 23-48

-

Gain access to the library to view online
Learn more

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1982 - Volume 53 - Numéro 1 - Pages 23-48
26 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1982
Reads 23
Language English
Document size 2 MB

Jean Séguy
Millénarisme et « ordres adventistes » : Grignion de Montfort et
les « Apôtres des Derniers Temps » / Millenialism and «
Adventist Religious Orders » : Grignion de Montfort and the «
Latter Days' Apostles ».
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 53/1, 1982. pp. 23-48.
Citer ce document / Cite this document :
Séguy Jean. Millénarisme et « ordres adventistes » : Grignion de Montfort et les « Apôtres des Derniers Temps » / Millenialism
and « Adventist Religious Orders » : Grignion de Montfort and the « Latter Days' Apostles ». In: Archives des sciences sociales
des religions. N. 53/1, 1982. pp. 23-48.
doi : 10.3406/assr.1982.2241
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1982_num_53_1_2241Arch Sc soc des Rel. 1982 63/1 janvier-mars) 23 48
Jean GUY
MILL NARISME ET ORDRES ADVENTISTES
Grignion de Montfort et les Apôtres des Derniers Temps
The apocalyptic views of Saint Louis-Marie Grignion de
Montfort 1673-1716 are placed at the center of his beliefs about
the cult of the Virgin Mary and the latter at the very heart of his
conceptions about Christian life The post-Joachimist nature of his
apocalyptic views is pointed out and their system developed in
opposition to widely admitted exegeses Inquiring into explanatory
theories about messianic movements and groups the author describes
those with an apocalyptic finality created by Montfort especially
the Company of Missionaries of Mary as postpolitical groups that
bore testimony to consciousness of failure Their apocalyptic views
related to disenchantment with the Catholic Reform in France that
was in the process of social intellectual and political secularization
during the second half of the 17th century and the first years of
the 18th They particularly characterized reform circles inspired by
the world view of Jesuits from the west of France the new
spirituality and by the ideology of reformers in the clergy in
seminaries and popular missions)
Les sociologues et certains historiens rendent compte par les mêmes théories
des millénarismes du Tiers-monde une part des sectes et mouvements héré
tiques issus du post-joachimisme médiéval occidental autre part On se pose
dès lors la question suivante les ordres adventistes médiévaux ou
modernes qui eux aussi empruntent leur apocalyptique la tradition post-
joachimiste et attribuent un rôle moteur dans le déroulement des derniers
temps relèvent-ils des mêmes explications et théories
Dans le présent article nous nous efforcerons de répondre cette question
partir du cas de saint Louis-Marie Grignion de Montfort 1673-1716 et de ses
apôtres des derniers temps
VIE CHR TIENNE VOTION MARIALE ET FIN DES TEMPS CHEZ MONTFORT
Le thème apocalyptique est pas marginal la pensée de saint Louis-Marie
Grignion de Montfort Il apparaît au contraire central la conception il
entretient de la vie chrétienne Volontariste et elitiste celle-ci est en effet
23 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
informée par une dévotion mariale tout entière tendue vers la perspective de la
parousie On retrouvera la même dynamique mariale et eschatologique derrière
le projet une Compagnie de prédicateurs de missions paroissiales populaires
la future société des Missionnaires de Marie montfortains S.M.M.)
