13 Pages
English
Gain access to the library to view online
Learn more

Résistance et cohésion de groupe. Perception idéologique de la religion négro-africaine au Brésil / Résistance and Group Cohésion. Ideological Perception of Negro-African Religion in Brazil. - article ; n°1 ; vol.47, pg 123-134

-

Gain access to the library to view online
Learn more
13 Pages
English

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1979 - Volume 47 - Numéro 1 - Pages 123-134
12 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1979
Reads 12
Language English
Document size 1 MB

Exrait

Juana Elbein dos Santos
Janete Cecin
Neuza Goncalves
Résistance et cohésion de groupe. Perception idéologique de la
religion négro-africaine au Brésil / Résistance and Group
Cohésion. Ideological Perception of Negro-African Religion in
Brazil.
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 47/1, 1979. pp. 123-134.
Citer ce document / Cite this document :
Elbein dos Santos Juana, Cecin Janete, Goncalves Neuza. Résistance et cohésion de groupe. Perception idéologique de la
religion négro-africaine au Brésil / Résistance and Group Cohésion. Ideological Perception of Negro-African Religion in Brazil.
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 47/1, 1979. pp. 123-134.
doi : 10.3406/assr.1979.2176
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1979_num_47_1_2176Are/i Sc soc des Rel. 1979 47/1 janvier-mars) 123-134
Juana ELBEIN DOS SANTOS
SISTANCE ET COH SION DE GROUPE
Perception idéologique de la religion négro-africaine au Brésil
The problem of religion of Blacks in the Americas requires
new examination and new historical interpretation free from
accepted concepts and prejudices reformulation of terminology
is also necessary in order to gain better knowledge and to better
express the profound structure and philosophical mystical and
symbolic content of Negro-American religion
In this study the tries to reinterpret Negro-Brazilian religion
through an analysis of its multiple variants in order to bring out the
essential characteristics of cultural and religious basic system which
due to the elaboration of specific ethos has become the nucleus of
cultural resistance to the pressures of political institutional power
Rien est plus délicat que de saisir et interpréter les phénomènes négro-
brésiliens marqués historiquement par des rapports de domination inter-ethnique
Comme indique le sous-titre de cet essai notre objectif est une nouvelle approche
de la signification même de la perception historique de la religion négro-brésilienne
dans le contexte global des rapports institutionnels de fa on distinguer les dif
férents fragments qui constituent sa trame complexe comme des réponses dialec
tiques un long processus de résistance-accommodation
Une telle approche nous conduit abord formuler des considérations théo
riques puis essayer de systématiser les multiples variantes que nous avons
Cette étude fait partie un projet plus vaste sur la religion négro-africaine son
univers symbolique et son rôle comme instrument de cohésion groupale aux Amériques Une
première version Religion Cultura Negra sera publiée dans ouvrage frica en Amé
rica Latina Unesco sous presse Plusieurs aspects du projet en question ont été développés
dans divers articles dont cette étude résume essentiel
123 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
convenu appeler la religion négro-brésilienne enfin nous mettrons en évi
dence quelques-unes des caractéristiques essentielles un système culturel fondé
sur alternance conducteur un ethos spécifique qui résisté toutes les pres
sions de la fraction qui détenait le pouvoir politique institutionnel
une fa on générale les études les plus récentes sur le Noir de la diaspora
elles relèvent de anthropologie de la sociologie de histoire ou de la démo
graphie témoignent explicitement ou implicitement une révision totale et une
perception nouvelle de la nature des rapports entre les divers segments qui cons
tituent les conglomérats nationaux multi-raciaux et hétéro-culturels évitant avec
soin les concepts légués par idéologie ambiguë de la démocratie raciale dans
laquelle les notions de blanchissement et de syncrétisme rendent difficile toute
recherche objective Ces travaux commencent remettre en question des conclu
sions jadis considérées comme définitives surtout ils nient péremptoirement la
