Telerama du 24-06-2020

-

Français
132 Pages
Read an excerpt
Gain access to the library to view online
Learn more

Informations

Published by
Published 24 June 2020
Language Français
Document size 17 MB
Report a problem

M 02773 - 3676 - F: F: 3,303,30E
3’:HIKMRH=XUXXU\:?d@q@h@g@k";
MERCREDI 24 JUIN 2020
HEBDOMADAIREFR 3,30€
BEL, LUX 3,90€DOM 5,50€
CH 5,70 CHFMAR 43 MAD
CPPAP Nº 0621C80864
Nº 3676
DU 27 JUIN AU 3 JUILLET 2020
Romans, polars, SF, essais…
100
lilivrvreess
pour une
bibliothèque
idéale
codes 80 -0010.06.2020 18:24 (tx_vecto) PDF_1.3_PDFX_1a_2001 300dpi YMCK ISOcoated_v2_300_eci10.06.2020 17:18 (tx_vecto) PDF_1.3_PDFX_1a_2001 300dpi YMCK ISOcoated_v2_300_eciL’invitée
Son idéal : une culture accessible, faisant la part belle
à l’imaginaire, à la fantaisie. La présidente quitte Arte.
Avec elle, la chaîne est devenue le socle de la création
européenne. Et l’audience auprès des jeunes a explosé.
Véronique
Cayla
Propos recueillis par Olivier Milot Le 5 juillet, Véronique Cayla quittera la Quel impact a eu sur Arte cette longue période
Photo Jean-François Robert tête d’Arte et mettra un point fnal à une de confinement ?
pour Télérama vie professionnelle consacrée à la J’ai trouvé que la gestion d’une entreprise par
visioconféculture, au cinéma et à l’audiovisuel. rence avait quelque chose de très desséchant. Les
déciDes couloirs du ministère de la Culture, sions sont prises, l’essentiel de ce qui doit être fait l’est ;
où elle ft ses débuts, à la présidence d’Arte, elle a cumulé les mais il ne reste que le squelette. La chair de la relation
hudirections d’entreprises et d’institutions reconnues : la Vidéo- maine, avec tout ce qu’elle porte d’enrichissement et de
thèque de Paris, les cinémas MK2, le Festival de Cannes, le créativité, a disparu. La chaîne, elle, a beaucoup profté
Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC). Une du confnement. Arte n’a jamais été aussi regardée et
déréussite individuelle qu’elle prend soin de partager avec ceux couverte. Elle a connu la plus forte croissance d’audience
qui l’entourent. Véronique Cayla ne dit jamais « je » mais de toutes les chaînes, en particulier chez les jeunes.
Pen« nous ». Arrivée en janvier 2011 à la tête d’une chaîne presti- dant les trois mois du confnement, l’audience d’Arte chez
gieuse mais recroquevillée et assoupie, elle a fait d’Arte une les 15-24 ans a augmenté de 150 %. C’est sidérant.
chaîne conviviale, exigeante et accessible. En près de dix ans,
sous sa houlette, l’audience d’Arte a été multipliée par deux À votre arrivée, vous avez voulu d’emblée rendre la chaîne
sans rien céder à la qualité de ses programmes, son ofre nu- « moins excluante ».
mérique a explosé en même temps qu’elle se diversifait, et On a trop longtemps soufert d’une conception
aristocrala chaîne a multiplié les collaborations avec les autres pays tique de la culture, fondée sur l’exclusion, je ne voulais
européens. De quoi partir avec le respect et l’estime de tous. surtout pas tomber dans ce travers. La démocratisation
Rencontre avec une femme remarquable. culturelle passe par des émotions. Quand on a touché
quelqu’un, il est conquis, acquis et porteur du même
mesDans quel état d’esprit êtes-vous à quelques jours sage que vous. L’émotion est la meilleure façon de faire
de votre départ d’Arte ? tomber les barrières, de déplacer les frontières. Dès le dé-
C’était le moment pour moi d’arrêter. J’ai passé près de dix part, j’ai aussi souhaité donner un signal d’ouverture en
ans à la tête d’Arte et je crois qu’au bout d’un certain temps ajoutant une dose d’humour et de fantaisie grâce à des
on ne fait plus que se répéter. Il faut savoir passer la main, programmes courts comme Silex and the city ou Tu
mourmême si ce ne sera pas simple. Je ne sais travailler qu’en ras moins bête. Ces virgules sont autant de respirations qui
équipe et j’aime celle que j’ai constituée. Elle est un peu de- apportent du plaisir tout en stimulant la réfexion. Dans le
venue une famille et il me sera difcile de la quitter. même esprit, nous mettrons bientôt à l’antenne De Gaulle ☞
4 Télérama 3676 24 / 06 / 201950
Naissance à
Saint-Cloud (92).
