14 Pages
English

Prophétie, millénium et révolution / Prophety, Millenium and Révolution. - article ; n°2 ; vol.66, pg 187-199

-

Gain access to the library to view online
Learn more

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1988 - Volume 66 - Numéro 2 - Pages 187-199
13 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1988
Reads 23
Language English
Document size 1 MB

Marina Caffiero
Prophétie, millénium et révolution / Prophety, Millenium and
Révolution.
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 66/2, 1988. pp. 187-199.
Citer ce document / Cite this document :
Caffiero Marina. Prophétie, millénium et révolution / Prophety, Millenium and Révolution. In: Archives des sciences sociales des
religions. N. 66/2, 1988. pp. 187-199.
doi : 10.3406/assr.1988.2487
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1988_num_66_2_2487Arch Sc soc des Rel. 1988 66/2 octobre-décembre) 187-199
Manna CAFFIERO
PROPH TIE MILLENIUM ET VOLUTION
Pour une étude du millénarisme en Italie
époque de la Révolution fran aise
As ing expectations period of violent and upheaval hopes of radical the French and near-to-come Revolution while changes generat has
favored the reactivation of ancient millenarist beliefs whose origins
are to be found in the medieval Joachimist tradition In thefirst part
of her essay and in order to show the links existing between this
millenarist eschatology and revolutionary utopianism the author
studies the Catholic millenarist trends that flourished in Italy through
out the period of the French Revolution The second part of the article
si devoted to an examination of some examplary themes taken from
Scriptures as manifestations of the symbolic and mythological
arsenal of millenarism That provides her with precious elements
toward an in-depth comprehension of the Revolution collective
imaginary
Les dernières décennies du XVIIIe siècle furent caractérisées en Italie
comme dans la plupart des pays européens par une sensibilité diffuse tournée
vers les miracles et les prophéties et par une tension eschatologique mêlée
attentes et espoirs dans de grands et prochains changements palingénésiques
Les thèmes eschatologiques connurent un développement important qui contri
bua édifier un système culturel sécurisant face des événements tels ceux issus
de la Révolution fran aise ressentis comme des catastrophes ou pour le moins
comme rupture un ordre existant Comme cela était déjà produit certaines
époques de crise et de transitions violentes le besoin de sécurité et de protection
favorisa pendant la Révolution la réactivation de croyances latentes et un
imaginaire symbolique origine très ancienne ayant le plus souvent sa source
dans la tradition médiévale de Joachim de Flore Ce courant intéressait pas
seulement certains milieux ecclésiastiques restreints mais avait au contraire une
large résonance dans la mentalité collective révolutionnaire
Par ailleurs des travaux récents sur les mythes et symboles qui structurent
imaginaire révolutionnaire sur certaines manifestations et sur des rituels tels
187 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
les fêtes le serment la reforme toponomastique et du calendrier entraînant un
remodelage des représentations spatio-temporelles ont proposé un code mental
révolutionnaire fondé sur attente de régénération et de renversement de la
réalité de ré-création un monde nouveau sur les cendres de ancien code qui se
révèle très proche des éléments constitutifs du mythe millénariste Ainsi Staro-
binski a-t-il insisté sur la diffusion époque révolutionnaire de métaphores
palingénésiques par exemple la métaphore solaire chargées de significa
tions religieuses et attestant cette passion du recommencement dont la
Révolution fut la manifestation historique De son côté Billington réaffir
mant le rapport entre religion et révolution établi de longue date par les sciences
sociales pu dire que dans la vision des révolutionnaires la révolution serait
une sorte de Seconde Venue où le Juste serait vengé histoire apporterait elle-
même le jugement dernier et une communauté nouvelle par-delà toutes les
nations établirait sur la terre comme jamais au ciel 2)
Pour tenter aborder le problème ici largement ignoré des rapports
entre millénarisme et Révolution fran aise et de vérifier le bien fondé de appli
cation cette dernière du modèle millénariste une première approche nécessaire
peut être offerte par analyse des courants religieux catholiques franchement
millénaristes qui ont fleuri époque révolutionnaire Peu connus ou bien jugés