thèse officielle selon laquelle tout déjà été dit sur le Noir et qui perpétue des
concepts idéologiques légués par une science consciemment ou inconsciemment
compromise avec la fraction dominante
Depuis époque de esclavage nos jours la situation historique du
Noir dans la configuration des rapports sociaux ne est pas fondamentalement
modifiée en ce qui concerne les de pouvoir Les études qui existent au
sujet du Noir et de ses institutions doivent être lues en fonction du contexte global
où elles ont été produites par une science déterminée par la fraction culturelle
détentrice du pouvoir politique et institutionnel Ce conditionnement historique de
la science donné naissance sauf de rares exceptions des théories métho
dologiques et des travaux qui ont limité obscurci et même déformé la réalité
socio-culturelle ils avaient intention analyser Cette situation engendré et
engendre encore des savants dont histoire personnelle et le bagage académique
issus de ce système officiel de valeurs aboutit la perpétuation de stéréotypes
conceptuels difficiles écarter héritage evolutionniste étend nos jours
Le chercheur aujourdhui ne peut pas se dérober une révision totale et
une remise en question historique de héritage idéologique et théorique de la
science anthropologique Le sens de la responsabilité sociale et morale après tant
de génocides de préjugés raciaux de guerres coloniales et néo-coloniales le
pousse collaborer la démystification de idéologie elitiste et primitiviste qui
pèse encore actuellement sur anthropologie
Une lecture attentive des titres et du discours qui composent chronologi
quement la vaste bibliographie existante nous permettrait de relever des données
intéressantes pour une histoire du préjugé racial des rapports inter-ethniques et
inter-culturels et de leurs stratifications On parle beaucoup de deux Brésils le
légal ou officiel et le réel En ce qui concerne sa configuration culturelle nous
dirions en paraphrasant que identité nationale brésilienne se caractérise par une
structure intérieur une autre les deux étant intégrées ni isolées mais
différenciées et résultant expérience historique particulière contradictoire et
complexe qui fixé les bases une culture noire de caractère national cette
culture avec ses valeurs propres et ses institutions variantes un système de
base commun que nous essaierons examiner plus loin participe dans une
interdépendance dialectique au système socio-culturel brésilien considéré comme
un tout tout en gardant sa singularité Même si cette singularité dans état actuel
de ses contenus relègue les porteurs de la négritude dans une fraction nationale
numériquement puissante mais fixée dans des positions socio-économiques infé-
124 RELIGION GRO-BR SILIENNE
rieures elle ne vide pas cette fraction de ses valeurs de civilisation qui bien au
contraire ont servi instrument identification et de solidarité Dans la diaspora
la pratique religieuse comme élément de cohésion été le facteur prépondérant
qui permis aux Africains et leurs descendants les regroupements dans des insti
tutions qui se sont transformées en véritables communautés avec des caractéris
tiques propres
Le problème de la religion du Noir aux Amériques apparemment des plus
étudiés exige sans retard un nouvel examen et une nouvelle interprétation histo
rique hardie et complète libérée des ethnocentrismes du passé il faut une refor
mulation conceptuelle et terminologique qui permette une connaissance approfon
die de la structure même et des contenus philosophiques mystiques et symboliques
de la religion négro-américaine dans la diversité de ses manifestations et de son
rôle historique comme facteur catalyseur identité de groupe
Quelques idées et concepts exposés au début de ce texte ne sont pas originaux
mais leur divulgation et discussion publique nous semblent utiles comme instru
ments de réflexion et de conscientisation
Depuis la sorcellerie la magie le système de superstitions le fétichisme
animisme le syncrétisme aux classifications les plus raffinées des cultes
afro-brésiliens une multiplicité de désignations amène refuser implicitement
tout caractère de religion au système mystique apporté par les Africains et rééla
boré par leurs descendants Ce refus non seulement dépouille de ses valeurs
transcendantes la culture apportée par les esclaves et leurs descendants mais