1974
Chargée
de mission
au cabinet du
secrétaire d’État
à la Culture,
Michel Guy.
1982-1992
Directrice adjointe
puis directrice
de la Vidéothèque
de Paris.
1992-1998
Directrice
générale de MK2.
2001-2005
Directrice
générale
du Festival
de Cannes.
2005-2010
Présidente
du CNC.
2011-2020
Présidente d’Arte
de 2011 à 2015
et présidente
du directoire
d’Arte France
depuis 2011.a
a
d
L’invitée véronique cyla, Ptronne ’arte
☞ à la plage, une série d’animation tendre et irrévérencieuse. « Il f allait élargir l’audience
Ces programmes nous ont permis de modifer le ton de la d’Arte à un public qui
chaîne sans en changer les fondamentaux.
ne se sentait pas concerné
t rès tôt, vous avez fait le choix de ne pas difuser par la culture. La culture
de séries américaines. Prendriez-vous la même décision
aujourd’hui ? doit inclure, pas exclure. »
Oui. À l’époque, les séries américaines étaient le
programme dominant de la télévision. Or, je crois qu’on
s’« acculture » à ne regarder que les fctions d’un seul et même
pays. Et comme pour moi Arte devait être diférente de
toutes les autres chaînes, la décision s’imposait d’elle- se poser, à prendre le temps de la réfexion, à apprendre
même. Ce choix a été un marqueur pour le public en même sans renoncer à s’amuser, à échapper aussi parfois à une
temps qu’il nous donnait une stature en Europe. À ce jour, forme de vulgarité.
nous avons acheté ou coproduit des séries avec dix-sept
pays européens. Une manière de faire dialoguer ces pays L’audience d’Arte n’a jamais été aussi élevée,
et de construire un imaginaire européen. est-ce important pour vous ?
J’ai longtemps été opposée à l’existence d’Arte… Pour moi,
vous semblez pourtant privilégier des séries très ancrées créer une chaîne culturelle, c’était ghettoïser la culture et
dans l’imaginaire des pays où elles sont produites… prendre le risque de l’enfermer. Lorsque j’ai été nommée,
Contrairement aux documentaires, qui ont un impératif j’ai voulu prouver que la culture pouvait se partager et
rasd’ouverture au monde, nos séries creusent le sillon de l’his- sembler. Il fallait sortir de notre petit monde, élargir
l’autoire des pays de leurs auteurs. La nouvelle série de Niccolo dience de la chaîne à un public qui ne se sentait pas
concerAmmaniti, adaptée de son roman Anna, est ainsi profondé- né par la culture ou que celle-ci intimidait. La culture doit
ment enracinée dans la culture italienne. En France, En inclure, pas exclure. C’était déjà mon combat au CNC, où
thérapie 1, la série en trente épisodes de vingt-six minutes je n’ai eu de cesse d’intégrer de la diversité, notamment
d’Olivier Nakache et Éric Tolédano, qu’on pourra voir dé- dans les commissions d’aide.
but 2021, s’ancrera, elle, dans la société contemporaine,
avec pour arrière-plan les attentats du Bataclan. Je suis L’âge moyen du spectateur d’Arte augmente. il est
convaincue que l’une et l’autre seront de vraies réussites désormais de 64 ans. Un vieillissement inéluctable ?
dans des genres très diférents. Nous ne sommes pas obsédés par le rajeunissement de
l’antenne, mais par l’accessibilité de nos programmes au
Comment Arte est-elle devenue la chaîne du cinéma ? plus grand nombre. Les publics qui nous suivent sur le site
Elle a bénéfcié de l’érosion du cinéma sur les autres et l’application Arte ont 49 ans d’âge moyen, 38 sur
Facechaînes et de l’afaiblissement de Canal+. Nous avons par book, 35 sur Instagram et 32 ans sur YouTube. Si l’on
inailleurs profté de nos bonnes relations avec les organisa- tègre à la fois l’antenne et l’ensemble des usages
numétions professionnelles du cinéma pour négocier l’ajout riques, l’âge moyen du public d’Arte est de 54 ans. En dix
d’une case dédiée aux flms d’auteur le mercredi. Surtout, ans, nous avons multiplié par deux l’audience de l’antenne,
nous avons accompagné la programmation de l’antenne tout en rajeunissant de presque autant l’âge de notre
pusur le numérique en lançant des cycles de cinéma comme blic. Pas mal, quand même !