insignifiants nourris de attente une ère nouvelle de régénération universelle
consécutive la Seconde Venue du Christ ces courants ont interprété la
Révolution laquelle ils étaient favorables ou pour le moins non hostiles en
termes eschatologiques étude de ces cercles met en lumière le soutien récipro
que qui résulté de la rencontre entre Révolution et utopie eschatologique
autre part il paraît légitime de penser que analyse des éléments qui structu
rent arsenal symbolique et mythologique du millénarisme peut contribuer une
lecture plus complexe de imaginaire collectif révolutionnaire et cela justement
travers examen des manifestations les plus évidentes et les plus conscientes
parfois même exaspérées un système culturel de croyances de valeurs et de
symboles dont on peut considérer il est plus général et diffus même il
emprunte des voies souterraines et moins formelles
LES COURANTS MILL NARISTES EN ITALIE POQUE VOLUTIONNAIRE
En ce qui concerne Italie de nouvelles recherches actuellement en cours
tentent de cerner la diffusion mal connue dans le monde catholique de courants
et de thèmes prophético-eschatologiques entre la fin du XVHIe et les premières
décennies du XIXe siècle ainsi que leur explosion durant la période révolution
naire La tradition eschatologique avait pas en Italie la continuité et la vigueur
elle avait en Angleterre dont effervescence millénariste constante depuis
le XVIIe siècle été largement étudiée ainsi en France quoique dans une
moindre mesure Cependant partir des années 1770 on assiste dans la péninsule
une floraison progressive de la prophétie et des thèmes escathologiques
Les courants réactionnaires et légitimistes
Si les causes de ce processus sont diverses et complémentaires il est toutefois
un événement qui en constitue assurément élément central la suppression de la
188 MILL NARISME ET VOLUTION
compagnie de Jésus 21 juillet 1773 Cet événement été vécu comme une rupture
traumatisante fortement connotée de significations surnaturelles aussi bien par
les partisans que par les adversaires de Ordre Bien que son impact sur la
mentalité collective et ses conséquences long terme aient pas encore été
suffisamment étudiés il ne fait pas de doute que le décret de suppression fut
comme le détonateur une explosion prophétique et apocalyptique Il contribua
créer un climat attente de faits prodigieux et exaltation religieuse qui devait
se prolonger aux premières décennies du XIXe siècle et surtout rencontrer
brève échéance et renforcer les tensions eschatologiques de époque révolu
tionnaire En effet apologétique catholique réactionnaire et légitimiste pas
manqué établir ouvertement un rapport direct et causal entre la fin des
jésuites et la survenue de la Révolution fran aise La suppression de Ordre
interprétée comme signe de la grande persécution qui devait frapper glise selon
les prophéties de VApocalypse devint ce moment là et durant tout le XIXe siècle
un des thèmes préférés de la littérature prophétique et apocalyptique des milieux
catholiques intransigeants et conservateurs
Du reste un grand nombre de miracles de prophéties et de visions avaient
déjà commencé de se manifester Rome et dans tout tat ecclésiastique avant
même que ne fût décrétée formellement la dissolution de Ordre et que entrent
en vigueur les mesures énergiques et persécutrices visant ses membres En
même temps que ces manifestations auxquelles les ex-membres de la Compagnie
prêtaient main forte se propageaient des prédictions mena antes sur la mort du
pape Clément XIV annoncée comme le châtiment imminent des mesures
arrêtées contre les jésuites Une bonne partie des prophéties et des visions
provenait une religieuse dominicaine et surtout une jeune paysanne Bernar
dina Renzi Les deux femmes résidaient Valentano petite ville du diocèse de
Montefiascone où avait trouvé refuge un groupe important ex-jésuites chassés
de Sicile par les Bourbons Les deux prophetesses encouragées par les ex-jésuites
et par un groupe de clercs et de laïcs de leur ville se trouvèrent bientôt au centre
un réseau serré de correspondance tendant divulguer travers toute Italie des
révélations sur le sort de Ordre sur la ruine de glise et la perte de la foi
sur les persécutions que Antéchrist faisait subir aux jésuites et surtout sur la
renaissance prochaine de la Compagnie soutien et pilier de la sainte
glise Ces révélations avaient une fonction précise de soutien la cause de
Ordre et aux secteurs de glise qui lui étaient favorables en accord avec ce rôle
