32 Pages
English
Gain access to the library to view online
Learn more

Résistance au pouvoir dans le catholicisme. La Quinzaine face à l'A.C.A. (1952-1954) / Résistance to the Powers that Be in Catholicism - article ; n°1 ; vol.56, pg 5-35

-

Gain access to the library to view online
Learn more
32 Pages
English

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1983 - Volume 56 - Numéro 1 - Pages 5-35
31 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1983
Reads 30
Language English
Document size 3 MB

Exrait

Yvon Tranvouez
Résistance au pouvoir dans le catholicisme. La Quinzaine face à
l'A.C.A. (1952-1954) / Résistance to the Powers that Be in
Catholicism
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 56/1, 1983. pp. 5-35.
Citer ce document / Cite this document :
Tranvouez Yvon. Résistance au pouvoir dans le catholicisme. La Quinzaine face à l'A.C.A. (1952-1954) / Résistance to the
Powers that Be in Catholicism. In: Archives des sciences sociales des religions. N. 56/1, 1983. pp. 5-35.
doi : 10.3406/assr.1983.2286
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1983_num_56_1_2286Arch Sc soc äes Rel. 1983 50/1 juillet-septembre) 35
Yvon TRANVOUEZ
SISTANCE AU POUVOIR DANS LE CATHOLICISME
La Quinzaine face A.C.A 1952 1954
From the time it was founded in 1950 by activist Christians with
leftist sympathies who had signed the Stockholm declaration un
til it ceased to exist after being condemned by the Holy Office in
1955 the semi-monthly La Quinzaine was closely watched over
by the French Catholic hierarchy Comparing the editors reac
tions to two successive accusations by the Cardinals and Archbis
hops Conference reveals the means for resisting authorities within
the Catholic Church system In 1952 this resistance played upon
the equivocal lack of precision in the great missionary project that
was then moving the French church During the worker-priest cri
sis in 1954 however the gulf separating bishops and journalists
views could no longer be dissimulated The journalists had to
adopt the notion of dual loyalty that expressed their being torn
between two reference marks the Church and the working class
movement
Pour le catholique du début des années cinquante la définition officielle de
glise trouvait sa référence la plus récente dans encyclique Mystici Corporis
publiée par Pie XII en 1943 Tout en innovant en inspirant notamment des
travaux ecclésiologiques du Père Mersch le texte pontifical était resté tout fait
clair quant la distinction des rôles au sein de Eglise On pouvait lire ceci
Le corps dans la nature est pas formé un assemblage quelconque de
membres mais il doit être muni organes est-à-dire de membres qui aient pas
la même activité et qui soient disposés dans un ordre convenable glise de
même doit son titre de corps surtout cette raison elle est formée de parties
bien organisées normalement unies entre elles et pourvue de membres différents
et accordés entre eux l)
Cet accord harmonieux fut loin être évident en France dans les années
après-guerre si on en juge par les nombreuses interventions répressives de
épiscopat fran ais Individus mouvements ou publications toute une aile ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
marchante du catholicisme fran ais fut ainsi victime de mesures plus ou
moins graves tantôt prises en France et tantôt venues directement de Rome
avertissements mises en gardes voire condamnations Le journal La Quinzaine
fondé en novembre 1950 et disparu en mars 1955 ala suite une condamnation
par décret du Saint-Office occupé dans ce courant une place suffisamment im
portante pour retenir attention 3)
En effet image de son équipe de rédaction ce bimensuel est apparu as
sez vite comme un précieux carrefour un lieu de dialogue entre chrétiens de
gauche et catholiques sociaux avancés de rencontre entre militants ouvriers et
intellectuels de confrontation entre expériences missionnaires nouvelles et re
cherches théologiques audacieuses bref un lien entre toutes sortes de gens si
tués même si ces mots sont réducteurs de la complexité du réel sur la gauche de
Témoignage Chrétien et la pointe de la rénovation ecclesiale Et pour tous
ceux-là lecteurs isolés marginaux ou militants de mouvements patentés La
Quinzaine fut pendant quatre ans un signe de reconnaissance la fois point de
ralliement et écho de leurs préoccupations