ceux consacrés à Rohmer ou Rivette et en créant un
festival annuel de cinéma européen d’auteurs en ligne, l’Arte il y a deux ans, vous déclariez : « À terme, Arte ne sera
Kino Festival. Pour sa troisième édition, il a proposé dix plus qu’une vitrine de ce qu’on pourra trouver dans notre
flms gratuitement en dix langues dans quarante-cinq ofre numérique. » vous confirmez ?
pays d’Europe. Chaque mois, nous prolongeons ce festival J’aurai assisté aux prémices du renversement copernicien
en mettant en ligne un nouveau flm européen. entre l’antenne et le numérique. Désormais, notre ofre
numérique est plus abondante que celle de l’antenne. Nous
Une de vos premières décisions aura été de lancer avons organisé des passerelles entre les deux univers, mais
28 minutes. Qu’est-ce que ce magazine a apporté le passage de relais est bel et bien en train d’avoir lieu.
de spécifique à la chaîne ?
C’est aussi un marqueur. En dehors de son JT, Arte était dé- Arte est née franco-allemande mais l’europe
connectée du monde contemporain. Il fallait ré-ancrer la est son horizon. Où en êtes-vous de l’européanisation
chaîne dans le réel. 28 minutes est un magazine d’informa- de la chaîne ?
tion pondéré, réféchi et tourné vers l’international, où Elle est partie et bien partie. Nous avons lancé notre ofre
Élisabeth Quin bénéfcie d’une liberté absolue. multilingue il y a cinq ans et nous disposons d’ores et déjà
d’un millier de programmes — essentiellement des
docuArte n’est-elle pas devenue une sorte de refuge mentaires et des magazines — accessibles en six langues :
pour échapper à l’accélération de l’information, au anglais, espagnol, polonais et italien, en plus du français et
divertissement calibré et au déferlement des fake news ? de l’allemand, ce qui permet de toucher 70 % des
EuroArte, c’est l’anti-chaîne d’info. On s’y installe, on y con- péens dans leur langue maternelle. Notre ofre numérique
fronte des points de vue diférents, on essaye de voir loin regardée hors de France et d’Allemagne croît chaque
anet ailleurs. Je crois qu’il existe une aspiration profonde à née et représente déjà 20 % de notre audience. ☞
6 Télérama 3676 24 / 06 / 20TELERAMTEL ERAMA_A_24 24j juiuin n_3_30 0MMA_A_20 209 9x x27272 2mmmm .in.in dddd 11 18/18/06/06/ 202202 00 12:12: 0808L’invitée véronique cayla, Patronne d’arte
Où en est la création de cette « collection européenne teformes américaines. Je crois à l’avenir du cinéma en salles,
de programmes » que vous souhaitez monter avec l’ARD, mais si on ne bouge pas rapidement notre système est
mela ZDF et France t élévisions ? nacé. En programmant de très bons flms sans les sortir en
Ce projet prolonge notre ofre multilingue sous la forme salles, les plateformes tuent potentiellement les salles de
cid’une plateforme européenne montée avec nos partenaires. néma. Et le jour où elles n’existeront plus, on ne fera plus
Au départ, nous proposerons une ofre de documentaires et de diférences entre flms et séries, et on fnira avec un
magde magazines avec pour objectif de l’élargir à la fction et au ma audiovisuel sans odeur et sans saveur.
cinéma. Cette plateforme est destinée à s’ouvrir à la dizaine
de chaînes européennes — en Belgique, Autriche, Suisse, Depuis des années, l’audiovisuel public est soumis à des
Irlande… — avec lesquelles nous lie un accord de coproduc- restrictions budgétaires, comment y avez-vous échappé ?
tion. Elle devait être lancée en mai, mais le confnement en Je crois plus à l’intuition qu’aux chifres et au raisonnement
a retardé la création. purement intellectuel. Pour autant, les chifres ont aussi
leur importance. Quand je devais négocier le budget d’Arte,
Ce projet est-il un début de réponse à l’ofensive je me baladais toujours à Bercy et au Parlement avec un
tades plateformes américaines ? bleau qui m’a beaucoup servi. On y voyait la courbe des
auL’Europe dispose d’un stock énorme de programmes ja- diences d’Arte qui montait, celle du budget des programmes
mais difusés en dehors de leur pays de production. Elle aussi, tandis que celle des frais généraux baissaient. Chaque
crée plus de 900 flms par an alors que les États-Unis n’en euro ainsi gagné était réinvesti dans les programmes. Du
produisent que 750. Mais ils représentent moins de 10 % de coup, l’État nous a toujours laissés faire. Et heureusement,
l’ofre de flms dans chaque pays européen ! Tout un pan de car il n’y a pas de miracle : on n’augmente pas les audiences
la création européenne reste inconnu alors que les plate- avec des budgets de programmes qui baissent.