Devenir un Ami de la Croix
Dans de nombreux textes spécialement dans Amour de la Sagesse éternelle
et dans la Lettre aux Amis de la Croix mais aussi dans ses Cantiques spirituels
en fait pour beaucoup des cantiques de missions) Montfort exprime clairement
sa vision du monde Pour lui humanité est enjeu une lutte constante et
sans merci entre les prétentions dichotomiquement opposées de deux aspirants
sa domination un légitime Dieu autre frappé illégitimité dès le commen
cement Satan Aucun homme échappe cette guerre qui se déroule abord
intérieur et au plus intime de lui Dès lors la plus importante affaire de toute
existence humaine consiste choisir son camp et par là imprimer une direction
sa vie terrestre dans la perspective une vie éternelle après la mort
Dans la pratique le choix proposé est entre les deux pôles radicalement
opposés selon Montfort de la sagesse humaine et de la sagesse de Dieu La
première celle de homme du monde vise satisfaire sa sensualité et
promouvoir en tout ses intérêts propres au sens égoïste apparemment réaliste
du terme terrestre et chamelle cette sagesse-là partie liée avec les jeux et les
tromperies de Satan La damnation étemelle attend immanquablement ses amis
et ses victimes La sagesse de Dieu elle abuse pas les hommes sur la qualité
de la marchandise depuis le péché il agit pour tout individu accéder au
salut il désire connaître une éternité de bonheur après sa mort le salut passe
nécessairement par la croix événement du passé elle revêt valeur rédemptrice
pour les croyants dans la mesure où ils participent état de victime du crucifié
en portant la croix chaque jour la suite de Jésus amateur de la sagesse
de Dieu céleste et spirituelle est un ami de la croix luttant constamment
contre sa sensualité propre recherchant les intérêts de Dieu et non les siens
faut périr ou faire pénitence fait dire Montfort Jésus dans un cantique
de missions dialogué intitulé La condamnation du monde 6)
Aussi bien dans ses écrits spirituels destinés un public restreint que dans
ses cantiques de missions Montfort prêche non pas un salut au rabais ou
par procuration mais la nécessité de la perfection pour tous religieux clercs ou
laïcs Tous sont également concernés par le besoin de conversion tous sont égale
ment appelés devenir des amis de la croix se séparer de tout le visible
est-à-dire du monde dans ses désirs et ses pratiques rechercheren tout la
conformité la croix par abstentions diverses support des souffrances amour
de la pénitence de humilité etc. enfin agir toujours en désir et recherche de
perfection La voie de la sagesse divine la voie étroite se révèle
rude en général elle est dédaignée Là-dessus Montfort apparaît sans illusion
Le petit nombre des élus qui veulent se conformer Jésus-Christ crucifié
... il est si petit si petit que si nous le connaissions nous nous en pâmerions
de douleur Il est si peine parmi dix mille en a-t-il un comme il
été révélé plusieurs saints. 8)
24 GRIGNION DE MONTFORT
Aussi bien devenir un ami de la croix suppose une prédestination très
spéciale dans un monde où il existe que prédestinés et/ou réprouvés
Devant Jésus-Christ modèle et juge homme qui veut être parfait se trouve
renvoyé imploration il ne se sauvera pas par lui-même il besoin de
recevoir Esprit de se livrer son action pour répondre appel exigeant dont
il est objet Ici se place intervention mariale
Soumission Esprit et dévotion mariale
De la théologie mariale de Montfort 10) nous retenons ici essentiel dans
la perspective du rapport entre Esprit et Marie une part entre Marie et les
derniers temps autre part 11)
Pour Montfort les personnes de la Trinité continuent hui et
la fin des temps de tenir la conduite elles ont observée dans Incarnation
En autres termes le rôle de Esprit ayant alors consisté former Jésus dans
le sein de Marie ce même Esprit continue agir de même Désormais et au
Jugement dernier il produit et forme Jésus-Christ dans les chrétiens les condui
sant de vertu en vertu et de grâce en grâce vers la maturité spirituelle Ayant
pris Marie comme son épouse dans Incarnation est également en elle il
accomplit cette uvre engendrement des membres de Jésus-Christ
Dieu le Saint-Esprit étant stérile en Dieu est-à-dire ne produisant point