encore il écarte et cache unité sous-jacente le caractère transrégional et même
transnational des manifestations religieuses origine africaine surtout il masque
le fait que la religion facteur de continuité institutionnelle permis la formation
de groupements communautaires qui sont devenus des centres organisateurs de la
résistance culturelle et de élaboration un ethos spécifique qui résisté aux
pressions dévalorisantes Plus que importe quelle autre manifestation la religion
et les activités qui en découlent nous offrent les éléments qui permettent de recom
poser cette communalité dont parle Sidney Mintz propos des Caraïbes ce
noyau culturel que Brathwaite souligne il parle justement de la religion
noire
De même que la civilisation gréco-romaine est répandue sous ses différentes
formes par intermédiaire du christianisme la civilisation négro-africaine est
répandue et été véhiculée dans la diaspora travers les résistances les accom
modations et la réélaboration de la religion africaine traditionnelle
Il nous faudra examiner quel point cette plasticité qui donné lieu
de nouvelles formes religieuses permis la transformation souterraine et homo
généisation des éléments essentiels de leurs systèmes origine
II
La religion négro-brésilienne est le résultat un long processus de sélections
associations de synthèses de réinterprétations éléments hérités absorbés et
réélaborés par autres peuples dont les variantes se sont structurées peu peu
125 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
après le bagage culturel des ethnies locales et leurs inter-relations socio-écono
miques tout en formant et en définissant un système culturel de base
apparition et le développement de toutes ces variantes cachant et expri
mant une forte résistance dans accommodation et le fait elles ont pas pu
être absorbées par Eglise et par autres institutions du secteur dominant indi
quent nettement incompatibilité institutionnelle entre les deux religions Les
variantes de la religion négro-américaine avec une plus ou moins grande réélabo
ration des modèles africains sont devenues une superstructure religieuse et cultu
relle qui permis la survie physique et culturelle importantes couches de la
population noire aux Amériques dont organisation institutionnelle servi de
contrepoids au paternalisme que Eglise chrétienne contribuait imposer en tant
institution du système ethnocentrique officiel
étude isolée de ces variantes qui les enfermait dans les limites géogra
phiques des communautés régionales ou nationales et dont les différences linguis
tiques recouvrent parfois des phénomènes semblables la collecte et la description
de données empiriques sans une profonde analyse interprétative du système sym
bolique structural ou ce qui est pire avec des interprétations fantaisistes empê
cheront sauf de très rares exceptions de voir dans ces manifestations les
fragments un tout
Or la perspective un tout permettrait une compréhension plus cohérente
de la diversité des modèles et des situations des fragments une continuité néo
africaine un ethos de base différent et spécifique Les études comparées qui
signaleraient la spécificité des modèles et leurs éléments constitutifs permettraient
une analyse analogique qui aboutirait la découverte des continuités et disconti
nuités de la sélection des éléments conservés des innovations des réélaborations
des contributions africaines et américaines de fa on esquisser un schéma global
un vaste échaufadage dans lequel assembleraient les variantes avec leurs traits
caractéristiques et dans lequel on devrait également insérer les investigations
futures appelées combler les vides importants et graves qui existent encore
Les carences et les difficultés ont pas échappé Roger Bastide Dans un
de ses derniers articles 1) il soulève quelques-uns des problèmes les plus graves
mais ici nous ne voulons que mettre en évidence son concept de négritude
de véritable négritude il caractérise comme une affirmation existentielle
par rapport la philosophie noire Dans ce sens négritude exprimerait pour ainsi
dire la latence africaine cet ethos cette communalité qui une fa on plus
ou moins manifeste se combine et se révèle dans les différentes expressions de la
religion négro-américaine dont les valeurs ont réussi survivre malgré de si
puissantes pressions grâce cette extraordinaire plasticité ce processus dialec