formes américaines comme Netfix ou Amazon ont pris
chez nous des positions hégémoniques ! On ne peut pré- Pour vous, quel a été le meilleur ministre de la Culture
etendre construire l’Europe si nos frontières ne s’ouvrent de la v République ? et le moins bon ?
pas aux meilleures de nos productions. Si nous étions ca- André Malraux aura sans aucun doute été le meilleur et pas
pables de construire une plateforme de programmes acces- uniquement parce qu’il a créé l’avance sur recettes,
emsibles à tous les Européens, nous pourrions retrouver une blème du CNC. Il avait une vision, une parole. « La culture
part de notre souveraineté culturelle, tout en privilégiant existe pour transformer le destin en conscience », disait-il.
des œuvres qui stimulent la curiosité et l’intelligence, plu- Convaincu de sa force émancipatrice et transcendante, il
tôt que l’instinct grégaire et le consumérisme. avait la volonté qu’elle soit partagée par tous, notamment au
travers de ses Maisons des jeunes et de la culture. Pour le
moins bon, difcile de choisir…
« Un jour, un homme a voulu
Quelle aura été votre expérience de l’exercice du pouvoir prendre mon poste. J’ai compris
dans un univers essentiellement masculin ?
que si je ne me battais pas je Chez moi, le principe de plaisir l’a toujours emporté et je ne
me destinais pas à devenir numéro un. Je m’étais autocensu-resterais à la deuxième place. »
rée, à l’ombre des hommes, et puis un jour l’un d’eux a
voulu prendre mon poste. J’ai alors compris que si je ne me
battais pas je resterais toujours à la deuxième place et je suis
Le projet de loi qui devait réformer notre audiovisuel devenue une guerrière ! Le pouvoir n’a jamais été une
obsesest abandonné. Bonne ou mauvaise nouvelle ? sion, mais pour faire triompher ses idées il faut parfois
acLe plus important, vital pour l’avenir de la production indé- cepter de le prendre. Je suis convaincue de la nécessité pour
pendante, est de préserver notre régulation européenne les femmes d’y accéder et d’instaurer un équilibre à la tête
dans une période périlleuse pour la diversité en raison de des entreprises. Je me suis toujours entourée de beaucoup
la puissance des GAFAN (Google, Apple, Facebook, Ama- de femmes comme une compensation à l’univers trop
maszon, Netfix). Nous avons pris beaucoup de retard. Il faut culin dans lequel j’ai évolué.
donc transposer au plus vite en droit français — comme le
prévoit l’actuel projet de loi — la directive européenne SMA Olivier Duhamel a dit de vous : « C’est une femme très peu
(Service de médias audiovisuels), qui obligera les GAFAN à ambitieuse qui fait une extraordinaire carrière. » il a raison ?
mieux contribuer au fnancement de la création française C’est vrai. Je ne suis pas ambitieuse, ou plutôt, je n’ai pas
et à proposer au moins 30 % d’œuvres européennes dans d’ambition personnelle, mais j’ai des valeurs auxquelles je
leur catalogue. C’est une condition sine qua non pour conti- crois et un fl rouge, la création. J’ai toujours eu le
sentinuer à faire vivre la pluralité de nos identités culturelles ment que je ne n’avais rien de spécial à dire. En revanche,
face au danger de la standardisation des œuvres.  j’ai toujours voulu accompagner au mieux les artistes, qui
ont un besoin viscéral de s’exprimer et de transmettre leur
Faut-il réformer la chronologie des médias qui définit les art. Voilà l’impératif catégorique qui a guidé tous mes
délais à respecter par les supports v OD, DvD, télévision choix professionnels, un idéal, « le pouvoir du rire et des
payante pour difuser les films après leur sortie en salles ? larmes comme contrepoison à la haine et à la terreur », pour
Elle est devenue archaïque face aux évolutions rapides du reprendre les mots de Chaplin  •
secteur. Là aussi, la régulation est nécessaire et passe par 1 En thérapie est une adaptation de la série israélienne BeTipul,
une nouvelle chronologie, qui doit faire une place aux pla- déjà à l’origine de la version américaine En analyse.