de formidable instrument politique et de propagande que on retrouve dans
toute vague de prophétisme et plus spécialement dans les moments aigus de crise
politique et religieuse
Une sombre atmosphère exaltation et de fanatisme religieux alimentée par
attente anxieuse du prodige libérateur envahit peu peu le monde catholique
aussi bien populaire que cultivé et épaissit progressivement la faveur des
événements bouleversants de la fîn du XVIIIe siècle La fin des jésuites fut
vécue dans les couches populaires comme une catastrophe dramatique et un
châtiment aux significations mena antes quand survint Valentano la nouvelle
de la suppression on aurait dit le jour du Jugement dernier témoignait Bernar
dina dans son procès elle alimenta également la diffusion attentes et de
croyances eschatologiques dans les milieux cultivés particulièrement auprès des
ex-jésuites de plus en plus enclins pratiquer une lecture apocalyptique des
vicissitudes de glise Cette lecture posant les termes un combat sans quartier
entre la religion et les forces sataniques mais devant de toute fa on déboucher
sur le triomphe final de glise juste avant le Jugement interprétait extinc-
189 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
tion de Ordre abord la Révolution plus tard comme les effets entrecroisés un
unique et séculaire complot anti-catholique et comme les signes de la
persécution infligée glise par ses ennemis dans la perspective une politique
légitimiste et une restauration
Ainsi le courant apocalyptico-eschatologique contre-révolutionnaire et pro
romain contribua une part interpréter la Révolution comme un châtiment et
comme le résultat un complot ou une conspiration satanique contre glise
selon les thèses un Barruel ou un de Maistre autre part il aida mettre en
lumière les stratégies nouvelles et les choix long terme opérés par glise et la
papauté face aux instances du monde moderne Ce sont ces choix qui dessineront
le profil et détermineront action de glise tout au long du XIXe siècle 4)
Les courants opposition et réformistes
côté du courant apocalyptique pro-jésuite dans lequel on peut faire
entrer non sans difficulté anomalie que constitue le millénarisme théorisé par
ex-jésuite chilien Manuel Lacunza dans son ouvrage La Venida del Mesi en
gloria magestad il en existe un autre parallèle mais opposé sur le plan
idéologique et politique Malgré de nombreux échanges avec le premier modèle et
certaines affinités sur le plan des catégories mentales et du langage ce deuxième
courant était plutôt fondé sur une eschatologie de type optimiste centrée sur
attente de imminente Seconde Venue du Christ Celle-ci était appelée
établir sur la terre un règne millénaire de paix de concorde et de bien-être
universels et devait accompagner événements grandioses et positifs pour
glise et pour le monde entier Il agissait en somme une lecture totalement
différente de histoire et par conséquent des vicissitudes révolutionnaires
Cette eschatologie millénariste offrait une réponse la mesure des décep
tions et de la marginalisation dont souffraient certains mouvements religieux
rigoristes internes glise porteurs de principes le plus souvent mais pas
toujours origine janséniste de toute fa on ouvertement hostiles la curie et
au pouvoir temporel ces tendances avaient milité en Italie et dans la seconde
moitié du XVIIIe siècle en faveur une réforme ecclésiastique et disciplinaire et
pour le rétablissement un mythique christianisme des origines Ces cou
rants minoritaires mais non négligeables ni isolés représentaient en fait une
véritable opposition religieuse Confrontés échec et la défaite de leur action
réformatrice ils trouvaient dans la dimension prophétique et attente une
palingénésie prochaine des motifs de réconfort et de légitimation sécurisante
ainsi que des modèles mentaux de compensation permettant exprimer leur
certitude un retournement imminent de histoire
II ESCHATOLOGIE MILL NARISTE ET ESCHATOLOGIE VOLUTIONNAIRE
histoire préfigurée par le mythe
De nombreux opuscules traductions manuscrits et rééditions par exem
ple de petits ouvrages issus du jansénisme convulsionnaire fran ais des années
1730 mirent en circulation un demi-siècle plus tard en Italie de très anciens
190 MILL NARISME ET VOLUTION
matériaux symboliques et des mythes millénaristes auxquels époque révolu
tionnaire allait insuffler une vigueur nouvelle et une remarquable efficacité tant
au plan de la pensée que de action Leurs auteurs ou diffuseurs étaient pour la
plupart des jansénistes tels Vittore Sopransi Luigi Giudici ou Eustachio Degola
