Systèmes d
30 Pages
English
Gain access to the library to view online
Learn more

Systèmes d'opinions, choix politiques, pratique religieuse et caractéristiques socio-démographiques / Opinions Systems, Political Choices, Religious Practice and Socio-demographie Characteristics - article ; n°1 ; vol.37, pg 87-115

-

Gain access to the library to view online
Learn more
30 Pages
English

Description

Archives des sciences sociales des religions - Année 1974 - Volume 37 - Numéro 1 - Pages 87-115
A typological analysis of the answers to a questionnaire reveals that for the thirty types constituted on the basis of opinion questions there exists a triangular relationship between the system of opinions, religions practice and voting intentions. The analysis of the extreme types (low level of religions practice frequently voting Communist ; high level of religions practice never voting Communist) confirms the findings. These results follow upon an already completed study based on qualitative material.
29 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Subjects

Informations

Published by
Published 01 January 1974
Reads 32
Language English
Document size 3 MB

Exrait

Guy Michelat
Michel Simon
Systèmes d'opinions, choix politiques, pratique religieuse et
caractéristiques socio-démographiques / Opinions Systems,
Political Choices, Religious Practice and Socio-demographie
Characteristics
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 37, 1974. pp. 87-115.
Abstract
A typological analysis of the answers to a questionnaire reveals that for the thirty types constituted on the basis of opinion
questions there exists a triangular relationship between the system of opinions, religions practice and voting intentions. The
analysis of the extreme types (low level of religions practice frequently voting Communist ; high level of religions practice never
voting Communist) confirms the findings.
These results follow upon an already completed study based on qualitative material.
Citer ce document / Cite this document :
Michelat Guy, Simon Michel. Systèmes d'opinions, choix politiques, pratique religieuse et caractéristiques socio-
démographiques / Opinions Systems, Political Choices, Religious Practice and Socio-demographie Characteristics. In: Archives
des sciences sociales des religions. N. 37, 1974. pp. 87-115.
doi : 10.3406/assr.1974.1905
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1974_num_37_1_1905Arch Sc soc des Rel. 37 1974 87-115
Guy MiCHELAT
Michel SIMON
SYST MES DOPINIONS CHOIX
POLITIQUES PRATIQUE RELIGIEUSE
ET CARACT RISTIQUES
SOCIO-D MOGRAPHIQUES
Résultats une analyse typologique
there of that religious qualitative low These for level exists typological the practice of material results thirty religious triangular and follow types analysis never voting practice voting constituted relationship upon intentions of frequently the Communist an answers already on between The the voting analysis basis confirms to completed the Communist questionnaire of system of opinion the study findings extreme of high based opinions questions reveals types level on
ïïous nous sommes déjà référés dans une étude précédente 1) aux travaux
qui montrent existence une liaison statistique entre pratique religieuse et
vote de droite une part absence de pratique et vote de gauche autre part 2)
Cf Guy MICHELAT Michel SIMON Catholiques déclarés et irréligieux communisants
vision du monde et perception du champ politique Archives de Sciences Sociales des Religions
35 1973 57-111
Nous faisions hypothèse que la pratique religieuse est une mesure non certes de la
qualité de la foi mais du degré appartenance un groupe socio-historique celui des catholiques
et elle est par là révélatrice un degré adhésion au système organisé de normes et de valeurs
qui est propre ce groupe 59)
Cf en particulier Michel BR appartenance religieuse et le vote du décembre
1965 Sondages 28 2) 1966 15-19 Mattei DO AN Une analyse de covariance en sociologie
électorale Revue fran aise de sociologie 4) 1968 537-547 Evelyne AVEU Constant HAMES
Jacques MA TRE Guy MICHELAT Pratique religieuse et comportement électoral travers les
sondages opinion Arch. 29 1970 27-52 Daniel DEBIVRY Mattel DO AN Unité analyse
et espace de référence en sociologie politique Revue fran aise de Science politique 21 3) 1971
517-570 Fran ois ISAMBEKT Significations de quelques correspondances empiriques entre
comportements politiques et religieux Arch. 33 1972 49-70
87 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