autre personne divine est devenu fécond par Marie il épousée est avec
elle et en elle et elle il produit son chef-d uvre qui est un Dieu fait
homme et il produit tous les jours la fin du monde les prédestinés
et les membres du corps de ce chef adorable est pourquoi plus il trouve Marie
sa chère et indissoluble Epouse dans une âme et plus il devient opérant et
puissant pour produire Jésus-Christ en cette âme et cette âme en Jésus-
Christ 12)
Montfort prolongeant et amplifiant un courant médiéval recueilli et abon
damment renforcé par la Contre-réforme voit en Marie la médiatrice et la
dispensatrice de la grâce de Dieu il en fait le canal en quelque sorte nécessaire
la transmission du salut acquis par Jésus-Christ 13 Aussi est une marque
infaillible de prédestination être entièrement et véritablement dévot de
Marie
Il est donc pas question ici de tenir la dévotion Marie pour un adiaphoron
ou une quelconque uvre de surérogation elle apparaît de fait comme une
nécessité un élément central du catholicisme de Montfort Celui-ci la con oit
comme une grâce de Esprit menant la participation au don de sagesse 14
Marie ayant touché la divinité de plus près que tout autre être humain est
donc par elle que les hommes vont pouvoir accéder Jésus et par Jésus au
Père une part la docilité Esprit conduit la dévotion Marie autre
part celle-ci constitue école par excellence de la fidélité Esprit et de imita
tion du Christ Par la dévotion Marie Montfort appelle le chrétien une
désappropriation radicale et persévérante de lui-même et de ses intérêts image
de la mère du Christ il incite en même temps le croyant identification avec
Marie comme étant la créature par excellence conduite par Esprit
25 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
ai dit que esprit de Marie était esprit de Dieu parce elle ne est
jamais conduite par son propre esprit mais toujours par esprit de Dieu qui en
est tellement rendu le maître il est devenu son propre 15)
La dévotion Marie constitue le plus grand des moyens et le plus mer
veilleux de tous les secrets pour acquérir et conserver la divine sagesse ... Qui
veut avoir Jésus doit avoir Marie 16) elle est un chemin aisé court parfait
et assuré pour arriver union avec Notre Seigneur où consiste la perfection
du chrétien 17 Aussi le chrétien sincère désirera se lier aussi près que
possible Marie et par elle Jésus Il se consacrera donc tout ensemble la
Très Sainte Vierge et Jésus-Christ la première comme au moyen par
excellence permettant atteindre au second qui est la fin dernière du chré
tien 18 cette consécration de soi Jésus par Marie Montfort donnera le
nom esclavage 19) exprimant ainsi son caractère radical il ne agit
pas là une pratique accessoire mais du couronnement nécessaire de la vraie
dévotion la sainte Vierge le même Montfort indiquera clairement en la quali
fiant de parfaite rénovation des ux ou promesses du saint baptême 20
Or on doit savoir que le fondateur des missionnaires de Marie accordait une
importance capitale cette pratique il la proposait tous les participants la fin
de chacune de ses missions paroissiales de plus il la considérait essentielle tant
son ministère et sa vocation la réforme de Eglise Pour lui les chrétiens
tombaient dans les désordres parce ils avaient jamais ratifié eux-mêmes
les promesses du contrat alliance passé entre Dieu et eux leur baptême
par leurs parrains et marraines en leur nom 21 Renouveler ces ux
apparaissait donc essentiel Montfort qui donnait cet acte la forme une
consécration esclavage Jésus par Marie dans la conviction que le baptême
fait de homme de toute fa on un esclave de Jésus et de Marie 22 On le voit
la dévotion la Vierge et ses pratiques sont centrales la conception montfortaine
de la vie chrétienne Or nous allons le constater la dimension eschatologique
et apocalyptique apparaît pas moins essentielle la dévotion mariale de Mont-
fort
Marie et les derniers temps
Pour auteur du Traité de la vraie dévotion la sainte Vierge la nécessité
de la médiation mariale dans le processus de salut 23 découle on vu de
la conviction que les personnes de la Trinité continuent agir hui comme
elles ont fait dans Incarnation et le premier avènement de Jésus-Christ 24