8 Télérama 3676 24 / 06 / 20g
i
o
n
e
a
a
m
r
a
t
Sommaire du 27 juin au 3 juillet 2020
La grand évas
Lire... Quelle meilleure voie pour s’éva-4 28 der du réel et le récréer, se perdre et se
retrouver, se comprendre et se
dépasser. C’est à cette expérience sensuelle et
intellectuelle, divertissante et
métaphysique, que nous vous convions.
Avec subjectivité et gourmandise, nous
avons choisi les cent ouvrages
romanesques français et étrangers, du
exix  siècle à aujourd’hui — les essais
aussi, et les polars, les récits de
sciencefction —, qui nous paraissent essentiels
pour réenchanter notre rapport au
monde. Mais nous n’avons pas
souhaité dresser un palmarès, juste présenter 31 nos coups de cœur, par catégorie et
ordre alphabétique. Vous les
découvrirez dès le 22 juin, chaque jour sur notre
site… S’il est quelqu’un qui a œuvré
à ouvrir notre imaginaire, c’est bien
notre invitée, Véronique Cayla,
patronne d’Arte et qui quittera la chaîne
franco-allemande le 5 juillet. Elle
raconte son parcours, nous lui rendons
un légitime hommage. Hommage aussi
à cette formidable professeur des
écoles de Bretagne, Marie-Solène
Letoqueux, qui a réinventé l’enseignement
à distance dans cette difcile période
de confnement. Et hommage, enfn, à
l’islamologue Louis Massignon, qui
consacra sa vie de passeur à
rapprocher Orient et Occident. Il est bel et bon 20 d’admirer. — Fabienne Pascaud
Couverture zine ç A bougE EN régioN (2/6) CritiqueS
tionale na 4 L’invitée 28 Leçons sur le web 43 Le rendez-vous
Photo véronique Cayla, présidente marie-solène l etoqueux, la hervé sort son album, Hyper
Shutterstock d’arte maîtresse aux milliers d’élèves 46 Cinéma
11 Premier plan 53 Livres
la loi sur l’audiovisuel adoptée 31 L ouis Massignon, islamologue 57 Musiques
par décrets ? une vie trépidante entre 59 Arts
13 Qui ? Comment ? Pourquoi ? orient et occident 61 Enfants
Ce numéro comporte : 34 si petit mon logement
une couverture spécifique
« paris-iDF» pour les LE dossiEr la colère de l’architecte éléviSion
abonnés et les kiosques de
paris-iDF et une couverture 16 Notre bibliothèque idéale François l eclercq 63 Le meilleur de la semaine télé
nationale ; une couverture
4p spécifique « r ennes » Cent livres à découvrir ou La Fabrique à bébés, sur arte
pour les abonnés et les
kiosques du dép. 35. à redécouvrir sur t élérama.fr LEs ANNéEs 1920 (2/8) 68 Programmes et commentaires
un encart 2p autopromo
« t élérama » en deux 36 La cuisine moderne, c’est elle
versions jeté sur la totalité
des kiosques (hors export). dANs L’oMbrE dE… (2/8) l ’architecte Grete lihotzky, adio
eposé sur la 4 de couverture
pour les abonnés de la 20 Lydia delectorskaya figure du nouveau Francfort 124 Le meilleur de la semaine radio
France métropolitaine :
un tiré à part 8p « la Criée assistante puis modèle, l e défi des stations pour l’été
théâtre national de
marseille » pour les abonnés elle a ravivé le feu sacré utrement 126 Les programmes
des dép. 13, 83, 84, 04 et en
aléatoire sur les dép. 75 et de matisse 39 Penser
92. un encart 2p « t élérama
portage » pour les codes l ’individualisation des 131 Mots croisés
postaux 78870, 92270,
92700, 78112, 92250, 78590, 22 Tous musiciens ! responsabilités, jusqu’où ?
75001, 78150.
edition régionale, Comment musiquez-vous,
Télérama+Sortir, pages
spéciales, foliotée de 1 à 56 s’interroge l’ethnomusicologue Couverture régionale
jetée pour les kiosques des
dép. 75, 77, 78, 91, 92, 93, Christopher small Marie-Solène Letoqueux, à Fougères.
e94, 95, posée sur la 4 de
couverture pour les 25 Les télés post-Covid Photo Christophe Le Dévéhat
abonnées des dép. 75, 78,
92, 93, 94. Comment sortir de la crise ? pour Télérama
10 Télérama 3676 24 / 06 / 20
Jean-François r obert pour télérama | Christophe le Dévéhat pour télérama |  time liFe piCtures/Getty | Colle Ction massiGnonl
e
é
s
e
u
Premier Pan
Le ministre de
la Culture, Franck
Riester, au
PalaisRoyal, le 12 juin.