La question qui se pose est de savoir il existe une relation causale simple entre
religion et vote ou si pratique religieuse et vote ne sont pas plutôt explicables
par une variable ou un ensemble de variables sous-jacentes expliquant la conco
mitance de leur variation Plus précisément il faut interroger sur la nature
des phénomènes que signalent nos indicateurs et les relations constatées entre eux
On peut en effet envisager deux hypothèses
Hypothèse Durant une longue période glise catholique donné pour
directive de voter contre les partis de gauche notamment contre le parti commu
niste Actuellement les évoques se bornent préconiser la participation électorale
sans prescrire un vote déterminé Mais un côté persisterait au niveau de cer
taines paroisses ou de certains mouvements invite ouverte ou implicite voter
droite autre part il aurait survivance due habitude de comportements
électoraux antérieurement acquis implantation ancienne un personnel
politique de droite dans les zones traditionnellement caractérisées par une forte
imprégnation catholique favoriserait cette survivance 4)
Hypothèse Les phénomènes ci-dessus signalés sont évidemment prendre
en compte Mais de plus pratique religieuse et vote renvoient un et autre des
systèmes organisés opinions et attitudes concernant le champ socio-politique
et plus largement ensemble lui aussi organisé des représentations valorisations
affectives normes modèles codes symboliques intériorisés par individu au
cours des diverses étapes de sa socialisation et qui définissent sa culture partir
des divers groupes sociologiques auxquels il appartenu individu porte égale
ment la marque des influences subies et plus généralement de expérience vécue
par lui dans ses milieux actuels appartenance
Ces deux hypothèses ne sont pas exclusives une de autre Mais il faut bien
voir ce implique le fait de ne retenir que la première Dans ce cas en effet
pratique religieuse et vote expliquent presque exclusivement partir de im
plantation et de influence organisations Eglise partis etc. et/ou de leaders
opinion le curé le notable politique local etc. Autrement dit sauf dans une
minorité réputée dirigeante la classe politique et les catégories instruites pratique
et vote ne sont que très faiblement associés des convictions opinions attitudes
caractérisées par un minimum de cohérence et de consistance Au contraire si
on accepte aussi la seconde hypothèse pratique religieuse et vote ont une forte
probabilité être liés un ensemble de convictions en grande partie implicites
socialement déterminées sans doute mais dont la résistance et le mouvement ont
leurs lois et leur rythme propres et qui peuvent leur tout devenir en certaines
conjonctures déterminantes De ce fait il est également possible de préciser le
sens de la pratique et du vote en tant indicateurs de ces systèmes sous-jacents
opinions et attitudes et toujours en termes de probabilités des comportements
autres que cultuel ou électoral qui leur sont associés
est cette seconde hypothèse que nous semble valider une étude menée sur
la base de analyse entretiens non-directifs Rappelons que sur un ensemble
entretiens de ce type centrés sur la politique nous avons sélectionné ceux au
Ne faut-il pas penser plutôt avec Fran ois Isambert que comportements religieux et
politiques sont révélateurs un même complexe socio-culturel qui unit le religieux au poli
tique MICHELAT SIMON art cit. 59
En 1962 Laurence WYLIE observait Chanzeaux même glise ne joue appa
remment un rôle minime dans la vie politique Les militants de Action catholique sont fiers
de rappeler que les jours anciens où le curé donnait en chaire ses paroissiens des instructions
pour voter appartiennent au passé Mais comme symbole de la communauté du village comme
garant de la responsabilité de chacun glise continue exercer une influence prédominante
quoique indirecte sur les élections Chanzeaux village ïAnjou Paris Gallimard 1970
363
Guy MICHELAT Michel SIMON art cit note
S8 RELIGION ET POLITIQUE
cours desquels les enquêtes se référaient spontanément la religion Nous avons
ainsi constitué deux groupes expérimentaux un composé de catholiques
déclarés autre irréligieux communisants
Nos principales constatations relativement au problème posé dans le présent
article peuvent être résumées comme suit
La logique spécifique de ce type entretiens renvoie des systèmes de
représentations et implications affectives très largement implicites dont la
cohérence exclut pas certaines ambivalences Le discours des catholiques