Dans cette perspective Esprit Jésus et Marie apparaissent indissolublement liés
Montfort part du même principe pour affirmer un rôle particulier de Marie dans
le dernier avènement de Jésus-Christ est par la Très Sainte Vierge Marie
que Jésus-Christ est venu au monde pour la première fois et est aussi par elle
il doit venir pour la seconde 25)
Cette seconde venue du Christ occupe longuement Montfort il en fixe
le jour ni heure 26) pourtant il la croit proche peut-être plus proche on
ne pense 27 Contrairement ce on pourrait imaginer attente ne vise pas
ici et directement la parousie proprement parler elle concerne une période
de durée indéterminée le règne de Jésus-Christ placé entre la Grande Tribu
lation et le retour personnel du Christ pour le Jugement En un sens on affaire
26 GRIGNION DE MONTFORT
ici un post-millénarisme mais on aura occasion de en apercevoir
évidence plus loin ce règne est en fait une version mariale du Troisième
Age joachimiste
Pour Montfort il agit une époque pendant laquelle enseignement de
Jésus-Christ doit triompher dans univers grâce une dispensation spéciale de
Esprit grâce aussi action de Marie et de ses dévots La manifestation et la
glorification de la mère de Jésus caractérisent cette période où le péché sera
détruit le règne spirituel de Jésus établi par la dévotion Marie En effet
Dieu. veut révéler et découvrir Marie le chef-d uvre de ses mains dans
ces derniers temps 28) et ceci afin que par elle il devienne plus facile aller
Jésus-Christ et de le connaître 29 Dans le premier avènement Marie est
apparue le moins possible afin que les hommes encore peu instruits et éclairés
sur la personne de son Fils ne éloignassent de la vérité en attachant trop
fortement et trop grossièrement elle ce qui apparemment serait arrivé si elle
avait été connue cause des charmes admirables que le Très-Haut avait mis
même en son extérieur 30 Mais cette raison ne subsiste plus hui
Dieu dès lors désire que la grandeur de Marie soit manifestée comme le
moyen sûr et la voie droite et immaculée pour aller Jésus-Christ et le trouver
parfaitement
Dans les derniers temps Marie se manifestera donc de manière active
Elle doit explique Montfort éclater plus que jamais en miséricorde en force
et en grâce en miséricorde envers les pécheurs pour les amener la conversion
en force dans le combat elle mènera contre les non-chrétiens païens Juifs
musulmans et contre les chrétiens hérétiques et schismatiques pour empêcher
ils ne séduisent les catholiques lors des luttes de la fin en dernier lieu elle
doit éclater en grâce pour animer et soutenir les vaillants soldats et fidèles
serviteurs de Jésus-Christ qui combattront pour ses intérêts 31)
activité de Marie vise en dernière analyse et dans tous ses aspects
être terrible au diable et tous ses suppôts comme une armée rangée en
bataille Elle est depuis toujours ennemie irréconciliable de Satan qui la
craint plus non seulement que tous les anges et les hommes mais en un sens
que Dieu même 32 Aussi dans les moments activité diabolique maximale
qui se produiront dans ces derniers temps Marie manifestera une inimitié
accrue agresseur du genre humain En cela elle se conduira en fidèle épouse
du Saint-Esprit 33 âge de la fin sera pneumatique parce que mariai
Les Apôtres des derniers temps
Dans les luttes et dans le triomphe de la fin Marie agira pas seule Elle
fera la guerre Satan et ses acolytes par le moyen de ses humbles esclaves
et ... ses pauvres enfants elle les protégera des attaques que la partie adverse
ne manquera pas de susciter contre eux attaques autant plus nombreuses et
puissantes que la victoire de la Vierge et de Dieu apparaîtra plus proche et
inévitable Dévots et esclaves de Marie ils seront petits et pauvres selon le
monde et abaissés devant tous ...) persécutés mais en échange ils seront riches
en grâce de Dieu que Marie leur distribuera abondamment grands et relevés
en sainteté devant Dieu supérieurs toute créature par leur zèle animé et si
fortement appuyés du secours divin en union de Marie ils écraseront la tête
du diable et feront triompher Jésus-Christ 34)
27 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
Ces enfants et ces esclaves de Marie ce sont bien entendu les amis de la
croix les prédestinés les chrétiens fidèles aux promesses de leur baptême dont