ce dernier protagoniste de la République ligure jacobine collaborateur et ami
Henri Grégoire et des principaux leaders du millénarisme fran ais était le
principal représentant du millénarisme italien mais on trouve également dans
cette tendance un ex-jésuite comme Lacunza La crise révolutionnaire contri
bué renforcer eschatologie et aussi une tradition déjà ancienne de lecture de
histoire non pas fondée sur des éléments historico-politiques mais faisant appel
une perspective mythico-symbolique Selon la définition de De Martino cette
dernière en faisant sortir de histoire événement négatif et en le projetant
sur le plan méta-historique et exemplaire du mythe duquel il est plus une
simple répétition permettait affronter la crise et de la résoudre dans un sens
positif Aussi étude du millénarisme de la période révolutionnaire conduit-
elle en premier lieu un discours sur le mythe et sur ce que on appelé sa
double fonction protectrice en premier lieu une fonction de déguisement de
histoire et de sa négativité par sa réduction la simple réitération un modèle
mythique en second lieu une fonction de garantie et de médiation de agir
historique de être dans histoire Ensuite cette recherche mène la
réflexion sur la vision du temps et de histoire comme cycle et retour en même
temps elle se trouve confrontée au problème des analogies entre le langage des
textes considérés et le langage révolutionnaire
Les événements révolutionnaires traumatisants et bouleversants souhait
étaient aussi incompréhensibles que les catastrophes naturelles auxquelles
ils souvent assimilés par la mentalité de époque couramment on alors
défini la Révolution comme un tremblement de terre et comme celui-ci elle
présentait en effet un double aspect négatif mais aussi positif) et on avait recours
pour les expliquer des archétypes anciens des événements originaires du
passé Ceux-ci étaient en effet susceptibles non seulement de fournir par analogie
une signification aux événements de époque mais encore de proposer des
stratégies et des modèles opératoires pour intervenir activement et politique
ment dans leur cadre Ce passé que on évoquait était tout naturellement celui
des critures susceptible de se retourner en prophétie et en promesse pour
avenir et donc de surmonter opacité du présent est par conséquent partir de
la Bible et plus spécialement de Ancien Testament que les cercles millénaristes
italiens efforcent de comprendre et interpréter la réalité et histoire Ainsi la
Révolution est-elle appréhendée et réduite la lumière des archétypes
bibliques dont elle ne serait que la répétition selon une conception cyclique de
histoire et une lecture prophétique et figuriste des critures Une telle lecture
remontait une ancienne tradition exégétique selon laquelle Ancien Testament
était censé contenir en figure les vicissitudes de Eglise chrétienne
Dans cette perspective événement retentissant et surprenant que fut la
Révolution fran aise ne pouvait être compris et avoir un sens que il était
comparé son précédent réel et au modèle originaire dont il représentait le
retour est-à-dire la révolte des juifs contre les Romains laquelle était
conclue en 70 par la destruction de Jérusalem et du Temple La Révolution
fran aise était assimilée dans presque toutes ses circonstances la révolte des
juifs du temps de Vespasien et de Titus Des analogies symétriques et des
correspondances entre les deux événements étaient relevées jusque dans les
détails les plus infimes en même temps la similitude entre le châtiment ayant
191 DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS ARCHIVES
frappé les juifs et celui qui abattait sur la France permettait de conclure
affinité de la faute En France il était courant dans les milieux révolution
naires mais aussi parfois contre-révolutionnaires établir un parallèle entre la
passion du Christ et les souffrances de la partie que on jugeait persécutée de la
même fa on les textes du millénarisme italien affirmaient que si les juifs avaient
commis la faute de repousser et condamner le Christ la France avait elle
répudié et persécuté la vérité dans sa doctrine et ses disciples 10 Sous un tel
éclairage la Révolution était considérée comme le résultat direct des événements
négatifs et religieusement significatifs qui avaient précédée La persécution
infligée au jansénisme et ses représentants interdiction des jésuites de la part
de Rome apparaissaient de la sorte comme la vraie cause du châtiment
De la destruction du Temple de Jérusalem la chute de Rome