Or toute histoire de ce journal est déroulée ombre de pouvoirs dont
les rédacteurs savaient ils devaient tenir compte avec la Hiérarchie catholi
que les rapports ont été souvent difficiles parfois tendus toujours délicats
Il est ailleurs frappant de constater que cette histoire inscrit entre deux bor
nes imposées et acceptées peine fondée par un collectif assez large réuni au
tour de Madame Sauvageot 5) La Quinzaine dut sur pression hiérarchique se
passer des services des religieux dominicains qui avaient animé la rédaction des
quatre premiers numéros et il fallut constituer une nouvelle équipe entièrement
laïque Quant la disparition du journal on sait déjà elle fit suite une
condamnation romaine Ces preuves répétées obéissance témoignent de effi
cacité du pouvoir ecclésiastique cette époque mais en tant que telles elles
indiquent rien sur la nature des soumissions Si on en tient là écart entre
ce passé relativement proche et un présent marqué par le dysfonctionnement et
la crise du même pouvoir devient difficilement compréhensible On ne
explique plus un côté une telle force et de autre un tel respect Et si les diri
geants de La Quinzaine avaient été comme on dit tenus en respect Et dans
affirmative comment et pourquoi Pour le savoir il faut essayer de mesurer le
degré adhésion ou de résistance au pouvoir travers le discours des soumis
La même obéissance formelle peut traduire aussi bien adhésion totale dans
aveu une erreur que impossibilité de se dérober dans la certitude avoir rai
son et il place pour de nombreuses positions intermédiaires
Pour éclairer complètement ce problème il serait nécessaire de retracer
dans le détail histoire des rapports entre La Quinzaine et la Hiérarchie catholi
que ce qui est guère possible ici Mais une première approche partir de deux
épisodes précis de cette histoire devrait permettre de cerner les figures et les en
jeux un conflit toujours latent de la naissance la mort du journal Il se trouve
avant sa condamnation La Quinzaine avait déjà fait objet de deux inter
ventions publiques de Assemblée des Cardinaux et Archevêques une en no
vembre 1952 autre en mars 1954 Il donc eu élévation progressive du ni
veau intervention des observations liminaires de archevêque de Paris la
sanction finale du Saint-Office en passant par les deux monitions publiques de
A.C.A La comparaison de ces deux dernières issues de la même instance de
pouvoir et des réactions elles ont suscitées indique une évolution significa
tive des termes du débat LA QUINZAINE
LE COMMUNIQU DE 1952 ET LA MISE EN SC NE UN MALENTENDU
Le 15 novembre 1952 sous le titre Aux militants de Action Catholique
les lecteurs de La Croix trouvaient en page de leur quotidien un entrefilet ainsi
rédigé
une communication Plusieurs Semaines de NN.SS religieuses les évêques publient aux le texte aumôniers suivant Action qui fait catholique objet
de leur diocèse Assemblée des cardinaux et archevêques confirme les avertisse
ments elle déjà donnés aux militants de Action catholique au sujet du bulle
tin Quinzaine ils ont pas prendre là des directives
Assemblée les met en garde également contre les déviations doctrinales de
Jeunesse de Eglise concernant notamment la mission de glise la foi et les évé
nements les conditions de évangélisation et une manière générale contre im
prégnation marxiste de ce mouvement idées
La sécheresse et emplacement de information coincée entre un avis de
fian ailles et une recension témoignaient évidence que le grand journal ca
tholique entendait pas lui donner plus importance elle en avait ré
ellement Après tout cette note était usage interne de Action catholique
et elle ne devait sa publicité la volonté un certain nombre Ordinai
res Ceux-ci étaient ailleurs contenté de reproduire dans leur bulletin dio
césain le texte de A.C.A seuls Mgr Dubourg archevêque de Besan on et Mgr
Rémond archevêque de Nice allaient faire exception le premier en assortis-
sant une interdiction des deux publications dans les groupes Action catholi
que le second en joignant un commentaire particulièrement virulent 10
autre part en ce qui concerne La Quinzaine le communiqué le disait expres
sément il ne agissait que de la confirmation de remarques antérieures 11)
De toute manière on était pas surpris rue de Babylone au siège de La
Quinzaine est on connaissait la nouvelle depuis déjà deux jours et si le
numéro 45 qui sortait des presses restait muet sur le sujet était simplement