on parlé plus haut Tous un petit troupeau de toute fa on sont appelés
devenir ces apôtres véritables des derniers temps qui assisteront la Vierge
dans les combats de la fin et partageront la victoire avec elle Montfort voit en
eux de grands saints qui surpasseront autant en sainteté la plupart des autres
saints que les cèdres du Liban surpassent les petits arbrisseaux 35)
Mais panni ces grandes âmes pleines de grâce et de zèle dans ce
grand escadron de braves et vaillants soldats de Jésus et de Marie de un et
autre sexe le fondateur des Missionnaires de Marie intéresse particulière
ment un groupe de clercs 36 Pauvres désintéressés
vrais disciples de Jésus-Christ ... marchant sur les traces de sa pauvreté
humilité mépris du monde et charité enseignant la voie étroite de Dieu dans
la pure vérité selon le saint Evangile et non selon les maximes du monde
... ils auront dans leur bouche le glaive deux tranchants de la Parole de Dieu
ils porteront sur leurs épaules étendard ensanglanté de la Croix le crucifix
dans la main droite le chapelet dans la gauche les sacrés noms de Jésus et Marie leur ur et la modestie et mortification de Jésus-Christ dans toute leur
conduite 37)
Dans la description-prophétie qui précède certains commentateurs reconnais
sent juste titre Montfort lui-même il se présentait en effet la croix dans une
main le chapelet dans autre et invoquant Jésus par Marie il arrivait
dans les paroisses où il devait prêcher Mais est surtout en tant que fondateur
et modèle un groupe de clercs voués comme lui aux missions populaires il
convient de le reconnaître ici
Depuis les débuts de sa vie sacerdotale Grignion de Montfort désirait forte
ment créer une congrégation de missionnaires 38 Comme un certain nombre
de fondateurs il attribué son groupe les Missionnaires de la Compagnie de
Marie un rôle spécial dans les événements de la fin en particulier dans la
préparation et le déroulement de épisode mariai qui selon lui doit couronner
histoire du salut Mais on le notera élection ce rôle eminent apparaît ici non
exclusive on déjà dit les enfants et serviteurs de Marie sont tous appelés
être apôtres des derniers temps mais les missionnaires de Marie semblent
être tout spécialement 39)
Pour Montfort la petite Compagnie des enfants de Marie existe de toute
éternité dans le dessein de Dieu elle participe du plan divin sur le monde depuis
la création elle re une existence historique virtuelle lors de la mort en croix
du Christ en cette occasion le Sauveur une certaine fa on consacrée
par son trépas et confiée Marie 40 Cette congrégation nous assure Montfort
été prophétisée par David au psaume 67 10-17 41) plus près de nous elle
été annoncée par saint Fran ois de Paule saint Vincent Ferner sainte Cathe
rine de Sienne et encore par certaines grandes âmes des XVIIe et XVIIIe siè
cles 42 Sa mission consiste accomplir la future rénovation la réforme
de Eglise 43) par son activité elle doit assurer que la volonté de Dieu accom
plisse enfin sur la terre aussi 44 Ceci se réalisera par Marie qui renouvellera
toutes choses la fin du temps de la grâce de même elle avait apporté la
grâce au monde par son fils 45 Aussi ces apôtres des derniers temps que
sont par excellence les membres de la Conpagnie de Marie seront-ils de vrais
28 GRIGNION DE MONTFORT
serviteurs de la sainte Vierge de vrais enfants de Marie 46 et comme
tels ils formeront une triette de prédestinés un groupe élus au sens le plus
strict du terme 47)
Dieu suscite cette congrégation sur la fin des temps pour détruire le
péché et établir le règne de Jésus-Christ ... sur celui du monde corrompu 48
Les membres de cette compagnie verront les mondains se liguer contre eux les
combattre par leurs calomnies leur mépris leur violence 49 Satan et ses
acolytes lanceront contre eux de fortes attaques Appuyés sur Dieu seul par
Marie 50) ils viendront cependant bout du démon et feront triompher Jésus-
Christ 51)
Prédicateurs ils seront comblés par Dieu de ses grâces celles-ci feront eux
un feu brûlant et des flèches aiguës dans la main de la puissante Marie pour
percer ses ennemis 52 Portés et animés par Esprit détachés de tout spé
cialement de argent 53 mortifiés embrasés amour divin ils en porteront
