DÉMOCRATISER L
116 Pages
English
Downloading requires you to have access to the YouScribe library
Learn all about the services we offer

DÉMOCRATISER L'ÉCONOMIE MONDIALE LE RÔLE DE LA ...

-

Downloading requires you to have access to the YouScribe library
Learn all about the services we offer
116 Pages
English

Description

2. Rapport original établi en 2003 par le CSGR. (Centre pour l'étude de la mondialisation et de la régionalisation). Université de Warwick. Coventry CV4 7AL ...

Subjects

Informations

Published by
Reads 22
Language English

Exrait

DÉMOCRATISER L’ÉCONOMIE MONDIALE LE RÔLE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE Rapport original établi en 2003 par le CSGR (Centre pour l’étude de la mondialisation et de la régionalisation) Université de Warwick Coventry CV4 7AL, UK Tel. ++44-24-7657 2533 Fax ++44-24-7657 2548 csgr@warwick.ac.uk ISBN 0 902683 58 6 (Traduction arabe par Ola Abou Zeid)3 56 X (Original en anglais)3 59 4 (Traduction française par Marc Mousli) ISBN 0 902683 60 8 (Traduction portugaise par Sergio Flaksmana) ISBN 0 902683 61 6 (Traduction russe par Liliana Proskuryakova) ISBN 0 902683 62 4 (Traduction espagnole par Rosalba Icaza Garza) ISBN 0 902683 63 2 (Traduction thaïe par Suntaree Kiatiprajuk) Ce rapport a été préparé par Jan Aart Scholte du CSGR (scholte@warwick.ac.uk) avec la collaboration de : Ola Abou Zeid, de l’Université du Caire (ola_abouzeid@hotmail.com) Flávia Braga de l’Université fédérale de Rio de Janeiro (flaviab@attglobal.net) Christian Chavagneux d’Alternatives Economiques, Paris (cchavagneux@alternatives-economiques.fr) Zie Gariyo du Réseau sur la dette en Ouganda (Zgariyo@udn.or.ug) Elena Kochkina de l’Open Society Institute-Russie, Moscou (kochkina@osi.ru) Kanokrat Lertchoosakul, Université de Chulalongkorn, Bangkok (yin_19@hotmail.com) Liliana Proskuryakova du Groupe de travail des ONG sur la Banque mondiale, Région Europe et Asie centrale, Saint-Pétersbourg (l_proskouriakova@yahoo.com) Gauri Sreenivasan du Conseil canadien pour la coopération internationale (gsreenivasan@ccic.ca) Naruemon Thabchumpon de l’Université de Chulalongkorn, Bangkok (junaruemon@hotmail.com ou Naruemon.T@chula.ac.th) Carlos Vainer de l’Université fédérale de Rio de Janeiro (cvainer@gbl.com.br) Je remercie sincèrement les centaines de praticiens de la société civiles (dont la liste figure à l’annexe 3) qui ont apporté leurs nombreuses idées et leur expérience à ce projet. Ils n’ont aucune responsabilité dans les opinions exprimées ici, mais ce document n’aurait pas pu voir le jour sans leurs apports considérables. Le projet a été généreusement financé par le programme Gouvernance et société civile de la Fondation Ford. 2 DÉMOCRATISER LA MONDIALISATION ÉCONOMIQUE LE RÔLE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE Table des matières Résumé 4 Méthodologie 7 Première partie Définitions 9 Deuxième partie Les déficits démocratiques dans la mondialisation économique contemporaine 19 Troisième partie Comment la Société civile contribue à démocratiser la mondialisation économique 38 Quatrième partie Réaliser les potentiels : les influences de l’environnement. 50 Cinquième partie Réaliser les potentiels : les pratiques internes. 67 Sixième partie Questions capitales pour l’action future. 96 Annexe 1 Liste des abréviations 99 Annexe 2 Bibliographie (ouvrages en français) 100 Annexe 3 Personnes et associations ayant apporté leur contribution 101 3 Résumé Comment rendre démocratique la mondialisation nous allons présenter le principal débat qui traverse économique ? La mondialisation des les six parties du rapport. Il est important que la mondialisation économique communications, de la finance, de soit gouvernée démocratiquement. Tous ceux qui l’investissement, des migrations et du commerce La mondialisation économique est un processus, sont concernés par les différents choix politiques devient plus importante que jamais dans la société particulièrement marqué ces dernières années, par devraient pouvoir participer aux décisions contemporaine. Cependant, les règles et les lequel de plus en plus de production, d’échanges et collectivement, au grand jour, sur un pied procédures qui gouvernent ces activités de consommation de ressources ont pour cadre le d’égalité, librement et de façon