déclarés se structure autour de la religion et sa teneur dominante peut être quali
fiée de conservatrice Celui des irréligieux communisants est au contraire
centré autour de la classe sociale et des antagonismes de classe
Dans nos deux groupes expérimentaux les sympathies politiques sont
également très contrastées Les catholiques déclarés sont soit très hostiles soit
au moins très méfiants vis-à-vis du Parti communiste et une exception près
de la gauche en général est au contraire au Parti communiste que non sans
hésitations ni réserves vont les préférences du groupe irréligieux
Même contraste en ce qui concerne la composition sociale de nos deux
groupes enquêtes Il se trouve que les catholiques déclarés appartiennent essen
tiellement aux couches moyennes urbaines et rurales Au contraire tous les
irréligieux communisants sont ouvriers ou ouvrières industrie
La question qui se pose est évidemment la suivante dans quelle mesure ces
trop beaux résultats revêtent-ils une portée générale En effet chacun sait
il existe des chrétiens ouvriers compris dont les sympathies vont la gauche
extrême-gauche ou ultra-gauche et des athées parfaitement réactionnaires
Il est donc pas inutile analyser les résultats que peut fournir une approche
quantitative des mêmes problèmes fondée sur les réponses un questionnaire
proposé un échantillon représentatif de la population fran aise et utilisant des
techniques de condensation des données La mise en relation de ces résultats
avec ceux de notre phase qualitative permet-elle évaluer la portée de ces derniers
et en préciser et élargir la signification
ANALYSE TYPOLOGIQUE THODE ET PREMIERS SULTATS
La méthode ici utilisée repose sur la constitution une typologie non
priori mais partir des réponses des enquêtes aux diverses questions un ques
tionnaire Le matériel est fourni par les résultats un sondage opinion réalisé
par Institut Fran ais Opinion Publique en décembre 1966 6)
Nous nous proposons éprouver quatre hypothèses supposant existence de
Le sondage fait partie un programme de recherches psycho-sociologiques consacré
exploration de univers politique des Fran ais et image du Parti communiste Ce pro
gramme se décomposait en deux études une qualitative pour laquelle on effectué et réalisé
un ensemble de 77 entretiens non directifs dans les différentes régions de la France est sur la
base de ce matériel été rédigé article cité note autre quantitative pour laquelle on
effectué un sondage auprès un échantillon national de 1780 personnes représentatif de la
population fran aise La conception de ce programme et sa réalisation opérations de
sondage exceptées ont été assurées par Monique et Raymond Fichelet Guy Miehelät et
Michel Simon Cf Monique FICHELET Raymond FICHELET Guy MICHELAT Michel SIMON
Premiers résultats un programme de recherches en psycho-sociologie politique Les Fran
ais la politique et le Parti communiste Cahiers du Communisme décembre 1967 pp 53-78
janvier 1968 pp 22-49 Monique FICHELET Raymond FICHELET Guy MICHELAT Michel
SIMON image du Parti Communiste Fran ais après les sondages de I.F.O.P Le Com
munisme en France Paris Armand Colin 1969 Cahiers de la Fondation nationale des Sciences
politiques no 175) pp 255-279 Guy MICHELAT Michel SIMON Classe sociale objective
classe sociale subjective et comportement électoral Revue fran aise de sociologie 12 4)
octobre-décembre 1971 485-527
89 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
Nombre de types chaque étape des regroupements
30 29 2â 27 26 25 2A 23 22 21 20191817 16 15 13 12 11 109 32
26
27
22
p2
<* P1 IA 29 20 13 23 21 -ï 7
19
25 -7
12
2@
28
123656789 10 11 12 13 15 16 17 18 1920212223262526279129
Numéro ordre des étapes de regroupement
figure
Graphique des regroupements de types est la typologie quatre types étape 26 types
qui été analysée dans étude citée note Les types décrits dans la présente
étude étape sont entourés un cercle
90 RELIGION ET POLITIQUE
principes sous-jacents organisation des opinions et comportements politi
ques et leur relation avec les comportements religieux
Est-il possible de constituer des groupements significatifs individus en
fonction des réponses de ceux-ci des questions opinion appartenant au domaine
politique En autres termes dans quelle mesure existe-t-il une cohérence des
opinions énoncées
Les types ainsi constitués ont-ils des comportements politiques notam
ment électoraux concordants avec leurs opinions et dans quelle mesure
Existe-t-il entre ces types des différences significatives en matière de