tique de résistance-accommodation qui fait surgir les diversités discontinuité
dans la continuité
Le maintien une structure de base restructuration singulière éléments
issus des différents systèmes hérités du passé permis aux cultes de accom
moder sans Se blanchir en interprétant les apports nouveaux après une
Roger BASTIDE estado atual da pesquisa afro-americana em America Latina
Sarêpêgbé Salvador) 1975 no pp 3-19
126 RELIGION GRO-BR SILIENNE
philosophie où les valeurs du passé sont renouvelées source de continuité et de
stabilité lien avec une histoire et une appartenance Ce renouvellement dans la
continuité cette mobilité particulière permet incorporation et la réélaboration
éléments pour ainsi dire africanisés On pourrait dire que autant que le
degré de conservation et élaboration des éléments de base africains la plus ou
moins grande capacité de réélaboration extérieurs cette structure de
racines africaines nous donnerait le degré de négritude des variantes
Cette capacité de digérer et africaniser les apports extérieurs au
lieu de les additionner ou de les ajouter nous permettrait une première classifi
cation des diverses expressions de la religion négro-américaine compris
naturellement la religion négro-brésilienne en variantes homogènes et
hétérogènes Cette classification ne doit pas être interprétée de fa on rigide
mais heuristique Dans le Rada de Haïti variable homogène une structure de
base Fon sont absorbés des éléments Aïzan Nago Guedevi Houeda et catho
liques inverse le culte Caboclo variante hétérogène cache sous des éléments
pseudo-indigènes de caractère peine symbolique des cocardes des plumes un
arc et une flèche qui ont peu voir avec ces objets réels un trait africain profond
le culte des ancêtres locaux Dans les rites Caboclo on ne vénère pas les divinités
des panthéons indigènes brésiliens mais les esprits individuels ou collectifs de
diverses tribus en particulier de celles sur les terres desquelles ces Noirs se sont
établis En réalité il agit un culte des ancêtres autochtones la manière afri
caine des Bantous dans plusieurs de ces cultes on vénère successivement ou
alternativement les vieux Noirs est-à-dire les esprits anciens esclaves
premiers ancêtres noirs sur le sol américain qui se sont ajoutés aux esprits abori
gènes auxquels ils ont reconnu des droits prioritaires Cette identification fondée
sur la continuité le descendant africain ne pourrait la trouver dans homme blanc
étranger et conquérant mais il la trouve dans Indien ancêtre naturel de ces
terres
On peut ainsi examiner une variante hétérogène qui bien elle élabore
profondément des formes et des contenus de base africains présente comme
objet manifeste de culte un élément externe Tandis que les différentes entités
surnaturelles peuvent se manifester simultanément dans les cultes homogènes elle
ne se manifestent que séparément dans les cultes hétérogènes comme une marque
de la diversité de leurs origines
Si les variantes homogènes ne réussissent pas maintenir une dynamique
équilibrée entre leur structure de base et les nouveaux apports elles peuvent
entrer dans deux sortes de processus se refermer de plus en plus sur leurs
racines africaines et ainsi sans se renouveler dans la continuité se réduire et
disparaître ou alors incorporer en adjoignant et non en digérant les
éléments nouveaux et donc se diversifier et se transformer en variantes hétéro
gènes Les variantes hétérogènes leur tour pourraient réussir intégrer réelle
ment leurs éléments origine devenant ainsi homogènes et créant un nouveau
modèle ou système religieux négro-brésilien notre connaissance cela ne est
pas encore produit présent les variantes homogènes continuent être
fortement centrées sur des réélaborations héritages africains tandis que les
variantes hétérogènes demeurent pluralistes
Les variantes hétérogènes risquent encore de se transformer en servant de
pseudo-identifications aliénantes par rapport la négritude elles prétendent
véhiculer Le morro et la favela maintiennent en la réinterprétant dans hétéro-
127 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
généité de leurs éléments une structure fondamentale Nago et permettent éla
borer une continuité culturelle particulière qui exprime sa négritude en tant
qu affirmation existentielle Au contraire les groupes vivant dans la ville qui
ont adapté les normes de la culture blanche dans la mesure où la structure classe-