intérieur des réitérations en miroir et des concordances postulées entre
une part les critures et histoire Israël autre part les vicissitudes de glise
au ur même de la relation entre religion et histoire qui se tisse sans cesse autour
du rapport passé-présent la réalité originaire et sa répétition chaque vicissitude
de glise retrouvait le modèle exemplaire dont elle était la répétition de plus il
était également possible de découvrir dans les critures des indications précises
concernant avenir Des vicissitudes du peuple hébreu écrivait le millénariste
Sopransi on doit déduire celles de cette Eglise de la gentilité qui lui été
substituée car le premier préfigure la seconde 11 La transfiguration de
histoire en symbole en signe ou figure autre chose fait que approche du
passé devient recherche et découverte rétrospective une prophétie ie passé est
présenté comme préfiguration et annonce du futur travers les critures le
temps de crise présent est confronté dans une tentative de récupération par
analogie au passé biblique ses vicissitudes où alternent les défaites les tensions
mais aussi les solutions et les issues salvatrices apparaissent comme autant
événements-prophéties destinés se répéter dans le monde aujourdhui
Ainsi intérieur de cette corrélation parallèle et travers le critère de analogie
du comment qui permet appréhender la mutation de histoire et en com
prendre la signification il devient possible de diagnostiquer les événements du
proche avenir eux-mêmes Les circonstances de la destruction de Jérusalem et du
Temple par oeuvre de Nabuchodonosor instrument inconscient de la punition
divine constituent les archétypes bibliques appelés se répéter et donc
prophétiques de la chute de Rome et du pouvoir temporel par oeuvre des
Fran ais cette chute nos auteurs la prophétisent comme imminente elle
représente leur yeux le prix inévitable payer pour le salut de glise
La nostalgie des origines
De fa on analogue la Révolution fran aise considérée la fois la
lumière du texte de VApocalypse pris au sens littéral de prophétie des événements
concernant glise des derniers temps et la lumière de la promesse du
Millenium terrestre es-à-dire de avènement une ère de prospérité de concor
de et de régénération universelle la fois religieuse et politique se révélait dans
toutes ses manifestations et conséquences comme un phénomène prémilléna
riste Identifiée comme un des signes apocalyptiques comme un des
événements catastrophiques annon ant le Miîlénium la Révolution devenait
192 MILL NARISME ET VOLUTION
elle-même prélude et prophétie de apparition prochaine un nouvel ordre
des choses une réalité future opposée la réalité présente parce que capable
de mener bien la destruction des impies et le triomphe des élus Les événements
révolutionnaires étaient sans doute per us comme manifestations de la justice
divine et en termes de châtiment et expiation attitude que on retrouve aussi
chez les représentants de apocalyptique réactionnaire et pessimiste mais
surtout situés sur le plan du mythe millénariste de la palingénésie ces événe
ments tout comme les catastrophes naturelles auxquelles ils étaient assimilés
finissaient par être non seulement supportés mais valorisés en tant que signes
positifs annonciateurs de la régénération prochaine
En effet un ordre nouveau et une nouvelle création restaurant la perfection
perdue des origines sortiraient de épreuve expiation de purification et de
destruction 12 Ce sont là des thèmes et métaphores naturalistes qui affleurent
également cette époque dans le progressisme confiant des jacobins italiens
ainsi ils définissent parfois la Révolution fran aise comme une des grandes
catastrophes politiques destinées donner un aspect nouveau tous les rapports
politico-économiques entre les nations 13)
Par ailleurs les idées et le vocabulaire de eschatologie millénariste exposés
ici posent de fa on aiguë le problème des affinités intérieur de positions
idéologiques et pratiques de signe politique inversé avec interprétation
finaliste et prophétique de la Révolution élaborait en ce temps-là un de
Maistre si la Providence efface elle le fait sans doute pour écrire nou
veau 14 et en général avec toute apologétique catholique contre-révolu
tionnaire et légitimiste Interprétation qui tout en dessinant une image apocalyp
tique et satanique de la Révolution finissait par voir aussi une occasion de
purification de institution ecclésiastique elle-même Cependant en dépit du
schéma religieux et eschatologique commun qui transposait la réalité en symboles