partout incendie 54) dénonciateurs infatigables du péché de Satan et de ses
séides ils perceront outre en outre pour la vie ou pour la mort avec leur
glaive deux tranchants de la Parole de Dieu tous ceux auxquels ils seront
envoyés de la part du Très-Haut 55)
Sur cette petite Compagnie des apôtres des derniers temps par
excellence Dieu veille tout spécialement sur la terre 56) il lui promet aussi
au ciel le sommet de la béatitude étemelle je vous glorifierai de toute ma
gloire que je vous montrerai dans mon royaume découvert après que je vous
aurai comblé de jours et de bénédictions sur la terre 57 En dépit des persé
cutions et des mépris dont elle sera objet cette triette de prédestinés
rien craindre ni sur terre ni dans les cieux devant être de toute fa on par
Marie instrument humain de la victoire finale de Dieu dans ce monde sur
la fin des temps
II APOCALYPTIQUE MONTFORTAINE
Comment entendre ces derniers temps dont parle Monitori Quel est
selon lui le scénario de leur déroulement Quels rapports ces temps de la fin
entretiennent-ils avec les précédentes étapes de histoire du salut Le fondateur
des missionnaires de Marie pas traité de ces problèmes systématiquement
Il semble supposer connues de ses lecteurs les réponses aux questions que nous
venons de poser est facile en effet de trouver la clef du système montfortain
en ce domaine
Montfort et la tradition post-joachimiste
Un texte de la Prière embrasée résumant rapidement histoire du salut
dans son ensemble permet de rattacher Montfort une tradition interprétation
apocalyptique précise
Le règne spécial de Dieu le Père duré au déluge et été terminé
par un déluge eau le règne de Jésus-Christ été terminé par un déluge de
sang mais votre règne Esprit du Père et du Fils continue présent et
sera terminé par un déluge de feu amour et de justice 58)
29 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
Ces quelques lignes font immanquablement penser Joachim de Flore et
sa conception des trois âges du monde 59 Montfort ne connaissait probablement
ni cet auteur ni ses commentaires de Ecriture Par contre comme beaucoup
de clercs de son époque la tradition post-joachimiste ne lui était pas étrangère
dans une de ses lignées orthodoxes Parmi les chaînons qui le relient cette
nuée de témoins apparaît en premier lieu Marie des Vallées béate normande
la fois dirigée et inspiratrice de Jean Eudes 60 Le texte cité plus haut sur
les trois règnes de histoire du salut est un emprunt peine adapté un des
manuscrits rapportant son enseignement Montfort le connaissait 61 lui
encore il emprunté la comparaison rapportée plus haut entre les grands
saints des derniers temps et les cèdres du Liban .62)
Des ressemblances existent autres niveaux entre le message de Montfort
et celui de Marie des Vallées Ainsi cette dernière accorde une importance
considérable la médiation mariale dans le processus de salut et dans les
événements de la fin La voyante comme le fondateur font un et autre de
la lutte contre le péché et de son élimination leur souci principal Tous les deux
enseignent le même scénario des derniers temps au moins dans les
grandes lignes et il agit un scénario inspiration nettement joachimiste
trois âges du monde le règne de Dieu con comme une époque de triomphe
spirituel de Jésus par Marie ce qui est original mais également par le
Saint-Esprit ce qui nous ramène Joachim de plus et encore chez Marie des
Vallées et chez Montfort ce règne ou ce royaume équivalent évident
du troisième âge joachimiste se situe comme ce dernier dans histoire et
la terre pour lieu il se place entre la Grande Tribulation et anéantissement
de Antéchrist une part la parousie et le jugement général autre part ceci
est conforme au scénario constant du joachimisme et des systèmes issus de lui
enfin chez la visionnaire et chez le fondateur le royaume est préparé introduit
et dominé par un groupe de prêtres particulièrement dévots Marie ce thème
renvoie par-delà son originalité mariale aux viri spirituelles de Joachim et aux
viri evangelici de saint Vincent Ferner post-joachimiste connu 63)
Le lien étroit décelable entre Marie des Vallées et Montfort nous réfère
donc finalement la tradition du post-joachimisme Rien étonnant cela