responsable. Il se transnationales présentent aujourd’hui un bilan monde entier. Cela ne signifie pas que les peut que l’on n’ait pas une idée très claire de la démocratique fort mince, lorsqu’elles en ont un à économies locales, nationale et régionale n’ont façon précise de faire vivre la démocratie dans la présenter. Comment la société civile peut-elle plus d’importance, mais qu’un champ mondialisation économique, mais le principe améliorer cette situation ? supplémentaire, mondial, devient lui aussi même est une pierre angulaire de la dignité Le présent rapport traite cette question en six important pour les communications, la finance, humaine et de la justice sociale. étapes. La première partie définit les concepts l’investissement, les migrations et le commerce. Et importants : « mondialisation économique », que par conséquent les choix politiques que nous Le manque de démocratie est patent dans la « gouvernance », « démocratie » et « société faisons en matière de mondialisation économique régulation de la mondialisation. Les insuffisances civile ». La deuxième partie étudie la nature des auront des répercussions majeures sur la forme de sont à la fois de nature institutionnelle et déficits démocratique dans la mondialisation notre société dans l’avenir. structurelle. En termes institutionnels, aucune des économique actuelle. La troisième partie décrit par administrations qui régulent actuellement la quels moyens les associations de la société civile La mondialisation croissante que nous vivons est mondialisation économique – les organismes cherchent à réduire ces déficits démocratiques. La régulée, même si c’est par des voies complexes. étatiques, supra ou infraétatiques, et les quatrième partie recense les conditions générales Les règles et les procédures régulant le commerce, organisations privées – ne s’est distinguée par sa qui aident ou gênent la société civile dans ses les migrations, l’investissement, la finance et les pratique démocratique. En termes de structures, les efforts pour promouvoir un fonctionnement plus communications proviennent de nombreux lieux : hiérarchies profondément enracinées entre Etats, démocratique de la mondialisation économique. La organismes d’Etat au niveau national, institutions entre classes, entre cultures, entre sexes, entre cinquième partie examine les principaux supra-étatiques aux niveaux régional et mondial, races, etc., font que la gouvernance de la problèmes que rencontrent ces associations dans organisations infraétatiques aux niveaux local et mondialisation économique consiste leur organisation interne et leur pratique, et qui provincial, mécanismes divers du secteur privé, et habituellement en un « gouvernement par peuvent limiter leur aptitude à démocratiser la un réseau étoffé qui relie entre eux ces niveaux et quelques-uns » plutôt que par le peuple tout entier. mondialisation économique.. La sixième partie met ces secteurs. Les efforts de démocratisation de la Alors que la démocratie suppose une majorité qui l’accent sur les questions essentielles pour les mondialisation économique s’adressent donc à un dirige en respectant les droits de la minorité, la futures stratégies de la société civile en vue de système de gouvernance largement dispersé et mondialisation économique se présente d’ordinaire cette démocratisation. Dans la suite de ce résumé, comportant de multiples strates. 4 sous la forme d’une minorité régnant sur une ne militent pas toutes autant pour la démocratie gouvernance visible, et la société civile peut faire majorité privée de droits. dans la mondialisation économique. Certaines, en sorte que la régulation de la mondialisation La société civile constitue-t-elle une réponse à ces comme les groupes racistes, sont en fait économique se pratique au grand jour. dysfonctionnements de la démocratie ? Nous ouvertement antidémocratiques Même celles qui Cinquièmement, le travail de la société civile peut considérons ici la « société civile » comme un soutiennent une démocratisation de la augmenter la responsabilité vis-à-vis du public. espace politique, ou une arène dans laquelle des mondialisation ont des idées différentes sur Une démocratie réelle a besoin que ses citoyens associations volontaires cherchent à façonner les l’ampleur souhaitable du processus, son intensité