pratique religieuse En particulier vérifie-t-on une relation entre pratique
cultuelle et opinions conservatrices une part non-pratique et opinions de gauche
autre part
Les types ainsi constitués ont-ils une composition sociologi que significati
vement différente les uns par rapport aux autres En particulier vérifie-t-on une
relation entre non-pratique et opinions de gauche une part proportion élevée
ouvriers autre part et vice versa
Pour la compréhension de ce qui va suivre quelques précisions sur le modèle
utilisé sont indispensables Le point de départ de analyse typologique est
constitué par les positions de individus ou objets sur un nombre de variables
Chaque individu pourra être caractérisé par ses coordonnées dans un espace
dimensions autant que de variables On pourra alors définir une mesure de
écart entre deux individus dans cet espace analyse typologique consistera
réduire ensemble des individus un petit nombre de groupes individus de
telle fa on intérieur de chaque groupe ou type écart entre les
soit le plus petit possible pour assurer une homogénéité du type) et que écart
entre les groupes soit le plus grand possible pour en assurer la différenciation
Pratiquement on fixe au départ le nombre maximum de types que on se pro
pose obtenir Les ensembles de données correspondant chacun des individus
sont alors introduits un un dans un ordre quelconque dans le calculateur
Le premier individu qui se présente est ébauche du premier type ensemble
des données correspondant au second individu est alors introduit dans ordinateur
et on calcule écart entre les deux individus si celui-ci est inférieur un seuil
fixé le second individu rejoint le premier sinon il devient ébauche un second
type Le calcul se reproduit pour le troisième individu et ainsi de suite Une fois
opération réalisée pour ensemble des données disponibles ici les réponses de la
totalité de effectif interrogé) on peut diminuer le nombre de types on cherche
les deux types les plus proches un de autre et on les regroupe aboutir
étape en étape ce que les deux derniers types se regroupent et reconstituent
échantillon
été publiée Une Cf première Guy MICHELAT étude fondée Michel sur SIMON le Systèmes matériel et opinions utilisant choix la näeme politiques méthode caracté déjà
ristiques socio-démographiques Résultats une analyse typologique Revue fran aise de Science
politique 24 1) février 1974 5-32
est Institut Fran ais Opinion Publique qui nous aimablement suggéré utilisation de
son programme TYPOL et bien voulu faire réaliser sur ordinateur les calculs nécessaires Sur le pro
gramme TYPOL rédigé par Bergonier Boucharenc et Irrmann cf Une nouvelle méthode analyse
globale des résultats une enquête établissement de typologies IFOP-ETMAR-CIRCE décembre
1966 14 multigr Jacques DURAND Segmentation et typologie Revue Fran aise de Marke
ting 25 4e trimestre 1967 pp 13-17 DESCOTES TAYER SPIZZICHINO Une procé
dure de construction de typologies ANATYP ibid. pp 19-29 Henri BERGONIER Lucien
BOUCHARENC Philippe IKRMANN Une nouvelle méthode analyse globale des résultats une
enquête établissement de ibid. pp 31-41 Henri BEKGONIER Lucien BOUCHA
RENC Une méthode de segmentation basée sur la théorie de information Application au
domaine des Média Prix Marcel Dassault pour la recherche sur les supports de publicité
1966) pp 13-37
91 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
Remarquons chaque regroupement de deux types il altération de
chacun entre eux En autres termes quand le nombre de types est élevé leur
homogénéité est grande mais la quantité informations retenues rend inter
prétation difficile Nous avons choisi dans ensemble du questionnaire une
série de questions opinions aussi diversifiées que possible relatives aux diverses
dimensions de univers politique 10 Nous les appelons variables constitutives
est en effet partir des réponses ces questions est constituée la typologie
ou si on préfère est en fonction des opinions ils expriment et elles seules
que les individus sont regroupés en types Ni les comportements électoraux ni
la pratique religieuse ni les caractéristiques socio-démographiques ou socio-
économiques des enquêtes interviennent dans la constitution de la typologie
Comme on peut néanmoins décrire les types partir de ces derniers critères et de
quelques questions opinion non retenues comme variables constitutives)
nous appelons les réponses ce second groupe de questions descriptives
On avait au départ fixé le nombre maximum des types trente Dans étude