méta-historiques et malgré le recours des catégories providentialistes le sens et
emploi de arsenal symbolique et mythologique proposés par le mouvement
millénariste positif différait profondément de celui en usage dans les courants
apocalyptiques réactionnaires En effet cette interprétation optimiste se fondait
non pas sur une visée de restauration de ordre légitime précédent violé par la
Révolution mais sur une perspective de renversement total de ordre ancien ce
processus devait permettre la fondation un ordre nouveau ou mieux encore le
retour une réalité originaire de perfection lointaine et perdue Ainsi la
première place revient-elle au mythe de glise apostolique des premiers temps
nouvel âge or idéal que on appelle de ses ux Le mythe de Eglise primitive
commun tous les mouvements religieux de protestation et toutes les proposi
tions réformistes depuis le Moyen ge avec sa composante si évidemment anti
romaine et anti-papale était très répandu parmi les clercs réformateurs on le
repère facilement aussi dans les uvres des jacobins italiens imprégnées elles
sont du mythe de âge or et attente un retour la pureté et la simplicité des
origines du christianisme ce moment où glise était une simple société
démocratique ou régnait une parfaite égalité et fraternité 15)
Le mythe des origines fondé sur la nostalgie de la perfection perdue se
trouve la base de toute eschatologie comme utopie un règne futur de bonheur
et unité spirituelle et temporelle renouvelant cette perfection disparue appuyé
aussi sur une vision cyclique du temps vécu comme régénération et comme
retour ce mythe des origines aboutissait idée que pour construire il fallait
abord détruire une création nouvelle ne pouvait surgir que de anéantis
sement de ancien monde dégradé 16 Idée que on retrouve elle aussi chez les
jacobins de époque par exemple chez Matteo Gaidi il fallait tout abattre pour
193 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
édifier de nouveau il fallait une révolution Car on ne pouvait aucune autre
fa on ni au moyen de trop lentes réformes faire remonter les choses leurs vrais
principes 17 après les millénaristes catholiques la réforme religieuse sus
ceptible de ramener glise ses origines dans sa première fleur était
révélée impossible réaliser par des voies ordinaires et humaines mais Dieu
allait imposer et la par le truchement des révolutionnaires fran ais ces
nouveaux apôtres qui prêchaient au monde un nouveau système égalité et
de fraternité 18 Eux seuls seraient en mesure de mettre fin la corruption
excès de richesses et la mondanité de glise de redonner au sacerdoce et la
papauté ses caractères primitifs cette fin une mesure radicale imposait la
suppression du pouvoir temporel Si bien que pour finir les mots-clés du lexique
révolutionnaire égalité fraternité liberté étaient repris et utilisés dans des
contextes religieux limités il est vrai usage interne en rapport avec la
polémique anti-romaine et anti-papale mais et de plus les conséquences
pratico-politiques elles-mêmes est-à-dire la fin du pouvoir temporel des
papes et la séparation du temporel et du spirituel devenaient acceptables et
même souhaitables
De la me/Babylone la nouvelle Jérusalem
attente une répétition dans le futur de âge or du passé aboutissait un
autre thème central de idéologie et de la culture millénaristes identification de
la Rome papale avec la Babylone de VApocalypse Ce est après le châtiment et
la destruction de me/Babylone que se réaliseraient la fondation et essor de la
nouvelle Jérusalem celle-ci étant le symbole inversé de celle-là son revers
dialectique la cité de ère nouvelle Aussi la chute réelle de Rome prise par les
Fran ais en février 1798 fut-elle ressentie et vécue dans les milieux catholiques
réformateurs et millénaristes mais aussi par les jacobins chez lesquels on
retrouve constamment un certain goût pour la prophétie politico-religieuse
dans toute sa dimension symbolique et prophétique elle fut pour eux le signe de
imminente heureuse régénération la fois prélude et condition de avène
ment des temps nouveaux elle confirmait enfin que les signes et prophéties de
VApocalypse relatifs au Millenium avaient commencé de se manifester Ainsi
évêque janséniste Scipione Ricci pouvait écrire son ami Grégoire il était
dans attente de cette heureuse époque dans laquelle le Pape ne occupera plus
du temporel et abandonnant la Cour Babylonique imitera St Pierre 19 et
est dans des termes analogues que exprimaient les invectives anti-romaines et
attente de réformes religieuses des révolutionnaires italiens aspiration une