et surveillent et contrôlent les autorités, et les règles qui gouvernent l’un ou l’autre aspect de la son rythme. En général, cet objectif est moins associations de la société civile peuvent aider les vie sociale (dans ce cas, la mondialisation prioritaire pour les groupes de la société civile qui dirigés à demander des comptes aux dirigeants. Les économique). Les associations de la société civile défendent de puissants intérêts en place que pour mouvements de la société civile font déjà rassemblent des gens qui partagent les mêmes les organisations qui s’intéressent aux défavorisés. beaucoup pour la démocratie dans ces cinq préoccupations à propos d’un domaine ou d’un directions, même s’il faudrait qu’ils en fassent problème politique particulier. Elles sont très Quoi qu’il en soit, les acteurs de la société civile encore plus. différentes par leur taille, leur organisation, ont cinq grands moyens – qui se recoupent, à l’étendue géographique de leurs actions, leur certains moments - de contribuer à la gouvernance Si les associations de la société civile n’ont contexte culturel, le niveau de leurs ressources, les démocratique de la mondialisation économique. jusqu’ici pas eu plus de succès dans la gens qu’elles représentent, leurs idéologies, leurs Premièrement, ils peuvent se charger d’éduquer le démocratisation de la gouvernance de la stratégies et leurs tactiques. Mais tous les public. Une démocratie réelle repose sur des mondialisation économique, cela tient en partie mouvements de la société civile sont volontaires citoyens informés, et les associations de la société aux obstacles dressés par la société dans laquelle (ce qui signifie qu’ils n’ont pas pour but un profit civile peuvent aider à faire mieux connaître la ils agissent. Même l’association la plus financier ou des fonctions officielles), et ils sont mondialisation économique et la façon dont elle est démocratique ne peut avoir qu’un impact limité si politiquement actives (ce qui signifie qu’ils régulée. Deuxièmement, les mouvements de la son environnement n’est pas propice à ses cherchent à influer sur la façon dont le pouvoir est société civile peuvent encourager le débat public. activités. Par exemple, si la pauvreté est telle réparti et exercé dans la société). Une démocratie réelle repose sur la discussion qu’une grande partie de la population consacre ouverte des différents points de vue et des toute son énergie à lutter pour survivre, les gens Certes, l’activité de la société civile (à travers les différents choix. Les groupes de la société civile n’ont guère les moyens de soutenir les campagnes mouvements sociaux, les fondations peuvent éviter qu’un schéma politique unique de la société civile et guère de temps pour philanthropiques, les organisations religieuses, les impose un monopole autoritaire sur la gouvernance participer à ses actions. La présence ou l’absence ONG, les syndicats ouvriers, les forums de la mondialisation économique. Troisièmement, de réseaux de soutien de la société civile fait aussi d’entreprises, etc.) n’est pas le seul moyen de faire les initiatives de la société civile peuvent permettre la différence. De plus, l’efficacité des associations progresser la démocratie dans la mondialisation une participation du public. Une démocratie réelle à promouvoir la démocratie dépend beaucoup de économique. Les gouvernements, les parlements et demande des citoyens actifs, et les organisations de l’attitude des milieux officiels. Que les autorités les partis politiques peuvent aussi y contribuer la société civile leur offrent la possibilité de connaissent ou non la société civile, qu’elles soient pour beaucoup. Les réformes institutionnelles des concrétiser leur engagement politique. réceptives ou hostiles, est déterminant. Le agences multilatérales et un arrêt de la privatisation Quatrièmement, la société civile peut accroître la comportement des médias est également important, de la gouvernance pourraient aussi faire avancer transparence des instances gouvernantes vis-à-vis et le degré de compréhension et d’attention dont ils les choses. Et les associations de la société civile du public. Une démocratie réelle suppose une feront preuve va substantiellement aider ou 5 entraver les efforts de la société civile pour les militants de la société