en raison des contraintes de imprimerie 12 En fait A.C.A réunie du
15 au 17 octobre et depuis lors des rumeurs avaient circulé quant de possi
bles mises au point relatives certains organes de presse parmi lesquels on
avan ait le nom de La Quinzaine 13 Aussi Mgr Feltin avait-il convoqué Jac
ques Chatagner directeur de la publication afin de informer de la position
exacte de A.C.A de cette entrevue le 13 novembre étaient dégagées des ex
plications et une assurance qui pouvaient pousser la rédaction ne pas majorer
événement
archevêque de Paris avait bien voulu en effet donner quelques précisions
sur la genèse de affaire était au mois de juillet occasion de la réunion de
la Commission permanente de A.C.A 14) que le cas de La Quinzaine avait
été évoqué la suite de quoi Mgr Feltin avait prié trois théologiens de lui re
mettre un rapport sur le journal et après discussion sur ce rapport lors de sa
session octobre A.C.A avait décidé de rédiger un communiqué destination
des évêques et des directeurs uvres Que reprochait-on La Quinzaine Non
pas tant un texte précis un climat général qualifié de progressiste et dont
le rapport donnait des illustrations variées archevêque avait promis de com- ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
muniquer sous peu aux rédacteurs du journal les conclusions de la discussion il
avait ajouté il continuait de lire personnellement La Quinzaine et il ne
prenait pas son compte les griefs formulés contre elle 15)
Dans immédiat les rédacteurs du journal devaient faire face deux pro
blèmes Il leur fallait une part se situer publiquement face un communiqué
qui tendait induire certaine méfiance leur égard sans que rien de précis
leur fût explicitement reproché Ils devaient autre part décider un mode de
réponse des critiques on leur formulait en privé Le public et le privé toute
cette affaire se déroule pendant quatre mois sur deux tableaux On mettra en
scène un malentendu dissiper et on réglera ou on croira régler le litige en
coulisses On peut décomposer attitude des rédacteurs de La Quinzaine en
trois niveaux la réaction immédiate et publique la mise en cause dont ils
sont objet explicitation dans une série éditoriaux importants une théorie
de glise dans le monde moderne enfin la réponse longuement mûrie et restée
confidentielle aux avis de A.C.A transmis par archevêque de Paris
est donc en page de son numéro 46 daté du 1er décembre 1952 que La
Quinzaine évoque le communiqué de A.C.A emplacement traduit là aussi
la volonté de ne pas majorer événement traité dans cette page consacrée aux
positions des chrétiens dans le monde il partage ailleurs ici avec une infor
mation sur un congrès de Pax Christi Dénoncer exploitation abusive de la
note de A.C.A par certains dissiper le malentendu que manifeste cette note
tels sont les deux objectifs de article
II ne agit pas une condamnation ni une mise en garde doctrinale et cela
doit être marqué autant plus clairement avant et après la parution du commu
niqué il est trouvé une certaine presse qui tout fait pour annoncer et utiliser
de telle fa on il puisse servir une campagne de calomnies savamment et systé
matiquement menées contre nous Un communiqué de Assemblée des Cardi
naux et Archevêques 0.46 1/12/52 3)
Fait significatif est avec les intégristes et non avec la Hiérarchie que Lu
Quinzaine choisi de polémiquer Jamais au cours de cette affaire elle ne en
prendra un pouvoir elle tendra plutôt constituer comme témoin de or
thodoxie de ses positions Aussi le texte du communiqué est-il pas cité inté
gralement seul le passage relatif La Quinzaine est repris Il eût été délicat en
effet pour les rédacteurs de commenter aimise en garde adressée Jeunesse de
glise en se démarquant publiquement de ce mouvement ils risquaient in
disposer de nombreux lecteurs et en le soutenant ouvertement ils alimentaient
les convictions ou la suspicion adversaires ou observateurs vigilants 16)
Ce piège évité essentiel du commentaire tient en trois idées est abord
une approbation de la note de A.C.A
Les militants de Action catholique ont pas chercher de directives dans
La Quinzaine Ceci est parfaitement naturel et normal du moment que La Quin
zaine est pas organe de tel ou tel mouvement Action catholique et est ni
par structure ni par la ligne de son effort destiné se substituer aux organes ré
guliers de Action catholique ibid.)