déjà citée 11) nous avons retenu pour analyse étape où quatre types subsis
tent nommés par nous et fig Le type se caractérise par un pour
centage systématiquement élevé de sans réponse associé adhésion fréquente
aux opinions qui permettent de spécifier un bas niveau intérêt politique Entre
les trois autres types on enregistre une relation ordre croissance des pourcen
tages dans ordre A-B-C ou C-B-A pour un nombre élevé items Le type
fournit toujours le maximum de réponses positives aux thèmes de gauche et
au Parti communiste autre extrême le type fournit toujours le maximum de
réponses positives aux thèmes centristes et gaullistes et hostiles au Parti
communiste Ces deux types sont aussi ceux qui manifestent le plus haut degré
intérêt politique On constate les mêmes relations entre les types quand on
examine les variables descriptives qui pourtant interviennent pas dans la
répartition des individus en types tableau I)
Les principales conclusions que on peut tirer de ces résultats relativement
au problème des relations entre pratique religieuse et comportement politique
sont les suivantes
Il existe de fa on générale une logique sous-jacente aux réponses et
absence de réponse des personnes interrogées suffisante pour que celles-ci puis
sent partir de leur pattern de réponses être regroupées en types que on peut
situer politiquement examen de ces patterns fait apparaître une organisation
des opinions propre chaque type que nous appellerons système opinions
Comportements électoraux et pratique religieuse sont significativement liés
ces systèmes Un certain nombre de variables socio-démographiques dont la
classe appartenance et origine et le sexe varient encore
un type autre
En particulier un système opinion de gauche ayant permis la
constitution du type correspondent la fois des comportements politiques de
gauche et une pratique religieuse régulière 12 de fréquence faible ou absence
Pour ce choix nous avons bénéficié des conseils de Jeanne Labrousse et de Michel
Brûlé et Roland Sadoun de Institut Fran ais Opinion Publique
10 Le texte exact des questions figure dans les tableaux des pages suivantes
11 Systèmes opinions choix politiques caractéristiques socio-démographiques
art cit
12 Rappelons que notre indicateur de pratique religieuse est constitué partir des réponses
deux questions la première porte sur la religion de enquêté ceux qui ont répondu catho
liques ou protestants il est ensuite demandé ils vont église ou au temple une fois par
semaine ou plus quelquefois ou jamais On définit ainsi un indicateur quatre positions
sans religion non-pratiquant pratiquant irrégulier pratiquant régulier Non-réponse et
autre représentent ensemble de échantillon
92 RELIGION ET POLITIQUE
TABLEAU
Intentions de vote pratique religieuse profession et sexe dans les quatre types
Ensemble
Intention de vote législatif
16 48
PC FGDS................... 31 70 29 12
Pratique religieuse
ré ffulière 20 16 35 23
11 25
Profession du chef de ménage
ouvrier 29 37 27 15
Sexe
52 64 50 63 35
Effectifs ........................ 1780 433 323 550 474
II agit des effectifs ayant servi de base au calcul des pourcentages Le total de
ces derniers ne fait pas nécessairement 100 en raison des arrondis
de religion Ce type est aussi le plus ouvrier Le type qui oppose au précédent
est constitué partir un système opinions de droite en relation avec des
comportements politiques gaulliste ou centriste et une pratique religieuse régu
lière très fréquente Il est également le moins ouvrier est-à-dire la relation
déjà établie 13
comportement politique -> niveau de pratique religieuse
ajoute un autre terme qui complète la relation
système opinions
niveau
de pratique religieuse comportement électoral
et que ces trois variables ne sont pas indépendantes des diverses dimensions de la
condition objective des enquêtes
Toutefois ces résultats sont encore trop globaux par rapport aux questions
soulevées par notre étude qualitative
13 Cf BRUL art cit AVER HAMES MA TRE MICHELAT art cit
93 TABLEAU II
Fréquence des réponses dans les types et NP
Types Seuil de signification
Texte de la question Eventualités de réponses 15 16 Pl NP1
ens Pl P2 NP1 NP2 P2 NP2 P/NP
VARIABLES ACTIVES
Univers économique et social
Est-ce que vous avez impression que de- mieux .................... 45 69 40 21 50 01 001
puis cinq ans les gens comme vous vi- moins bien ............... 28 19 49 31 001 05
vent mieux ou moins bien avant sans changement .......... 25 10 54 29 17 001 réponse.................