civile doivent réussir à sont décrites dans ce rapport. Mais tout transfert démocratiser la mondialisation économique. La donner les mêmes possibilités de s’impliquer à d’expérience d’un contexte vers un autre exige une culture politique a aussi son importance. Les tous, sans distinction d’âge, de classe, de religion, transposition très prudente et très attentive. mœurs politiques d’un pays ou d’un secteur de la de nationalité, de race, de sexe ou de tout autre société peuvent encourager ou décourager les critère social discriminant. Si les organisations de Cela dit, pour ce qui concerne les futures initiatives citoyens de s’engager activement dans les débats la société civile veulent encourager la transparence de la société civile sur la démocratisation de la sur la mondialisation économique. Par exemple, et la responsabilité publiques des dirigeants, elles mondialisation économique, on peut faire quelques des cultures tournées vers l’accumulation de doivent faire le maximum pour être aussi visibles préconisations générales, que l’on trouvera tout au patrimoine et la consommation effrénée peuvent que possible, et rendre systématiquement des long de ce rapport et qui seront résumées dans sa toutes deux (de façon différente) freiner le comptes à tous ceux qui sont concernés. Si elles ne conclusion (p. 91 à 93). militantisme de la société civile. Enfin, nombre s’imposent pas elles-mêmes des normes d’inégalités structurelles du monde contemporain démocratiques élevées, elles ont peu de chances En un mot, le présent rapport fournit donc : a) une contrarient puissamment les efforts de la société d’obtenir du public la confiance et le soutien qui analyse rapide des déficits démocratiques actuels civile pour construire une participation plus leur sont nécessaires pour tenir leur engagement de de la mondialisation économique ; b) un bilan de complète à la gouvernance de la mondialisation démocratiser la mondialisation économique dans ce que les associations de la société civile font et économique. Le capitalisme, le sexisme, le son ensemble. pourraient faire pour contribuer à pallier ces racisme, la domination des cultures occidentales et Tout ceci montre que la société civile n’est pas par déficits ; c) un examen des obstacles – internes et urbaines et toutes les autres hiérarchies nature une force démocratique ou externes – auxquels elles doivent faire face pour traditionnelles constituent des obstacles sérieux à antidémocratique dans la mondialisation concrétiser leur potentiel de démocratisation ; et d) la démocratisation de la mondialisation. économique. La question importante pour l’avenir des suggestions sur la façon de surmonter ces est : comment les associations de la société civile obstacles. Nous espérons que ce rapport pourra À côté de ces facteurs tenant à l’environnement, peuvent-elles surmonter les difficultés externes et ainsi contribuer, pour sa part, à une future l’organisation et les pratiques des associations de internes (définies dans la quatrième et la cinquième mondialisation plus démocratique. la société civile elles-mêmes ont des conséquences partie de ce rapport) de façon à rendre maximale sur la démocratisation de la mondialisation leur contribution à une démocratisation de la économique. A chacun des cinq principaux apports mondialisation économique (définie dans la démocratiques des militants de la société civile, troisième partie) ? correspondent des exigences démocratiques internes. Pour offrir au peuple une éducation sur la On ne peut répondre à cette question par des mondialisation économique, les organisations de la « bonnes pratiques » universellement applicables. société civile doivent s’assurer qu’elles ont les Les conditions sociales, culturelles, économiques compétences nécessaires pour traiter ces questions. et politiques extrêmement variées dans lesquelles Pour encourager un débat public ouvert et se trouvent les groupes de la société civile ne énergique, elles doivent aussi accepter des peuvent être réduites à des clichés. Les différences d’opinion dans leurs propres rangs et se associations peuvent sans doute s’enrichir les unes méfier de toute récupération par d’autres centres de des autres par la connaissance de leurs innovations pouvoir. Pour favoriser la participation du public, et de