couleur aujourdhui le leur permet ont structuré les cultes selon image que le
Blanc se fait du Noir en déposant dans ces cultes des stéréotypes exotiques
transformant ainsi un processus apparent identification en un processus alié
nation
Il faut encore ajouter parmi ces variantes une série de manifestations qui
une part atomisent en de nombreux ensembles de traits et de styles autre
part propagent Vethos noir hors des groupes institutionalises Nous nous réfé
rons ici des personnes soit initiées régulièrement dans les cultes organisés soit
pratiquants sauvages auto-initiés qui pratiquent individuellement des formes
de culte réservées eux-mêmes et leur famille et se rendent dans autres maisons
pour diriger des cérémonies et des rituels
De même on signalé la présence éléments chrétiens dans des variantes
négro-brésiliennes on ne peut négliger influence que les patrons noirs exer
cent sur les cultes chrétiens en pénétrant la société globale Dans des régions où les
descendants Africains constituent de 30 90 de la population on ne peut
étonner de remarquer que certaines formes et habitudes noires débordent leurs
propres champs expression et pénètrent toute sorte de manifestations religieuses
et laïques de la société nationale
Le processus escamotage par lequel les Africains se sont accommodés la
conversion forcée exigée par leurs maîtres est bien connu ils rendaient
un culte leurs propres divinités ils les associaient certains saints et les véné
raient en des jours fériés catholiques dans intention de tromper le Blanc tout en
gardant leur propre système Il est difficile de déterminer où cela été
possible Une vaste gamme de mécanismes subtils actions fictives et vraies
créé toute une zone indétermination et influences réciproques Les syncrétis-
mes comme mécanismes de contacts inter-ethniques et inter-culturels ont été et
continuent être indiscutables Mais en ce qui concerne ajout chrétien ils ne se
sont pas réélaborés de fa on homogène pour créer une nouvelle et unique insti
tution qui syncrétisât en un dogme et en une liturgie les apports institutions qui
se révèlent comme alternatives et incompatibles Inversement cause de leur
compatibilité les syncrétismes qui se rapportent aux divers éléments ethniques
origine africaine ont surgi peu peu une fa on naturelle ils ont constitué
avec une diversité de formes unité de base des variantes homogènes et élément
conducteur de la négritude dans les variantes hétérogènes Si la pratique parallèle
de deux religions crée chez ses adeptes des mécanismes syncrétiques ceux-ci
arrivent cependant pas se manifester dans les deux organisations institutio-
nalisées qui maintiennent nettement séparées leurs structures de base sinon par
des traits plus ou moins complexes qui dans un sens ou dans un autre dépassent
les limites classe-groupe culturel sans les faire alterner réellement
Il existe pas encore de nouvelle religion comme un tout différencié des
religions qui lui aurait donné son origine Il une alternance ou addition de
croyances chacune avec ses valeurs et ses structures propres pratiquées sépa
rément dans des lieux appropriés On pratique deux liturgies la chrétienne ou
officielle célébrée dans les églises et la liturgie noire non officielle célébrée
parallèlement dans les temples les maisons en pleine nature ou dans des lieux
128 RELIGION NECRO-BRESILIENNE
dûment consacrés Si nous insistons sur ces concepts est parce que nous croyons
il est très important de réexaminer la signification des différentes catégories de
syncrétismes et associations en tant que résultantes dialectiques accommo
dation et plus fondamentalement comme des formes de résistance qui véhiculent
dans leur diversité unité sous-jacente de la communalité noire un système
alternatif qui caractérise hétérogénéité culturelle brésilienne
III
Nous allons essayer examiner sommairement sous angle de la religion
en quoi consiste cette négritude qui transforme les différents fragments en variantes
un système de base Il ne nous appartient pas de faire un examen minutieux de
ces variantes Simplement nous proposons examiner quelques-uns des
éléments de base de la trame sociale et symbolique latente qui relie les variantes
dans un système noir complexe Il est pas nécessaire de rappeler ici les origines
bien connues de notre héritage africain Pour des raisons il serait trop long