Suit assurance que le journal pas et jamais eu intention de donner
des directives est ensuite affirmation du droit expression dans glise LA QUINZAINE
Nous croyons que notre voix peut être entendue et que nous avons le droit de
la faire entendre ibid. est enfin la justification de cette expression par rap
port la tâche évangélisation Nos préoccupations sont celles de tout un mi
lieu humain vers lequel glise ne cesse de diriger ses plus courageux efforts
apostoliques ibid. Tout cela se veut rassurant pour le lecteur auquel était
ailleurs suggéré entrée le bon état des relations entre la Hiérarchie et équipe
de rédaction
La publication de ce texte écho une partie de la presse information
lui donné nous amènent nous expliquer sur des points qui présent re
levaient plutôt un dialogue avec la Hiérarchie toujours nécessaire une équipe
comme la nôtre ibid.)
Tout est donc fait pour ramener affaire la dimension un incident de
parcours artificiellement et indûment grossi par les adversaires de La Quin
zaine incident que celle-ci veut considérer comme clos il ne sera plus
fait par la suite référence explicite ce texte de A.C.A.
Pourtant au moment où paraît cette mise au point les rédacteurs du jour
nal sont en possession un document important qui précise un certain nombre
inquiétudes episcopales est en effet le 25 novembre que Mgr Peitin leur
adressé un texte de quatre pages intitulé Avis de A.C.A sur La Quinzaine
où sont énumérées les différentes critiques qui ont provoqué élaboration et la
diffusion du fameux communiqué Mais il était évidemment pas question de
faire état une telle pièce outre que sa communication était confidentielle eût
été accréditer la rumeur un conflit sérieux entre La Quinzaine et épiscopat
rumeur on cherchait au contraire éteindre Aussi le décembre Jacques
Chatagner informe-t-il Mgr Feltin que la rédaction de La lui soumet
tra prochainement un bref mémoire apportant quelques précisions sur les diffé
rents points évoqués dans cette note 17)
Cette note en effet si elle reconnaissait aux dirigeants du journal la qua
lité de chrétiens sincères et zélés faisait apparaître neuf points de litige ou
incompréhension est ce on essaiera de démontrer rue de Babylone avec
la Hiérarchie six sur le plan religieux et trois sur le plan politique et social
Etaient ainsi reprochés aux rédacteurs de La Quinzaine
La séparation du spirituel et du temporel liée la minimisation de
enseignement de glise en matière sociale On peut se demander si dans es
prit des rédacteurs de La Quinzaine il existe pas une séparation radicale entre le
profane et le sacré si pour eux le temporel ne doit pas se construire exclusivement
en fonction de données techniques sans aucune référence au spirituel ... force
insister sur la nécessité de action politique ne risque-t-on pas de minimiser
dans esprit des lecteurs la valeur de action religieuse spécialement de Action
catholique est-ce pas un retour inattendu au politique abord
Une sympathie excessive pour le communisme entramant notamment une
collaboration inquiétante avec les communistes et une approbation anormale de la
politique religieuse des pays de Est On paraît ignorer que glise pourrait
avoir quelque chose dire sur ce sujet On semble Divini Redemptoris ou
le décret du Saint-Office ou les règles élémentaires de la théologie morale sur la
coopération
Une méconnaissance de la pensée de glise sur le syndicalisme chrétien
et travers appel constant unité action un soutien évident la C.G.T ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
Jamais rien est dit de attitude que ouvrier chrétien doit prendre égard de
la C.G.T en raison des directives de la Hiérarchie et des règles de la morale
Une tendance au subjectivisme social consécutif de ignorance systémati
que des directives de glise II plus aucun critérium supérieur la ré
flexion individuelle pour juger de la licéité un engagement sur le plan social
Une critique perpétuelle de glise et un refus de voir ses beaux côtés
ou son activité féconde Les remontrances relatives incompréhension du