puisque la béate en connaissait un certain nombre de représentants soit directe
ment soit par intermédiaire de Jean Eudes 64 De même Montfort avoue sa
familiarité avec les passages apocalyptiques contenus dans les uvres de saint
Fran ois de Paule saint Vincent Ferner sainte Catherine de Sienne et ajoute-
t-il de tant autres 65)
Les âges du monde
Autorisé par les remarques précédentes il devient légitime de rechercher
dans le post-joachimisme le principe de cohérence de la matière apocalyptique
montfortaine dont nous avons déjà dit le caractère non systématique Ce faisant
nous ferons apparaître le scénario de histoire du salut et des temps de la fin
qui lui est interne 66)
Montfort considère histoire comme le lieu où se manifeste progressivement
la volonté salvifique de Dieu Dans la lignée de Joachim et de sa buisson-
nante postérité il con oit cette épiphanie selon une structure en trois étapes
âges ou règnes successifs chacun présidé par une des personnes de la Trinité
30 GRIGNION DE MONTFORT
Toutes ces époques on aura noté se terminent par une catastrophe/bienfait
Le règne du Père dure ainsi au déluge eau ce dernier compre
nons-nous est la fois punition et purification des péchés qui ont éloigné
les hommes de Dieu passée épreuve salutaire humanité peut reprendre sa
marche vers la fin de son histoire Le règne de Jésus-Christ finit avec la
Passion et le déluge de sang du Calvaire selon la position ils prennent
son égard les hommes trouvent la source de leur salut ou le principe de
leur étemelle condamnation ces deux premiers règnes succède le troisième
et dernier celui de Esprit qui sera terminé par un déluge de feu amour
et de justice Ce déluge se révèle lui aussi ambivalent le feu il répand
sur la terre est celui de Esprit il purifie et guérit en tant instrument de
amour divin envers les pécheurs il détruit également en exprimant par là et
concrétisant la colère et la justice de Dieu envers le péché 67)
De ce troisième âge ou règne Montfort indique il continue pré
sent Sans doute faut-il le faire commencer immédiatement après la Passion du
Christ Il se confond donc pour essentiel avec le temps de Eglise et se
décompose croyons-nous en deux périodes successives La première
pédagogique est longue elle recouvre la plus grande partie du temps de
Eglise on voit sous influence de plus en plus évidente de Esprit la
figure de Marie devenir progressivement plus connue le règne de Jésus-Christ
en affirme et en manifeste autant en dépit des ennemis de Eglise
et de leur activité 68 La seconde période proche de époque de Montfort 69)
se déroule sur un temps court celui des temps de la fin ou de la fin des
temps proprement parier 70) elle voit se produire une crise paroxystique
pendant laquelle Antéchrist et les ennemis de Eglise persécutent sauvagement
les vrais fidèles Grande Tribulation 71) et croient triompher mais ils sont
exterminés finalement avec le péché la résolution de cette crise succède une
période de triomphe pour Evangile est là proprement parler ce règne de
Esprit que Montfort appelle équivalemment règne de Jésus-Christ seconde
venue de Jésus-Christ ou encore règne de Marie et même siècle de
Marie 72)
Les ennemis de Eglise
Le temps de Eglise est un temps de conflits opposant amis et ennemis
de Dieu plus cette époque avance plus aussi antagonisme devient manifeste
entre les camps en présence Par toutes sortes de tromperies et de persécutions
Satan efforce de rendre vaine uvre rédemptrice du Christ dans Eglise
Nécessairement vouée échec son entreprise rencontre pourtant des échos de
plus en plus favorables auprès des hommes le nombre audace et les succès
des amis du diable ne cessent de accroître De plus en plus Eglise est assiégée
ennemis extérieurs pire elle voit croître en son sein le nombre des traîtres
conscients ou non
Parmi les ennemis extérieurs de Eglise Montfort cite les païens ou ido
lâtres) les Juifs les musulmans ou Turcs) les faux prophètes les hérétiques
et les schismatiques les non-chrétiens et les non-catholiques en somme Les
ennemis intérieurs de Eglise sont pour lui les honnêtes gens du monde sic) les
demi-dévots et les mondains 73 Moins facilement repérables que les précé
dents ils en sont pas moins dangereux les mondains en fuyant la croix
31