exposer la culture que on connaît au Brésil sous le nom générique de Nago
ou complexe Jêgê-Nagô et qui embrasse et réélabore les cultures propres aux
différents royaumes et peuples qui lui ont donné origine marqué et influencé
toutes les autres étude approfondie du complexe Nago permet de mettre en
relief quelques éléments essentiels qui constituent la charpente la trame de base
de la religion négro-brésilienne
Dans la diaspora la pratique religieuse été le facteur prépondérant pour
le regroupement institutionalise des Africains et de leurs descendants La religion
en tant élément de cohésion permis la formation de groupes et associations
dont le système de croyances véhicule des modes particuliers inter-relations de
normes actions et de valeurs qui transforment les groupements en de véritables
communautés aux caractéristiques particulières 2)
Le terreiro la Tente la Maison le Centre peu importe le nom est un
groupement qui par intermédiaire de la pratique religieuse maintient la cohésion
une conscience collective appartenance Il maintient aussi un patrimoine maté
riel et spirituel dont examen nous renvoie aux éléments structuraux analogiques
et leurs variantes analyse de ses contenus nous informe non seulement sur la
religion mais aussi sur essentiel du système africain ils configurent Il semble
rait évident que dans ces communautés la religion soit un facteur de cohésion de
formes particulières de culture Cependant il est courant elles soient per ues
Pour un examen et une analyse plus complets nous renvoyons aux travaux suivants
Juana ELBEIN DOS SANTOS Deoscoredes Dos SANTOS La Religion Nago génératrice et
réserve de valeurs culturelles au Brésil dans Les Religions africaines comme source de
valeurs de civilisation Colloque de Cotonou août 1970) Paris Ed Présence africaine 1972
ELBEIN DOS SANTOS Percep ideologica dos fen menos religiosos sistema Nago no
Brasil negritude versus sincretismo Vozes sous presse)
129 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
simplement comme des groupes religieux est là une erreur qui défigure le sens
profond des communautés en tant instruments institutionalises de la conti
nuité et de la réélaboration un complexe culturel de base qui tient participer
dynamiquement avec ses valeurs propres et sa diversité de formes la société
nationale
Les communautés se constituent dans un extraordinaire système alliance
Ce système varie selon il agit de communautés où on pratique des
variantes homogènes ou hétérogènes de la simple et générique confrérie
organisation hiérarchique la plus complexe qui établit une parenté commu
nautaire en recréant des liens semblables aux lignées et aux formes de la grande
famille africaine Les liens du sang sont remplacés par ceux appartenance la
communauté selon ancienneté les obligations et les lignées initiatiques Quelle
que soit la divinité laquelle une prêtresse est consacrée elle fait partie un
tout elle est membre consanguin unie par des liens initiation aux divinités
vénérées aux autres initiés aux autorités et plus particulièrement aux aïeux et aux
ancêtres de la communauté
Un des aspects qui définissent la religion négro-brésilienne est le fait
être un système initiatique acquis transmis et développé une fa on spécifique
est une religion dont la morphologie la pratique les contenus expriment par
des symboles ou par des structures symboliques complexes Et inversement on
peut dire que découvrir les correspondances des symboles et les interpréter nous
permettrait expliciter les contenus de événement rituel et de ses variantes Les
adeptes participent une expérience pendant laquelle et moyennant une inter
relation directe et progressive ils re oivent absorbent et développent un pouvoir
mystique et symbolique qui leur permet de intégrer et de identifier comme les
éléments un système dynamique Ce pouvoir de réalisation constitue un élément
très précieux pour les communautés qui leur assure existence même en éta
blissant alliance mystique la chaîne consanguine entre le passé le présent
et le futur Ce pouvoir connu sous le nom de axé terme Nago ou se terme Fon)
est le principe qui rend possible le processus vital Il est concrétisé par des moyens
matériels et symboliques et il est accumulable est une force qui ne peut être
acquise que par introjection ou contact Elle peut être transmise des objets ou