leurs luttes, en commençant par celles qui 6 Méthodologie Il était bien entendu impossible pour ce projet écologistes, des associations confessionnelles, des Ce rapport est un produit du Projet « Société civile d’impliquer tous les groupes de la société civile, groupes paysans, des projets centrés sur la et démocratie dans la mondialisation de tous les secteurs sociaux, dans tous les pays, gouvernance mondiale, des fédérations économique ». Cette initiative a été lancée en traitant de toutes les questions relevant de la d’industrie, des syndicats ouvriers, des fondations octobre 2001 avec un financement du projet mondialisation économique, et défendant toutes philanthropiques, des ordres de professions « Gouvernance et société civile » de la fondation les opinions possibles. Il fallait faire un choix. libérales, des organisations de solidarité ethnique, Ford à New York. Nous avons toutefois cherché à couvrir le spectre des instituts de recherche, des unions d’étudiants, L’exécution du projet a reposé principalement sur le plus large possible, dans la limite du temps et des associations féminines et des mouvements de un coordinateur général, basé à l’Université de des ressources dont nous disposions. jeunesse. Warwick en Grande-Bretagne, qui a réuni les témoignages et écrit le rapport. Dix coordinateurs Le Brésil, le Canada, l’Egypte, la France, Les participants aux discussions du projet ont de nationaux ont organisé des réunions avec plusieurs l’Ouganda, la Russie et la Thaïlande sont vingt à quatre-vingt ans, la tranche des 35-55 ans centaines d’associations de la société civile dans le représentés. Cet échantillon de pays fournit une étant la plus nombreuse. En terme de catégorie monde entier, et ils ont fait leurs commentaires sur diversité de régions, de cultures, de degrés sociale, les actifs qualifiés des classes moyennes les projets de rapport. La liste de ces onze d’influence sur la mondialisation économique et sont fortement représentés, même si d’autres personnes figure en page 2. de niveaux de développement de la société civile. milieux comme les paysans et les ouvriers sont Au total, ce sont 272 praticiens de la société civile, En matière de croyance et de points de vue, le également impliqués. Les hommes sont deux fois appartenant à 205 associations dans sept pays, qui projet implique des bouddhistes, des chrétiens, des plus nombreux que les femmes. Leur race ont apporté idées et informations pour ce rapport écologistes, des féministes, des libéraux, des correspond généralement à celle de la population (leur liste figure à l’annexe 3). Tous ont débattu musulmans, des nationalistes, des socialistes et de chacun des pays, mais plusieurs minorités, tels avec les coordinateurs du projet : a) de l’Etat de la des sociaux-démocrates. les aborigènes, ne sont pas représentées. La démocratie dans la mondialisation économique majorité des participants vivent dans de grandes contemporaine ; b) de ce que pourrait être une Pour ce qui concerne les secteurs de la société cités, même si des efforts ont été faits pour joindre mondialisation économique plus démocratique ; c) civile, on trouve parmi les participants des des défenseurs de la société civile résidant dans de du rôle des mouvements de la société civile pour groupes anti-pauvreté, des associations bancaires, petites villes et dans des zones rurales. Il est donc une plus grande démocratie dans la mondialisation des chambres de commerce, des militants certain que la participation au projet présente des économique ; et d) des obstacles rencontrés par les s’intéressant à la communication et aux médias, biais à plusieurs égards. Mais ces inégalités groupes de la société civile dans leurs tentatives des organisations de consommateurs, des reflètent généralement le profil des acteurs de démocratiser la mondialisation économique. De mouvements de défense de la démocratie, de dominants de la société civile, en matière de plus, beaucoup de participants ont fourni aux coopération pour le développement, de défense mondialisation économique. coordinateurs des documents écrits sur leur point des droits de l’homme, d’aide humanitaire, des de vue et leurs actions. 