monde moderne par glise la routine des paroisses classiques au formalisme
des chrétiens leur manque de charité sont continuelles disséminées un peu par
tout de manière inattendue parfois
Le caractère troublant des billets Apostolus souvent ambigus parfois
démagogiques II paraît évident que ces Billets Apostolus doivent semer le
trouble et le doute dans bien des âmes de militants On en eu plusieurs témoigna
ges Le but de auteur est certainement de faire aimer glise et de pousser ses
lecteurs la servir en travaillant arracher ses routines mais il risque fort de
ne faire que des découragés ou des révoltés 18)
Les évêques croyaient trouver confirmation de ces griefs religieux dans at
titude de La Quinzaine en matière politique et sociale attitude marquée par un
manque objectivité et une hostilité systématique aux gouvernements de la
France Ils regrettaient surtout
Un anticolonialisme violent sans jamais rappeler ce il eu de
valable dans les activités de tant de coloniaux et Missionnaires fran ais
Un antiaméricanisme radical doublé une sympathie trop facile pour
tout ce qui touche de près ou de loin la politique communiste et pour tout ce
qui se passe au-delà du Rideau de fer
Une opposition parfois injuste au régime franquiste au point de ren
dre impossible tout jugement objectif sur les événements auxquels se trouve mêlée
Espagne Exemple le Congrès de Barcelone 19)
On le voit le contentieux était lourd Mais curieusement argumentation
était singulièrement légère elle ne référait guère ses griefs des textes
précis parus dans le journal Mgr Feltin en était ailleurs bien conscient puis
il avait cru devoir noter que ces avis découlaient insinuations de ré
flexions fuyantes et difficiles préciser mais qui exer aient une influence fâ
cheuse sur bien des esprits 20)
Dans ces conditions les rédacteurs de La Quinzaine pouvaient se deman
der pourquoi des accusations aussi générales étaient formulées ce moment pré
cis où venait que la Commission permanente était inquiétée au mois de juil
let Consulté Mgr Chevrot fut catégorique Comme il arrive souvent est le
post-scriptum qui explique la lettre Il est pas douteux en effet que article de
Michonneau Pourquoi je irai pas Barcelone mis le feu aux pou
dres 21 hostilité plusieurs fois manifestée dans les colonnes du journal
la tenue du Congrès eucharistique international sur le territoire de Espagne
franquiste pouvait en effet avoir fourni occasion une intervention episcopale
mais il restait que ensemble des reproches consignés par Archevêque de Paris
dépassait largement le cadre de cette affaire est la ligne générale de La
Quinzaine que A.C.A en prenait La maladresse formelle du document
transmis par Mgr Feltin allait permettre aux responsables du journal de fourbir
10 LA QUINZAINE
une réponse circonstanciée opposant des articles précis ces accusations sans
références Mais tout en préparant ce mémoire confidentiel ils allaient atta
cher clarifier publiquement leur position de chrétiens dans glise et dans le
monde
De fait même ils étaient guère informés de ce dialogue en coulisses les
lecteurs de La Quinzaine ne pouvaient manquer être frappés par la succession
de plusieurs éditoriaux importants portant tous sur le problème de la présence
des chrétiens dans le monde nouveau Pour la première fois le journal cherchait
systématiser sa ligne donner un minimum de cohérence théorique nombre
de choses qui avaient jailli alors de manière éparse partir de réflexions
sur actualité ou de relations expériences militantes 22 Le thème du pas
sage aux barbares dans la civilisation nouvelle en formation alors ré
employé par évêque Angers Mgr Chappoulie dans un discours retentissant
sert de trame cette mise en ordre il faut analyser de prés pour en découvrir
ambiguïté
Un premier aspect de cette série articles est dans la logique du commen
taire du communiqué de A.C.A. de souligner appartenance pleine et entière
des lecteurs de La Quinzaine Eglise catholique 23 Tout est fait pour mani
fester accord avec la Hiérarchie une glise présentée comme essentiellement
missionnaire ce dont on prend pour témoin le discours de Mgr Chappoulie lar