L d
Par Richard Sénéjoux
France 4 et de France Ô, dont l’arrêt est toujours program-C’est à se demander à quoi sert le Parlement. Alors
mé début août, est suspendu à on ne sait quel bon vouloir.
que le projet de loi sur l’audiovisuel mobilise de- Quant à la fameuse « BBC à la française », France Médias,
holding qui devait regrouper sous un même toit les feurons puis des mois députés, sénateurs et services de
de l’audiovisuel public (France Télévisions, Radio France,
l’État ainsi que tout le secteur (télés et radios, France Médias Monde, INA) en 2022, elle paraît carrément
publiques comme privées...), Matignon a décidé de (re) enterrée. Trop complexe à mettre en œuvre et... trop
coûprendre les choses en main et de passer en force. La faute teuse, au fnal. Un comble pour cet avatar de l’ORTF qui
au Covid-19, qui a bousculé nos vies et le calendrier parle- était censé générer un tas d’économies — nous, on ne le
rementaire, nous dit-on. La plupart des dispositions de la loi grettera pas, d’autant que sa verticalité faisait planer une
vont ainsi être réparties dans d’autres textes. La troisième menace de reprise en main politique. Cette loi sur la
récoupure pub dans les flms à la télé ? Décret. La possibilité forme de l’audiovisuel, c’était le grand œuvre de Franck
d’en difuser n’importe quel soir de la semaine ? Idem. La Riester, il avait même été nommé pour ça. C’est à se
demanfusion du CSA et de la Hadopi ? Ordonnance. L’obligation der à quoi sert le ministre de la Culture •
faite aux plateformes type Netfix de passer à la caisse pour Lire aussi page 25.
fnancer la création française ? Finalement incluse dans
une autre loi, la très sexy Daddue (comme Dispositions
d’adaptation au droit de l’Union européenne en matière
économique et fnancière), qui sera présentée en juillet lors
d’une séance extraordinaire au Parlement. L’avenir de
Télérama 3676 24 / 06 / 20 11
JACOVIDES-MOREAU/BESTIMAGE
avTout Télér ama en un abonnement :
le magazine + des contenus numériques ex clusif s
+ de s privilège s toute l’ année .
Re ce ve z Sor tirAbonne z- vo us pour 8, 25 € par mois
pour 1,5 0 €
Et recevez jusqu’ à 2 cadeaux ! de plus par mois
er eVotr e 1 cade au Votr e 2 cade au Sor tir
le
guid e
cul turel
du
grand
Pa ris
DV D Papicha
L’histoir e de Nedjma et de se s
amies, jeunes et femmes dans une
décennie noir e. Comme une ultime
pr euv e de cette liber té que le s
le monde d’ aPrès
3-0 6 commence
9-06islamiste s veulent lui ôter , l’ aspir ante
202 0 maintenant
styliste décide d’ or ganiser un défilé
de mode dans la cité univ er sitair e
où elle réside . Ses robes ser ont taillée s
dans des hijabs. Le film capte la
vitalité bruy ante , pr es que brutale de Le hors-série Boris Vi an Votr e supplément
ces papicha à l’ insolence scintillante Boris Vian, a eu plusieur s vie s, parisien
de leur jeunesse . Leur s échappée s au cour s de ses tr ente-neuf ans Cinéma, théâtr e, concerts,
danger euses dans la nuit d’ Alger , d’ existence ; il a fait montr e de ex pos, spect acle s…
vibr ante de risques et de pr omesses, tous se s talents, dans le Paris Receve z en plus le guide
recèlent la part univ er selle du film : encor e en noir et blanc de de s meilleur es sor tie s
le désir fou de se sentir en vie . l’ apr ès-guerr e… de Paris et sa région.
Si vous optez pour
le pr élè vement mens uel.
Of re d’ abonnement ex ceptionnelle
Me s coordonnée sOui, je m’ abonne à Télér ama
Nom Pr énomPour un an (52 numér os) à 99 € au lieu de 171,6 0 €
et je reçois en cadeau le DVD Papicha.
Adre sse
Mo n mode de paiement
Je choisis le pr élèvement automatique * et je règle en 12 fois N° Rue / ave nue / boulevard
sans fr ais, soit 8, 25 € par mois. En cade au supplément air e,
Code post al Villeje re çois le hors-série Boris Vian. Je remplis la grille
ci-contr e et je joins obligatoir ement un RIB.