7 De la même façon, les membres du groupe de ce exemples d’action de la société civile. (soulignons projet ont des positions sociales privilégiées qui que les praticiens ont fait leurs remarques à titre Ce rapport est donc destiné à être utile, et pas faussent constamment leur propre point de vue sur personnel, et non en tant que représentants de seulement à prendre de la place sur une étagère et la démocratie dans la mondialisation économique. leurs associations.) Le rapport montre donc que un disque dur. Le souhait est d’aider les praticiens Même si dans ce groupe il y a des femmes et des théorie et pratique sont liées, et qu’elles peuvent de la société civile : a) à réfléchir sur l’idée qu’ils représentants des majorités du Sud, les onze s’apporter l’une l’autre des arguments. se font de la démocratie dans la mondialisation membres sont des gens qualifiés, âgés de 25 à 55 économique ; b) à voir comment se situent leurs ans, ayant fait des études supérieures et parlant Malheureusement, le manque de place ne nous opinions et leurs activités dans le système global anglais. Et le coordinateur général, auteur de ce permet de citer qu’un échantillon limité des idées de la politique mondiale ; c) de découvrir et de rapport, est lui-même un universitaire blanc, et des initiatives de la société civile. De plus, s’inspirer du travail que d’autres associations ont occidental, d’âge moyen et citadin. Même en chaque exemple doit être bref, ce qui ne permet pu faire dans le même domaine ; et d) de tisser de cherchant à être très attentif aux biais qui en pas de développer les particularités du contexte. nouveaux liens et de nouvelles coopérations avec découlent, il n’est guère possible de les éviter De même, il n’est pas possible dans ce rapport ces autres groupes. En bref, ce projet à pour but complètement. relativement court d’examiner les similitudes et d’approfondir l’analyse et de soutenir le les différences entre les pays, les classes, les militantisme. Ce rapport est aussi destiné aux participants au cultures, etc. De tels détails nécessiteraient tout un projet, qui en reçoivent chacun un exemplaire. De volume. plus, il sera diffusé aux autres associations de la Plus généralement, on espère que ce rapport société civile du monde entier, qui mènent des Espérons que ce rapport aura du sens pour un encouragera un large débat et aidera à faire naître campagnes sur des questions touchant à la large public, car il présente des problèmes d’autres initiatives pour la démocratisation de la mondialisation économique. Le rapport est complexes d’une façon accessible mais non mondialisation économique. Dans une modeste disponible dans les six principales langues du simpliste. Les militants les moins expérimentés mesure, cet écrit peut donc contribuer à construire projet (arabe, anglais, français, portugais, russe et peuvent y trouver une introduction accessible aux la démocratie plus approfondie de la thaï) ainsi qu’en espagnol. questions traitées, les plus aguerris une mondialisation économique dont le monde clarification et une synthèse des débats qui les d’aujourd’hui a tant besoin. L’esprit du dialogue entre chercheurs et praticiens aide à concevoir et mener de futures actions. se reflète également dans la présentation du rapport. Le texte place côte à côte une analyse universitaire et des citations (en italiques) et 8 Première partie Définitions Les concepts importants posent toujours problème. clairement ces termes centraux, afin de construire évidemment possible de donner d’autres Des idées telles que « mondialisation », une analyse cohérente. définitions de ces concepts, et ces approches « gouvernance », démocratie » et « société civile » différentes pourraient conduire à des conclusions donnent lieu à de vives polémiques. Il est Les paragraphes qui suivent donnent donc des différentes. impossible de leur donner des significations définitions opératoires. Le but n’est pas d’imposer précises et bien arrêtées, qui puissent être un point de vue particulier, mais d’aider les acceptées par tous. Il nous faut pourtant définir lecteurs à mieux comprendre ce rapport. Il est La mondialisation a de nombreux sens, mais nous pouvons nous accorder sur le fait qu’elle implique une réduction des barrières séparant les nations les unes des autres. Ce qui présente à la fois des chances et des risques. Saïd El Naggar Mondialisation économique New Civic Forum, Le Caire Nous sommes