des être humains axé comme tout pouvoir peut diminuer ou se répandre
et se fortifier Ces variations sont déterminées par les activités et la conduite
rituelles Le développement de axé individuel et du groupe accroît celui de la
communauté plus le degré initiation des adeptes est élevé plus axé de la sera puissant On apprend pas axé on le re oit on enrichit
au moyen de activité rituelle de expérience mystique en pénétrant les couches
les plus profondes du corps et de la psyché par les éléments symboliques le sang
les fruits les herbes rituelles par les paroles proférées par le pacte et la relation
entre les aïeux les divinités et le groupe dans sa totalité La pratique rituelle
permettra chaque adepte de développer son axé et décidera de sa place dans la
communauté
Quelle que soit la variante religieuse homogène ou hétérogène le chef du
groupe devra posséder le plus grand pouvoir initiatique et expérience liturgique
Il devra veiller la préservation au développement et la fortification de Vaxé
qui maintiendra la vie de la communauté Il est responsable de initiation des
130 RELIGION GRO-BR SILIENNE
adeptes et des novices et de invocation de la présence des orix entités surna
turelles modèles et principes symboliques régulateurs des phénomènes cosmiques
sociaux et individuels qui sont incorporés connus vécus travers la possession
Chaque participant est le protagoniste une activité rituelle pendant laquelle le
monde historique psychologique ethnique et cosmique noir se réactualise La
dynamique de la possession recrée dans un ici et maintenant dramatisé dans une
expérience individuelle existence un système de connaissances dont la signi
fication devenir un culturelle mode transcende de vie communautaire le plan liturgique un système et expérience actions individuelle de normes et pour de
valeurs
Telle est une des caractéristiques qui singularisent la religion Nago et qui
définissent appartenance des différents groupes comme variantes un système de
base La possession institutionalise un système complexe de mécanismes identifi
cation et de récréation en actualisant et élaborant individuellement et collecti
vement les valeurs culturelles de la négritude selon la manière africaine la plus
authentique
Le système de connaissances étant initiatique il ne peut être saisi que dans
la mesure où il est vécu travers expérience des analogies et des mythes revécus
la connaissance de signification que elle est incorporée une fa on
active La transmission des valeurs se fait une fa on dynamique au niveau des
rapports inter-personnels concrets
Deux personnes au moins sont indispensables pour il ait une transmis
sion initiatique La connaissance se transmet directement un être un autre
Elle ne acquiert pas par la lecture explication ou le raisonnement logique un
niveau conscient et intellectuel mais par le transfert un code complexe de
symboles durant lequel la présence réelle des personnes leur inter-relation dyna
mique représente un mécanisme très important en même temps elle constitue
une des principales caractéristiques de ethos noir celle qui amène les individus
se grouper
La transmission inter-personnelle de la religion recours un moyen de
communication sans cesse recréé Proférer un mot une formule une manière et
dans un contexte déterminés constitue une circonstance unique Chaque mot naît
accomplit sa fonction et disparaît Chaque répétition constitue une résultante
unique expression orale représente une inter-relation et une inter-action au
niveau social et individuel La transmission orale est une technique au service du
système dynamique elle est la caractéristique essentielle du système initiatique
qui distingue toutes les variantes de la religion La parole invocation appuient
sur ce pouvoir dynamique du son Les textes et cantiques rituels sont investis de
ce pouvoir Récités ou chantés accompagnés ou non instruments ils mobilisent
activité rituelle Dans le système noir le son est investi une charge un pou
voir il est le moteur de action inter-action dynamique le son agissant apparaît
dans tout son contenu symbolique dans les formules et invocations rituelles et les sons émis par les instruments rituels Il établit donc une sorte de sym
biose entre expression dynamique orale et sa structure rythmique Il suffit cet
égard de mettre en évidence le rythme en tant aspect qui singularise la struc
ture noire dans toutes ses variantes
131