Certains disent que le gouvernement äc- tout fait vrai ............ 31 25 50 79 001 01 001
tuel favorise les intérêts de certaines un peu vrai ............... 35 45 19 15 17 01
catégories de Fran ais Pensez-vous pas vrai du tout .......... 18 21 71 14 001 05
que est. sans 16 10 19 001
En France heure actuelle influence trop importante............. 25 19 68 57 001
de glise catholique sur la politique pas assez importante ...... 11 16 15 14 01
du gouvernement est-elle trop impor- juste ce il faut............ 42 41 71 20 26 001 01
tante ou pas assez importante sans réponse................. 22 24 10 05
..et celle des syndicats ouvriers trop 11 29 46 10 001 05
pas assez importante ...... 50 40 27 97 62 001 001
juste ce il faut............ 21 24 19 19 001
sans 18 10 001
..et celle des hauts fonctionnaires trop importante............. 48 77 14 41 77 001 001
pas assez importante ...... 24
juste ce il faut .......... 15 11 46 17 001 01
sans réponse................. 32 37 10 19 001
Pour chacune des branches activité nationaliser ............. 40 13 25 65 79 001
suivantes pouvez-vous me dire si vous né pas nationaliser......... 28 82 42 14 10 001 001
estimez elle devrait ou non être na- sans 32 33 21 12 001
tionalisée
..les banques affaires Types Seuil de signification
Texte de la question Eventualités de réponses 15 16 Pl NP1
NP1 NP2 P2 NP2 ens Pl P2 P/NP
industrie du pétrole nationaliser ............. 52 30 46 79 74 001
ne pas nationaliser ....... 22 68 37 12 001 001
sans réponse................. 26 17 12 14 01
Univers politiqtie
Certains disent en pariant de la politique tout fait accord.......... 16 05 28 25 26
que ce sont des choses trop compii- plutôt accord ............ 31 18 21 30 19
quées et il faut être un spécialiste pas accord........... 20 22 24 23 29
32 01 pour les comprendre Etes-vous ac- pas du tout accord ....... 19 51 23 21
cord ou non avec cette fa on de voir sans réponse................. 01 10
Au moment de choisir un député parmi du rôle de la France dans le
les points suivants quel est celui au- monde ............. 10
quel vous attachez le plus impor- du développement économique
tance. au fait que le candidat ou son du pays............... 22 33 37 20 19 001
parti se préoccupe le plus. de la stabilité du gouvernement 12 17 12 001
de la défense des libertés .. 19 27 14 24 24
du niveau de vie du plus grand
48 nombre ........... 32 15 29 41 001
sans réponse.................
Image différentielle des partis
10 Parmi les formations politiques suivantes communistes ............. 41 01 20 001
quelle est celle qui se préoccupe le gaullistes................... 41 01 57 76 99 38 001
plus. fédération ................ 05 18
centristes 12
..du rôle de la France dans le monde sans réponse................. 19 19 001 26