dans un nouveau scénario. On peut l’appeler transnationalisation, ou globalisation ou mondialisation. Nous sommes dans une transition lente mais évidente entre l’âge du L’activité économique se déroule à différents niveaux : par exemple, le ménage, la firme, la nationalisme et une époque de mondialisme. localité, le pays, la région et le monde. La mondialisation économique traite des opérations de Octávio Ianni production, d’échange et de consommation dont l’exécution est répartie entre divers lieux dans Faculté des Sciences sociales, Université de São Paulo le monde. Par exemple, certains processus de production impliquent plusieurs pays, sur des continents différents. De plus, beaucoup de marchandises et de services sont distribués et La mondialisation est souvent présentée comme un méga-projet vendus sur des marchés mondiaux. Certains types de monnaie et d’instruments financiers avec des allures de Guerre des étoiles. Mais les ménagères y circulent sur l’ensemble de la planète, tout comme diverses formes d’informations et de participent aussi dans leurs cuisines savoirs. Des gens émigrent à peu près n’importe où dans le monde pour gagner leur vie. Elena Makhmutova Association des femmes chefs d’entreprise du Bashkortostan, Les décennies qui viennent de s’écouler ont connu des niveaux sans précédent de Ufa. mondialisation économique. Les mouvements de ressources parcourant la planète se sont 9 accrus à des vitesses et jusqu’à des tailles jamais vues auparavant dans l’histoire du monde. Quelques statistiques illustrent l’importance de la tendance ($=US dollars) : Nous voyons la mondialisation à l’œuvre dans les boutiques de Thaïlande. Des milliers de petits magasins ferment, éliminés par • Le commerce international est passé de 629 milliards de $ en 1960 à 7 430 milliards l’arrivée de grands détaillants internationaux comme Carrefour, en 2001 Tops ou WalMart. • Il y avait 7 000 entreprises multinationales à la fin des années 1960, 65 000 en 2001 Pitthaya Wongkul Comité thaï de soutien au développement, Bangkok • Le stock des investissements directs à l’étranger est passé de 1 700 milliards de $ en 1990 à 6 600 milliards en 2001 • Le commerce international représentait 15 milliards de $ par jour en 1973, 1 490 Aujourd’hui, vous ne pouvez pas être une affaire prospère si vous milliards en 1998 n’êtes pas compétent en économie régionale et mondiale. Amaury Temporal • Les prêts bancaires transfrontaliers sont passés de 9 milliards de $ en 1972 à 1 465 Fédération d’industries de Rio de Janeiro milliards en 2000 • Il y avait 150 millions de lignes téléphoniques en 1965, plus de 1,5 milliards (fixes et mobiles) en 2000 Nous ne devons pas être myopes – si vous ne tissez pas des liens dans le monde entier, vous ne pouvez pas avoir de véritable • Il y a 606 millions d’internautes en 2002. Il n’y en avait aucun en 1985 politique. • Les passagers des vols internationaux étaient 25 millions en 1950, 400 millions en Jane Nalunga Réseau de développement des associations volontaires 1996 autochtones, Kampala • En 1999 670 millions de touristes ont voyagé à l’étranger. La question n’est pas d’être pour ou contre la mondialisation. Des pans entiers de l’économie d’aujourd’hui ont été largement mondialisés. Ce qui ne signifie Elle est là. C’est de savoir ce qu’on en fait. aucunement que les économies locale, nationale et régionale ne sont plus pertinentes. Il est Gerry Barr clair que ces autres niveaux restent très importants. Toutefois, le domaine économique Conseil canadien de coopération internationale mondialisé s’est accru fortement dans l’histoire récente, et tout montre qu’au vingt et unième siècle le mouvement s’accentuera. Si nous voulons comprendre le présent et façonner l’avenir, il nous faut être beaucoup plus attentifs à l’économie mondiale que ne l’ont été les générations Le mouvement désigné comme « anti-mondialisation » s’oppose à précédentes. la mondialisation libérale, pas à la mondialisation en tant que telle. Christophe Aguiton Cet effort d’attention est crucial parce que des choix importants doivent être faits à propos de ATTAC-France, Paris la mondialisation. L’économie mondiale peut prendre plusieurs formes. Beaucoup de gens font l’erreur de confondre la « mondialisation » avec l’économie libérale. Il est vrai que les 10