régénération totale politique et religieuse de la réalité exprimait dans les écrits
des jacobins par utilisation dans un échange réciproque de langages un
lexique religieux et de symbolismes prophétiques et apocalyptiques Le pape
était traité de loup mitre de monstre et idole du Vatican de véritable
dragon de VApocalypse ou Antéchrist 20 Sous son magistère la pureté de la
Foi avait été profanée humble pauvreté couverte infamie la divine morale de
vangile remplacée par orgueilleuse superstition 21 Une réforme religieuse
était ardemment souhaitée que pourrait justement réaliser la Révolution et on
verrait alors enfin réunies selon antique expression origine joachimite
dans un même troupeau et autour de bergers animés du même esprit les diverses
bergeries de Jésus-Christ 22)
Pour que Babylone redevienne Jérusalem la ville sainte il fallait donc selon
la vision millénariste un fait traumatisant dont occupation de Rome par les
194 MILL NARISME ET VOLUTION
Fran ais et la chute du pouvoir temporel constituaient le premier pas nécessaire
autre part toujours selon le schéma calqué sur le modèle archétypique de
Apocalypse le règne de mille ans sur la terre assuré par les justes et par le
Christ devait être précédé par autres grands événements par autres révolu
tions Il ne fait pas de doute que emploi courant dans les milieux religieux et
millénaristes de époque du terme et du concept de révolution tendait
renforcer sa signification primitive forte coloration religieuse de retour et de
rétablissement un ordre un équilibre et une perfection originaires présen
tement transgressés ou perdus Sur ce parcours circulaire qui retrouve dans le
futur la félicité des origines et intérieur de cette structure duale du temps
con ue comme réapparition ou retour incessant expériences originaires deux
événements symboliques et spectaculaires constituaient la fois annonce et la
condition de la venue du Millenium terrestre la chute de me/Babylone et
surtout la conversion des juifs au christianisme ce retour Israël susceptible
de produire dans glise une heureuse révolution 23)
La place des juifs dans eschatologie millénariste
II est pas possible de étendre ici sur les origines etles influences judaïques
du millénarisme catholique En particulier sur la filiation entre la conception
hébraïque de ère messianique comme retour la terre origine et comme
restauration nationale et idée de Règne millénaire en tant époque réelle de
réunification religieuse et de prospérité temporelle et non pas seulement spiri
tuelle ou bien sur influence juive manifeste dans certaines lectures et interpré
tations des critures ou encore sur la conscience aiguë que on avait dans ces
cercles des origines judaïques du christianisme Ce sont là des problèmes qui
posent avec force historiographie la question des échanges réciproques entre
judaïsme et christianisme et auxquels des travaux récents se sont efforcés de
trouver de nouvelles approches 24 Du moins nous faut-il souligner ici une
part importance que prend la question juive au cours des vicissitudes de
époque révolutionnaire et napoléonienne et autre part la place centrale
elle occupe dans le système symbolique et conceptuel de eschatologie millé
nariste Aussi est-ce pas par hasard que les pressions en faveur de émancipation
politique et civile des juifs ont été surtout le fait adeptes de idée millénariste
abbé Grégoire pour la France et on pourrait donner de nombreux exemples
italiens dans le même sens)
époque où les révolutionnaires italiens proclamaient partout affran
chissement des communautés et assimilation totale des juifs aux autres citoyens
et alors que de leur côté les milieux juifs italiens adhéraient en grande partie aux
nouveaux régimes jacobin abord puis napoléonien les courants millénaristes
avaient adopté depuis un certain temps déjà une attitude théologique et psycho
logique favorable au judaïsme et procédé la récupération des anciennes racines
hébraïques du christianisme en opposition totale avec les positions de glise
officielle et du catholicisme traditionaliste
Le courant millénariste pro-judaïque était fondé sur une approche eschato-
logique axée sur le thème de attente et sur la croyance que la crise pourrait être
surmontée dans le présent puis heureusement résolue dans le futur Son noyau
central résidait dans le mythe ancien du retour des juifs considéré comme
un des signes qui devaient annoncer la seconde et triomphale venue du Christ
une époque où le débat sur émancipation des juifs battait son plein ce mythe
195