Ma ndat de prélève ment SEPA (Si vo us choisissez le prélè ve ment automatique)
Je dé sir e re cevoir en plus Sor tir, le supplément
Référence unique du mandat (R UM). Ser a remplie par Télér ama
Télérama de Paris et sa région, pour 1,50 € par mois,
soit un tot al de 9, 75 €.
Nom** Pr énom **
Je pr éf èr e ré gler en une seule fois, soit 99 € par chèque
Adre sse **joint à l’ or dr e de Télér ama.
N° Rue / ave nue / boulevard
Je dé sir e re cevoir en plus Sor tir, le supplément Télérama
de Pa ris et sa ré gion, pour 18 €, soit un tot al de 117 €.
Code post al
Ville Pay s
Merci de nous retourner ce bon complété Le s coor donnée s de votr e compte **
et accompagné de votr e chèque
IB AN/Numér o d’ identification int ernational du compt e bancair e (Int ernational Bank Account Number)ou d’ un RIB sous enveloppe afra nchie
à Télér ama, ser vice abonnement s,
BIC/C ode int ernational d’ identification de votr e banque (B ank Identifier Code )
67 -6 9 av enue Pierr e Mendès Fr ance , CS2 14 70 ,
No m du cr éancier Signé à (lieu)** Mentions obligat oir es.75212 Paris cede x 13. **
• Type de paiement : paiement répétitif .Télér ama
• Vo us acceptez que le pr élèvement soit ef ectué dè s
67 -69 av . Pierr e Mendès Fr ance l’ installation de votr e abonnement. Vos dr oits concernant
• CS2147 0 – 75212 Paris cede x13 Le (date)** le pr és ent mandat sont expliqués dans un documentOf re va lable jusqu’ au 24 juillet 2020 pour un pr emier abonnement en Fr ance métr opolit aine .
que vo us pouv ez obt enir aupr ès de votr e banque .Livr aison de s cade aux sous 5 semaine s dans la limit e de s st ock s disponible s. En retournant ce Fr ance
• En signant ce fo rmulair e de mandat, vous aut orise zfo rmulair e, vous acceptez que Teler ama, re sponsable de tr ait ement, utilise vos donnée s
Télér ama à en voye r de s instructions à votr e banqueper sonnelle s pour le s be soins de votr e commande , de la relation Client et d’ actions mark eting sur
Signature** pour débit er votr e compte, et votr e banque à débit erICSse s pr oduits et ser vice s. Pour connaîtr e le s modalit és de tr ait ement de vos données ainsi que le s
votr e compt e conf ormément aux instructions dedr oits dont vo us dispose z (accès, rectification, ef acement, opposition, portabilité, limitation de s FR31ZZZ2 0363 7 Télér ama. Vous bénéficie z du dr oit d’ êtr e rembour sé
tr ait ements, sort des données apr ès décès), consultez notr e politique de confidentialit é à l’ adr esse par votr e banque selon le s conditions décrit es dans
www .t eler ama. fr/politiqueconfidentialite.php ou écriv ez à notr e Délégué à la pr ot ection des donnée s la con vention que vous ave z passée ave c elle .
67 -6 9 ave nue Pierr e Mendès Fr ance , CS1146 9, 75 70 7 Paris cede x 13 ou dpo@t eler ama. fr . Une demande de rembour sement doit êtr e
pr ésent ée dans le s huit semaine s suiv ant la dat e deRenouv elable ensuit e par tacit e reconduction et dénonçable à to ut moment.* ABB7 6 débit de vo tr e compt e pour un pr élèvement aut orisé.
©Jour2F ête
Pa ges sPéciales du n° 36 73 – ne Peut être vendu séP arémen ta
o
n
a
a
t
z
a
e
l
o
s
a
Qui ? Comment ? Pour Quoi ?