gement exploité
II marque ainsi avec éclat une étape nouvelle vient être franchie dans la
prise de conscience par glise du bouleversement qui opère dans la société hu
maine Il ne agit plus seulement maintenant un problème posé des spécialis
tes de aile missionnaire de glise glise devant la civilisation nouvelle
46 1/12/52 Editorial)
est donc toute glise qui est missionnaire ou du moins qui doit le de
venir un autre editorial revient
II ne suffit plus hui une avant-garde soit présente au monde et
participe aux engagements des incroyants est le christianisme qui doit être
présent glise et les chrétiens Notre Foi et nos engagements 0.49
15/1/53 Editorial)
Une telle vision de glise permet alors de présenter comme contradiction
principale celle qui oppose le courant missionnaire impulsé par la Hiérarchie
deux courants différents mais communément récusés le courant intégriste et le
courant libéral 24)
Ainsi La Quinzaine auto-désigne comme avant-garde une tendance ma
joritaire au moins potentiellement et soutenue par épiscopat celle de la pré
sence de glise dans le monde moderne face deux fractions minoritaires et
dépassées la fraction intégriste entretenant la présence de glise dans le
monde ancien et la fraction libérale accommodant de absence de glise
au monde Cette double offensive anti-intégriste et anti-dualiste ne pouvait que
recevoir assentiment une Hiérarchie toujours en quête un nouveau modèle
de catholicisme intégral une nouvelle chrétienté pour reprendre une for
mule qui fait fortune en France Désignant des erreurs éviter La Quinzaine
parle un langage que la plupart des évêques partagent
il ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
Pour se dégager de la confusi entre glise et ancien régime qui
dominé le XIXe siècle et qui hui se survit dans intégrisme nos aînés ont
élaboré et mis en uvre pratiquement la distinction entre le spirituel et le tempo
rel le profane et le religieux ... Mais la limite la foi risque être reléguée hors
du monde dans le domaine de la vie privée tandis que la vie politique sociale
économique deviendraient autant de domaines indépendants de la vie religieuse et
de glise Les chrétiens que le monde attend 52 1/3/53 Editorial)
Se dégage alors une géographie du monde catholique qui situe La Quin
zaine aux côtés des responsables de institution ecclesiale au sein une constel
lation aussi vaste que diverse unifiée par étiquette missionnaire où sont cités
tout la fois le cardinal de Paris éveque Angers les chanoines Boulard et
Leclercq Mgr Garrone les Pères Congar Liège et de Lubac abbé Depierre et
des revues comme La Vie Intellectuelle Les Etudes La Revue Nouvelle Masses
Ouvrières il manque même pas Osservatore Romano Que pèsent alors
les advesaires auxquels en prend le journal Le Père Riquet et Le Figaro Jean
de Fabrègues et La France Catholique abbé Renaud et Homme Nouveau
tous manquent singulièrement envergure et plus encore Observateur Catho
lique Dans cette perspective un vaste front missionnaire le communiqué de
A.C.A relatif La Quinzaine devient une vétille une difficulté passagère due
une incompréhension regrettable bref contradiction secondaire On est là
devant un phénomène important affirmation un large consensus sur impor
tance ecclésiologique de la mission permet de reléguer au second plan les diver
gences tactiques ou stratégiques son égard
Or ces divergences existent même si elles disparaissent provisoirement au
sein de ce front missionnaire qui est surtout un front du refus refus un catho
licisme émigré intérieur refus un catholicisme absent de histoire Dans
son premier editorial après le communiqué de A.C.A. La Quinzaine reprend
cette perspective Mgr Chappoulie et abrite sous son autorité pour revendi
quer le droit erreur une avant-garde dont est justement le rôle de chercher
la route au risque de faire des faux pas
Certes comme le dit Mgr Chappoulie ces laïcs et ces prêtres peuvent se
tromper essentiel est de situer les erreurs comme les difficultés par rapport
enjeu ensemble la-perspective ensemble glise.. art cit.)