ClAU de sAm Uel, GRAnde l e CR i dU Pl Ume e T Fine o Reille
né à Paris en 1931, Claude samuel s’y Fl AmenC o est éteint le 14 juin, peu avant son
quatre-vingt-neuvième anniversaire.
l a Casa Patas était un symbole à ma- nous croisions régulièrement ce
mélodrid. Une institution connue de tous mane pratiquant, courtois et cultivé,
dans le monde du famenco. mais le d’abord dans les salles de concert, qu’il
spectacle est terminé. son cabaret et fréquentait assidûment, mais aussi
son restaurant tapissés de photos d’ar- dans les dossiers qui surgissaient des
tistes vénérés viennent de fermer. archives dès qu’il était question de
mud’autres pourraient suivre. malgré la sique contemporaine.
réouverture des frontières à le’ urope ses parents le voulaient
chirurgienet prochainement au reste du monde, dentiste. mais Claude samuel, passé
les afcionados de cet art andalou célé- par la schola Cantorum et les
Jeubré au cinéma par Carlos saura ou To- nesses musicales de France, décide
ny Gat lif craignent que les touristes ne rapi dement d’assumer sa vraie
vocadélaissent les centres-villes et leurs ca- tion. Journaliste et critique musical,
barets au proft des stations balnéaires. il se lie avec les compositeurs olivier
dix ans après son inscription au Patri- messiaen et Pierre Boulez, ainsi
moine immatériel de l’Unesco, « il y a qu’avec György ligeti, i annis Xenakis,
un sentiment de peur », confe R o sana Karlheinz stockhausen… et s’engage
de Aza, la directrice du Centre culturel dans la défense de la musique nouvelle,
famenco, à madrid. « Nous viv ons avec reprenant ou fondant des festivals, des
l’angoisse que tout s’arrête. Nous sommes concours et des académies pour jeunes
tristes, alors que nous vendons de la ma- compositeurs. éclectique, il s’attache à
gie. Les cabarets représentent 90 à 95 % faire connaître les musiques d’Asie, et
des revenus des artistes. Parfois ce sont lons des subventions pour survivre consacre une biographie à la pianiste
des familles entières qui sont concer- jusqu’à ce que les touristes revien nent. Clara schumann. Homme de radio
aunées. » l e gouvernement a promis des Nous sommes une marque importante en tant que d’écrit, il est directeur de la
Durement touchés aides, mais elles tardent à venir. l ’An- Espa gne », plaide Federico escudero, musique à Radio France de 1989 à 1996,
par la crise actuelle,
dalousie, berceau historique du fla- président de l’Association nationale et y crée le passionnant festival Pré-les cabarets de
menco, a annoncé mettre la main à la flamenco espagnols des c abarets de famenco. Une aide sences. il est, enfn, l’initiateur d’un
tentent de résister. poche, mais le coup de pouce se fera lo - pour que la fête perdure au son des gui- prix littéraire qui portera désormais
Mais les touristes
calement. l es collectifs réclament un tares famencas et des accents rauques son nom : le prix France musique-seront-ils pressés
soutien plus fort de lé’ tat. « Nous vou- d’y retourner ? des cantaores. — Pierre Chaperon  Claude samuel. — Sophie Bourdais
RePéR ée Âge 33 ans. interpréter une pièce de shakespeare.
Profession Comédienne, poète. Pour le moment, on a pu apercevoir
Actualité Un podcast introspectif, le la comédienne a u physique adolescent
Journal de mes oreilles, publié sur et à la voix éraillée à la télévision aux
soundcloud pendant le confnement côtés de denis l avant dans Le Petit
Pouet qui devrait se voir enrichi de nou- cet, de marina de van (Arte), ou
d’isaveaux épisodes. l a comédienne y ra- belle Gélinas dans Fais pas ci, fais pas ça,
conte comment une maladie géné- et dans quelques courts métrages.
tique a entraîné une perte d’audition Signes particuliers Admiratrice de T.s.
lente et progressive. désormais ma- eliot, Charles Bukowski ou encore
lentendante, elle partage l’histoire de Christian Bobin, la comédienne est
la dégradation de son ouïe avec rage et aussi autrice de poésie. Pour faire
conpoésie, proposant un regard nouveau naître ses œuvres, qu’elle imagine « en
sur ce handicap invisible. rapport avec [son] corps plutôt que sur
Ascendants Fille d’une créatrice de une page », elle codirige chaque mois
mode, elle grandit dans une grande l e Bordel de la poésie. Ce concept im-
effervescence artistique. Amatrice porté de new York propose des
lecde théâtre dès le collège, elle déve- tures de poésies avec un(e)
« poèteloppe cette passion et suit en parallèle prostitué(e) » dans une ambiance de
eZoé Besmond des études de littérature anglophone maison close du xix  siècle. Une
maqui la mènent aux états-Unis, où elle nière originale de rémunérer les de s enneville prend des cours de théâtre. son rêve ? poètes. — Matilde Meslin
Télérama 3676 24 / 06 / 20 13
1990 Carl Muno Ygue/divergenC-iMges. CM |  Cha Mblin