Mais est-ce bien la même route que cherchent les uns et les autres Le mot
mission fonctionne comme un mot de passe qui suffit donner légitimité sans
on ait besoin expliciter le contenu on met Quinze ans après dans eu
phorie conciliaire on aura oublié les conflits entre toutes sortes de gens on
baptisera communément précurseurs ou prophètes des mutations en cours
Communauté de langage sans doute mais qui couvre une diversité des dis
cours ils sont nombreux utiliser les mêmes mots mais ils ne disent pas les mê
mes choses chacun investit le langage sa fa on est ainsi que le discours
officiel hiérarchique se trouve subvert par des discours divergents mais qui
fonctionnent sur le même registre
exploitation du sermon de Mgr Chappoulie sur saint Rèmi illustre parfai
tement cette pratique de détournement du discours hiérarchique Les propos de
évêque Angers se situaient en effet dans la ligne un catholicisme intransi
geant hostile au marxisme comme au libéralisme et par conséquent fidèle
idéal de conquête et incarnation qui animait depuis ses débuts Action ca-
12 LA QUINZAINE
tholique Certes Mgr Chappoulie ne tient pas une ligne maximaliste il rien
un théocrate musclé désignant les chemins concrets vers une cité chrétienne
Sa problématique en reste pas moins celle une christianisation de la société
refusant toute auto-suffisance du monde Le projet est toujours celui un con
trôle chrétien et donc clérical étant donné la structuration de glise de la
société quitte ce que ce contrôle soit indirect si le pouvoir direct est plus his
toriquement possible Aussi passer aux barbares pour évêque Angers
comme pour Ozanam cent ans plus tôt est se mettre dans les conditions ex-
cercer une influence véritable est apprécier correctement le monde nouveau
que le christianisme doit reconquérir Mais ce est en aucune manière reconnaî
tre la validité des mouvements qui prétendent se passer de glise Passer aux
barbares oui mais pour prendre leur tête et non pour les suivre 25)
Tout autre est la ligne des éditoriaux de La Quinzaine Non il ait une
base commune fortement soulignée par éditorial du 1er décembre la nécessité
de la présence des chrétiens dans le monde nouveau qui semble étranger
glise Mais ce qui sépare les rédacteurs du journal de évêque Angers est
expérience et analyse de cette civilisation nouvelle en formation Pour ce
dernier en effet le monde ne change que dans sa matière et il reste informe si
glise ne oriente convenablement les transformations socio-économiques in
diquent abord un vide combler par glise Dans ces conditions essor du
mouvement communiste est pas un élément décisif Mgr Chappoulie ne consi
dère ce succèspopulaire que comme le signe de immense bouleversement qui
opère depuis plus un siècle dans la société des hommes Le temps de saint
Rèmi 45 15/11/52 pp 10-11 est le vieux thème du communisme
comme conséquence de la carence des chrétiens sur le plan social Avec des pré
cautions de vocabulaire éditorial du 1er février 1953 se démarque nettement de
cette perspective Pour La Quinzaine le monde nouveau qui se construit est un
monde cohérent par lui-même fondé sur le mouvement ouvrier combattant et
militant issu de la classe ouvrière souffrante et opprimée Les ouvriers ne
constituent pas une masse encadrer ni une classe sociale plaindre mais un
mouvement de plus en plus conscient et agissant
ne parler que de classe ouvrière on expose ne pas comprendre le rôle
actuel du mouvement ouvrier son rôle créateur et civilisateur mais le limiter
une action économique et revendicative Le mouvement ouvrier est beaucoup plus
que cela il apporte des réponses nouvelles des manières de penser nouvelles une
nouvelle forme de société Il édifie un système de vie nouveau non pour la classe
ouvrière seule mais pour la société tout entière Le mouvement ouvrier cons
truit un monde nouveau 50 1/2/53 Editorial)
On comprend que dans ces conditions passer aux barbares est être
conduit
reconnaître que est le mouvement ouvrier qui imprime son caractère
notre époque accepter on appartienne ou non la classe ouvrière le rôle
dirigeant du mouvement ouvrier se mettre résolument son service ibid.)
Ce qui est mis en cause ici est la prétention de glise détenir les clés
de avenir de la société est finalement toute la problématique du catholicisme
social laquelle Mgr Chappoulie non sans aménagements réalistes reste encore
fidèle que La Quinzaine récuse au moins dans cet editorial très nettement
13